• coucou rou , 

     

     

    l'aventure se réveil au matin suivant

    de notre rencontre en cantal .

    les vaches clochent des mouvement de tètes ,

    qui dans la vallée tintent .

    un dinguedongue qui arrive de partout .

    Le café fume , les mots sourient être nous .

    -" pour aujourd'hui , tranquille , on va dans les estives " je propose

    départ des Chaumilloux

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    13 km pour 500 m de dénivelé

     

    C'est comme un rêve , ce réveil

    étrange de vivre cela , éveillé , et surtout partagé avec les ami e s .

    Encore dans l'émotion de la veille ,

    persuadé d'avoir vécu un rêve souvent espéré ,

    on réalise que c'est vrai , se regarde les yeux grand ouvert , et on se voit !

    On s'entend rire du cantal , s’écoutent préparer nos sac ,

    On sens bien que l'on est heureux ..bon vivant et joyeux .

    Alors la marche , les km , les pentes écrivent des certitudes de joies..

     

    -"en théorie , pas de  grandes montées , juste une grimpe " je dis à Patou

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on commence par la piste des bois

    je photo les rochers qui nous attendent.

    elle aussi ..

    -" attend j'envoie l'image à Viviane qu'elle voit ou l'on va ! " me dit l'amie

    le courage semble inutile , le jour est comme une promesse de bien .

     

    et puis ..grimpe

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    D’abord dans les bois

    Nos pas perdent le souffle sous les hêtres .

    on pense le retrouver dans l'herbe .

    et là c'est une vache de peur  qui nous le coupe .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    passer entre les Salers c'est comme un frisson

    Ha ce GR semble bien osé ..de nous diriger droit vers elles .

    En fait elles restent tranquilles , le taureau aussi

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une belle grimpe , faite doucement

    les estives nous accueillent pour de longs moments

    je devine l'effort de Patou ,

    mais son sourire heureux parle de bonheur .

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    comme magique , en quelques minutes , malgré ses croyances 

    la voila en haut ..elle se découvre randonneuse de montagne .

    -" jamais on aurai fait de tel marche ... avant ! " rêve elle les yeux en panorama

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la crête n'est plus très loin , 1510 m d'altitude

    on passe la crête et se retourne vers le Peylat ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le pays s'ouvre , on laisse le peylat sur la droite ,

    et regarde la vallée ..on va au loin , sur les pâtures

    Comme des vaches libre de chercher l'herbe plus verte,

    on avance dans l'image bonheur des yeux ..

     

    on se sent sur terre , la vrai celle de la nature et des hommes .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on arrive au Pas Rouge ..curieux passage tout rouge

    on respire une envie si forte de voir plus en avant

    que les pas grimpent émerveillé.

    Je retrouve le sentiment de découverte ,

    celui qui porte au delà de la raison ,

    celui qui écrit des souvenirs directement sur le cœur ,

    celui qui donne l'importance espéré , qui grandit l’âme .

    J'aime me libérer dans les cimes , planer du regard au delà du possible

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on décide de se poser là , Brigitte à faim depuis 15 mn

    devant le petit plateau qui nous attend

    on laisse passer une famille gentille ,

    ils redescendent au village  de la vallée ..

    le repas est calme , paisible , lumineux .

    on devient bon , c'est agréable .,

    Les mots sont délicieusement simples ,

    comme sucré de tendre .

    les idées ralentissent comme glacé de crème gourmande

    juste les sentiments montent comme une pièce somptueuses .

    Libre , on se laisse emporter par la gentillesse du jour .

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'esprit perdu , le corps fou ..on y va

    là tout au bout du rêve

    je nous sent , fin prêt pour profiter de la suite

    le moindre regard va nous donner surprise et joie.

    C'est tellement bien d’être ainsi , rare et souvent interdit

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les lignes des collines dans le ciel ,

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les plats qui grimpent jusqu'au souffle

    retournes , photo , vois et marche ..

    on est comme posé sous le ciel ,

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    je suis ravi , ils me suivent en soufflant des gentillesses ,

    alors je tente des détours pour rester contre la vallée ..pointillers rouge sur la carte

    des burons se voit petit au loin ..

    on s'y dirige

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut du rocher de l'aygue , les bruyères cachent une colonie .

     

    un premier Machaon me surprend de voler si bas , sans doute le vent !

    un deuxieme m'interpelle ,

    au troisieme j'encourage Patou à les suivre du regard

    Et puis on comprend , ils sont en nombre posés entre les brins ..

    Notre marche ralenti d'autant que le plaisir de les chercher nous occupe .

    On avance en guéteur , puis on stope pour voir les ailes magnifique de ces papillons .

    Ouverte face au soleil elles nous attendent ..

     

    Étienne en photo plusieurs

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

    je photo comme je peu !!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la bordure que l'on vient de faire est superbe ..

    les souvenirs se dessinent en regardant l'image

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les petits burons se rapprochent .le coin nous raconte les histoires de vaches et de fromage 

     

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la symphonie des sonnailles nous berce

    j’annonce que l'on va bientôt quitter les cimes

    un sentier perdu est à trouver

    et puis la foret nous attend

     

     

     

     

     

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on retrouve la piste de la foret ..laisse les estives au ruminantes

     

     

    cantal suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un dernier passage entre elles nous fera frémir

    de peur ? , d'envie de rester ? qui sait ?

     

    le retour se fera long , en comptant les papillons sur les fleurs du chemin ..

     

    encore un jour important

    ou l'on s'est transformé en vagabond de grand espace .

    un moment rare pour moi ,

    ou j'ai vécu la naissance heureuse de nouveau marcheur ,

     

    ils on sut m’offrir le meilleur d’eux même

    merci , ardennais , pour ces vacances en cantal

     

    elles comptent parmi mes beaux souvenirs

     

    bizs

    lolo

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • coucou rou

     

    Les grand paysages volcaniques ,de longues marches ,

    pour une rencontre venu de loin .

     

    Cet été , la fatigue nous tient dans  la flemme

    aussi ; partir , organisé  , est bien compliqué .

    alors Les amis proposent , gèrent , et nous invite .

    Juste la tente à prendre , trois bricoles de toilettes ,

    et nous voila en route pour Cheylade.

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    petit village du cantal dans une vallée ou sonnent les cloches .

    De longues crêtes grimpent jusqu'au Puy Marie 

    je regarde les cimes , écoute les vaches jouer leur symphonie perpétuelle .

    et je touche enfin le cœurs des amis ardennais .

    Un ans que l'on échange avec Patou les souvenirs de notre première rencontre

    Là aujourd'hui , ici , tintent et brillent nos regards joyeux .

    On vit une nouvelle aventure

    commence les vacances détente , tranquille ,

    ou l'on accepte sans forcer le pays qui nous reçoit ..

    C'est facile , simple , comme un café croissant fumant dans le bol du matin frais .

    Sourires , mots gentils , le temps se tartine doucement ..

    J'avais besoin de cela , ils le savaient .

    Étienne & Patou sont au grand soins de nous ..

    Pas de merci , de grand mots ,

    juste une reconnaissance que j'aime étaler en panoramique .

    c'est mon style , tourner le regard et tout voir .

     

    Je suis venu avec une idée , un projet

    offrir les rando à lolo à nos ami e s

     

    - " pour la première , on n'a qu'à faire la brèche de Roland si tu dis que c'est jolie " imagine Brigitte

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    11 km pour 490 m de dénivelé

    une vrai rando montagne avec passage en crêtes et petit crapahu sur le cul .

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le départ en montre déjà bien plus qu'il n'en faut .

    Patou est confiante , mais se refuse à penser voyant la grimpe qui l'attend .

    -" sa semble bien haut , mais à ton rythme tranquille on y sera vite " j'encourage

    -" la brèche de Roland , c'est le petit vallon sur la crête ? " devine Brigitte

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on pose devant les sauterelles du coin .

    jolis petites sont les mâles, les femelles plus imposantes ..

    il nous faudra plusieurs arrêts pour trouver cela ..

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on monte , et je vois le beau dans leurs yeux .

    malgré son souffle qui lui échappe parfois

    l'amie Patou respire la joie , le bonheur.

    C'est comme une ivresse qui vient avec l'air du loin

    les pentes s’étalent de plus en plus sous les pieds ,

    à chaque mètre que l'on monte le pays s'offre en grand.

    Elle découvre la marche dans les images à lolo

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le Peryre Arse pointe fier devant ..la crête sera sublime

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais avant nous attend  la brèche de Roland ..le passage technique ...il y en aura d'autre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    personne ne se moque ...beaucoup s’inquiète

    s'est assez vertige pour Brigitte

    et cul posé pour certaine

    Les gens attendent , regardent comment faire ..

    une solidarité s'improvise entre les randonneurs

    j'aime ces coins qui rassemblent .

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pose œillet ..ils sont partout

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    commence le tranquille ..longue crête facile en approche du sommet .

    là c'est le bonheur

    Patou découvre le pays à la lolo , celui que l'on trouve en marchant sur les cimes .

    l'air bon , l'espace lumière , la terre posée au pied , et la liberté devant les yeux .

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    repas à mis pente

    le temps se couvre un peu , des gouttes nous attendent

    on est bien ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la marche reprend temps couvert ..polaire et bonnet pour un moi d’août c'est normal ici .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on avance , et se retourne souvent ..

    histoire de ne pas perde d’où l'on vient

    de voir l'effort vite fait pas à pas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le Peyre arse est laissé derrière ..

    on avance pour trouver le sentier de descente

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -" le sentier de crête continue " propose Brigitte

    je sens l’euphorie , l'envie de rester sur cet éperon .

    alors on improvise jusqu’à un col .

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    voila Patou , tu y étais sur cette crête à la lolo

    super courage pour une première

    le col est encore bas , la pente raide , mais on y va tranquille ,

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    passé le col une pierre intrigue par ses lignes .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on retrouve un sentier qui rejoint le col de Cabre ..une belle descente

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    méditation en bout de vallée ..

    le retour se dessine dans la pente de droite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    trois gouttes , les nuages , on est bien pour marcher

    la pente régulière nous ramène sur la crête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    petites fleurs fond les poses ..

    j’apprécie ce retour sans grande parole

    ou chacun se retrouve avec lui même dans la nature libre et tranquille .

     

     

     

     

     

     

     

     

    rencontre en cantal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on rentre par le sentier des marmottes .

    elles sont là , en contre bas , tranquilles,

    se dorent au soleil qui revient.

    Sans bouger elles restent invisible .

    A nous d’être immobile et de guetter leur moindre mouvement .

     

    un temps d'observation qui va bien pour finir la marche.

    ll nous laisse encore tout l'espace devant la tête.

    Ce pays que l'on aime depuis le matin comme on chérit un nouveau né .

    Il nous a fait sourire , rire , émut tendrement par sa nature libre et belle

    Et maintenant se sont ses marmottes qui jouent à 'qui me voit ?'

    Un régal de bonheur sort de nos poumons gonflés de vie .

     

    je profite , inspire encore et encore ces moments de partage

    regarde les ami e s briller dans ces pentes

    fier, glorieux , surprit d'avoir fait cette marche .

    C'est pour des moments aussi riche

    que j'aime perdre le temps

    oublier le stress , les calculs et jugements .

     

    cette histoire va résonner , revenir souvent entre nous

    qu'il sera bon de vivre nos retrouvailles .

    Voila Patou , tu as vécu une rando à lolo ,

    et pour qu'elle soit reconnue comme tel , je la publie sur se blog

    avec la petite phrase qui fait rire :

    j'aime ma vie de marcheur

    à bientôt

    bizs

    lolo


    3 commentaires

  • coucou rou

    9 juin 2019 ,
    7 heure , matin mouillé ,la rue bien vide
    personne se jour nous attend devant chez nous .
    c’est le dernier dimanche de marche pour la saison .
    rendez vous pour le brevet du randonneur du Bartas.

    cette année il propose de voir les divers site archéologiques autour de Millau .
    départ de celui de la Graufesenque
    http://www.graufesenque.com/FR/Graufesenque-Sommaire.awp
    http://aquitania.u-bordeaux-montaigne.fr/_jumi/pdf/1395.pdf
    L’accueil chaleureux comme un bon café ,
    tendre comme la fouace
    on se laisse guidé par les sourires des secrétaires gentilles ..
    prend l’inscription et la casquette blanche de ralliement ..

    le moyen parcourt : 24 km pour 720 m de dénivelé.

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sa grouille de têtes , fourmille de bâtons ,
    s’entend des bonjours surpris , des regards curieux ,
    comme une foule d’amis qui se retrouvent .
    on se sent important , attendu ,
    la marche pour les organisateur est une passion qu’il faut mettre à l’honneur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    7 h 30 , sous l’eau froide ..la douche du réveil
    10 motivés on marche pour le moyen parcours ..ou le petit en fonction du temps

    c’est le bonheur du jour ..l’eau qui tombe
    Mr météo annonce des orages et puis le soleil ..
    je veux croire au soleil qui brille la campagne bien propre ..

    -“trois goutte se matin , la suée pour l’aprèm on se dit “ je glisse sous le parapluie de Michel

    -“ ha lolo tu prêche toujours l’optimisme “ sourit il

    Sac en coquille , on route .
    le plaisir d’être ensemble nous sert d’essuie glace .
    Il ballait les idées raisonnable de rentrer au chaud .

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la première étape , c’est la Granède .
    Un oppidum devant nous tout là haut de la montagne

    -“ on monte par le ravin de la Braguette , c’est raide “ je préviens
    le paysage présente un caractère imposant
    le ciel posé lourdement sur les cimes , qu’il en cache certaines
    la lumière vient de nul part ,
    l’herbe devient neige verte
    la glisse est partout sur les pentes ..

    -“ ha quel grand bonheur d’être ici avec vous , depuis que je voulais faire ce brevet “ nous regarde Patricia

    la grimpe se fait en accordéon
    Sont venus les sportifs Marie et Juan accompagné de Anne
    impossible de suivre leur sourires ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La granède se mérite ,
    rocher comme de la glace , les marches sont inquiétantes .
    mais on se plaît , profite d’une vue plongeante sur Millau
    La lignes des casquettes claires dessine le tracé dans la campagne .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un rayon de soleil, juste un , et l’on s’invente la fin des pluies ..

    le futur nous attend bien plus sombre en vérité

    mais pour le moment , rien n’entame la volonté .

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe trop vite à l’oppidum , sans les longues explications de l’histoire qui se dévoile ici.

    un petit panneau donne le minimum

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour en savoir plus
    https://www.persee.fr/doc/amime_0758-7708_2010_num_28_1_1924

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis c’est la bordure du Larzac , le balcon ouvert sur Millau

    et les éclaires , tonnerre truand , nous grondent de renter ..
    L’orage prévu arrive sans retard .
    km 8,500 , à la croix des scoutes un ravitaillement se mouille

    on admire les bénévole , qui depuis 7 h se gèle à nous attendre.

    Les parasols dégoulinent d’eau sur les chips, tartine et chocolat ..
    La désolation s’exprime sur les visages organisateurs
    alors on sourit , rigole du temps qui croit nous mouiller l’âme.
    on prend le temps de manger , papoter
    -“ lolo je prendrais bien une banane , un carré de chocolat “ appel le ventre de Maixent

    le groupe se retrouve complet , autour des chips moles
    la pluie encore relativement fine interroge certain ..

    La foudre inquiète , et nous on calcul la distance de l’orage ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    droit devant , la bataille entre terre et ciel

    large zone sombre , immobile , qui semble installé pour longtemps
    Je regarde autour , devine les limites et imagine la fin .
    -“ le temps qu’on avance , il va se disloquer , une bonne averse et puis s’en va “ je rêve tout haut

    -“ Quand même je suis trempé , sa traverse la doudoune “ sourit encore Patricia
    On échange une doudoune , au sec elle se réchauffe un peu .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    -“ regarder ces couleurs , se sombre , ha j’adore , quant tout cela va s’éclairer , on va vivre comme une renaissance “ je projette

    -“ encore ton optimisme , mais c’est vraiment beau , certes , dégoulinant , froid , l’air violent , faut y croire ! “ supporte gentiment Michel

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Km 9 , séparation
    nos amis de rivière partent sur le petit parcours ..l’orage passe , la pluie reste ,
    on se dit des choses chaleureuses
    et leur souhaite un bon retour ..
    -“ pas loin , avec un peu d’effort , une grotte peu nous abriter pendant le repas “ suggère les spéléo

    va pour la grotte , un promesse de sec ne se refuse pas
    à 7 , nous voila parti optimiste

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    sous les gouttes , on fait les touristes , on prend le temps de contempler notre ville .
    qu’on marche ou pas , on se mouille quand même , alors autant profiter

    J’aime ces moments ou je relativise avec raison
    Pas de risque , l’orage gronde au loin ,
    pas de froid , tant qu’on bouge
    le vent s’est calmé , l’air semble plus chaud
    reste la pluie , la gadoue sur les tibias , les pantalons serpillières
    les fleurs en tapis colorée , la clarté de la terre sous les nuages
    et les ami e s sourires qui portent haut les cœurs

    je m’en tien là , je n’invente pas un futur noirci et tristounet .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     


    les fleurs colorent le vert , crête de coq et pyramidale fond le tapis

    la grotte attend sous les falaises , la pente surprend , une épreuve de glisse contrôlée
    tranquille , les buissons s’essuient à notre passage
    pour manger au sec , on est volontaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    On est au sec , de cette vielle cave , admire le sol en calade soignée
    parfaitement plat ,
    au fond un soutirage à détruit le travail , mettant en vue la technique maîtrisée .

    On pose réfléchit au feu , pense au repas ..et se voit enfermé
    Car le soleil revient , la chaleur aussi vite
    alors on décide de remonter manger sur un balcon de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Les gros bourgognes , sortent manger l’herbe mouillée , les oiseaux chantent la lumière
    le pays sent le calme beau s’étendre comme une onde silencieuse

    On ressent cela , de l’intérieure , un état souvenir qui nous envahie
    Plaisir de riens , juste s’asseoir au soleil ,
    regarder le viaduc , siroter le rouge , croustiller la chips
    quitter la doudoune , comprendre que l’on va revivre de bon moments

    c’est un repas naissance , on baptise le jour du nom ; bonheur .
    Tout sourire lumineux il nous gazouille des petites choses simples
    Maladroit on garde le calme , de peur de l’abîmer

    Méditation au vide , contre épaules on s’accompagne dans la détente

    -“he bien , on a bien fait de partir ce matin , ce brevet devient particulier “ je résume au méditantes

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    fin de repas , 2 em séparation , nos ami e s raccourcissent par la petite boucle

    les cinq , continuent , avec la joie de ces moments passés .
    de grands gestes dessinent au ciel les mots du cœur de chacun ..
    Écrit invisible , je sais qu’ils marquent pour longtemps ma sensibilité .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le bleu vient au photo
    on commence le cirque du Boundoulaou

    une bordure facile , et si belle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     


    voila le Larzac qu’on aime , gens de Millau
    juin au soleil , le plateau se coiffe tel un ange
    Ondulent en symphonie ses graine d’argents ..
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Stipa_pennata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je passe l’églantier ,
    il me surprend , une tige trois feuille entre les branches d’arbustes , et une rose éclatante .
    Les raiponces commencent de si de là
    une campanule semble perdu .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La descente , commence on est au bout du cirque du boundoulaou
    https://inpn.mnhn.fr/site/natura2000/FR7300859
    on discute grotte , résurgence et chauve souries ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voici les entrées de la grotte

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    nous voici a st martin de pris , petite visite des reste de la chapelle

    de la on suit un sentier clapassou , charmant

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le chèvre feuille semble nous claironner le passage ,
    les campanules et autre plantes profitent des coins humides

    si près de la ville , la campagne garde tous ses attraits

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on arrive au dessus de Creissel , vers les cascades
    les haies sont blanches de pur églantier

    je continu mes images de pétales

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les cascades de Creissel

    on devine le moulin , et la cascade
    le site est particulier , charger de présence

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    falaise de tuff , taillé exploité , pour la construction prestigieuse de la ville
    partout des trace de pic , pioche ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le petit moulin pour l’aiguisage ..forcément
    escalier taillé , chemin charmant
    on prend une leçon d’avant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    puis c’est les grottes de tuff , qui ont servis d’abris préhistorique

    https://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_1965_hos_62_3_4055

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    en suivant le fil de l’eau , on arrive au village

    c’est nouveau pour nous , se regard intimiste avec creissel
    on prend le temps de passer tranquille
    observe les attraits de ces vielles pierres .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la pose ..du km 22 . on marche sur le goudron depuis une heure alors pose !

    le parcourt fait découvrir les nouveau aménagements des berges du Tarn

    On l’a traversé sur la passerelle d’été de la ville .et on se dirige vers la Dourbie

    les jambes ont les pieds chauds , sensibles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brevet 2019 , des randonneurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’arrivée par les champs de la Graufesenque adouci nos orteils


    voici la fin ,
    ou plutôt le début des promesse

    corps las , assit devant notre diplôme ,
    les têtes racontent le jour
    de belles têtes contentes , bien pleines d’images colorées
    Nos papotes discrètes de la saison terminé
    viennent à la voisine .

    -“ je suis Annie , on vient de Narbonne , on aimerait voir des traces de dinosaures “ questionne elle , comprenant qu’on est de Millau

    une rencontre s’invente ,
    un rendez vous s’organise
    le lendemain , je les promène à Compregnac

    https://narbonne-randonnee-montagne.clubeo.com/actualite/2019/06/11/sejour-a-millau-brevet-caussenard-du-8-au-10-juin-2019.html

    j’adore cette vie imprévu
    ces rencontre sympathique

    je me dis que l’été passera vite comme chaque année
    alors à bientôt pour une nouvelle saison de marche et d’histoire

    bizs
    lolo

     


    3 commentaires

  • coucou rou


    2 juin 2019 le jour de Pascal

    L’amoureux d’un Causse , comme on peut l’être d’une voiture
    passionné d’espace , comme je le suis des pierres ,
    patient de la vie comme l’arbre attend la pluie ,
    heureux des couleurs qui fleurissent chaque printemps ,
    généreux du temps qu’il respire entre ami e s ,
    il demande , un jour . Un jour par an , à marcher sur le Méjan ...

    Ami , c’est ton jour qui commence ce matin
    un peu plus tôt , l’été n’est pas loin .
    Le Méjan n’est pas si près , il faut le temps au voitures
    pour tourner dans l’espace de ses verdures ..

    -“ on part de L’Hom , au parking de Nîmes le vieux “ je coordonne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    20 km pour 500 m de dénivelé

    notre dernier entraînement pour le brevet du randonneur du Bartas
    S'ouvrent les coffre au soleil d’altitude ,
    on se plaît du vent comme une plénitude .
    l’espace ici se respire frais , juste la lumière donne la chaleur .

    -“ pour être à l’ombre , ma cache ! , un coin de foret à passer , le reste piste dans l’herbe courte “ je projette la marche !
    -“ j’ai deux bouteilles , d’eau , et je propose un coup a boire en terrasse sur Meyrueis en rentrant “encourage Pascal

    Sa crème blanc anti UV sur les visage et peaux nue
    fin prêt on traverse L’Hom .

    Une pancarte prévient du loup ...attention au Patou
    on enregistre les consignes ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    notre petit troupeau de huit , joue les cabris ..
    on longe les rochers du Chaos , sous le bleu tout chaud , entre les verts tendres .

    La banane sous les yeux , s’affiche notre joie
    l’air efface le soleil , reste sa lumière dans l’espace
    la terre fait l’horizon tranquille ,
    comme une mer paisible .
    on est là pour marcher sur cet océan végétal
    tel des dieux admiratifs d’une création qui leur échappe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    quelques minutes de marche ..et photo après photo , j’inspire se pays .

    Ou c’est lui qui m’inspire , ?
    se vieux chemin , qui pointe Le Veygalier , raconterait bien des passages

    -“ on se pense ailleurs , en steppe mongole , pourquoi pas “ rêve l’amoureux Pascal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    bien avant le loup , c’est l’eau qui devait poser problème

    un puis est là , entre les deux hameaux ..
    bâtit façon romaine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe au Veygalier , ferme gîte très accueillante

    les bordures du chemin fleurissent en couleur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    une sorte de coquelicot particulier me dit qu’il n’est pas si connu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au dessus du hameau , nous regarde depuis le départ une grosse tête en équilibre

    on est envoûté ..et même si on doit suivre la route jusqu’à Villeneuve !
    on reste libre , seul , et si grand ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je photo , et traîne derrière , maya me suit au pas ..
    elle comprend que la marche va mener loin .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en vue Villeneuve

    et au loin , les Cévennes .
    on se trouve tout proche de la fin du causse .

    je regrette un peu de ne pas y aller , voir les vallées qui séparent le causse des Cévennes
    se sera pour une autre saison de marche .
    un autre jour Pascal .

    avant les maisons on coupe à droite ....de lolo
    en fait à gauche ..pour rejoindre la piste du GR

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    amélanchier blanc , rocher , terre verte et bleu ciel , on ne fait que passer sans troubler..


    c’est comme une terre dans le ciel , ou un lagon dans l’herbe
    la terre ouverte en livre plat , et nous lisons pas à pas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ stop , on quitte le GR ! direction le Gargo “ j’arrête les premiers

    commence 5 km de grand libre ..un secteur particulier
    comme un désert , les sommets alignent leurs rondeurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    terre de pierre , ou l’herbe suit des fissures profondes ,
    la chaleur vide les bouteilles ,
    les chiens tombent la langues
    et l’on pense spéléo ...
    des avens sont par là , traverse le causse le plus haut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le premier sommet ..facile , étant la vue en grand cercle

    s’ouvre la faim de Brigitte
    on pose donc au orchidée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un coin d’herbe plus verte , ou les belles poussent jaune ou rose

    la devant la foret que l’on traversera de droite à gauche
    un repas dans l’air qui passe rafraîchissant
    maya croquette peu et boit beaucoup

    Calme , la tête ailleurs , en fait tout a fait là !
    je me dis que le monde est bien loin de ces horizons ,
    les bruit mécanique , les cris des écrans ,
    les flots de véhicules les paroles de bistro ,
    les gens préoccupés par leurs pensées activent..
    plus rien de cela n’existe..

    -“ que c’est beau un avion qui passe au dessus ..” regarde Brigitte comme pour la première foi

    il est grand , lent , presque blanc , le ventre lumineux ,
    il va au sud , vers les vacances
    laisse deux lignes parallèle de nuages blanc qui viennent de la haut ...loin dans le bleu
    allonger les yeux en l’air , on pense voler tout contre lui..
    oui c’est beau un avion seul qui passe doucement

    Méditons ainsi , pour sentir le vent qui passe
    la lumière vive , s’imagine dans la chaleur
    le corps s’exprime avec les tensions
    la tête profite du calme pour attendre la paix
    alors vient celui qui est ! prend la main sur soi pour n’être que moi ..

    c’est complexe , j’y comprend pas tout , mais je sais que je devient moi ,
    tranquille stable entièrement dilué ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ je part en avance , vous me doublerez à la photo que je ferais “ je laisse à Maixent

    maya , langue dehors avance sans conviction
    gentille , elle pâtit derrière moi , marcher encore au soleil ,
    sans questions , ni réponses .
    le Gargo et là devant , encore loin , mais tout proche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voila le clou de la marche ..le gargo à droite
    l’usclat à gauche

    on fait les deux sommets ..marche qui s’étire , tire et aspire jusqu’à l’oubli .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je jaune et le rose poussent en nombre , les belles papillonnent

    un nectar de vie se respire trop facilement
    l’ivresse viendra sûrement

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la liberté de pâturer , la facilité de regarder
    l’immensité de choisir
    on garde l’espace entre nous
    chacun surf sa vague , voit le bonheur des autres
    on est ensemble pour atteindre le Gargo ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se retrouve au ciel , beau , splendide , heureux .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    tous les horizons ouvert

    au sud les Cévennes , l'Aigoual

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    et puis au nord ..la France

    on vise le prochain l’usclat


     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on descend vers l’Usclat , d’ici il semble presque plat ..

    ces pentes soufflent un peu le marcheur trop fier ..
    -“ on va tirer un bord , sur la droite , pour voir un aven “ propose le spéléo

    on se voit petit , si important que le temps semble disparaître ,
    revenu à une nature essentiel , ou le bleu porte la vie .
    On passe , avance , et laisse après nous
    le même paysage qui nous est offert en confiance ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les pentes de l’usclat me fond souffler

    aussi je cause fleurettes avec les pierres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les couleurs papotent ensembles , et en rajoute des tapis

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’anémone gesticule en méduse

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe devant l’aven n° je sais pas de l’usclat qui en compte 7

    et on tourne le monde

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pose en haut

    douceur et petit vent

    on va quitter ces sommets . le toit des grands causses .et reprendre un brin de piste liberté

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    les couleurs nous arrêtent , j’avance entre deux photo allongé

    un plaisir d’enfant que de regarder les fleur au plus près

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on descend vraiment , voit la foret qui nous attend

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et croise Adonis du méjan

    une chance ..
    https://www.lozere-online.com/adonis-printemps-sauveterre.html

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on retrouve la piste , km 11 , tranquille on va traverser la foret

    mon ami , s’écarte souvent , scrutant le moindre indice d’un potentiel aven
    la roche lui parle souterrain , murmures que peu savent entendre .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au sortir des bois , une vallée se présente longue ,
    fleurit , tranquille

    il nous faut la traverser en totalité ..
    une aventure en soi

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    anémone , cardabelle , et bolet blanc ..

    de quoi se régaler jusqu’au papilles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis c’est la folie ..des papillons libellule sortent des herbes par vagues

    un vole qui brille , pas très farouche L’ascalaphe soufre , nous évite de peu .

    http://www.naturemp.org/Ascalaphe-soufre.html

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    arriver en presque bout de la vallée on recherche l’ombre

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les chien posent là , nous on y tchour un moment ..

    comme les brebis la tête à l’ombre

    on devine d’où l’on vient les sommets derrière les foret noires

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un peu d’arnica , et autre fleur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voila une piscine ...et les Cévennes le chaos du début et proche

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on y rentre par l’arrière ..

    passe à cote de Gally ,

    les 2 km qui restent serons plaisir de la visite du chaos

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le petit chien trouve l’ombre pascal aussi

    quoi leur dire ..sinon pose fraîcheur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on tourne et retourne les rochers ...
    les voiture attendent à la ferme rien ne presse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos Re: de L'Hom au Gargo , libre sans égos

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et j’attends le chant du bouvier , un panneau à rappeler les paroles ..
    Michel de sa voix puissante raisonne le patois sur ces terres ..
    ha il les porte bien ce pays les sons d’autrefois ..

    Arrivé dans L’hom on croise le Patou

    le troupeau sort de la bergerie , 750 têtes qui bêlent passent a nos coté .

    voila , les jambes peuvent s’arrêter
    on rentre , mais en buvant la bière fraîche promise par pascal

    “ c’est un jour tout compris , la rando lolo , les vautours ,
    les fleurs , l’espace , le soleil , la chanson , les fêdes
    et la bière “ sourit il en grand organisateur de cette journée ..


    pour une fin de saison c’est parfait
    on a cuit sans brûler
    pris assez soif pour la bière
    et l’on s’est donné sans compter le bonheur gagné ..

    reste un profond sentiment de fatigue heureuse
    un esprit aussi large que long , qu’il semble ouvert de partout
    une impression de plein , de lourd , de grand moment passés .
    la vie remplit
    je vous laisse tranquille

    à bientôt
    bizs
    lolo


    votre commentaire
  • coucou rou ,


    voici le temps de l’écran blanc ,
    le clavier noir attend mes doigts ,
    en paix , calme mon esprit se souvient ..
    Dans les yeux fermés les images s’emmêlent .

    J’ai dans le corps
    comme une douce force ,
    un bonheur qui brule encore .
    je laisse rougir mon âme
    qui sourit naturellement , depuis dimanche .

    Je tape en conscience , les frissons de mes mots ..

    Ce ne sont pas des expressions , allusions , ou bon mot .
    Mais juste un jour de vie chaude , que vous allez lire ..

    Un prétexte facile , marcher du matin au soir !
    Un but choisi rapide , le bon temps à voir .
    une liberté , laisser venir sans question ,
    Amies , amis , belles ou gentils à l’unisson..

    C’est ainsi que la rando prend l’esprit lolo ...
    10 h le 26 mai 2019 , pour écrire les chiffres ,
    on sera 16 au départ de Villeneuvette ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    grande boucle : 15 km pour 420 m de dénivelé ..

    C’est une grande rando , le groupe fusionne sur le parking ..

    nous retrouve René le marcheur enfin ..
    après quelque mois nos promesses de retrouvailles prennent vies .

    -“ alors , j’avance , et je vois un grand dans son jardin qui me regarde ...il plante son outil et vient vers moi ..” conte t’il sa rencontre avec J.Yves à la blaquiere .

    Christophe vient de Montpellier , découvrir notre façon de marcher ..
    il écoute en novice l’histoire .
    D’allure superbe , jeune , direct , tranquille il nous accepte naturellement ..
    Sont là aussi les cousins de Brigitte ..

    -“ Marie France quel grand plaisir de te voir marcher avec nous “ sourit mes yeux.

    4 Héraults , 12 d'Aveyron la chienne Maya repère tout son monde .

    le départ traîne , un coffre reste ouvert et l’on plaisante de Mirelle et Michel .
    j’adore ces moments qui s’étire dans le rire
    hors du temps raisonnable , si présent pour chacun ..
    Je ressent là le don qui est fait , celui de sa personne entière pour la journée .
    On a le temps de vivre tranquille !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    on fini par partir ...quand même !
    j’ai donné quelques théories sur les parcours ..le petit tranquille , et l’autre pour les fada !

    Au km 5 on se sépare , certain tournent à gauche directement vers le cirque avec René ,
    et nous on monte la crête du Liausson ..
    villeneuvette ..c’est une ville ! , une commune

    une ancienne manufacture royale : https://fr.wikipedia.org/wiki/Manufacture_des_draps_de_Villeneuvette
    un peu d’histoire de la ville :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Villeneuvette

    On tourne les murailles , la traversée se fera au retour ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    reste la cheminée industrielle ..

    très vite on quitte le PR pour un sentier en crête qui nous mène au grand bassin .
    -“ Ha oui une croix jaune , c’est un chemin pour lolo “ regarde pascal
    joli sentier , sur des banc de grés , entre les pins épars .
    La marche prend la couleur du ciel dans les cœurs .
    Et je regarde les pieds du nouveau .
    Large , aplatis , se pose naturellement sur la roche , les orteils heureux ! Nus , ils sont nus !
    Les sandales sur le sac , il avance comme un homme en paix .
    -“ ça fait longtemps que j’aime être pied nu , j’ai commencé en revenant d’escalade “
    je comprend vite , la sensation qu’il a , le plaisir du contact , de l’accroche ,
    le sentiment d’appartenance à la terre ,la liberté des doigts de pied , je l’envie secrètement .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    le grand bassin , abandonné sans doute depuis la construction de la cheminée .

    on retrouve le PR .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    mais bien vite une autre croix jaune plaît à lolo
    on prend à droite pour rejoindre une piste
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Devant nous la crête du Liausson

    nous fait rire l’histoire du vieux campeur ..
    -“ toi qui est de Montpellier , es tu déjà aller au vieux campeur ...de Montpellier “ questionne Maixent avec grand humour .
    -“ hummm oui mais à Paris “ sourit René ..
    nous avons enfin la réponse à mes rêves d’étudiant
    je doit m’incliner avec respect , tout en étant fier de tous les rires de cette histoire .
    voir le début ici , au moment du repas :
    http://rando-lolo.eklablog.com/de-l-angle-a-cauquenas-pour-la-truque-a163425098
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    km 2 on quitte la piste .Ensuite en bord d’une vigne on cherche !!!

    Un sentier doit être là !
    Bien ici on trouve une trace au sol mais des branches à hauteur d’homme .
    le groupe devient caussenard .
    sans dire , ou question , la trace est faite au sol , alors on suit
    En pisteur , on avance en découverte ,
    les autres papotent heureux ,de se faire fouetter par la nature .

    on hésite plusieurs fois , trouve au mieux , passe par des coins sangliers , bauge et arbre usé ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    pas de cairn , ou de balise , on est dans le Randon 2,5 km d’espace devinettes ..
    La confiance et au bleu fixe , le plaisir tout beau derrière les lunettes .
    C’est magnifique un groupe qui sourit entre les buissons .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    puis c’est la route ..le talus tondu pour le feu , qui nous reçoit comme à table
    Petite route , au parfum de genet puissant dans le vent
    le Vissou pointe . alors on regarde avec souvenir se sommet que j’aime .

    L’échange commence , de couleur liquide , de croustillant gras , et de chemin de vie ..

    Émouvant , rigolo , surprenant le partage d’une même histoire entre l’enfant du Larzac ,
    et l’ancien militaire ..
    on est tous éclairé d’un moment impossible , qui passe maintenant dans la paix .
    C’est certain la marche n’est rien sans rencontre improbable.

    pas de méditation , on repart doucement
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des lin seuls , magnifiques soleil bleu , nous saluts sur la piste ..


    la montagne est proche , la séparation aussi .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    le terrain change , la dolomie se dresse

    son sable doux n’accepte que les plantes les mieux adaptées .

    l’immortelle fleurit en lumière .

    on est au porte du cirque de Mourèze .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    km 5 , on se sépare

    les belles suivent René , pour une visite privée des rochers ..
    Arches et forme étrange ..
    je vous présente les images de Marie France
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    dans le vent qui rafraichit , elles apprécient et découvrent ce coin de liberté

    on les retrouvera à Mourèze ..ravit de leur marche et surtout du guide

    -“ il est fantastique “ nous dirons elles
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    pendant se temps , Mireille chouchoute l’oreille de pascal .

    -“mais tu en as combien des compresses ?” je compte avec étonnement ce qu’elle sort de son sac
    Une chute pour rien , ou la tête finit dans les branches .
    Michel fait l’ambulance , Mimi la toubib bio .
    Pschitt -pschitt et propolis , le sang s’arrête !
    alors on grimpe .

    plein soleil de mai , le sentier devrait être à l’hombre en théorie !
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    le Vissou est là , il porte le pays au ciel

    la mer arrive à l’horizon
    on pose pays , l'âge nous souffle de regarder souvent ..
    j’attends de vivre avec ceux qui découvrent ces montagnes ,
    la beauté de la crête .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Christophe , tranquille fait des pose hamac sur les branches basses des chênes verts .

    -“ tu n’as pas trop chaud , dans les chaussures ? “ marche t’il devant moi

    Quoi répondre ? à une constatation si évidente
    je me dit que l’on perd l’essentiel , se complique l’évidence .
    Sous prétexte de confort , on prend peur du moindre effort .
    Durcir ses pieds pour être libre ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Voila .....la crête du Liausson .
    première et grande place pour admirer le Salagou .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    De Villeneuvette à Mourèze

     
     

    ici on s’écarte du sentier et trouve le coin tranquille pour la sieste
    la méditation s’impose naturel , dans la détente , la paix de soi , la beauté du pays
    Je guide l’exercice si tranquille , que le vent devient complice ,
    Clair , limpide , les sons lointains se promènent proche .
    on baigne dans une lumière tiède ,
    et quant les yeux s’ouvrent les couleurs vrais touchent l’âme .

    Un moment qui reste .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    1 km de pur , de grand bleu ,
    on nage sans artifice , respire profondément les couleurs , l’espace le temps ..

    bien sur on repère les sommet ho loin ..

    st loup , st guiral , st baudhille , deux vierges ,
    que de rando on à écrite dans cette image .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    l’homme du Larzac , celui de l’Hérault partage un bonheur universelle ..

    c’est un lieu qui rassemble , impose le respect , donne le vrai .

    -“on n’est pas bien là ...” comme aurait dit un amis cévenol .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de l’autre coté on regarde Mourèze ..le cirque , et pense au filles restées en bas ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     


    puis on descend par un sentier délaisser ..celui des grandes orgues

    il gratte un peut , chatouille pas mal
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    sa roule aussi beaucoup ..
    les orgues sont imposantes .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     


    on retrouve un bon sentier du cirque
    et bien vite on arrive au village
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    des têtes d’amadou écoute sans dire , nos retrouvailles

    c’est tendre , les belles qui retrouvent leur hommes
    le groupe se reforme pour le retour sur villeneuvette .
    Le sentier est inconnu de tous
    encore une trace lolo , faite sans savoir ..
    l’aventure continu
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    km 11 et plus , on longe des bassins qui sentent la décantation
    et dans le talus des point orange fluo donnent la trace
    Le début est un peu acrobatique pour ne pas glisser
    puis on suit un béal , celui de villeneuvette

    3 km de plat facile , avec des griffures .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à MourèzeDe Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    passer le pont aqueduc des amoureux , on arrive à la ville
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Villeneuvette à Mourèze
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Platane puissant ,élancé droit , et la  maison du maître  ..

    les maison des ouvriers sont restaurer et habiter

    -“ c’est un lieu sans agitation “ se sent bien Christophe


    le parking approche ,
    la séparation aussi

    on échange encore tout le bien que l’on peu donner
    se promet des retrouvailles .
    mais la saison de marche se termine début juin ,
    Alors les projet se font pour l’automne

    reste encore se feu de l’âme
    allumer aujourd’hui
    avec les pensées gentilles
    de gens bien sympathique .

    c’est le cœur tranquille
    que je vous quitte

    merci à toutes et tous
    bizs
    lolo

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires