• coucou rou ..



    Un jour de râle , le 17 mars 2019,
    à commencé par l’air du temps ,
    chargé de gris , dégoulinante de pluie ,
    Et la voiture qui tousse depuis la veille ..

    les têtes sont vagues , se matin ..
    9 h 30 on démarre de Millau sous l’eau
    pour attendre au parking des Lavagnes sous le soleil ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un tour de presque 17 km pour 650 m de dénivelé

    Les Lavagnes ..petit hameau perdu là , en haut des monts de st Guilhem le désert ..

    la route est chao ho tyque ..10 km d’arbora compter plus de 20 mm pour la faire , en voiture !
    oui c’est perdu , mais très connu , pour ne pas écrire très couru !..

    voitures , vélos , randonneurs , on les croise ou double en nombre , jusqu’à des chèvres que l’on évite tranquillement ..


    d’ailleurs ces braves bête nous servent d’indication ..

    -“ lolo c’est Maël au téléphone , il est au chèvre , le rendez vous c’est où ?” braille Brigitte ..
    on retrouve Bruno aussi chauffé par un rendez vous raté ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    enfin sur le sentier ... le début fut un peu difficile ..des traces de partout autour du gîte sans celle qu’il faut ..
    mais voila la rando débute , au soleil du sud , dans le vent du nord ..

    les têtes sont encore dans le râle , mais les cœurs ouvrent les yeux ..
    qu’importe le mental , il suivra les jambes , et pour le moment elles trouvent cette terre bien riche ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en ligne nord ..La Séranes , aujourd'hui on laisse ces crêtes fabuleuses .. pour aller voir ..le Monthaut
    un petit défi de gravir ce Puech ..mais on en sait rien ..

    comment écrire les sensations ...
    Un trop ...oui un trop de beaucoup d’éléments qui nous tombent du ciel ..
    on y croyait , en partant de la pluie , qu’ici le printemps réchauffe la terre ..
    mais quand même , cette lumière , sa douceur , nous chauffe la peau ..on en frétille d’égoïsme ..
    Bien , nous sommes bien , ici dans le sauvage et rien ne prend plus d’importance ..

    un trop d’ami e s aussi , malgré le nombre de 7 , le groupe est grand , têtes haute , bras tendus ..
    un trop de nature , sentier sauvage juste tracé , garrigues de calcaire sec , pierre blanche ,

    ou la couleur n’est que fleur minuscules ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    -“ souviens toi , Maël , du sommet du roc de la vigne ..là à droite . on avait repéré un petit mont pour une randonnée “ ..je rappel

    à lire ici : http://rando-lolo.eklablog.com/de-la-grotte-du-sergent-au-roc-de-la-vigne-a139471800

    -“ ha oui ..là devant au loin ...on y va ? “ questionne t’il

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    oui on y marche ...

    je devine les grands pointu des alentours ..le pic st loup et l’hortus ..une autre randonnée

    Avancer droit sur le Puech ..c’est glorifiant ..
    le but posé , massif , dans un bleu d’espoir ..

    3 km de pas et Brigitte rappelle la faim ..
    on pose repas , au soleil d’hiver qui se croit en été ..
    rouge et roquefort ..de quoi reconnaître cette terre ..
    méditation venteuse , bien trop rapide pour les siesteux ..

    et on repart sur les sentiers ...on bifurque vers le mas d’agres, ( en orange ) ..et retrouve la trace pour un point de vue ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un poste de chasse ...magique ! la vallée de la Bueges devant les crêtes de la sérannes ,en lignes jusqu’au roc blanc !

    devant Brigitte dans le trou Paigairolles de bueges , le village qui marque le retour de notre marche ..
    et à droite massif le monthaut qui attend notre arrivée ..

    j’ai la belle partie de la rando devant le cœur ..
    je comprend l’enjeu , d’en tout haut aller au tout bas ..
    J’aime les vues qui me font boum boum à la tête ..
    Le plus jeune s’amuse , escalade un rocher pour voir au delà ..
    il sais qu’il y a , un au delà , d’ici , qui promet une éternité de marche ..

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et grimpe si tu veux aller en haut ...

    l’ascension du mont nous surprend ..un style identique on pic d’anjeau face ouest ..(http://rando-lolo.eklablog.com/au-pic-d-anjeau-a107994996)

    Escalade facile certes ..mais dans le vent en rafale .

    on se perd un peu a suivre des marques orange de chasseur ..
    les points bleu grimpent au sommet ..

    Maël nous parle de ses balades ..ses aventures dans la garrigue à perdre sa compagne ..
    je rigole de l’histoire , pour avoir vécu cette passion du sauvage , de l’incertain
    ou les épines cicatrisent les années banales ou trop fades ..
    Comme si notre vie , fleurissait enfin , à la première pluie après une longue sécheresse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la chicorée fleurit ...la bésègue comme on dit , est ici partout , dans chaque fissure ..
    que de salades appétissante ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Brigitte refuse la dernière escalade ..face sud elle attend

    le roc de la vigne à droite ..et devant jusqu’à la mer ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le monthaut est gravit ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Vue , coté Est ...

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et ouest ..

    impossible d’y rester plus ...on risque l’envol sans voile ..

    et puis il nous faut continuer ..commencer la descente vers le village ..

    je me doute de l’épreuve ..et pourtant ..!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    quand on peu faire sa !
    il faut pas hésiter ...même sur toutes les pattes ,
    la peur dans la gorge
    l’air qui pousse aux fesses
    on sent bien la vie à laquelle on s’accroche ..
    et je pense à tout ceux qui ne peuvent plus ,
    qui aimeraient être là ...
    je partage mes moments d’évasion ..
    Que ces mots résonne en vous , comme une vibration vivifiante ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    puis ..c’est trois km de lenteur ..

    une descente pour jambes de montagne ..une trace souvent verticale ..ou bien penchée a faire sur le c.l
    certain du groupe vont très lent ....
    le temps est suspendu dans les bois touffus ..il passe sans brui ,
    on avance sans le croire ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    jusqu’au barreaux et câble ...

    interminable , ..ce sentier ! charmant ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la libération écrase le plus grand ..on y croyait plus ..

    on est en bas , tous en bas de la vallée au pied du petit village ..

    reste la remonté de la vallée ..

    on se pose goûter à tous les chocolats ..
    sans madeleine ou meringue ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     


    7 km de retour ..qui monte tranquille ..

    c’est la phase endurance , ou les cuisses deviennent des automates ..
    on part assez vite , du moins certain , ..
    les cœurs donnent la place dans la file ..
    je souffle et boit toutes l’eau ..

    alors à mi cote , je présente la poire ..
    cette eau de vie si bonne ..
    La flasque circule avec le chocolat qui reste

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on arrive à la route ..le plus long est fait ..

    le narcisse en éclate de fleur ..

    relâche , laisser aller , contentement jouissif ,
    bonheur qui s’étale en confiture sucré d’une brillance irréelle ..
    Un mouvement intensément lent , de joie , nous porte au voitures ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien long le Monthaut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    comme drogué , j’en admire les nuages

    net , chaud , précis , ils sont écrit dans le bleu , parle encore du soleil ..

    alors que les arbres murmurent la nuit en trais cassés ..

    on rit encore de nos râle matinaux , devant se soir de peintre ..

    un beau jour de lumière
    qui nous a fait gravir bien des joies
    J’aime cette journée passée entre nous
    reste les images , les quelques mots qui me viennent ..
    et je sais le bonheur que je trouverai à les relire
    C’est une chance , ou pas , qu’importe c’est la vie que je me donne

    Prenez en tout ce qu’il vous plaira d’y trouver

    c’est le partage qui veut cela ..

    bizs
    lolo


    votre commentaire
  • coucou rou ,


    Vous aimez au chaud d’une lecture ,
    le corps dans le confort de votre maison
    laisser venir les émotions ?
    l’esprit paisible , commencer l’aventure ..

    Sous la pluie , fine , froide , promis tout au long ..
    On sourit , discute , bizs ..et compte
    les têtes suivent mal les corps en mouvement
    le chiffre des présents bouge tout autant ..


    -“ alors combien ...pour moi 9 , et toi ?...10 holà on recompte “ je rigole avec Marinou

    9 h 30 ..se dimanche 10 mars 2019
    on s’évade au loin de Millau chercher le bleu
    une tentative de joie .., un espoir de lumière
    les ami e s sont venu gagner le pari de la bonne humeur ..

    une partie du groupe est là ,
    dans l’ambiance déjà ,
    les autres seront pris sur la route ..


    Cabrière ..petit village de l’Hérault , ou la cave ne ferme jamais ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une boucle de 16 km 600 pour 560 m de dénivelé ..

    je conseille les flèches oranges ..aux points rouges sa pique dans les épines ..

    11 h ...on est tous ensemble devant les bouteilles ..on se gare au caveau de l’Estabel ..http://www.estabel.fr/
    Ha belle , jolie sourire , que la douce blonde nous donne en entrant ..

    -“ vous allez goûter ...par lequel je commence “ me regarde t’elle une bouteille ouverte à la main ..

    charmante femme , qui m’offre l’ivresse ..
    “ ha non ..je viens pour acheter , pas pour goûter , je connais .j’aimerai du rouge bio ..”je pense très fort ..
    Commencer une rando , par le rouge de Cabrière , c’est un sacrement ici ..

    Impossible d’y résister ..on fait donc ami -amie avec la vendeuse et nombre de bouteilles ..

    un bon moment ou l’échange coule rouge et bio , avec des infos sur les circuits des collines ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le circuit des crête de Crozes  ; https://www.visorando.com/randonnee-les-drailles-des-crozes/

    je l’ai juger un peu difficile ..et j’ai voulu raccourcir ..aille sa pique

    au départ , tranquille on monte au château ..disparu depuis longtemps !


    un jour de presque chaud ..sachant Millau sous l’eau , on se ravit d’être là si loin
    le printemps ouvre les portes à la vie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Mirelle est avec nous ...les Roberts sont fleuris ,

    le petit houx aussi , sous les feuilles , qui ne sont pas des feuilles !!

    Comment vous dire la monte ....

    La grimpe qui souffle la tête vide , prête à remplir le cœur  , simplement de magie ..

    Un rien suffit à tout faire naître ..
    reste à laisser l’esprit sortir vers la lumière ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour moi suffit d'une crêtes qui approche , Didier  , lui retrouve le groupe ..et nous promet surprise ..

    pour bien d'autre , c'est les papotes , ou le Vissons ..pic en ^ qui domine le pays ..

    Une histoire de 2016 qui revient entre nous:

    http://rando-lolo.eklablog.com/vissous-vissounel-cabri-de-cabriere-a127388180

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’aime ces collines ..aux visages tourmentés , roche droite , schistes en pentes viticoles

    un lieu d’évasion facile

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    grimpe qui donne l’heure pour Brigitte ..

    le thym commence la floraison , le mimosa termine , le romarin en plein parfum ..
    c’est simple on se croit devant un bouquet garnis ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    alors pose au château ..dans la salle du trône ..les vaste murs racontent la marche des crêtes ..

    je vois la suite de notre rando ..explique des théories futurs , rêve de la mer ..

    et regarde au loin ..les Pyrénées ..le ciel est clair la lumière infinie , tout existe

    la pose se prolonge , Michel propose un rouge papillon ,
    on butine le sucré et chocolat , pour finir au Génépi

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Et nous trois on médite la détente du corps à l’extrême de la pensé ..
    cet état tranquille , si stable que tout se ressent avec paix et liberté ..
    Le cœur ouvre les yeux pour accueillir la vue dans l’émotion ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le sommet par les bois ...
    les détails de la vie nous arrêtent ..

    Robert toujours présente , l’amande charme l’abeille

    on se dirige vers les Crozes ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la grande bruyère fleurit , les quartz cristallisent ..

    c’est la magie des schistes ..avec la lavande papillon ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le hameau est en lessive .. l’odeur de propre nous barre le passage
    on en rit quelques pas , pour rester envoûté par les maisons ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    mur de schiste ..et calme de pierre


    là on commence le raccourcit ..on quitte le tracé jaune pour suivre la route ..tous va bien

    puis km 8 on prend une piste ..qui fait la descente dans la vallée ..tout va encore
    Même si on laisse Brigitte partir en avant ..sans trop savoir

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    puis une autre route , ...sans roulage .. celle du temple ..
    les petites bosses devant me tente bien ..
    j’y pense une vue sur la vallée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on grimpe donc pour faire ces butes ..
    les troupes sont motivés ..mais bon !! faudrait pas que cela dure trop ..

    la cote se fait assez vite ..et la crête est bien jolie ..des postes de chasse donnent le loin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 11 , au dernier poste la piste s’arrête ..une trace de bête contourne la colline ..

    pour rejoindre la route on vise une vigne ..cela semble possible
    la bruyère est rousse , douce et jolie ..

    le genet scorpion , lui porte bien son nom ..sec , trapus , acéré..
    un moment pointu , qui laisse des marques rouges sangs

    la descente de ces buttes nous coupe les jambes ..

    rien ne va plus ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 12, 5 ...souffle
    une épreuve à la lolo ..au lieu de finir la marche par la route à plat ..
    on remonte pour la dernière crête ..la plus belle

    là se présente les collines déjà parcouru , le massif du château ,

    on se motive , n’écoute pas les cuisses hurlantes , sourit de voir la vue grandir à chaque douleur

    Il règne un maître de persévérance dans les esprits , qui sait le bien heureux que l’on sera , une foi en haut !

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    là aussi cela pique un peu , une trace pour les amoureux du sauvage ..

    du grand vaste monde qu’on se donne ..
    à la crête pose ...goûter partage ..
    on fini tous les restes ..rouge , noir , meringue, et madeleine ..

    ha oui les absentes sont le sujet de bonne pensé ..
    le réconfort et bien au delà de la peine ..
    c’est la magie du bonheur , qui fait aimer la douleur qui nous porte à lui ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     


    Crète du sud ...fleur en avance ..
    l’iris nain , nous accueille dans le vent ..
    l’asphodèle est une suite nuptiale ..
    cette partie de la marche devient un rêve éveiller ..
    l’air souffle en bruit qui nous pousse ..

    la pierre est droite , le sentier de montagne ..
    imaginez , un coin légèrement escarpé , grande vue des vignes à la mer ,
    libre de beau , en file vous suivez de loin le groupe semé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    deux km de rêve ..je les fait en solitaire ..les photo me ralentissent,
    les jambes ne veulent plus rattraper ..


    alors je prend mon temps heureux ..laisse à chacun son bout de liberté ..

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Brigitte en loin ..j’aime ces collines jumelles ..

    on arpente le dos de ces paisibles , comme posé sur une baleine de la terre ..
    je souri d’attendre quelles soufflent la magie de mes rêves ..

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’en invente la tête ..monte et monte jusqu’à l’évent ..

    mon souffle sera sublime ..
    Cabrière me regarde sans doute comme une mère aime son enfant jouant tout près d’elle ..


    c’est long , bien nombreux de pas solitaire , dans le silence des autres ..
    Un silence heureux , qui dure autant c’est bon de le vivre entier ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la butte est en fin ..on descend tranquille ..tout lent ..

    je laisse mes idées de cétacés ..

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je sais les retrouvaille en bas de la colline ..
    retiens les genoux , et pense à l’image de fin ...

    on se retrouve à la route , dans l’hombre du soir ..
    et commente ce chemin de crête ..unanime on aime ,
    se temps de seul ou la lumière charme le pays
    avec le même sourire que la vendeuse ..


    mais l’image de faim ..la voila

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bio , le rouge de cabrière fait grimper aux cimes ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    délicieux gâteaux , offert par Didier et Marie France ..
    la surprise , que nous autre privilégier on fini avec gourmandise ..

    un dimanche somptueux ..une très belle marche ,
    un groupe de fada gentils ,
    de belles adorables ,
    et des pensée plaisir de ceux qui nous veulent du bon
    avec en surprise un gâteau australien , inventé pour une diva russe
    fait maison par un aveyronnais expatrier à Lodève ...ouf..

    j’adore le dimanche surprise
    qui rougit de plaisir au porte de la nuit
    J’aime la pluie , qui nous force à sortir
    au loin de notre pays ,
    trouver le coin fleurit ,
    qui me fait rêver du paradis ..

    à bientôt
    bizs
    lolo


    2 commentaires
  • coucou rou ,


    le dimanche 3 mars 2019

    ça m’a fait quelque chose ,

    quand j’ai fixé le regard tous neuf

    de celui qui depuis des ans lit ma prose ..

    10 heure à Millau devant les bonjours des ami e s
    je fébrile quelques mots ..

    -“ on part pour le Rougier ..et là bas nous attend Le Marcheur ...un lecteur du blog qui vient de me contacter “
    Tous , surpris , ils comprennent l’histoire ,une nouvelle personne nous rejoint pour partager le jour ..

    je donne les quelques réponses que j’ai , et laissent bien des questions en surprises ..
    Je sens un brin d’épice parfumer les cœurs ..
    une touche d’émotion , de celle que l’on subit quand nouveau on intègre un groupe ..
    nombre de mes ami e s sont arrivé es ainsi dans nos rando
    les 14 de ce jour se voit déjà dans la rencontre sympathique ..
    et de savoir , que le blog , ces lignes écrites en vrai , nous apporte l’échange
    ça me fait quelque chose ..

    Pile à l’heure nos voitures se garent au coté de celle du marcheur ..

    René , arrive , droit , entier , d’allure certaine , le regard précis
    dans une grande douceur de geste ..

    c’est quelqu'un qui respecte et observe ..voila ce que je ressent quand on se tend la main ..

    Les premier mots je les gardes , tellement ils sont simples
    spontanés , banal et si émouvant ..


    la rando reprend sa place ..vient les cartes et GPS ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 km 700 m pour 250 m de dénivelé ..

    le groupe est partagé , entre les connaisseurs du lieu et ceux qui veulent les découvrir .
    Un discourt s’invente , ou les mots cherchent à faire rêver certain ,
    ou les questions nourrissent les imaginations ..

    le groupe intègre le marcheur en personne qui sait .
    il rentre dans notre cercle en personne qui écoute ..


    je ne fait pas de photo départ ...ma tête plane loin du compte rendu ..
    je profite au mieux du début de cette histoire ...ou plutôt de la suite

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ hé oui 4 ans que je lit vos randonnées , en détails ,

    et je suis mort de rire devant les photo de broussaille traversé ..’' donne t’il sans souffler dans la pente

     

    Céline , nouvelle aussi s’émerveille d’une rencontre aussi fortuite ..
    la journée est bien belle , la rando prévu courte en théorie ..
    Le temps nous est donné pour être heureux , bien loin du plaisir ..
    même si Céline insiste sur la notion de plaisir ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    petite particularité de la marche ..

    le tunnel des rencontres amoureuses entre les jeunes de Rabieux et St Guiraud .

    on traverse la montagne ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le sud devant les pieds

    la chaleur au visage , le printemps est là ..
    comme un premier moment de vie colorée ,
    ou l’on ouvre les yeux et reste béat ..

    De l'Aveyron froid , nous voila en presque été ,
    on pose et découche les pulls..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on s’approche de la crête ..au décollage parapente ..
    je présente le terrain de nos jeux du jour ..

    les terres rouges , qui semblent petites , contre la collines du rocher des deux vierges ..

    on papote tranquille entre marcheur , avec René .
    .se construit un monde de baladeur amoureux du grand air
    les images se donnent par touches , les idées se rapprochent en lignes parallèle ..
    “chacun son style “ , comme tu dis , “peu importe , les mots sonnent juste “ ..

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis un sentier se présente ...qui grimpe au sommet d’une bute

    lolo ne peut résister ..je propose de partager le groupe ..

    tranquille par la piste ou , je sais pas ! en suivant la grimpe ..

    et tous nous suivent ..à leur péril ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au sommet ..le sentier est perdu ...lol
    la piste en vue , commence les broussailles ..

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    des minutes de gratte ..ou l’on sort haut les mains pour éviter les traces sur les bras nus ..

    on retrouve la piste avec rire et blessures ..
    les parlotent reprennent , chacun son sujet dans l’écoute des autres ..et !
    -“ j’ai faim ... “ fait la voie posé à l’ombre d’un pin
    Brigitte à faim ..enfin , comme écrit maintes fois cela vient vraiment ...

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    juste en vue du Rougier du diable , on pose séance repas ..
    et les esprits se laissent charmer par les délices ..
    Une complicité s’invente ..comme si , comme ça ..on est tous ensemble pour longtemps ..
    les paroles accompagnent les bon sentiments ,
    et présentent les douces attentions ..
    Concourt gentil de bon vin , de plaisir sucrés , ..ou même les absents nous régalent ..
    Les madeleine gonflées pompent mon café avec souvenirs de Cécile
    et vient les histoires de gouttes , de blanches , d’alcool de fruit en fait ..
    des légendes de familles délicieuse à boire ..

    Michel ..solennel , se lève ,
    -“ j’ai un cadeaux pour tous ceux qui on vécut les périples du repas dans la neige , l’absence d’un feu tant espérer ..”

    le silences , l’écoute avec grand respect ..et l’on reçoit voltigeant un briqué tout neuf ..
    Hé oui la rando du Viala nous a marqué , nous 5 présents ...
    et sans doute bien plus ceux qui l’on lu ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on médite en hauteur , laissant les autres ...qui ne feront pas la sieste ..encore bien des choses à se dire

    Ils sont là , en sauvage dans le pays libre ..sous le bleu , devant le rouge ..tout petit entre les vert ..

    de voir cette photo
    sa me fait quelques choses ..

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le Rougier , ventre plein on y va ..
    doucement dans la descente ..il commence à impressionner les novices

    j’ai prévu , en théorie des km de balade au pif ..
    je sais que le temps ne manquera pas ..alors on part vagabonder ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    je donne le style , que certaine interprète en voltige ..

    ici , une belle nous montrera l’élégance de l’équilibre d’une gazelle ..
    ha oui superbe descente en pas légers qui semblaient nier l’apesanteur ..
    chapeau Céline ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    et puis c’est l’aventure du diable ..

    un pourpre de braises , des feu de lumière ,
    des pentes joueuses , et l’inconnu en avant ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je photo le charme des ombres , le miroir des lumières ,
    le loup presque là ..avec sa gueule en cloche

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la terre est autre , ici , loin , si loin , de France , immense , grandiose et si proche ..

    chacun s’amuse , s’extasie , s’émerveille ..

    qu’il est bon de voir les ami e s heureux de ce que j’aime ..


    Françoise , Olga , Fabienne , Hélène , Margot , Marie Christine et Jean Yves découvrent la magie du Rougier
    Ils en ont des yeux ébahies , les esprits envoûtés , les âmes comme au premier jour..

    généreux ils nous offrent leur bonheur ..
    me vient le sentiment de recevoir un don précieux ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis il nous faut descendre la cascade du diable ..
    merci à mon guide du jour pour savoir me placer au plus près..

    on devinent plus que complice ..lui aussi aime voir le bonheur de ceux qui l’accompagnent ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les filles laissent une trace de notre passage
    Hélène dessine une brebis , en cailloux blancs elle est écrite ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la marche pose photo souvent ..
    le temps est presque pesant , le décors ouvert en aventure de partout ..
    on ne verra pas tout ..alors autant bien voir le peu ou l’on passe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    des cyclistes de pente nous doublent en poussant le vélo ..

    on attendra leur descente pour les encourager ..il y a plus fou que nous ! lol


    et on repart au hasard ..en suivant le compas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    photo des filles sur le cercle de pierres ..on s’amuse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    traverser de désert , on rêve encore d’être loin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et pose , longue du nomade , ..un lieu stratégique , ou j’affiche les théorie de la marche avec grands gestes des bras ..
    Des rires glissent de la bute ..
    le cercle au sol , il est difficile de faire lever les pétarels
    On est si bien , si chaud , bonnement fatigué , en pleine rêverie de voyage lointain ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    des narcisse nous croise ensuite ..le printemps fleurit ..

     

     

     

     



     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les jeux reprennent , Brigitte explique la méthode ..
    -“ le petit scarabée ...il fait comme saaaaaaa...aaillle ..” un fois sur les fesses !

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Pascal devient chef d’une minute ..l’instant d’une image , avec ma houlette de chef ! lol

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se dirige maintenant vers les voitures en suivant le ruisseau principale ..
    la cascade du saut du poisson ..un coin impressionnant ..
    on l’imagine en crue ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les belles baigneront les orteils au ruisseau ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rougier du diable

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et on continu le fils de l’eau , dans les pourpres

    le jour descend , la rencontre s’étire lentement ..

    il est dit des choses vrais , qui touchent les cœurs ,
    des mercis trop rapides , des rires bien sincères ,
    un bonheur trop grand pour sortir entier ..
    se ruisseau coule gentiment sur le sable ,
    porte mes pas , comme un dieu heureux d’être en vie aujourd’hui .

    une bien belle journée aux multiples rencontre ,
    chacun y trouvant un groupe sensible et attentionné ..
    revient tranquille dans la paix ..

    se quitter , c’est la promesse de se revoir ..
    l’espoir de vivre un autre jour ensemble ..

    ça me fait quelque chose
    de finir ces lignes
    avec les souvenir
    de biens des sentiments entendu

    à ce rencontrer bientôt ..

    grâce au ami e s ou au blog ..

    bizs
    lolo


    3 commentaires
  • coucou rou ,


    Méa , oh ! , culpa ...

    En visualisant sur la carte notre parcours réellement fait dimanche ..
    je ne peu que ressentir la faute ..

    douloureuse négligence pour certaine ..
    Et depuis , j’ai en boucle les solutions , prévisions que j’aurai du faire ..
    Toutes ces pensées occupent ma tête avec peines ..
    en regardant la cartes c’est si évident , comment suis je passé loin de ça ..


    L’idée était charmante ..une rando tous niveaux , ardus ou bien plus cool ..
    on démarre de la Caxe ..ou presque , et descend au Pas de souci ,
    les sportifs remontent chercher les voitures ..on se retrouve au Vignes
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    mais voila ..je regarde le dénivelé positif ...300 m ... , sans le négatif oups ! 850 mètres de descente !!

    de quoi casser les genoux débutants ..

    voila ma grande maladresse ..c’est en fait une rando sportive ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Le groupe est mélange , sont venus 15 ami e s , de partout
    avec une organisation magnifique en spontané ..
    chacun disponible et volontaire ..

    -“ ..moi c’est Laurent . toi ..Yannick ha bonjour , bienvenu ...on prend ta voiture ça t’embête pas ..” j’organise

    Sur le causse méjan on fait vraiment connaissance ..
    le début de la marche est sur une belle piste fraiche , le ciel en grasse matinée sous la couette grise ..
    en presque plat , un moment de chauffe tranquille
    Ou le groupe s’équilibre ..et parle de l’absence de Brigitte ..
    Qui va donner l’heure de la faim ?..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    km 4,6 ...on approche du Roc des Hourtous ..

    un point de vues aménagé en guinguette ..

    Manger là ..ou là-bas ?

    -“Il est Brigitte moins cinq ..” annonce Maixent ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    une fois au Roc ...c’est pas mal
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    les gorges du Tarn sont enfin réveillées , par coup de soleil ..

    on visite ..tranquille en hors saison , l’ouverture payante du site est pour Mars ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Léna m’accompagne en concourt photo ..

    juste en bas ..les détroits du Tarn , la zone ou les falaises sortent des eaux ..
    et tout au bout le km 13 de notre rando ..il nous faut descendre et longer la rive gauche sur 5 km

    une belle marche à l’hombre ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    à Brigitte et 20 mn , on régale les gosiers ..charme les yeux , et amuse les esprits ..
    -“ pour une foi on pose à table ... c’est rare “ je remarque

    Cécile présente ses madeleine gonflées
    pascal un gâteau tout simple ...
    Françoise un bien bon

    et moi la poire ...pour comparer au génépi de Bruno ..

    le soleil invite à la sieste , aux paroles douces et lentes
    d’un après midi d’été trop chaud
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Fin de méditation vertige ..un grand moment ou le temps s’étale en émotions ..
    on retrouve les ronfles de la tablée ..se regroupe en randonneurs ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    le sentier corniche encore sur 1 km après les hourtous ..

    sac vides , ventres lourd , les têtes planent au dessus des gorges ..Du Tarn bien sur !

    en face la pointe du Truque ..un gros massif de rochers que l’on connaît ..
    à revoir Ici avec une photo de méditation célèbre ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    -“IL me faudrait une âme à droite sur le rocher “ je calcul la photo
    - “ ha oui , j’y vais “ se dépêche la plus jeune ,
    si vite et légère , le temps du souffle des mots
    qu’elle se voit deux fois sur l’image ..!

    c’est une belle journée
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    et vient la pente ...
    la descente crispée ...2 km de sentier pour 450 m de dénivelé ..de quoi éprouver un genoux ..
    Cécile profite des bâtons de Yannick ..pour ne pas perdre la tête ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    les lacés s’enchaînent en serpent ..et les douleurs témoignent de leur meurtrissures ..

    je promet sans savoir , un sentier plus roulant dans la vallée ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxeles corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    mais ..
    dans la Vallée il y a de la peine ....

    plein les coteaux ..

    monte descend ...
    feuilles et rochers se glissent des jeux de caches ,
    l’ombre mouille encore les racines , et la terre bien grasse se rit de tenir les pas ..

    Ce lieu n’enchante guerre la tranquillité du marcheur douloureux ..

    alors les pas ralentissent certains ..les autres attendent avec réflexions ..
    s’il faut remonter sur le causse pour chercher les voitures , autant prendre de l’avance
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxeles corniches du Méjan autour de la Caxeles corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    on passe les détroits , La Croze , et décide de se séparer ..

    les fortiches partent en avant certain de nous attendre au vignes devant une mousse ..
    ils sont fringuant

    et nous , on ralentis toujours afin de d’éviter les douleurs ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    on reste dans l’ombre , comme au spectacle

    Se joue en face une symphonie de lumière
    les accorts teintent en rocher dressés , roulent les vallons
    et résonnent dans les bois ..

    on assiste au concert lentement , patiemment ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxeles corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    de l’ombre on admire la lumière ,

    sachant que pour aujourd'hui elle ne nous touchera plus ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    14 km de fait ...tout au bout le village de la bières ..

    là la marche devient lute ...les deux genoux crient stop ..
    chaque marche devient angoisse , .., calvaire
    et pourtant le sourire reste ..comme scotcher au vissage ..
    Nous on accompagne , commente gentiment
    en espérant encourager au mieux , on raconte des histoires de montagnes
    Des retour difficile , Manière de dire que l’on sait ces douleurs
    et que l’on compatie pleinement ..

    notre petit groupe de six se rapproche a tour de rôle de la dernière ..

    et l’on prend tout le temps qui s’offre ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    nos amis doivent monter les pentes ..se dit on ..

    je vois la lumière monter aussi ..le village toujours loin ..

    je pense au frontale ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxeles corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     


    Mireille raconte les anémones ..bien précoces

    on s’y attarde
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    le Tarn s’assombrit ..les bois aussi
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les corniches du Méjan autour de la Caxe
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    je garderez cette photo en fin de lumière ..

    une dernière longue trop longue descente nous arrête presque ..

    mais il il y a ce Presque ...elle s’y accroche , dans la nuit , une amie derrière l’autre en avant pour l’éclairer

    on regarde chaque pas avec fierté .., et l’espoir de finir grandit d’autant

    une belle leçon de courage qu’elle nous donne , l’amie blessée .

    on arrive au bout de la route persuader d’y trouver les voitures en secourt ..

    et non personne !

    -“ hé il faudra leur dire , que nous on est arrivé a l’heure ..malgré la peine ..” fort je dis tout haut

    assit sur un mur on rigole , se réconforte ..
    et se refroidis ..
    alors on reprend la marche façon ; mamie sur route le dimanche ..
    et sort les friandises des sac ..les madeleine reviennent en délices avec humour
    on attendra quelques minutes de joies
    et nous sauveurs arrivent plein phares
    Ils ont eu aussi du prendre le temps de la cote , jolie mais costaud

    les retrouvailles sont chaleureuses
    le groupe revient ensemble

    l’histoire est écrite
    elle restera dans nos mémoire ,en lettre de cœur
    Rouge brûlante et brillante , en calligraphie d’émotions

    bizs lolo

    3 commentaires
  • coucou rou ,


    le 17 février 2019 ,
    Enfin une belle journée le dimanche.

    10 h frappe à la porte ,
    - “Ouh on peut rentrer , un pissous à faire vite ..” nous donne le bonjour Marinou

    Puis c’est pascal qui entre ..
    -“ pas de chouquette se matin ...”

    Bruno au tel .. “on vous rejoint à st André “..

    Le groupe arrive par touches souriantes ..je commence ma transe.

    Dans la rue , d’autres viennent grandir le nombre ..
    -“ aujourd’hui je prend ma voiture , la 4L doit sortir avec ce temps “ je continue la transe
    Je me voit conduire le bolide dans la cote du causse noir ,
    à la façon rapide , couché quand sa tourne
    au milieu de la voie dégagée .., mangeant le bas coté pour croiser ..

    j’embraque deux belles ..et sa roule ..cool !

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une belle rando ..de 19 km pour 360 m de dénivelé ..

    mais attention les chemins bougent ...disparaissent et sont déplacés ..
    en rouge les chemins nouveaux ..que l’on a pas suivit et puis en fin de rando ..

    km 15 , 5 ; le sentier de pays à disparut clôturé ..
    on l’a quand même suivit .

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 h 30 , le ciel de montagne ..
    grand bleu sur le causse

    Les quatorze rigolent ,
    On prend déjà le meilleur du jour ..et sait qu’il sera radieux
    nos esprit sont comme drogué
    dopés d’une vitalité printanière ..
    je voit la fougue et l’envie d’être extérieur ,
    en dehors du quotidien grisâtre..
    sortis de l’actualité morose
    évadés du carcan des soucis
    parti enfin du passé ..pour être ,
    ici , maintenant , soi même .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un froid nous amuse ..reste de neige qui se boulent entre les mains malicieuses ..
    Et se n’est pas la plus jeune qui lance la première ..

    pour cela Maixent c’est particulièrement bien le faire avec délicatesse ..
    du bout des doigts ..la boule légère et lancée , pour toucher doucement la victime ..
    Un sourire ..une rigolade , trois pas de course et le calme revient ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“Non tu n’est pas sérieux Laurent , il n’y a pas de sentier là “ exclame Céline , nouvelle aujourd'hui ..
    hé si , je blague souvent , mais suis toujours sérieux ..
    De la piste on trouve une trace ..pour rejoindre un autre chemin ..

    un peu de broussaille et de foret ..
    Zéa , 10 ans , commence par ne plus comprendre les grands ..
    S’écarter en foret , quitter les chemins , et tout prendre léger..
    son regard pétille de surprise ..
    Sa Maman , m’interroge ..
    -“ elle marche bien mais 15 km risque de la fatiguer “
    -“ pas de problème , en respectant son rythme , et puis à son âge on récupère vite ..une bonne pose et c’est repartit “

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3,5 km de marche ..et c’est le toit

    le toit citerne de la Roujarie , un bâti typiquement caussenard ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    se pose des questions ..

    et la question ..Brigitte as tu faim ?

    sans vrai réponse d’estomac vide , on se pose quand même un peu
    le soleil nous réchauffe ..la journée et si belle ...!
    se plait de répéter Pascal avec Françoise ..un petit jeu qui naît dans la groupe ..
    Entonner avec talent cette réplique si réaliste ...

     

    le Roc de May ..et tout proche ..inconnu de tous ..et de moi
    Je GPS le point et propose une approche directe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    dans la foret il y a bien des taches entre les buis ..

    on tourne ,cherche , et fouette , l’un devant l’autre ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et l’abri arrive comme par plaisir ..
    un rond de pierre et tronc placé avec justesse ..

    sous le Roc ..au soleil , avec les estomacs qui ballotent de vide ..sa veut dire pose
    on se réserve l’ascension du rocher , bien remplit

    le repas tourne en boucle succulente ..
    un échange de mets , qui se croient au printemps ..
    les délices fondent entre les lèvres , comme les doux mot d’amitié

    on se répète la rengaine du jour ,
    et sans plus aucune crainte ,
    chacun s’avoue simple , vrai ..tout bonnement content..
    Tout ne le dissent pas directement , mais laisse parler leur yeux ..

    La plus jeune est conquise ..entre les vieux elle a sa place ..
    une place belle , sincère , tout en douceur ..
    -“ je veux revenir ..” demande t’elle

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    en place ..pour une méditation ..sur le May

    comme toujours dans le vent , et proche du vide ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    joli moment d’impressions ..un lieu à savoir charger d’histoire sans doute ..

    la rando garde son sens particulier ,
    le groupe accepte la différence , respecte le temps de chacun
    et comprend la multiple façon de faire la marche ..
    Sans objectif , ni performance , simplement un but ; être soi , ensemble ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ceux de la sieste nous retrouvent , pour commenter la vue ..le cantal , l'Aubrac , nous regardent blanchis ..
    perdu dans les pin , le clocher de st jean de balmes est tout proche ..

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on continue notre visite du patrimoine local

    la Roujarie est bien belle au soleil ..

    on se régale de marcher tranquille sur un chemin d’herbe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis km 5 c’est le paradis vert ..

    une perte de sentier ..et je décide de passer par le ravin ..

    des mousses et de la neige ..de quoi ravir les aventuriers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les chaussures trop légère de certaines commence la baignade

    les buis giflent les rires ..
    -“ la c’est plus des gifles ; c’est carrément le fouettage ..qu’a t’on fait pour mériter cela ..” rigole Cécile

    1 km d’aventure magique ..ou les photo sont vertes de plaisirs
    je vous passe les détails des pisteurs qui prennent soin d’avancer sans trop débroussailler

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis st martin ...

    la source de st martin
    on éclaircit l’entré ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une mare de cresson et des papotes ..

    Bruno nous raconte sa jeunesse ou il se lavait ici ..
    et des histoires d’eau qui coule même quand il fait trop sec ..

    l’eau a fait l’histoire des hommes sur cette terre aride

    On parle aussi bécasse ..des chasseur nous ont dis les chercher aux alentours

    Des allusions circulent sans tabou , façon de garder toute notre gentillesse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 8,5 le four à chaux s’abîme ..
    un arbre est tombé déracinant quelques pierres ..

    la balade patrimoine continue

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on sort du ravin ..pour rejoindre la piste de st André ..
    on halte sur une jasse ; Les Cambous ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ..Roc altes est en vue ..on pense y arriver vite ..mais

    le chemin balisé nous surprend ..il est détourné ..

    on suit des marque de trail ..que l’on perd
    et retrouve l’ancien chemin derrière une haie ..

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on arrive enfin à Roc Altes ..lieu que l'on connaît bien ..

    les rochers hauts nous donnent toujours leur magie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la ferme en restauration ..et le site protégé ..

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pose à la porte ..
    longue pose sucré ..
    les corps fatigues ..Zéa commence aussi
    14 km de fait ..il en reste 5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte les rochers avec prudence ..

    les pas doivent être bien mesuré , à la porté de tous ..

    on soulage la jeune de son sac ..et la prend en tête ..
    le sentier est ludique , joli entre les arbres et rochers

    elle se plaît de regarder , court avec les chiens

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    avec encore une barrière a mouton devant le chemin je râle un peu

    le sentier de pays passe ici pourtant km 16
    la lune est déjà haute ..les ombres s’allongent ..

    on passe au plus court pour rentrer a st André ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    le village est dans la mire ..la chienne n’en peu plus ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    mais Zea , court encore vers la lune ..

    la journée devient très belle , couleur chaude

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    les 19 km marcher ..on s’assoit , autour d’une bonne table amie .
    Françoise et Bruno nous reçoivent , au village .

    la table ne suffit pas , les chaises dépassent d’un bout ,
    mais le corps bien assit sait faire sourire l’âme du marcheur arrivé ..
    les gâteaux délicieux feront plaisir à l’esprit ,
    heureux d’être sortit par une si belle journée ..

    bravo et merci à tous ..
    chapeau à Zéa bien charmante de nous suivre gentiment
    une grande leçon de choses de la vie ..
    un grand soleil se cercle d’ami es
    toujours autour de l’essentiel ..
    la chaleur humaine .

    bizs
    lolo

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires