• cou , courou


    une première foi en douceur , bien au delà des peurs ...

    le 4 novembre 2018

    un grand jour ou vingt ont vu ..

    Joie , belle joie gentille de mon cœur
    quant sourient devant , le jeune visage d'Emilie ,
    et les grand yeux de marie Christine ..
    Bruno , Michel , Pascal discutent déjà avec les nouvelles de la saison ...
    Marinou , Maixent se greffe avec Luc et Fabienne ..

    la rue vie de sourires et de bizs ,
    le brouillard n’étouffe en rien l’optimisme
    et les compliments m’arrivent inattendu ..
    Histoire de presque larme en lisant le dernier compte rendu ..
    -“ ha oui , ça ma ému de lire tes mots gentils ..j’ai pas l’habitude qu’on parle de moi comme cela “ me regarde Monique

    -“ ......que dire ? j’ai juste transcrit le vrai “ gêné , je me tourne vers Fabienne ...
    Là ! son regard s’ouvre sur un cœur qui bat la reconnaissance ..les paupière fixent , l’iris droit sur moi , les sourcils tendresses ..
    -“ ha oui ta façon d’écrire ..je garde toutes tes histoires ..” rajoute t’elle
    je me sent lumineux , transparent , clair léger , épanoui de paix dans un monde vrai ..

    Superbe début , pour un dimanche quotidien ..je jubile ..

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    partis pour Cornus , faire une boucle PR ..de 15 km

    en rouge une petite amélioration du trajet avec grand respect pour les chevaux ..

    au village on attend ..discute fort , et en nombre sur la route principale ..
    nous retrouve ami e s de l’Hérault , et ceux de Monjeau ..

    Décidément le groupe s’étoffe , ..l’attente voit bien l’esprit tranquille nous tenir ..
    chacun profite sans hâte des mots des autres ..
    des mots justes , aimable , plaisantin souvent , sans aucun râle ou impatience ..

    je longe et reviens contre la file des randonneurs bavards ,la tête au présent que chacun me fait ..
    Etre là avec sa bonne humeur ..

    Le départ rigole , raisonne dans les ruelles , comme une calme marée recouvre les terres ..
    on grimpe le village et cherche les vielles marques jaunes ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les bonjours fleurissent au portes et fenêtres , dans les jardins ..on voit que l’on intrigue avec bonheur ..

    j’oublie la première image , celle qui témoigne de notre départ ...
    je sais pourquoi et laisse courir se plaisir qui m’envahit ..
    marcher à vingt ( avec les toutous ) comme si m’accompagner seul , Le plus précieux des ami e s ..

    Un sentiment particulier ou la complicité se voit multiplier et individuel ..

    premier km , chemin vert ..bocage sous le causse ..
    le Larzac nous attend ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les taches de vie urbaines ne vont pas manquer dans ce pays aujourd’hui ..
    je m’amuse de ces clicher , raconte des histoires de grottes , et d’aventures périlleuses

    Maixent complète de ses expériences dans le secteur ...
    -“ sur qu’il y a des découverte à faire “ on se dit en regardant ces falaises

    Des impressions douteuses nous arrivent de certaine ...les unes expriment peurs et angoisses ..

    Pour info ....la pointe de falaises la plus lointaine nos sentira passer à son sommet ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Grimpe à la cave ...des souffles qui attendent de pouvoir dire mots ..

    on découche en presque tenu d’été .., la pente fait glisser les pulls dans les sac ..

    la batarde se mérite sans se presser ..vielle cave à fromage abandonner bâti contre la falaise ..

    c’est l’objectif du moment ..
    les murs sont là ...façon rocher ..une porte dans le roc

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une belle histoire commence ...
    Curieux , les lampes au front la visite s’improvise pour certain ..
    un tunnel profond servait de cave ..

    -“ PAS POUR MOI ....Je suis claustrophobe “ refuse Monique ..
    on avance donc sans elle ....arrivé en fond , enthousiasmé ravis les téméraire discutent en pose ..

    -“ Emilie , vient avec moi , on va chercher Monique tu va la convaincre ..” j’élance ..
    une fois dehors au coté de l’angoisse ..Emilie s’exécute ..

    -“ vas y , ça vaut vraiment le coup , mois aussi je suis claustro ...mais c’est super “..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    même tout flou...on y est !

    -“ alors la ...cette photo personne voudra le croire ...” sourit la belle le ventre encore noué ..

    Pour en arrivé là ...tout au fond de la caverne ..il aura fallu des mots tranquilles
    Je la voyais avancer les mains sur le ventre ...et entendais ses murmures
    -“ ça coince là !! , ça coince là ! ..., ça coince là ...” comme une chanson bloquée sur le refrain ..

    Tu ne peux pas la laisser luter seul contre elle même .je me pensais ..
    alors j’ai pris sa main , serrais ferme , collé son épaule et accompagné son pas ..

    Les “ ça coince là “ , résonnaient toujours ...mais sa marche se détendait ..

    Maixent ...immortalisa son arrivée ..
    et avec toute la douceur que je lui connais commença de la rassurer ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    sa voix tendre , douce , tranquille nous guide ..
    pas question de sortir en vitesse ...

    -“on va faire quelques photo , si vous le voulez bien “ dirige t’il
    les rôles de lumière sont donnés au filles ..

    moi je vis le film de tout prés ..
    Un scénario tout en finesse , ou les angoisse se transforment en action principale
    Le metteur en scènes talentueux place lumière et personnages
    les actrices deviennent leur rôle bien loin d’elle même

    je ne fait rien ...simplement spectateur de l’évaporation des peurs ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Fabienne accompagne et je vois bien qu’ elle aime cette transformation
    on prend le temps , bien du temps à nous quatre pour ressortir de cette aventure ..

    le groupe attend à l’extérieur calmement conscient de se qui se passe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    reste le gong ...qu’on n’ose pas toucher ..

    merci Maixent pour ta leçon photo ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis grimpe ...comme des mules , jusqu’au causse

    le jour nous grandit et nous rapproche ..
    on sait que l’on partage de grand moments , simple mais grand , puissant ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Une foi le GR 71C trouvé on bifurque vite à gauche ..passe une barrière à chevaux ..pour allée vers le bord du causse


    Brigitte lance son titre de faim ..
    et d’accord , tous on pose !

    la splendeur fige l’instant ...et devient le décors que l’on aime voir et revoir ...entre les mots que l’on se dit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la ligne du buffet trouve sa place

    devant le retour de la rando se montre au initier ..la Sorgues se cache entre les avants causses ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les maitres du lieu arrivent , doux , très sensible , et brillant d’une belle sonnaille

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    puissant , somptueux , ..un brave qui les soigne , nous en dira plus
    des chevaux d’Auvergne ...race Auvergne en voit de sauvegarde ..moins de 500 bêtes dans le monde
    de grandes qualité de selle ou de travail ..
    http://www.parcdesvolcans.fr/Des-patrimoines/Especes-emblematiques/Races-locales/A-cheval-d-Auvergne

    derrière ses lunette d’honnête homme , il nous félicite d’apprécier le coin
    nous souhaite l’appétit ..et repart après avoir câliné les têtes sombres

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une méditation dans l’air du bas ...pleine tête tous le corps en cheveux de vent , lumière chaude on ressent

    et puis ...les buis
    on choisit de suivre la bordure des falaises ..
    entre les buis on bartasse gentiment ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 4 ...sorti des buis , voila un joli coin ..

    juste avant de retrouver le GR ..on pose sur les rochers

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    le bout du cirque de Louradou

    à connaitre ..

    décidément je ne regrette pas de refaire cette balade ..j’y pense déjà 5 ans en 2013
    on n’avait pas fait la bordure ..l’hiver était bien plus présent et le groupe plus discret
    à l’image de mes commentaire de l’époque

    à relire ici http://rando-lolo.eklablog.com/de-cornus-au-bosc-a103362501

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    par le GR ..on descente vers le bosc ...

    la pente roulerait presque ..
    on dance au soleil...pour certain
    a mi pentes des 4x4 chasseurs nous arrêtent
    sourire et présentation ..on descend , ils montent chercher la bête repérée le matin ..

    on se met au courant de nos intention ..et conclut à la tranquillité de chacun ..
    un bon moment de partage ..ou l’on passe pour des courageux de marcher autant

    plus loin marchant sur la piste qui va a antigne ..les coups de feu sonnes la mort , et fin de la chasse
    On aura de loin suivit l'appelle des chiens , vue le placement des gilets oranges ..
    une battue en cinémascope ..

    les 2 km de cette piste passe au soleil sans vent ...avec les discutions de nos vies ..

    un moment tranquille , propice à l’écoute ,
    nos enfants occupent l’espace , entre autre sujet ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis on passe à Labadie

    là on profite de renseignement sur la cave ...et son fromage
    un chance de voir le maitre de la cave

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ensuite on trouve l’automne ..ses chemins tendres en sous bois ..

    3 km de piste cardio charmante ..

    les chiennes jouent au troupeau ..de la tête à la queue ..
    je trouve Coco en forme ..vitesse 2 bâtons

    Daniel se réjouit de revenir marcher ..on parle yoga et souplesse

    et Didier commence de lancer des invitations ..

    ha oui ..ce jour est grand ..aussi long que notre file
    cornus se cache pour tous ..mais je sais qu’il est proche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un coin de paradis ..nous dit Bernard en voyant la Tuderie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“et c’est la dernière grimpette ...” je promet à Monique et Coco

    La plus jeune file en avant ..d’une énergie qui nous échappe

    les autres restent groupés , tranquille au pas du plus sur ..

    on se retrouve vite au village

    devant les voitures , à souffler les derniers mètres ..

    et puis il faut ramener Didier à sa douce Marie France ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cornus du Larzac à la Sorgues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une voiture se sacrifie ..pour amener le beau retrouver sa table

    l’on est fier de faire vivre cela aux nouvelles ..un gouter à st Eulalie ..
    Partager l’accueil trop généreux de nos ami e s cousin ..

    un bon moment qui commence par la visite du village ,
    suit le baisé du retour de Didier à Marie France , tout en simplicité discrète ..

    et puis le chaud des boissons et l’amour des gâteaux fait maisons ...
    Que du tendre du doux , du lent , très lents moments sucrés , qui fondent dans les cœurs ..

    comment finir , de tel instant ..sinon les écrire avec souvenir dans d’espoir de les revivre ..

    le retour , voiture pleine sera inspirant ...
    de long souffle , et grande inspiration pour porter tous les sentiments qui viennent en paix ..

    se laisser submerger de sensations encore fraiches pas bien réfléchies
    difficile à nommer , qui sont bien agréables

    un bien ...grand bien , installé sur le fauteuil qui roule

    ce jour est bien ..
    nous l’avons bien vécu
    il est bien agréable de marcher en groupe de paix
    bien intéressant de vaincre ses peur
    bien charmant de méditer dans le vent
    bien surprenant de croiser les chasseurs
    et si bien de se trouver autour d’une table amie ...

    bien à vous

    bizs lolo

     


    2 commentaires
  • coucou rou ,

    L’inconscience rêveuse , une ténacité volontaire , la récompense panoramique , et pour finir le moral qui nous tient ...



    le 28 octobre 2018

    10 h ,nouvelle heure d’hiver je rejoins les 6
    4 unes et 2 uns , avec moi nous voila 3 uns ..

    sourires , surprises nouvelle une ..
    encore un dimanche découverte

    -“ Voici Monique , amie de longue date qui vient avec nous “ présente Fabienne ..

    je devine comme une lueur gentille qui berce le groupe d’habituels..
    les mots cherchent et raconte un début d’histoire ..
    les bizs chantent aux oreilles , les regards pétillent de promesses ..

    on oublie .., les hier proches ou ancien , on ne pense pas encore ,
    réfléchit très peu ..., si peu qu’on se sait plus ..
    Comment aller au Puech ..
    combien de voiture prendre , et lesquelles !
    qui va avec qui ?

    J’adore ces moments tranquille , en paix soudaine , ou le monde se voit comme il est ici ...et maintenant
    dimanche matin , rue déserte en presque pluie ou pousse le bonheur entre ami e s

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    19 km pour 530 m de dénivelé ..déjà bien

    Le Puech , entre Lodève et Salagou ...une boucle PR de 10 km semble facile et intéressante
    aussi je rajoute la monté à Olmet ...Petit hameau perché pas loin ..

    On retrouve Bernard ..seul de l’Hérault se jour ...on fait les fiers d’être en nombre du 12 ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on cherche le départ ...tourne en rond et finit par descendre du Puech ..

    l’esprit du jour ..insouciant ou trop content , ou alors simplement bien ..
    la différence de ces sentiment semble si proche et confondue ..
    Personne ne s’inquiète malgré notre départ tardif avec le changement d’heure ..
    Monique entant nombre de nos histoires surprenantes ,
    et doit se faire une idée assez juste sur le groupe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    tout à droite ...sur la colline , notre cible . Olmet ..
    -“pour y aller j’ai tracé a travers la première colline ...un sentier doit y être ..en théorie “ j’espère devant tous

    “Ho les théorie de lolo ....elles sont parfois épineuses “ concluent les uns du jours .

    Mais pour le moment on rigole des chaussure à Bernard ..
    ha cet homme du 34 , optimiste du beau temps , qu’il en a oublier ses chaussures de marche ..

    nous revient une histoire de serviette .a revoir ici : http://rando-lolo.eklablog.com/diol-que-bello-a144786114
    anecdotes , souvenirs qui s’embellissent , nos âmes chantent la bonne humeur ..

    et bien vite ....les épines
    le sentier à disparu dans la garrigue
    alors lolo décide GPS en main de faire 150 m en bartasse ..
    en suivant les pistes de sanglier sous les branches ..

    et les nouvelles suivent ..sans rien dire
    Les autres , racontent et promettent le pire ..

    suivent avec envie ..
    Un petit moment rude et pentu
    ou l’on ne voit plus ..
    le gris du ciel
    ou son voisin .
    Confiance ,
    au groupe ,
    sans peur
    d’être seul ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Je tire et traine jusqu’à un chemin nouvellement ouvert ...charmant

    Brigitte à faim ...un peu tôt ! on arrive au village ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     



    Olmet ...jolie circulade ou se trouve la maison natal du sculpteur Paul Dardé

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et RabejacLe Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une coccinelle sensuelle ,

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et des rues sympathique ...l’art s’y présente

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et RabejacLe Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis on repart ...en passant devant le potager de santé ...un précurseur au look à la lolo ..
    visitez son site ...surprenant


    Brigitte à toujours faim ..on cherche un coin abrité du vent polaire et ..diane apparait



    le repère des chasseurs , on s’y invite pour le repas sandwich

    Un peu trop à l’ombre ..le rouge peine à nous réchauffer ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    retour au Puech ..par le Pr , grande piste qui nous éloigne bien vite du hameau perché ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on tente de se réchauffer en forçant l’allure de descente ..


    -“ à gauche ...le Puech , on y va ! puis on grimpe la colline , et traverse le long plateau de l’horizon ..” je sens un blanc en disant cela

    -“ ha , c’est sur ? “ fait la nouvelle

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    retour au Puech ...avec la pluie
    on passe au voitures , y laisse le surplus des sac , et repart ..faire la rando

    là un enjeu se crée ..accompagner pour 10 km de plus ..celle qui fatigue déjà ,

    -“ pas de problème ..on sera a tes coté ..à ton rythme , il n’y a pas d’autre impératif “ je promet

    -“la première boucle m’aurait suffit largement ..longtemps que je n’ai pas marché ...mais rester au voiture à vous attendre ...
    c’est pas terrible ...” souffle t’elle

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et la pluie ..nous réchauffe ...le groupe se rapproche , s’agglutine plaisante et grimpe tranquille

    on parle escargot et bave , jusqu’au limace ..

    Olmet devient fier sous les gouttes ..on y était tantôt ..


    me vient des mots de Sophie ..qui racontait ses balades tout temps de sa jeunesse ..
    oui il est bon de marcher dans la grisaille , sentir la pluie , voir l’humide des plantes
    et connaitre le sentiment de passer du bon temps dehors , sans se morfondre à l’intérieur ..

    La grimpe dure , et s’allonge pour certain , proche du désespoir ..

    on pose ...rigole ..inspire des bons mots , des promesses de plat ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au dolmen ...méditation en sous sol

    on rentre serré dans la chambre ...et écoute au calme
    les autres parlent VTT , piste et chemin ..on surprend tout , si clairement que l’on se pense très proche ..

    et puis on double un chasseur au poste ..
    discutions qui s’attarde pour Bernard ..

    on le laisse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    sur le plateau , le sentier vert , le Salagou amène .

    un délice de marche , couleur douce , sol moelleux
    du rouge on est passé au noir ..terre volcanique

    la pluie s’arrête ...le pays se voit propre et net
    je parle descente , et promet d’autre grimpe ..

    les esprits se mélange entre l’agréable et le redouté ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’inespéré se présente ...

    la vue aérienne nous rebooste ...gonfle notre confiance ..on fait bien d’être ici ..
    c’est une magie de voir un pays en cinémascope en passant un buisson ..
    on s’offre tout cela ....tranquille en attendant Bernard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    devant nous ..loin Rabejac le hameau sans intérêt ..sinon celui d’être notre point de retour ..

    on médite ..

    - “ ha non ...faudrait pas que se devienne une obligation ..” rigole Michel


    -“ surement pas , mais c’est une nécessité “ je constate ..

    un atelier sieste est vite improvisé ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le sentier PR est bien construit ..on traverse un Rougier impressionnant ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après la route ...on quitte très vite le PR qui la suit

    Michel devine un sentier charmant ..il a se flair .

    alors on improvise et se lance dans la nature ..un air de Toscane nous vient

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    certain y voit l’Italie , le rouge en plus ..

    d’autre s’interroge sur les km à faire ...
    on marche , avance , se fatigue ...et s’éloigne des voitures ..
    de quoi réfléchir en douleur ..

    le train prend une allure d’économie ..même avec la chute du soleil , on ne cherche pas à gagner le temps ...
    on sait qu’on la perdu ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et RabejacLe Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 12 ...sur la carte ..on traverse un ru
    Rabejac est à moins de 2 km

    terrain plat , facile ..on y sera bientôt

    on trouve un joli chemin vert bordé de basalte noir .en murs ajustés...

    l’esprit grade le plaisir des découverte ..

    on s’accompagne avec douceur ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    enfin le retour ...rabejac passé ...on revient mais ...

    grimpe qui monte la fatigue pour celle qui lutte ..

    alors le train de l’amitié prend la piste ,
    voit le soleil passer sous les nuages
    et siffle plusieurs fois la bonne humeur
    Chaque station et desservit sans précipitation
    aucun voyageur n’est oublier ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    toujours en nombre à l’arrière ..personne ne reste au loin

    je regarde la Serannes encore au soleil rougissant ..
    la nuit s’approche est devient promise..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Puech , Olmet et Rabejac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après les Hémie on trouve la chapelle ..

    dernière images en lumière

    on arrivera juste en nuit au Puech ..libéré de l’automatisme de marche
    19 km ..sa marque

    et là aussi on s’étire ..façon de ne pas se perdre maintenant ..
    les regard nous tiennent , les mains se serrent , allongent les bras
    les bizs tardent et les projets se multiplient ..
    rendez vous prochain , beaucoup est dit ..comme parole libre et facile
    un temps , de vraiment sincère , ou les cœurs sortent sans retenue
    et les sourires habillent les douleurs ..

    beau dimanche de gris ,
    belle rencontre de nouvelle
    jolie moment de pluie
    petite hésitation à mi parcourt
    large vue aérienne
    longue souffrances du retour
    nombre de choses
    qui construisent le groupe
    pour un grand jour ..

    à bientôt ..

    bizs lolo


    votre commentaire
  • coucou rou ,

    -"un jour revitalisant , ça se dit ? vivifiant ; plein de vie quoi ” propose Marinou

    le dimanche 21 octobre 2018
    Troisième sortie de la saison , on se croit 8
    C’est sans compter ( pour une foi sans faute ), toutes celles et ceux qui se entent ..
    dans les deux sens de ce verbe d’antan ..

    c’est l‘image si je suis l’arbre , le tronc ,
    des branches d’ami e s arrivent des 4 horizons
    et se greffent sans peine ni douleur ,
    mon allure grandit et s’épanouit avec bonheur ..

    10 h aveyronnais on part à 11 ..
    de Millau joli chiffre..et retrouve l’Hérault des 10

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     trace GPS ; voir OpenRunner Id  : 9241638

     

     


    pour ceux qui attendent les chiffres : plus de 17 km pour 550 m de dénivelé ..

    au lieux des 14 prévu

    les trouvailles du départ sont magnifique ...
    tellement dans le charme que je ne photo pas ...
    Pensez ; retrouvailles d’ami e s rares ,
    de ceux qu’on croise trop peu ,
    ajouté la surprise de voir des personnes nouvelles ,
    la curiosité de les savoir
    le plaisir des présentations
    le tout dans un climat de paix intemporelle
    vous avez une petite images de ces trouvailles ..

    -“ je pense que personne ne connait touss , alors je vous laisse vous présenter “ ...je rigole de surprise

    Là se forme l’osmose , un délicat bourdonnement de prénoms , de bizs et de sourires
    Plusieurs horizons se côtoient très vite plus proche ,
    pour se diluer dans une lumière d’ échange
    où devient bien net un ensemble .
    21 personnes charmantes , gentilles agréables , que l’on ne veut plus quitter ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 2 ..première pose , certain comme moi découche , les pulls millavois sont rentrés dans les sacs

    le cercle se proche , le st baudille nous attend ..
    beaucoup connaissent les lieux
    chacun donne son histoire ..et je recule heureux ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    _”je vous ai fait prendre cette crête ...au lieu du GR ..c’est pour ça .., cette partie de rocher avant le mont ..j’adore “ je m’explique

    -“ ha oui , on passe souvent par ici “ me disent certain .

    une vue qui surplombe les monts de st Guilhem , le pic st loup

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    le Larzac sous les pieds ..notre chenille de marche ravit la colline

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    sans les brumes délicates , on y trouverait le monde jusqu’au Canigou

    doit penser jean marie le grand ..

    j’imagine un décore d’aventure chevaleresque , ou les montagne cache leur vallées mystérieuses..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    midi 30 , personne n’a fin ..
    ce n’est que le début , la chenille de la grimpette reforme le cercle
    l’ensemble discute , boit , rigole , plaisante ,
    oublie , regarde et voit comme pour une première foi ..
    les petits groupes se forment et se transforment ,
    une sorte de dance au ralenti , ou l’on apprend tout
    ou l’on ne sait que peu
    un beau moment qui dure et semble sans fin ..
    le pays est décrypté , la suite de la rando devant les yeux ..
    se pose le choix du repas

    -“ Brigitte n’a pas faim ? “ entend t’on en l’unisson
    -“ et non ...pour une foi “ sourit elle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ha Maixent ....a su nous maitre en appétit ..

    on décide d’avancer ...des coin sont bien pour une pose me dit Florence
    -‘ je peux vous montrer une belle entrée d’aven ..sous le Farrio “ propose Maixent

    on s’écarte de la piste , prend le pioch Farrio par le travers ..
    Les habitués du groupe , commencent les plaisanteries ..
    les autres comprennent la spontanéité du jour , et l’engagement à fournir

    lasko survole les buis

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pas d’aven trouvé ...le sommet sera notre table

    on se pose par groupe et bien vite les navettes transportent vin chips , gâteaux et douceurs
    un concours de fouace et lancer ..



    on parle rando ...ancienne que l’on a fait là ou là
    dans ces collines sous nos pieds
    , celle qui nous a amené Patricia ,
    l’histoire circule , comme une perle qui éclaire l’esprit de nos rando

    celle du plateau de montcalmes première pour Maël

    qu’il est bon de vivre l’image d’un pays

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la pose s’enracine ..

    et avec J marie on regarde un petit sommet pas loin ..pour une prochaine sortie

    café , choco , je propose une méditation ..

    Face au crête , au proche de gens ..
    un moment présent intense , clair tranquille et apaisant
    je laisse ma voix transcrire mon état
    et porté mon esprit vers le vrai de l’instant et l’acceptation de ce monde .
    -“ ha je suis conquise , super “ réagit Sophie
    on partage nos vision de méditation , libre et spontané ..

    Maixent entre temps retrouve l’aven ..juste a 30 mètre de là
    certain le suive
    et nous on s’avance retrouver la piste

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au km 6 on commence le sentier des crête ..avec un problème ..le retour

    j’avais tracé un retour qui s’avère impossible ..Le chemin est en fait une piste de limite de chasse privée grillagé ..
    on discute sans plus ..on trouveras un autre chemin quitte a changer de versant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ce sentier nous file en tache vive ..21 cela fait du chemin sur la photo
    le pays est grand ouvert , on joue les équilibristes entre les Cévennes et la serannes ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe le Pioch de Fraïsse ,
    on regarde le st baudille se diluer en bleu
    le retour est incertain ..refaire tout les petit mont serait trop long
    on décide de s’approcher du pioch de la Boffia

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un point carte est fait au roc des Agninellasses ..le Boffia nous attendra ..
    un sentier descend retrouver la piste de les lavagnes ..
    notre retour est trouvé un peu plus long que prévu mais tranquille ..


    la descente se fera en file invisible , tellement la garrigue est haute ..
    on se hou hou , pour se suivre , s’attend sans se voir

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    sur la piste , c’est cardio ..et blabla
    les sportifs en avant vitesse deux bâtons
    les bavards en rand d’écoute
    comme tout le jour les mélanges s’harmonisent

    des tranches de vie résonnent entre les buis

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se rassemble au dolmen ..bonne pose chocolat et pansement ..j’éclaire de mes ampoules

    le retour se fera ainsi ...longue marche et rassemblement
    de quoi admirer les changement de couleur du pays
    et de parler encore de bien ..de marche au soleil ou non ..
    du bon que l’on a , en fin de journée d’être rester dehors malgré le temps ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les crêtes du st baudille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 16 ...passé le st baudille on devine les voitures sur le Larzac ..

    la lumière se couche

    on prend le GR pour finir ..des lacets de cailloux infernal ..

    et puis c’est la rupture

    ou plutôt l’étirement , lent très délicat du groupe

    les au revoir se multiplie , traines
    et cherche a faire semblant que la séparations n’est toujours pas là !
    oui on s’étire tranquillement comme pour laisser un peu de nous , et garder un peu de chacun .

    plus de 17 km fait avec brio pour ceux qui ne marchent pas beaucoup..

    le groupe a su nous porter tous
    au bout du jour en paix , reposé et ressourcé ..
    même si certain on dit : “ demain si vous n’avez pas mal en vous levant ..., c’est que vous êtes mort “

    ce son des dimanches comme celui la
    qui me gonfle de vie
    une vie qui s’étoffe
    et me tient au chaud

    merci à tous

    à bientôt
    bizs
    lolo

     

     


    2 commentaires
  • coucou rou ,




    Cette saison je débute les écrit de nos rando par une phrase type du jour ..
    je demanderait au groupe , en fin de journée de la trouver dans leur ressenti.

    et suivra la date ..., afin de figer les images sur un temps ..

    puis je rêve et brode le jour en souvenirs ..
    pour conclure en une invitation à poursuivre l’aventure ..

    Histoire d’une pelle ...

    le samedi 13 octobre 2018 , c’est elle
    qui nous interpelle
    quand je la sort du coffre de la 4 L ..

    Belle , au long manche marqué d’un ruban rouge
    grande , pour servir au terrassier
    encombrante pour qui veut randonner
    mais indispensable ce jour pour le groupe ..


    Un peu vite organiser , cette balade se construit encore .
    Une découverte de mon papa , nous propose de participer à sa révélation ..
    Complexe ! , Les empreintes de dinosaure sortent de terre ..
    à nous de les dégager ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Compregnac , 10 h juste passé ,

    la pelle joue la tapette à mouche ..

    “- ha oui ! ; c’est une pelle , j’aurai pu prendre la petite américaine ..si j’avais su “ s’inquiète Maixent

    “- dans le mail , j’avais mis , piochons marteau burin ...avec une pelle sa suffit , mon père en prend une aussi “ je rassure


    nous voila partis rejoindre le lieu de fouille , en prenant un chemin détourné ..

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 km pour 450 m de dénivelé ..trace GPS OpenRunner ID 9217082

    Une nouvelle , toute rose ,le regard grand curieux , le corps rapide joyeux , l’esprit bousculé tout neuf ,
    elle saute vers nous la main tendu ..

    “ – je suis Fabienne , votre voisine je viens randonner avec vous ..”

    super , surprise qui va donner se parfum d’une nouvelle relation à tout le groupe ...j’adore

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les deux premier km ...passe sans souffler ..la cote est dialogue , présentation
    et échange de vie ..j’aime ces longues écoutes ou chacun dévoile le beau , l’essentiel , le simple
    Ce qui fait qu’on est là aujourd’hui ..

    “ un an que je lis vos compte rendu ...c’est trop bien ..alors aujourd’hui je suis venu ..” ose Fabienne ..
    “- tu arrives a lire ‘ Le Laurent ‘ ? si tu ne comprend pas tout on te donnera des cours accélérés .’'” sourit pascal de mes fautes particulières

    Puis d’autre précise nos règles sans loi , les surprises et les retards ...
    nos histoires reviennent en bulles qui nous éclatent de rire ...oui la monté est charmante , gentille , généreuse ..
    ce jour on devient trop gentil , si sympathique , vraiment nature , sans jeux ou façade ..
    je devine de grand moment ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la vue un peu humide , dessine le Larzac ..

    on crête joyeux ...en direction des caselles ...
    le premier but de la marche ...voir les constructions des anciens ..

    “ tu connais les caselles ? ,ha ...oui ! dommage pour toi .Tu viens juste le jour pour une rando que tu as déjà faite “ je fait

    “ pas d’importance , je suis la pour marcher , et sortir ..et puis les Dino je voit pas ce que c’est “ ..raisonne Fabienne ..
    On partage toutes et tous sa réfection ...qu’importe on est là pour se voir et s’écouter ..

    le jour se parle vrai, et se voit heureux dans les yeux ..
    notre groupe se fait beau ...la jolie tache rose y est sans doute pour quelque chose ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    _”même avec ma pelle en travers depuis un moment ...c’est chouette comme bâtisse ..” murmure pascal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ il l’appelle la Cathédrale ...la plus grande des caselles “ nous informe fabienne ..
    alors l’architecture pierre sèche nous occupe ..histoire de masse et de poids .. nous parle Hélene

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la suivante interpelle , marinou et Maixent ...deux pièces ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis on crête encore , en vue du viaduc

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour une autre de ces bâtisse en équilibre ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et la dernière bien aménager pour y faire repas grillade ..

    que de questions du passés, de l’utilité du cout , de l’effort , du temps ...et de l’abandon
    des réflexion sans vrai réponses nous tiennent proche de ces murs

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après “ j’ai faim “ de Brigitte ...juste avant le repas on retrouve Jacquy ..

    jeune de 87 ans , jean fendu , photo en bandoulière , le spécialiste des empreinte nous guide ..

    -“ hooo, à mon rythme , je marche à mon pas ..si je par trop vite il me faut m’arrêter .” demande l’homme

    et la magie du groupe règle l’allure ..

    pascal ferme la marche le manche horizontal

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les belles autour de l’homme , et tout le pays a nos pied ..

    la jeunesse revient , le sentiment de partir conquérir le monde
    on parle richesse , mine , or et dinosaure ..

    Le père s’éclaire , radieux , magnifique ..
    les petites craintes qu’il pouvait avoir de nous , sont évaporées par la gentillesse ..
    le respect et l’écoute du groupe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voici le site ..et l’une mime le Dino carnivore , passé là en – 200 million d’années ..

    la surprise est ; pour nombre de nous ..
    les explication commences et accompagne l’apéritif ...même le fromage

    -“ hum ha oui ..il est bon se pérail de Magalie “ font toutes celle et ceux qui le goute .

    la panse pleine , la tète rempli de savoir jurassique ...on pense attaquer les fouilles ..

    les infos arrive en flux sympathique , décrypté , décortiqué et si facile ..qu’on imagine le pays d’avant
    voit les mers et les Dino marcher dans la lagune ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ ce site est particulièrement intéressant , tout nouveau dans la compréhension de leur déplacement

    on voit plusieurs piste parallèle ..des grand pied de carnivores ..( 3 mètres de haut , 5 ou 6 de long )
    ce qui indique des troupeaux en vadrouille ..

    pour en savoir plus ...il faut creuser ..

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    motivé on est ...rigolo aussi

    chacun trouve sont rôle ...et Michel appel ..en retard il est sur le parcours et nous rejoint

    j’adore l’improviste ..il nous trouve à la pelle ..et prend le temps de manger

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et les découverte ne tarde pas ..

    une trace ronde ...très intrigante ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et des pas bien marqué ..

    on dégage un maximum ..sans prendre trop de temps pour finir le travail ..
    le but est qu’il puise revenir étudier sans avoir de gros effort a faire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ la aussi , 116 cm entre deux pas .c’est régulier , ils marchaient tranquilles “ conclu Jacquy
    quelques heures de rigolades et beaucoup de plaisir nous ont grouper autour de lui
    la dalle à presque doublé en surface ..
    nombre d’empreintes apparaissent ..et d’autre sont à bien nettoyer ..

    il est heureux ...ne sait plus quoi dire ..

    on le raccompagne a sa voiture ...avec les pelles et pic ..et ho , et ho , on rentre du boulot ....

    le sentiment que j’ai me frisonne presque ...rarement j ‘ai vu le père aussi jeune , si tranquille ..
    surtout dans les yeux des ami e s ,
    comme une exception une révélation pour certain ..la passion vrai sincère qui lui revient avec cette découverte à 87 ans ..

    “- mais comment fait il ..pour trouver ça ici ? “ me demande l’un

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis on le laisse ..et reprend la rando ..

    un tout shoot à la lolo ...il faut descendre en fond du ravin ..sans sentier

    on se concentre dans la pente ..chacun suit ..

    un petit moment sauvage ..qui fait du bien ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    -“ tout la haut ...on vient de là ...c’est pas mal quand même “ pointe Maixent
    une foi en bas ...on cherche un chemin ..
    qui va tarder a venir
    les traces de lapins nous suffisent ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les premier rouge d’automne ..donne l’envie d’en cueillir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le chemin nous trouve enfin ...le vallon arrive sur le Tarn ..bucolique

    oui ce ravin nous va bien ..on s’y régale

     

     

     

     

     

     

     

    Pister les Dino aux environs de Compregnac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on rentre à Compregnac par le bord du Tarn ..

    plein , remplit , d’on ne sait quoi ..
    des souvenirs qui sont encore du présent
    des regards qu’on se donne comme des présents
    les mots qui portent mal tous le bonheur du jour
    le corps qui rêve d’y revenir une prochaine
    l’esprit qui clignote comme une fête foraine
    je veut bien ,vivre ainsi pour tou....
    en attendent , on a pris se jour tous le mieux de chacun
    de quoi se booster au moins pour la semaine ..
    une longue et grande histoire ..
    cette pelle en travers

    bizs
    à bientôt
    lolo

     

     

     


    2 commentaires
  • coucou rou ,


    Premier dimanche d’octobre ,
    la nouvelle saison de marche commence
    qui nous mènera jusqu’à l’été 2019

    Un début attendu , par les lectrices et lecteurs de nos histoires .
    Des moments de retrouvailles apprécier des marcheurs ..

    tout revient ...même la pluie ,oubliée depuis des mois .
    La voila prévue pour ce 7 octobre sur la région
    je programme une sortie sur le Larzac , dans la Virenque , sachant la rivière à sec ..

    10 h , matin voila Pascal , juste seul pour nous accompagner .
    c’est donc une marche en intimité qui nous attend

    A trois on roule tranquille vers le sud , dans la grisaille ..
    on se dit toutes les envies , tous les plaisirs de partir retrouver les sensations de liberté ..
    Parle des absents , occupé ailleurs , prend des nouvelles des uns et autres belles ..
    le groupe se forme , en triangle bienheureux
    chacun de nous s’oriente en face des deux autres ..

    les mots tourne et plaisante en boucle
    si bien que les idées se croisent et s’enchainent vers l’évidence

    “ fait pas terrible sur le Larzac ! la bas au fond la lumière perce les nuages “ devine Pascal


    “ c’est sur , avec cette bruine pour commencer les marches c’est moyen “ je confirme

    “ On pourrait commencer par le Salagou ... comme en 2014 pour ma reprise de marcheur “ s’éclaire mon ami

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     trace GPS OpenRunner identifiant 9198276


    le tour du lac de Salagou ...21 km pour 260 m de dénivelé

    nous voila parti pour le lac ..

    toute une histoire se changement imprévu dans la voiture ..
    Nos visages se détendent soudainement , comme une paix trouvé par hasard..
    Un sentiment d’inventer , de surprendre les évènements pour être bien
    Il ne faut que très peu , juste une action nouvelle , une décision imprévu pour s’ouvrir un autre chemin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

    Sans carte , ni but , on arrive là ! nombre voitures au parking , laisse penser qu’il y a du monde ici ..
    La foule est dissoute par le paysage , pécheur , V-tétistes , coureurs , randonneurs , chasseurs, pilotes modéliste , fou de solex ..
    sans oublier les familles et chiens qui passent discrets ...tous se mondes et là sur la photo ..


    le tour ...on fait le tour du lac ..comme en 2014 voila l’idée
    Souvenez vous pour notre début de saison en 14 , on avez fait ce tour
    Pascal en garde une fin de marche épuisante , mais cette foi il compte bien finir en beauté ..

    On prend le tour en sens inverse pour cette année ..
    on part des Vailhés ..direction le Barrage

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les figues piquantes sont mures

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et c’est d’autre couleurs qui nous touche ..sans le vent , le calme prend des teintes de tableau ..

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l’eau se colore de lumières célestes ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le pays s’ouvre entier pour nous

    les pas sont rapides , à la vitesse 2 bâtons de Pascal
    je doit courir après chaque image prise pour rester avec eux

    le moral plane de joie ....on se pense increvable
    “comme les vache que l’on lâche au prés..” rigole pascal
    oui ! on est fou-fou

    Brigitte envoi des texto au cousins , des rencontres nous sont promises ..

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je me ravi de ce pays , au soleil , en presque sueur , encore en été ..

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ou l’eau joue le ciel ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le lac s’amuse du soleil , en miroir éblouissant ..sans vacarme , ou acclamation

    spectacle sourd , qui me laisse muet ..

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ...vient la grimpette ...
    je pensé l’éviter ..mais les balise jaunes sont formelles ..c’est par là !

    “ holà , donnez une image du couple qui va bien ensemble..” nous sourit Pascal ..

    il entend depuis des minutes une anicroche entre moi et Brigitte ..au sujet de se détour ..
    vite passé , on reprend notre bonne humeur ...le jour n’est pas à gâcher

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on s’approche du barrage ..et voit au loin tout le tour qu’il nous reste ..face a l’image ..la cote gauche
    et une partie de la droite ..wouah

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    13 h on mange ...après presque 7 km de fait ...
    pour une reprise c’est bien ..

    on restera le temps de cinq gros poissons qui sautent au dessus de l’eau ..
    sur l’autre rive nous attend le vent , et une partie de route ..sans voiture

    on se fera dépasser par des vélos au bonjour sympathique..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on doublera des cavalier au repos ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pour rejoindre la Venturie ....l’air du nord , couche le peuplier , le lac chante la mer

    ressac de vagues , cries de goélands , parfum de coquillage ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un autre visage du lac nous regarde ...
    plages longues , sable presque fin ,
    le coin des pilotes ..mais trop de vent pour eu ...on les trouvera assis au repas ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ....oufffff

    la marche rapide s’achève ..on retrouve les cousins ...
    venu a notre rencontre ..ils se proposent de nous raccompagner à notre voiture ..

    13 km de fait ...le chiffre de la balade initialement prévu ...
    restes 8 km,

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la rencontre recharge le moral ..

    un nouveau départ se ressent
    mais la fatigues nous a bien rattraper ..
    surtout pour moi qui pali de blanc soit disant ..
    Brigitte trouve des forces et Pascal se ménage ..

    “ ha ...je te mènerai au bout , j’ai une dette envers toi , depuis le brevet ..” me sourit Didier
    “ Ha oui il est tout Pâle ..” chante marie france avec son doux accent ..

    me voila bien entouré ..mais il me reste bien des forces pour trouver mon chemin ..


    “ là ou il y a une volonté , il y a un sentier “ murmure Pascal

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on passe le bout du lac ..traverse le Salagou ...km 16

    la piste roule a souhait ...
    d’ailleurs des solex nous rattrape lentement ...pétarade de loin en vrombissement silencieux ..
    ils semblent ne jamais arrivée ....et passe en pédalant .. des mobylettes en miniature ..

    petite touche nostalgique , qui nous plonge dans de vieux rêves ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pose plusieurs fois , sur un tronc , au porte du jardin enchanté d’une petite fille disparue ..
    juste avant Celles ..

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le pays s’amplifie pour la fin qui s’approche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Celles ..le village engloutie qui attend toujours le déluge ..

    là on pose encore ...mes pattes s’alourdissent de tous les travaux de la veille ..
    “pour cette deuxième édition , tu réussi mieux que moi ..” je félicite Pascal

    “maintenant , il ne reste presque rien ...juste quelques dunes a passer “ m’encourage Didier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la partie sauvage à rêver

    au proche de l’eau ,

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    des coin de paradis , dessinés en criques charmantes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salagou , on y tourne en rond

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    arrivée sans le vent ...au calme du lieu

    on quitte cet Éden pourpre , ravit fourbu , enchanté de tant de couleurs et de vie ..


    et bien sur on se retrouve chez les cousins pour un gouter improvisé ..

    un régal de brioche et gâteau
    on les mots ont le gout du café chaud
    les pensés le parfum des projets
    et notre sentiment la force du bonheur ..

    qu’il est bon de revivre cela


    à bientôt pour de nouvelle histoires

    bizs lolo

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires