•  

    Le 15 mai 2022, Acroroc des infrus, on se retrouve pour les Loulous.

    Voici un résumé de ce jour, en remerciements envers tous les protagonistes,

    et tous ceux qui n'ont pu venir.

     

    Depuis quelque temps, le ciel brûle en bleu,

    Chaleur, soleil, il fait chaud...

    Pour les Loulous pas encore tondu ce n'est pas top.

    Alors on ne leur fait pas faire de marche, on travail encore la confiance.

    Pour cela Brigitte à sa méthode, un peu brut, dans le sens directe, sans prendre des gants.

    Pour une ancienne gantière c'est particulier.

    -"ho je les lâche dés que je peux, lolo n'aime pas, mais je le fais"

    On les sent prêt, pour la présentation.

    Calmes, tranquilles, sans grandes inquiétudes, ils nous suivent en confiance depuis peu.

    On les trimbale, balade, et présente à tous les inconnus rencontrés.

    Au bout du Larzac, nos amis de l'acro roc nous reçoivent.

    -" Oui Laurent, pas plus, vous vous installez bien, tu prends les tables, le barbekiou,enfin tu voix " tranquille au téléphone me dit Mickaël

     

    -" on s'occupe des magrets, et des bulles, pour le reste chacun porte ce qu'il veut sans rien dire; " je lu donne nos consignes

    Façon ruche, personne ne guide.

     

     

    Présenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    10 h, enfin presque pas trop passé,

    on arrivent avec les Loulous.

    Du monde attend, on les sort du doblo, et c'est l'attraction.

    étrange sensation entre les grandes retrouvailles des ami e s perdu de vue depuis la mascotte crapodine.

    Et la découverte des Loulous. ils sont aussi surpris que nous, leurs têtes regardent et fixe en tournant.

    Les ami e s , tournent au ralenti et regardent longuement.

    Je me perds entre tous, les questions viennent tranquilles, douces et bienveillantes... j'adore.

    Le temps ralentit les gens sourient autant que les Loulous.

    -" la balade, on va en balade ..." envie de certain qui raisonne entre eux

    Ok pour la balade, on attend les derniers prévu, et on se lance sur le causse.

     

     

     

     

     

     

     

    Présenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cool, tranquille vu la chaleur et leur laine. Un petit air frais passe ici heureusement.

    La caravane se fait, Skippy fier, surveille, Rivage profite tranquille.

    Ils sont impressionnés par le nombre de nouvelles têtes, mais garde la tranquillité, ils broutent facile.

    On les laissent brouter quand ils veulent, et je pause ainsi les réponses aux questions qui volent entre nous.

    Les papillons fleurissent les airs, la prairie du causse chante l'abeille, et nous on colore les chemins de bonne pensées.

     

     

     

     

    Présenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On est bien, je suis aux anges, entouré de bels gens qui se retrouvent.

    On fait le résumé de nos vie, je parle de la mienne qui change, et je me régale des rencontre qui avancent tranquilles.

    Le groupe suit sans savoir qu'importe, on ne fera rien de grandiose aujourd’hui, à part se retrouver heureux.

    Et Skippi angoisse.. Pourquoi? A savoir que les deux enfants courent au loin et passent cachés par les touffes de buis.

    Le grand noir les scrute depuis le début, et montre de l'inquiétude.

    On passe couché un barbelé, les Loulous assure bien,

    et puis plus loin il stoppe, se couche et attend.

    -" ha, on attend un, peu et puis on va le rassurer en faisant demi-tour" je propose.

    Un truc dans le vent le panique, il sent refuse d'aller au delà.

    En fait on est sans les voir dans un enclos avec des chevaux.

     

     

     

     

     

    Présenttion des ZalpagasPrésenttion des ZalpagasPrésenttion des ZalpagasPrésenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

    on revient tout aussi vite que l'aller, Skippy retrouve l’entrain, il a perdu son collier dans un  buis.

    on le laisse nous suivre libre par moment, Rivage présente au mieux bien décoré et se laisse guider facile.

    Il aime les paroles des discutions enrichissantes.

     à chaque pause que l'on fait pour retrouver le fils de nos idées, ils attendent la suite sans impatience.

    C'est cool trop facile d’être avec eux.

    Le groupe se disperse, s'étire, on va vers l'apéro ..

     

     

    Présenttion des ZalpagasPrésenttion des ZalpagasPrésenttion des ZalpagasPrésenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     Les moments s'intimisent avec les beaux laineux.

    Je me rassure ils sont doux, gentils, tranquilles, et acceptent le monde.

    Et surtout les gens ne fond pas le cirque, Il y a un micro climat de bien être autour d'eux.

    Fini les tempêtes qui en imposent, les éclairs de génie pour gagner, les pluies qui désespèrent...

    Juste de l'air qui frissonne les poils du cœur.

     

     

     

     

     

    Présenttion des ZalpagasPrésenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous au piquet, nœud antipanique, on peut se restaurer.

    le repas est encore pour moi magique.

    une table d'entrées diverses, une de desserts, et le feu plus loin

    Chacun se sert partage ses recettes, goute le reste

    un bon moment qui parle sans bruit, Je retrouve l'esprit de nos randos

    On partage la vie du jour, et la fait en même temps.

    Une vie facile, reposante, et nourrissante .

     

     

     

     

     

    Présenttion des ZalpagasPrésenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brigitte conte et orchestre son année de retraitée ...

    -"avec lolo et les Zalpagas, je ne sais plus ou tourner de la tête"

    beaucoup se connaissent, nous connaissent, mais certain e s, découvrent, et semblent être bien.

    Nos hôte passent nous voir trop vite... il faudra se revoir, un repas s'organise.

    C'est trop facile d'y croire avec tout ce monde qui m’encourage.

    Le projet finira par aboutir c'est certain, mais pour le moment j'aime ces rencontres, ces échanges,

    Et pour cela les alpagas ont déjà réussit de n’emmener bien plus loin que j'aurai cru.

    Je me répète, répète encore, mais j'aime ma vie..

    j'adore les jours qui portent un rêve accessible.

     

     

     

     

     

     

    Présenttion des ZalpagasPrésenttion des Zalpagas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pascal à la plantcha improvisée, la viande cuit lentement. les loulous ruminent.

    Le soleil nous laisse le temps qu'on veut.

    Tout est lent, jusqu'à l'attitude de chacun.

    L'après-midi va passer comme un long rêve tranquille.

    Et puis on va se quitter, façon collier,

    Les gens se séparent par petit groupe, famille, ami s en covoit,

    Et laissent des émotions fortes et généreuses.

    Je prend, je garde en  laisse rien passer de tout cela.

    J'enfile les perles de vos jolies vie d'ici de ce jour, et les porterais .

    Même si je dois en oublier beaucoup avec ma tête percé comme un karts,

    je sais que je retrouverais le sourire en pensant à cette journée.

    merci encore

     

    on ne se perd pas,

    on se retrouvera

    bizs

    Lolo


    1 commentaire
  • hum,hum Zalpagas, une idée de Lou,

     

     

     

    Avril 2022, le temps nous manque pour de belle sortie,

    la météo est capricieuse, la formation de guide s'intensifie.

    Aussi on fait de petites sorties en solo avec Brigitte,

     

    nous voici au Puech Dandan, sur un sentier de traverses .

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La piste est libre, on y voit loin, et on peu anticiper les dangers.

    Brigitte lâche Skippy .

    -"Je test qu'il me suive comme sur le terrain, Allez Skippy avance!"

    La longe au dos il suit la belle c'est magique, juste 4 mois qu'ils nous connaissent.

    Que de chemin fait pour se rapprocher d'eux,

     

     

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien sûr l'herbe sent bon, et la tête de Skippy se penche souvent.

    C'est dimanche il fait chaud, qu'importe la balade, aujourd'hui on travail leur confiance.

    On test qu'ils restent avec nous .

     

     

     

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de MillauPetit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je tien Rivage, l'autre mène et doit suivre Brigitte, il apprécie sa liberté, prend des aises,

    laisse la belle éloigner, et se frotte dans le près.

    En plus il ne semble pas bien motiver de randonner plus loin, sans doute la chaleur et la nouveauté du sentier.

    On est sur le Puech Dandan, au dessus de Millau, la vue est superbe alors on pose.

     

     

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et là on tente le diable.... il faut bien prendre des risques calculés pour avancer.

    Sur place, on s'allonge et lâche les deux Loulou.

    Le terrain est ouvert, on voit de loin venir le danger, pour l'instant personne..

    Que vont'-ils faire? Rivage sourit presque, nous regarde, et broute à coté de nous.

    Ils nous connaissent bien, c'est certain, reste avec nous, ne cherche pas de partir.

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ils sont un peu dans la surprise, sans attache, nous voyant tranquille, ils attendent.

    C'est une première, qu'on les lâche en balade. C'est le fruit du travail de Brigitte,

    Depuis quelques jours, elle les habitue des brouter en dehors du terrain la longe sur le dos.

    Et de s'approcher d'eux pour attraper la longe. C'est pas évident se genre d'approche.

    Mais elle y est arrivé, même si encore on ne peu pas les toucher facilement, ils se laissent prendre la longe au dos.

    C'est magique, les rapports qui évolue avec eux.

    On gagne de l'intime, petit à petit on rentre dans leur zone de crainte.

    Au début ils montrent l'inquiétude, nous regardent approcher, surveille le bon geste qu'ils tolèrent.

    Au moindre faut pas c'est la sanction, un écart vif de quelques cm, pour nous dire Non.

     

     

     

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un jour, comme ce jour, ils nous passent toutes nos erreur.

    On peut faire tranquille, la confiance est faite, on s'approche, attrape la longe comme on veut

    aussi vite que l'on veut, ils acceptent tout. Plus d'écart , de regard inquiet, juste de grand yeux curieux.

     

     

     

     

     

    Petit souvenirs des Zalpagas autour de Millau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On retourne en joies, les Loulou nous aiment, C'est une belle balade entre nouveau amis.

    On est bien tous les quatre, complices pour longtemps.

    J'adore ces Loulous, ils répondent bien à nos sollicitation est montre à leur façon discrète,

    un bel intérêt pour nous.

     

    il reste encore bien des progrès à faire. S'approcher encore plus d'eux.

    Pouvoir les toucher facile sans réaction d'eux, leur présenter des gens sans stress. 

    Les rendre curieux à la nouveauté sans crainte tant qu'on est avec eux.

    Leur donner notre confiance absolue qu'ils ne risquent rien avec nous.

    J'y crois, je l'ai deviné pendant cette balade, leurs regards était différent.

    Comme celui d'enfants qui jouent avec leur grand frère, et non pas ceux d'écolier en rand devant la classe.

    Un grand jour, qui me ravigote juste avant de repartir pour St Jean du Gard .

    J'y crois, je doute, je suis fou, j'ai peur, mais le projet avance,

    les Alpagas font de leur mieux, et réussissent,

    alors on y arrivera ensemble.

    Proposer des balades avec les alpagas de lolo

     

    bizs

    lolo

     


    votre commentaire
  •  

    Hum,Hum,

     

    Samedi dernier, on a fait une belle boucle au dessus de la Roque st Marguerite.

    Et des choses semblent nous interpeller.

    Skippy le noir est assez retissant d'avancer sur des pentes bien raides .

    On pense que l'on marche trop vite. Il s'est couché une fois, et sa respiration était bien plus rapide que celle de Rivage.

    En 5 mn il a repris son souffle, on attend encore un peu et ça repart plus lentement.

    Arrivé sur le causse c'est la pause sandwich pour nous, broutage pour eux.

    Je n'ais pas fait de photo régulière de la marche, car ce fut une succession de surprises et de rencontres magnifiques.

    Les Loulous ont rempli les portables des groupes croisés en images insolites.

    Une fois reposé on repart, la technique du piquet leur va bien, ils se sentent tranquilles.

    Les voilà en forme, curieux et volontaires, on décide d'allonger la balade.

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    9 km pour 440 m de dénivelé.

    On fait la boucle des Corniches du Rajol

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La petite Lou nous accompagne, sa complicité avec Rivage nous attendri.

    Timide devant lui, elle n'ose pas lui parler.

    Je l'accompagne en sécurité, tenant la longe entre elle, et l'alpaga. Il suit parfaitement calme.

    Petit à petit elle lui parle le premier ordre : Avance Rivage, si doucement que j'ai peine à entendre.

    Mais le beau lainé lui, perçoit parfaitement sa légère voix douce, et obéit simplement.

    Elle comprend qu'il écoute. Leurs échanges commencent.

    Elle finit par le guider, avec des "Stops Rivage" aussi gentil qu'une bise sur la joue.

    Pour la photo je la laisse seule aux commandes c'est magique pour elle.

    En fin de journée, elle est radieuse, et lâche la longe à l'arrivée pour courir en tout sens.

    Une journée complète à rester calme et attentive, c'est bien trop pour elle, qu'il lui faut évacuer l'énergie retenu.

    Elle veut revenir samedi prochain.

     

    Samedi 5 mars 2022, on organise une rando que l'on veut parfaite pour les Loulous.

    En retenant toutes les choses comprises ou supposées.

    Le lieu de rendez-vous, sert de pâture avant la journée.

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Parking DDE de Millau, on y est une heure en avance.

    Juste sorti de la voiture ils se scotchent aux touffes d'herbes. Notre terrain manque de verdure.

    Il a fallu l’aplanir, l'herbe n'a pas encore bien repoussé.

    On fait l'attraction des promeneurs, des chiens et des enfants.

    C'est un bon apprentissage, le coin est assez vaste pour anticiper les dangers.

    Une heure de pâturage leur suffit amplement pour être rassasier semble t'il.

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lou et Pascal arrivent, il est temps d'aller au départ de la marche.

    La caravane va rentrer dans la coffre. C'est une formalité maintenant.

    Là aussi on fait attraction, une dame attend de voir! Comment ils rentrent le cou.

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Désolé pour le contre jour, les images sont sombres, mais on devine l'action.

    En premier Skippy est monté, puis se tourne face à nous, ensuite Rivage tend la tête pour faire sa place.

    Et devant les spectateurs Skippy fait la star.

    Prochain arrêt au parking de l'atterrissage des parapentes de Brunas.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Là aussi le coin est parfait, on les laisse brouter un peu, ils semblent prêt pour aller sur le causse.

    Riivage retrouve Lou, elle est bien plus sûr et participative.

    -" Je te laisse la longe pour les Photos, mais en cas de fougue de sa part tu lâches" c'est la consigne.

    Les Loulous sont maintenant biens habitués aux voitures, chiens, et vélos, mais un rien peut les surprendre.

    Elle n'est pas bien lourde, Rivage aurait vite fait de la faire voler.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La caravane est faite, un peu de route et c'est le sentier du facteur qui nous attend.

    Lou patiente pour l'image. Je sens que c'est un grand jour pour elle.

    Et pour moi c'est une belle occasion de voir le comportement des Loulous avec elle.

    Brigitte devant, Pascal avec la star noire, et nous avec Rivage .

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le tour du Boundoulaou, 8 km .

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier commence, Lou parle, le Loulou écoute. La bonne boule de laine respecte l'enfant.

    Je Photo l'échange, les laisse aller un peu, pas trop, juste pour les images.

    Elle est transformée, calme tranquille et attentive. Lui écoute et répond tout aussi calmement.

    On monte au rythme de Skippy, Pascal cale ses pas sur lui. Longe détendu, sans tirer on grimpe lentement.

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le causse il y a un coin de vert. on pause pour leur plaisir.

    Lou se retrouve seule avec Rivage.

    Ils sont complice ces deux là, c'est certain.

    Elle en douceur, sans geste brusque, elle contrôle son tempérament de joueuse fougueuse.

    Lui tranquille, lui donne des regards attentifs et gentils.

    Midi sonne, Hélène appel Pascal pour avoir des nouvelles de la marche.

    -" Oui tout va bien, on est en haut, on cherche un coin pour manger." répond l'ami.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brigitte pointe une zone proche pour la halte. Lou profite que je photo pour guider Rivage

    J'entends un petit "Avance Rivage" ....

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis c'est "Stop Rivage" !

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pascal repart, et je retrouve Rivage qui attend au coté de Lou.

    La longe sans boucle dans la main, la belle connait ses leçons.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le secteur est dégagé, sans danger immédiat, je laisse les complices aller un peu seuls.

    Elle est fier, heureuse, transformé, je vois pourquoi mon projet me tient le cœur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout proche de Millau, en belle liberté on va piqueniquer là.

    Le sentier du facteur se montre juste devant nous, une bonne zone d'herbe du causse , pas de vent .

    C'est parfait pour la pause.

    -"Voilà Lou on va les installer aux piquets, avec un nœud anti-panique.tu veux voir ?"

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle, deux, puis la troisième que l'on coince. Les Loulous sont aussi tranquilles qu'elle.

    Ils ont compris que la pause va durer.

    Ce système de piquets et longe d'attache leur plait. C'est la quatrième fois qu'on l'utilise.

    A chaque fois ils montrent une plus grande tranquillité.

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On ripaille l'apéro, le rouge et sandwich, ils se détendent.

    Puis c'est la rumination pour eux, la sieste pour nous.

    Une bonne pause en sauvage au dessus de la ville. on se trouve bien chanceux.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -"allez les Loulous, on va repartir "  propose Brigitte.

    une bonne marche nous attend.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le coin est magique, sauvage libre et facile, Brigitte photo la caravane avec le Viaduc.

    Je laisse Lou et Rivage un peu plus libre. On passe l'aire d’envol parapentes et se dirige vers le Boundoulaou.

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lumière de face, le causse prend des formes de fantôme, les Loulous suivent facile, c'est trop beau!

    La pause les a bien reposés ils se montrent volontaires et curieux de découvrir.

    C'est nouveau pour eux tout ce secteur.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un passage délicat, Lou va appliquer les consignes,

    Un stop Rivage au départ de la pente, puis elle passe et donne à Rivage l'ordre d'avancer.

    examen réussit .

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour l'encourager elle suit les grands, seule avec son Loulou. Je photo la suite de la rando.

    On passe au dessus des falaises, pour redescendre à celles qui sont devant le viaduc.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je retrouve Lou, la moitié du cirque est faite, le pays s'étale en paix, les km faits sont devant nous.

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on est sur le circuit VTT, et la descente commence,

    Rivage nous fait des sauts de marches magnifiques.

    Mais Skippy semble inquiet, on décide de refaire une pause au col, pour le goutter .

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un Vélo arrive toutes bringues, on se gare, il passe à l'arrêt.

    Le paysage nous repose un peu, puis c'est Rivage qui s'arrête pour un souci technique.

    Brigitte regarde ses euros tomber sur le chemin.

    Ceux qui savent comprendront, pour les autres on expliquera lors d'une rencontre.

    On commence de parler repas magrets ananas, pour se retrouver ce printemps.

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le goutter aux piquets, le chocolat fond sous la langue.

    Les Loulous apprécient, ruminent un peu, et se frottent la laine.

    On repart pour la descente vers st Martin.

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour la photo Lou garde son copain toute seule, elle est bien fier d’être son amie.

    Des Vélos nous ont doublé dans la descente, un peu panique du premier qui voit un alpaga.

    Rivage se fait traiter de lama!

    -" holà stop, des lamas sur la piste" lance le pilote .

    -" ne tentez pas de les toucher, ils ne vont pas aimer" Je préviens direct.

    15 ou 20 pilotes vont nous doubler, au pas, sortant les potables pour un clic souvenir.

    Un bel échange, un beau partage du sentier. On adore.

    Les Loulous calés sur le talus se montrent parfait.

    On arrive presque en bas.

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    j'aime se coin, cette sortie tranquille, et je me dis qu'elle pourrait faire partie de mes futurs rando pro.

     

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les voitures sont au dessus des maisons, sur le petit plateau.

    encore 1 km et on arrive.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lou profite des derniers moments avec son copain.

    C'est le temps bras croisés, sur l'herbe verte.

    Ils faut prendre le temps, laisser croustir ses envies pour entendre le calme des laineux.

    On passe au stade de st Martin, la pelouse est bonne.

     

     

     

     

     

     

    les Loulous fond le Tour du Boundoulaou les Loulous fond le Tour du Boundoulaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pascal regarde une cave, les têtes s’inquiètent, on n'y rentrera pas.

    On retrouve le champ atterrissage des parapentes.

    Finie la balade, un petit broutage de remise en forme.

    On fait un tour des émotions du jour, que du bon, de la surprise, et du bonheur.

    Les alpagas semblent presque prêt pour d'autres aventures sur des sentiers.

    Je retiens de ne pas trop les pousser en monté, respecter des pauses rassurantes pour eux.

    Ils sont volontaires et charmant quand ils sont biens.

    Une balade au pas d'une jeune fille adorable toute complice de Rivage.

    C'est l'idéal pour découvrir le pays et avoir le temps de l'apprendre doucement.

    J'adore les Loulous.

     

    à bientot

    bizs

    Lolo


    1 commentaire
  •  

    Hum, Hum ...

     

    Les voila repartis pour un tour.

    Samedi 5 fevrier 2022 ,

    Natalie nous rejoint avec son chien,

    Un petit tour des cascades de Creissel à l'air d'envol des parapentes.

    Le chargement des loulous est trop facile, ils grimpent comme de rien.

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On commence par le chemin des cascades, le ruisseau les intrigue.

    Le chien devant ils semblent accepter.

    On va croisé quelques personnes surprises.

    C'est charmant .... Marie nous appel pour nous rejoindre sur le causse.

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux ParapentesLes Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On s'aventure sur les petit sentier escarpé des cascades. un autre monde, dans l'humide et l'ombre.

    Les Loulou suivent facile, sautent les rochers, serpente les pistes.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De vrai cabri, ils passent partout.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je ne tente pas de passer sous les cascades, une autre fois,

    Mais le coin des grottes est pas mal .

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On sort vers les sarcophages, et commence le sentier qui monte sur le causse.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tipo en avant, skippy vient de passer une zone inquiète dans les bois.

     

    La monté au soleil va redonner la pêche.

    On se régale de grimper doucement en suivant les longs lacés du sentier.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marie arrive avec Raphaël,  La pause repas est vite comprise par les loulous.

    Même avec le chien il se couchent et ruminent un moment.

    Je commence de rêver qu'il ont bien compris comment on fonctionne en randonnée.

    C'est trop cool.

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après un bon café chocolat, on avance au parapente.

    L’accueil est facile, des chiens rodent mais ne sont pas agressif,  Les voiles les intriguent, et le monde est cool.

    Curieux , photo , dialogue on est sollicité avec gentillesse, c'est l'effet Loulous.

    On continue un peu les piste de la bordure du causse.

    Les coin semble agréable, on y reviendra pour voir la réaction des alpagas maintenant qu'ils connaissent le coin.

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Séance broutage avant la descente...

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux ParapentesLes Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier est bien beau avec une touche d'exotisme.

    Le retour est bien facile les loulous reconnaissent le chemin.

    On se dis qu'il sera bon de revenir régulièrement par ici .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Loulous aux Parapentes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un nouveau monde s'ouvre devant nous, tous les paysages à refaire  avec les boules de laines au long cou.

    Le retour est lent , on broute plusieurs fois,

    et pour finir d'un bon dans la voiture.

    C'est trop facile, on peut aller où on veut.

    Que de possible, de chemin ou sentier à faire.

     

    à la prochaine

    bizs

    lolo

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Coucou, Hum Hum,

     

    Voici un cour résumé de notre sortie du samedi 22 janvier 2022,

     

    Hum , fond t'ils, les alpagas quand ils posent des questions .

    Brigitte passe les jours de semaine à les rassurer, et les mettre en confiance.

    Le We, on test leur acquis, et tente les nouveautés.

    Ce samedi on va tester la voiture, et la marche longue en terrain inconnu.

    Avec une approche d'un village touristique, donc du monde et des chiens.

     

    10 h on les charge sans problème, Ils sautent directe dans le véhicule.

    C'est un progrès qui semble bien encré. Un grand soulagement de savoir qu’lis ne rechignent pas.

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoiradeLes loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -"mais comment tiennent t'ils dans la voiture " s'interroge les amie s

    Le cou se baisse, et puis ils se couchent façon chameau

    Un petit saut, et les voila dans l'herbe

    On les laisse brouter un moment, Le propriétaire du parking ou on est garer vient nous voir intrigué.

    S'en suit une discussion sympathique sur l’étrange de la situation.

    Des alpagas chez lui !

     

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoiradeLes loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On démarre la marche sur le GR qui va du Caylar à la Couvertoirade.

    Délinda, prend Rivage en longe, C'est facile, il semble bien accepter  d’être mené par une tête inconnue.

    C'est parti pour un belle marche, mais bien vite se pose la recherche du coin repas.

    Avec l'herbe qu'il faut! et sur le Causse c'est pas évident de trouver un coin de prairie dense.

     

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On pose au milieu de nul part, entre les buis.

    Les loulous semblent se satisfaire, et bien vite se souvenant de notre piquenique de la semaine dernière ils se couchent.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brigitte tente une approche sensible.

     

    C'est un moment de calme extrême, les sourires donnent des mots généreux.

     

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Séance selfis, petit cercle intime, on est bien au soleil d'hiver sur l'herbe sèche.

    Ils attendent tranquille, toujours curieux, on les regarde admiratif.

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est trop bon des moments pareil, ils restent proche tranquilles, mais ils faut marcher.

     

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les longes passent de mains en mains, on avance bien, jusqu’à !

     

    Sqippy fait front de s’arrêter,  il ralentit ralentit refuse d'avancer.

    Pourtant rien à l'horizon, une partie des marcheurs partent en avant, on ne les voit plus.

    Au ralentit on avance, il fini par se coucher. aill, c'est trop pour lui 4 km de fait?

    On s’inquiète, attend un moment, et il se relève, Rivage semble bien plus calme et tranquille.

    En fait 300 m plus loin attendent des chasseurs que l'on ne voit pas.

    Il a sentit , skippy  sans doute les chiens ou autre odeur de peur.

    Une fois les voitures passé la marche reprend .

    On arrive en vue de la place forte des templiers.

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Là ba, de la bonne herbe les attend. ils fond sensation, l'attroupement se fait naturellement.

    On est pris dans une farandole de questions, de paroles gentilles.

    Les gens viennent vers eux comme hypnotisé de douceur,

    Des couples jeunes, bien moins jeunes, de petit groupe de famille, s'agglutine autour des brouteurs.

    C'est le test de la proximité, les loulous se montrent très compréhensible, broute tranquille.

    Lèvent la tête devant chaque nouveau visage.

    Un coin de calme, d'échange de bonne humeur se cristallise. Et chose particulière les inconnus discute entre eux.

    C'est les premiers arrivés qui explique au suivant . Sans se connaitre les gens s'ouvrent et racontent un peu de leur vie.

    J'écoute, regarde le grand respect qui est fait au Loulou, Les photos qui enregistrent les souvenirs.

    Mais nous autre on n'en fait pas, bien trop impliqué dans l'instant.

    Voila il faut continuer, c'est dommage cette réunion improvisée est bien agréable.

     

     

     

     

     

     

     

    Les loulous à la couvertoiradeLes loulous à la couvertoirade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On revient par le même sentier, et laisse la Couvertoirade sous son moulin.

    Une belle journée, longue est généreuse.

    On est bien plus confiant avec eux, ils savent se comporter avec panache.

    Encore une fois ils réussissent les tests qu'on leur impose.

    Ils auront croisé des chiens, des maitres, et des voitures sans craindre.

     

    Pour la prochaine on testera de marcher avec un chien...

     

    Que du bonheur

     

    bizs

    lolo

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique