• coucou rou ..

    je ne sais qu’écrire .
    les dimanches se collent , s’assemblent en pièces bleu du puzzle de ma vie ..
    certain n'y trouveraient que des similitudes , proche de la routine , ou du simple ..
    Alors que j’y vis la perception de l’exception ,
    la découverte du vrai , de l’unique qui se multiplie avec les instants suivants ..
    Un monde qui m’arrive gentiment , aussi doucement qu’il grandit dans l’espace ..
    Oui le dimanche 12 novembre ,
    comme le précédant ..
    nous sommes en Hérault ,
    en limite pluie soleil ,
    acteurs intemporel,
    d’une marche dans le beau ..

    L’amitié retrouve ses têtes
    découvre des cœurs nouveaux,
    et s’ouvre aux limites de l’horizon ..
    les esprits goulûment curieux ,
    regardent avec passion ,
    et trouvent librement le beau ..

    10 h , Millau , notre jour s’illumine ..
    7 à partir , joyeux de se savoir là ,
    tous contents de rejoindre les Héraultais ..4 de plus

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rendez vous au parking Les Plos ...pour une rando de 14 km pour 440 m de dénivelé ..

    Encore un jour ou les présentations se font ...chacun ne connaît pas tous ..
    Marie France est venu à notre départ de marche , juste pour le bonjour ..
    Cela nous touche , et l’on regrette autant qu’elle , de se séparer si vite ..
    mais elle réchauffe nos cœur , attisse notre gourmandise avec son invitation
    pour un goutter Lodévois en fin de marche .

    décidément c’est un rituel de finir avec une boisson le cœur au chaud ..

    Je suis bien , si bon que l’oublie de l’appareil photo ne me perturbe point ..

    Plusieurs se propose spontané pour se charger des photo ..

    les images sont donc , du groupe , de l’ensemble de ceux qui ont pensé la marche en faisant les images du conte rendu ..

    Moi tranquille , je guide au GPS le nez en liberté ..

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La bulle se prépare , , tourne des paroles famille , qui frôlent les amis ,
    naissent des mot amis qui deviennent très famille ..
    Une magie cristallise en cercle ou l’on pense se connaître d’avant ..de loin ..du temps ou l’on ne réfléchi plus ..

    Je donne la théorie de la rando , tracé vite fait , sans prétention , pour être au soleil ce jour ou Millau pleur de l’eau ..

    un passage dans les Ruffes , sans vraiment de sentier , puis un sentier vélo pour finir le tour de la presqu’île ..

    on traverse les vignes pour monter les crêtes ..et revenir ..je n’en connaît rien ..ne vous promet pas grand chose ..

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et pourtant , on a de quoi se surprendre ..

    la presqu’île se présente sauvage , pourpre de terre , libre d’érosion ,
    juste découverte par la vie ..
    un monde d’avant les hommes , que l’on traverse facile , plaisir , joueur ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le SalagouDu plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une petite aventure irréelle , qui nous enchante ..on se déplace léger , au clapotis des vagues ,  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    cette esprit libre , du pays nous rapproche ,
    sans doute la sensation d’explorer un coin inconnu de tous ..
    à touche épaule , on sourit à la vie , montre notre unité ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    lolo découvre , lascko précède ..
    le tour de la colline se termine ..un ravissement  ce coin  
    -“j’y reviendrais avec Marie France , c’est super “ pense fort Didier ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le SalagouDu plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    je me plait , beau je me sent ici ...pourquoi pas rester un peu

    -“ Brigitte ,ne sens tu pas la faim ? “ j’espère en regardant ma compagne

    -“ oh sur , que oui ...de toute façon j’ai toujours faim “ me répond elle

    le coin est choisi à hauteur au dessus du bleu , sur le rouge en dessous des blancs .


     
     
     
     
     
     
     
     
    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    les lumières et formes me captivent , Maixent me fige dans le décors

    le repas se rit , discute et roule sur la langue ..
    ils parlent école , méthode , et style d’écrit ..fautes et poésie ..

    -“ moi maintenant je li très bien Le Laurent , j’y comprend tout , alors le reste passe facile “ fait tout fier Pascal
    -“ c’est vrai que j’ai ma propre langue écrite , pour mes conte -rendu émotion ..” je pense aussi fier ..

    -“ j’ai remarqué les noms que tu verbalises ..entre autre “ me regarde Didier

    on quitte ce paradis rose , avec méditation ..un bon instant ou certaines m’accompagnent dans les sensation ,
    pendant que beaucoup , sieste de tranquillité ..une belle pose dans un écrin de rêve ..
     
     
     
     
     
     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    retour presque aux voitures , contre les reflets du vent , la colline du Laïussons nous attend ..

    ce petit tour , nous a conquit , ravi d’être venu , chacun au mieux du groupe , on sait que le jour est gagné ..
    Rien nous est nécessaire , la suite nous donnera que du plus , du pur bonheur ..

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on quitte le lac ...avec envie d’être plus loin plus haut ..
    on présent les images ..vignes droite , jaunes , terre rouge , ciel bleu rond de gris blanc ,eau bleu courbe découpé ..
    tache de vert , sombre ou tendre , .une palette de peintre de sensation ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     


    on rejoins le chemin de randonné qui par de liausson ..
    bordé d’arbouse https://fr.wikipedia.org/wiki/Arbousier

    on se régale de ces fraises d’hiver ...
    le col de Porte nous attend ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le SalagouDu plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une monté facile à faire tranquille ,
    de l’ombre au lumières , on se fait pousser par la foi d’avancer
    arrivée au col on tourne à droite ..
    un sentier de crête nous mène au sommet ..

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une monté facile à faire tranquille ,
    de l’ombre au lumières , on se fait pousser par la foi d’avancer
    arrivée au col on tourne à droite ..
    un sentier de crête nous mène au sommet ..

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    lolo se grimpe au tout bord , pointe les cimes sous la pluie ou dans les lumières ..
    je prend marque du pays que je reconnaît , me positionne dans l’espace de ma vie .


    là tout proche la presqu’île de la matinée , calée entre les eaux blanches..

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on suit la crête ..contre la roche calcaire ,
    le vent nous promet la pluie ....on y croit à ce ventart ..
    trois gouttes arrivent , sans autre .

    il nous aura bien roulé ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les vues se donnent entre les arbres , changeantes , et nouvelles ...

    bientôt la descente toujours en crête ..

     

     

     

     

     

     

    Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    tourné vers le caroux et la vallée de Mérifont ou se trouve les empreintes de la Lieude ..

    à voir ici mes souvenirs de cet espace http://rando-lolo.eklablog.com/un-tour-dans-la-commune-de-merifons-1-a121964620

    avec la suite ici http://rando-lolo.eklablog.com/un-tour-dans-la-commune-de-merifon-2-a121965748

    on quitte ces hauteurs . la plaine nous attend pour le retour

     

     

     

     

     

     

     

     Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on arrive à Roque , par la calade .. 
    Rapide , certain on un horaire à tenir ...17 h au voiture ..
     on revient au départ , par les pistes vététistes .. 
    comme convenu , la table de Lodève nous attend

     

     

     

     

     

     

     

     Du plus prés de l'eau , au plus loin des crêtes ressentons le Salagou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un travail de l’après midi pour Marie France , resté chez elle à l’abri de la pluie ..

    on voit étendu avec gentillesse , et amour si je peu me permette ..

    Meringues au pignons , gâteau citron huile d’olive artisanale ..

    thé café , tisane du jardin ..

    un moment de bonheur ranger sur la nappe ..

    à presque tous du jour , on reste là , pour honorer ses délices ..

    les boisson réchauffe les langues ..

    on parle accent , occitan , patois , et nombre de mots quotidiens volent en sourire dans la pièce


    et encore une foi on s’attarde , ici , comme si la rando n’était que le début du meilleur du jour ..

    en rentrant , sur Millau , la encore on évoque les cousins de Lodève

    pour revivre ces moments
    simple , facile , vrai , sincère
    qui nous font tant de bien ..

    on se retrouvera

    bien des bizs

    lollo


    votre commentaire
  • coucou rou


    2017 , le 5 novembre .
    un dimanche ordinaire ,
    matin gris , froid de vent ,
    l’hiver s’invite , dix heure sonnant ..

    J' attend , le cœur chaud bouillant ,
    l’instant des visages souriants ,
    le temps des regard de braise ,
    ou l’on s’enlace à notre aise ..


    et se jour , bien des surprises enflamment nos retrouvailles ..
    de 5 nous voila presque 10

    Fabienne et Luc arrivent avec Lascaux , Marinou avec Maixent ..

    -“ mais tu m’as envoyer que vous ne veniez pas ! “ je m’étonne au prés de Maixent ..

    -“ c’est la faute à ma sœur , qui vient de partir plus tôt , alors nous voila “ explique Marinou

    -“ quand à vous , c’est super d’être la , sans prévenir “ je fait joyeux à Luc

    Le covoiturage se decide facile , et nous parton rejoindre Didier vers Lodève ..

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un tour vite tracé , sans pretention , juste pour être au soleil ce jour ...tous l’ont compris .

    13 km qui se veulent facile sur grande piste ...comme j’ai anoncé par mail ..

    un autre surprise arrive au départ ...Didier nous attend , mais accompagner de Marie France ..

    -“ je te savais fatigué de la dernière balade , et te voila aujourd’hui !

    j’en suis très heureux , et je te présente une autre Marie France , que l’on appel Marinou “ ..je souri à Marie France ..


    -“ ton dernier mail , m’a convaincu , des grandes pistes ...facile alors je me suis dit j’y vais “ ...elle sourit


    Les présentations faite , le groupe rapproche chacun ,qui s’efface , et se colore de bon .

    On tourne en spirale d’envie de simple de vrai ,
    vraiment gentiment ,se fond les paroles d’accueil ,
    l’œil au rire , le cœur en ristourne ..

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en premier , on monte ! Le Serre de Bouissous ,
    Le décors se cache dans les arbres ...encore un peu et je me retournerais ..

    Les discutions se disent à deux , la pente favorise ces positions ..
    on parle du coin , inconnu pour beaucoup , mais historique pour Didier ..
    Avec Maixent les contes de chantier , de société , les rapproches ..

    Je ressent , sans en voir encore l’importance pour nous , tout l’amour de Didier pour cette terre , ces gens ...maçon ou autre ..
    Marie France , présente aussi cette passion , agrémente de souvenirs , la vue , le soleil , les odeurs ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Retournement ...pose Mer ..en photo je n’ai pas réussi ..mais une belle ligne d’argent éclaire l’horizon ..
    le Salagou brille aussi entre les monts ..

    maintenant on sait , que le décors nous accueille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    doucement on photo , pour ne pas monter trop vite , s’imprégner au mieux du pays ..
    Il s’offre magnifiquement , à nous de ne rien brusquer ,

    Je vois bien que nos cousin de Lodève , sont en paix , sans regret , ni doute
    ils donnent avec leur regard toutes la beauté de ce pays ..à nous d’en gardez sur le cœur ..

    Je fait un peu le fier de le pousser sur des chemins qu’il ne connaît pas ,
    mais je m’efface délicatement ,comme je devine la passion qu’il anime .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On tourne la crête , nous voici en face du Larzac ..

    Maixent se perd un peu avec moi dans les vallée de l’horizon ..bien vite on se rattrape

    L’angle de vue en surprend , nouveau pour nous ..

    Marie France contente des pistes , se fait inquiète par Brigitte ..

    -“ attention , lolo ne connaît pas les chemins , il peut y avoir des imprévues “

    On croise des VTTistes perdu ..que l’on remet en piste ..un papa et son fils perdu ,
    très sympathique ..le petit moment d’échange autour du GPS ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    KM 2 , on traverse un plat , toute vue sur les falaises ..
    il nous faut passé au dessus ..

    L’âme spéléo de Maixent se découvre .on scrute ces rocher avec aventure , convoitise et admiration ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     


    Vers le Pas de Lairette ..puis on grimpe sur le petit causse ...en fait une simple crête

    Marinou , s’extasie des vues ..et Marie France commence à comprendre que la descente risque d’être éprouvente ..

    On ralentit , s’attend , s’économise ..le groupe aime ce style , proche des unes ,
    avec tout le temps de papoter ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     


    La crête sonne la Faim ...La mer en horizon bleu et d’argent ..

    on se pose à l’abri du vent ...oui j’en oubli dans ces lignes de vous souffler l’air du jour ..

    Un vent qui couche , qui cristallise de glace . Des bourrasque qui hurlent , sifflent et bourdonnent aux têtes..
    De quoi se calfeutrer au chaud , sur un canapé ..
    Mais , nous sommes en dedans du bruit , en dehors du chaud .
    Heureux on se proche , pour parler , et maintenant manger ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un moment suspendu , dans le bruit qui souffle , mais assez abrité ..

    le rouge et café réchauffe , on se plait , ensemble ..nos paroles regardent la catalogne ,
    alors évidement on se croit capable de refaire leur monde ..
    Mais bien vite l’important nous reprend ..se voir , vivre , un jour ici en groupe ..

    Je médite , soutenu , entouré , en ligne ..une nouvelle expérience ..

    sous le vent , bien serré à touche épaule , nous voila 4 en ligne..
    Je lance les mots , guide les esprits , et ressent la ligne de corps ..
    Marie France poussée par Brigitte , est en bout de ligne , pour sa première méditation lolo ..

    en ouvrant les yeux .”.wouhaa “..-“ on dirait que les arbres .., le pays , ..comment dire .., ils viennent là !, ils sautent aux yeux ...”
    Je croit que je viens de faire une adepte ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on continue la crête ...monte descend ..en complice on accompagne notre cousine
    Bien volontaire , elle suit à son rythme ..toute étonné de la gentillesse du groupe ..

    on ne sait pas encore , que la grande douceur de certain sera très apprécier ..
    Didier m’interroge sur ma façon de faire mon tracé , dans des coin inconnus ..
    On parle carte et satellite ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un chemin éprouvant pour les genoux ..alors on laisse aller aux pas les moins sur..
    tranquille on découvre la crête , un ravissement ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     


    Falaise au pied , Brigitte rassure ..
    -“ si Maixent passe facile , on peu y aller ..il nous aidera , tu verras Marie France “ ..

    un moment d’hésitation , de confiance qui germe...de groupe qui s’attache ..

    4 mètre de descente escalade facile , mais un peu exposé ..

    Tous les Spéléo s’engagent lentement ...et semble glisser sur la roche ..

    reste Brigitte et Marie France , bien encadrer l’épreuve est tenté

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont Dans les hauts de Grandmont Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    accroché au parole masculine , douce et lente ,
    les femmes surmontent l’angoisse et se retrouve en bas tout sourire ..


    et bien sur , la rando prend une autre voix ..chante un hymne profond de joie ..
    Une connaissance du terrain , une reconnaissance d’entraide , un plaisir d’être perçu fragile et volontaire ..
    Des sentiments qui se mêlent , et se lient tellement qu’on ne sait plus qui les pensent ...
    -“ tu n’aurais pas était la , Marie France , j’aurais poussé un petit cri , un Hay , pour affronter l’épreuve “ confit Brigitte

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    encore un descente-monte ...le Pas de L’Auside ..cette crête nous plaît bien ..ludique et sauvage

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     


    Les genoux grincent , les cousines se compissent ..

    je ressent maintenant le bon qu’on partage ..et comprend que la suite de la rando sera riche ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après 6 km on retourne pour faire le tour du Pioch Haut

    là une partie du chemin est encombré de coupe de bois ..une grande piste nous attend ..mais bien plus loin !

    un passage délicat ..la aussi on prend le temps avec plaisir ..

    On s’attarde sous les grand pin verticaux ..

    de ci de la des rocher cacher font rêver Maixent ..de baumes ou de grotte

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    piste trouvé ..jusqu’au col de la citerne ..
    un repos pour certaine ...quoique l’on marche bien vite ..

    suit un sentier dans les buis ..un brin pentu ..mais si bien abrité

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pose chocolat café , madeleine , et fouace maison ..une paix , couché en pente

    des arbousier sont repérer ..on papote enfin doucement sans le vacarme des airs ..

    un moment d’oubli , qu’il faut pour reprendre la marche ..

    enfin pas pour tous ...le sentier penche encore plus , autant que Marie France le glisse des fesses ...

    on en rit gentil , en mangeant des arbouses cueillit par Maixent ..

    on oubli ..la plus petite , celle qui renifle depuis le début ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

    la descente rapide , on retrouve la vue dans la lumière qui se couche ..

    et là ! on y repense ....ou est elle ? Lascaux

    Luc et Fabienne , appelle , cherche avec Véro , la touffe de poil rase motte ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    elle est trouvée en pleine chasse ..visiblement épuisée de son escapade ..



    L’histoire retrouve les voitures ..et le groupe se divise ..
    certain rentre sur Millau , directement

    et nous on va découvrir la maison des cousins ..avec Marinou et Maixent ..
    Une découverte ..qui nous touche tous ..
    Reçu simplement , avec chaleur , on a l’impression de pénétrer leur histoire , et l’histoire de la ville de Lodève ..
    C’est étrange , comme ils parle de cette vielle usine , puis caserne , et maintenant vaste maison , clair et spacieuse ..

    La vie est partout , jusque sur la grande terrasse qui a vue tant d’enfant apprendre à marcher ..
    -“ tu penses , s’est facile sur le carrelage avec les trotteurs ..” nous invoque Marie France ..alors on voit ses enfants s'amuser ..

    -“ des graffitis de soldats sont encore dans les combles “ rajoute Didier

    Les tasses chaudes , entretienne se lien que l’on a tissé tout le jour ..
    des souvenirs du club Spéléo reviennent , un peu flou ..
    Puis arrive la sœur et beau frère de Marie France ..un passionné aussi d’histoire et de chemin ..

    La rando lui est conté avec sentiment et émotion ...le groupe est mis en valeur ..
    Marinou se sent bien , s’explique du bien que l’on a d’être en rencontre ..
    L’esprit qui nous anime , plane dans la pièce ,
    des promesses sont dites ...des dolmens à voir , des projets ..que du bon ..

    et pour conclure ..une visite nocturne de la ville ..enfin du monument pas loin ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les hauts de Grandmont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un monument au mort fait par Paul Tardé ..à comprendre ici https://insitu.revues.org/11713

    surprenant et bien expliqué , avec justesse par nos cousins lodévois ..


    on parle clocher , musée , cheminée , caserne , on entant la passion , l’amour de cette ville qui espère ..

    Dans la voiture , le retour nous rapproche de l’émotion
    Maixent et Marinou , très sensible au gens , à la rencontre , reste ému de se jour et de l’accueil que vous nous avez fait..

    -“ se sont de Belle personnes , tes cousins “ nous donne Marinou

    Encore une histoire qui fini sans se terminer ..
    j’aime ces dimanche qui nous amène bien plus loin que la marche sportive ..
    ce donner le temps d’attendre la vie ,
    laisser les autres vous donner leur passion
    et glisser dans le monde qui s’ouvre sous vos pas ..

    l’émotion vous remplit d’énergie et de force pour affronter votre monde ..

    merci à tous ..

    bien des bizs
    lolo

     

     

     


    3 commentaires
  • coucou rou ,


    2017 , 29 octobre ,

    un jour au grand nombre ..
    pour notre petit groupe , 11 c’est un chiffre .
    avec encore deux , nouvelles sportives .
    Ha sacré Véro , qui cette année recrute de sympathique belle femmes .

    -“coucou à tous , je vous amène de jeunes femmes charmantes , sympa , ...”arrive Véro les bras tendu dans les airs

    -“Je te demanderai de nous ramener aussi des hommes “ sourit Brigitte .

    C’est sur que se jour on ne fait pas le nombre , 3 uns avec 8 unes ..

    Remarquable se rendez vous de 10 h , un mois déjà de marche , 4 dimanches ,
    et comme au début on se trouve pour la première foi ....
    Radieux , d’une oreille à l’autre , je bizs à bonnes joues ..
    Voyant les nouvelles aussi tranquille , et généreuse de suivre ,je souris de l’âme ..
    je capte une ambiance d’insouciance , simple et enfantine ,
    ou les parcours de chacun s’arrêtent maintenant , un instant ,
    pour démarrer une histoire commune dans le respect de tous ..
    Pas de questions , que des offrandes ,
    Je donne mes impressions sur la rando qui nous attend ...libre et sauvage ..
    -“de grande piste , mais pas sur, beaucoup de terre libre , de landes ou rocher sauvages ,
    je pense que l’on va se concentrer l’esprit sur nos choix , devant tant de possibles ..”

    Le rendez vous est posé au Mas Vieil ...avec les cousins de Brigitte qui arrivent de Lodève..

    pour la trace GPS  , recherchez ici .. http://www.openrunner.com/index.php?lang=fr
     

    le parcours d'identifiant : 8062581

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le mas Vieil , on s’y retrouve pour de nouvelles présentations le sourire au vent ..
    C’est une part de magie d’entremêler la famille et les amis ,
    Une façon plus libre de construire sa vie sans mur ou barrière, avec une pleine vue sur tous les horizons ..

    La météo se veut pleine air froid du nord-ouest ..Un vent qui fouette nos faces heureuses ..
    Un jour à ne pas se mettre dehors ..

    -“eh bé, on ne sentira pas le moisi , comme on dit chez moi “ pense tout haut Marie France en fermant son parqua .

    Je regarde la carte ...et vise un rocher plus grand à l’ouest ..
    -“ là , celui la , il me semble bien ...on y va , la piste est dans la direction ..puis on verra ! “ je lance en pointant la main ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le rocher remarqué , on quitte la piste pour un sentier ...
    Au soleil sous le vent , encapuchonner , le groupe se construit ..

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la PesadeDu Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et voila que lolo , sort de la trace ...

    -“on va au pied du rocher , fait le tour , on retrouvera la trace après ..on est libre “ ..

    petite grimpette plaisir pour une vue du Caylar ..

    on suit le sentier ...bien ouvert entre les buis , plutôt verts ici ...malgré la sécheresse et la pyrale ..

    et bien sure le chemin se stop devant des bois fourré ..
    Le premier intermède sauvage , vite passé , entre Pascal qui surveille la trace sur son GPS et lolo qui du pif voit la suite de loin dans le pays ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    lande seche

     

     

     

     

     

     

     


    Le clair des landes ...le plaisir des promeneurs qui connaissent tous les buis ...(sinon c’est l’égarement assuré)

    En horizon , notre avenir ...le chemin passe entre les deux monts ...à comprendre où exactement ..
    Le temps d’y aller pour réfléchir ..

    Je montre au groupe , cet espace , tous ces choix , avec l’incertitude du but ..
    Le sauvage nous enveloppe les pensés ...calfeutre le quotidien ,
    l’instinct propose des idées , l’envie effaces la peur ,
    la curiosité invente le jeu ..
    l’enfant revient en chacun de nous ..

    J’aime se temps , suspendu à chaque chose , ou buisson .
    Comme en attende d’un cadeau , d’une joie , qui naîtra d’un rien , ou d’une grande vue ..
    Sachant qu’ils me suivent , perdu , sans repère , en confiance forcé ...
    A moi de les promener librement , pour que leur âmes surf en bonheur sur les vagues du jour..

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pâturage , veut dire brebis par ici ...Fèdes libre aussi ...tant que le loup n’y est pas ...

    on profite encore de ces espaces sans chien patou pour chasser le loup ..

    Cannelle , est exemplaire , au pied de Cathy elle ignore ces ruminants ...qui nous dénigre aussi ..trop occuper à brouter .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    mon sentiment de guide prend toute sa forme dans la lumière ..

    J’en reviens au passage du chemin entre les monts ..

    presque 4 km de fait , Brigitte parle de faim , et nous voila en dessous de la crête ..

    on ne réfléchit pas le ventre à plat ..

    On partage donc notre premier repas ..
    Je médite avec Véro est Marilyne ...de bons conseils me sont donnés , une belle satisfaction nous réunit ..

    je décide de couper court ..Le groupe suit , confiant

    Seul Pascal peut émettre des doute si son équilibre le trahit

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la PesadeDu Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un passage en falaise , facile mais exposé ..

    -“ lolo , c’est pas possible pour Pascal ..” me fait remarquer Hélène avec empathie pour lui ..

    -“ Ok Pascal , je te trouverai un autre passage ..on a le temps “..

    et finalement , de prise en marche de roche , il monte rassuré ..
    l’équilibre qu’il pensait fragile s’accroche avec force et confiance en pleine main ..
    La tête reste fixe et droite , ne lui tourne pas l’esprit en spirale déboussolante ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    aprés l'escalade

     

     

     

     

     

     

    Le groupe soudé , prend la mesure de l’histoire ..

    -“ et bien , il y a quelque temps , je ne l’aurai pas fait ...la marche sa me fait un mieux pas possible ..”me confit mon ami Pascal

    Pour ne pas enflammer les filles , je leur annonce que les 2 tiers de la rando sont à faire ..

    et que le chemin n’est toujours pas trouver ...faut il le trouver d’ailleurs ?

    on est en rando libre ..le but reste d’aller vers la Pesade ..

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesadesur la D 151

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le chemin , on l'abandonne ...le groupe choisi de descendre à la route des Rives ( D 151) au mieux ..

    l’ambiance d’aventure nous pousse contre le vent .
    Cette armure d’espoirs , légère de plaisir ,
    nous transforme en héro du jour , que rien ne peut blesser
    -“ enfin la route , “ nous dit Didier ,” je fait une photo , pour immortaliser l’instant “

    -“"on va ou ? , je ne comprend pas la voiture est dans notre dos , ..et on avance encore ! “questionne Marilyne
    -“ On demis tour quand “ insiste gentiment Cathy ..

    -“La Pesade n’est plus très loin , encore une longue lande à trouver au delà des arbres ..

     

     

     

     

     

     

     

    lou Planas

     

     

     

     

     

     

     

     

    La butte de la Pesade se pose devant nous ...

    Katy en chef de file se dirige à mes indications bras tendu ..

    Tel un sémaphore je signe des bras de long geste ...en sens parfois contradictoire ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout l’air de l’océan , veut nous pousser la ba ..en arrière!
    on avance sans se dire mot ,
    rude on devient ,
    La Pesade on l’espère ,

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    foret de hêtre , à l’abri du vent ..nous voila au demis tour

    moment de jeux retrouvé ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    vers les baumes de la Pesadel'arrivée au baumes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J’annonce le retour , réel , ..un soulagement pour certaine , que je comprend ..
    pourquoi être venu jusque la , et faire demi tour ici..

    pour cette foret , ses hêtres , ses feuilles , et puis ...pour un petit coin de paradis ..

     

     

     

     

     

     

     

    la grande baume au feuilles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des baumes bien abritées aux matelas chaleureux ..

    La pose , fut immédiate ...la surprise , l’envie de rester ...

    -“ tu le connaissait se coin ? je disait à Marie France , passer au hasard et trouver ça , chapeau lolo ..” me dit Didier
    -“ oui c’est un ami spéléo qui me l’a indiqué , c’est a connaître ..alors je voulais vous y conduire “ ..


    et bien vite je joue ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    prêt pour la sieste

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    avec Leticia on se couvre de feuille , bien au chaud ,
    Pascal teste aussi cette couette

    les photo flache , les rires résonnent ..

     

     

     

     

     

     

     

    mont Clavel

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les grandes landes du retour ...

    le vent nous pousse désormais , dans le dos il semble plus amicale ..

    en horizon le roc de Serviere se montre unique ..

    l’objectif en mire , libre à nous d’avancer

     

     

     

     

     

     

     

    la Vaquierale

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    des binômes se forment , au choix de chacun ...
    les paroles s’échangent , croisent en réflexion , sorte du cadre de la marche ..
    Les idées vaguent au dessus des pas , en ondes lente et reposante ..

    je parle méditation à Leticia , qui me répond lecture et peinture ..
    j’insiste un peu , sans doute ,et ne l’écoute pas assez ..je suis passionné .
    qu’importe , elle semble heureuse ..

    Cathy et Marilyne , rigole des chemins ...on ne les suit pas !

    -“ on croise tous les chemins , c’est une marche hors sentier “ me font elles
    -“ aujourd’hui , les chemins je les coupe perpendiculairement ...c’est notre choix “ librement j’avance ..

     

     

     

     

     

     

     

    trou de roche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on découvre ainsi les particularités des roches .

     

     

     

     

     

     

     

     

    entre les buisentre les rocsle passage entre les Rocs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis encore un jeu ...aller voir au plus prêt les cotés fourrés d’un rocher ..

    une petite canole s’y cache dans les buis .sa frotte sans gratter ..

     

     

     

     

     

     

    le Roc de Serviere en vue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le Roc est là , ils ne savent pas la vue ..ils devinent le rocher ,
    fatigué , sans soleil
    le ciel en couette grise froide ,

    pourquoi aller la haut ? ...mais comme il faut , on va marcher jusque là ..
    Katy toujours en tête , moi en sémaphore , le groupe avance vite ..
    Même si Marie France pense nous retarder , je sais que l’on avance bien ..
    Le temps nous a encore une fois soutenu , sans passer trop vite ,

    nous laissant ce qu’il fallait pour arriver ici ..

     

     

     

     

     

     

     

    vue de la lande du Mas Vieil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vue du Roc ...même sous le gris , elle vous scotch ..

    Une lande planté de roc et de monts ...un décor imaginaire ..

     

     

     

     

     

     

    Du Roc de Serviere à la Pesade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’ascension est tentée ...je pousse le groupe , pour voir d’en haut ..

    mais le vent est tout puissant se jour ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sommet du Roc de Serviere

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Véro et ses amies en décollerons presque ...

    Katy y trouve une géo cache

    et moi je lute pour stabiliser la photo ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Descente du Roc de Serviere

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on descend du Roc ...et s’enfile entre les rocher pour retrouver la lande du Mas Vieil

    les genoux de certaine , ou les pieds d’autre , les font souffrir ..
    la progression ralenti, les voitures nous attendent en vue ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue du Roc de Serviere

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on rentre le Roc sur le dos ...et se pose contre un rocher , à l’abri du vent ...pour un chocolat

    On se rapproche , le goût du plaisir dans la bouche ,
    les tablettes craquent en carré ,
    les paroles s’unissent en histoire simples ,
    de bonheur , et de petits tracas d’ampoules ..

    Arrivé aux voitures ..la séparation avec les cousins est émouvante ..
    chaleureuse malgré le vent ...
    on s’attarde , comme pour éviter de briser un lien qu’on aimerait étirer au maximum ..

    La même scène nous attend à Millau ..
    dans la rue , en grandes exclamations
    en nombres de bizs
    on finit par s’éloigner ..

    J’aime ce moment , qui nous sépare ,
    ou tout le bonheur d’être ensemble s’exprime en quelques secondes .
    A l’image d’une explosion soudaine .
    On en garde dans les yeux la lumières
    et sur le cœur toute la chaleur ..
    Au delà de la marche , de l’exploit sportif ou non ,
    au delà de l’aventure , du parcourt ou des surprises ,
    l’émotion de vivre ensemble un jour plein de vie ,
    vous régénère l’âme .

    Sortez en groupe , la paix dans la tête
    et vous trouverez la plénitude .

    bien des bizs
    Lolo


    3 commentaires
  • coucou rou ,

    Ce dimanche 22 ,

    nous voila 11 ,

    Aveyronnais , Héraultais se retrouvent pour la journée ..

    Organisé sans préparation commune , on se retrouve , 10 h pour , un long préambule de rencontre..

    Surprise du matin de 4 prévu nous voila 9 ...

    Maixent , Marinous nous rejoignent ainsi que Léna et Mireille ..que se dire depuis l’été ..

    Les visages sourires ,les paroles montent de la rue , par dessus les toits ..

    on se biz , s’interpelle , et s’anime d’envie ..

    Le temps de choisir le parcours , le portable sonne ...

    -‘' lolo , Marie laure veut savoir ou l’on va . le rendez vous pour les héraultais ? ...attend je te passe lolo “ fait Brigitte

    -“ Laurent , je te passe Bernard “ me dit Marie laure ..

    Le parking est fixer au col de la Baraque de Bral..

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un petit tour de 16 km , j’en ferais plus de 17 , faute au pissou !


    La météo nous pousse là-bas , limite pluie , soleil ...c’est sans compter le vent ..
    La pointe de L’Escandorgue , un pays d’impossible ,de mélange , et de surprises ..
    Une ligne de crêtes qui marque la fin sud ouest des causses ..Ici pas de plates étendu au dessus de falaises en cascades..

    Mais des cimes en mamelons successifs ..

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grande piste , le groupe est prévenu ...aujourd’hui on trace vite ,
    vent de presque face en continu de froid ..
    Pas de surprise , en théorie ...je pense mon tracé bien préparé ..
    Le soleil compense avec grande peine les gifles du vent ..

    On sait que le jour ne sera pas facile , mais personne ne doute de son envie de marcher ..
    Il se crée une ambiance d’exception , elle monte de nos paroles d’humour , de nos gestes concentrés ,
    de l’énergie qui nous remplit , et de nos cœur qui se soudent ...

    Ensemble , proche , ici , on sait que l’on va au loin trouver la raison d’être uni ..

    Le groupe à lolo tient le bon , en quelques pas ..
    Une magie , cette ambiance , qui m’éblouit à chaque marche ..
    chacun sa place , au plus haut de notre estime ,
    chacun son rôle , dans l’envie des attentes des autres ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marche de front à quatre ..un régal pour la discute ..

    Le vent nous retient , la pente me souffle l’air , je buffe un peu ..

    Katy , sereine nous impressionne ..

    la rando est original , nombre du groupe ne se connaissent pas ..et pourtant l’esprit ne change pas ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    arrivée en sommet ..km 2 , le Can de Nize ..
    photo délicate , pour ne pas envoler l’appareil .

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Je vois pourquoi j’ai choisi cette rando ..une vue différente du Haut Languedoc ,

    et bien plus encore..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     


    la vue tout Sud ...là , derrière le Liausson ..La Mer ..pour nous de Millau c’est quelque chose ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et quand elle brille sous le soleil , je me ravis ..comme un fil de pur argent qui m’enrichit l’âme ..

    Je photo , court , et photo encore , plein froid de vent , tout chaud de suée ...

    alors forcement , je me pose pissou ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cet arbre est parfait , ..les groupes à deux filent , j’attends et pense les rattraper ....après p...

    Mais dans ma course je sens un manque ...étrange de ressentir une chose qui n’est plus là ..

    Curieusement je n’ai pas d’angoisse , ni de panique ,
    pourtant je sais que je vient de perdre mon appareil photo ..
    L’outil de ces compte rendu ,que j’aime ..

    je demis tour jusqu’au pissadou ..l’histoire est certaine ..il est là le petit boîtier orange vif ...

    Et bien que non !! le sort en décide autrement ...Marie laure me croise , et très attentionné cherche avec moi ..

    on tente de refaire mon parcourt d’il y a quelque minutes ..Et le doute me prend , nous balance d’un coté à l’autre du chemin ..

    Quand même , on doit le voir , en métal orange ...

    Résolu à accepter la perte , je tente un dernier passage sous l’arbre ...

    Leçon de vie , ou vie d’une chance ultime , je le vois caché dans l’herbe , présentant juste une tranche noire ...

    je le pensais tout orange ...oui mais l’écran arrière est tout noir !

    Il ne faut pas chercher ce que l’on croit , mais bien dénicher se que l’on oublie ...


    Pendant se temps ...le groupe marche sans rien savoir ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    grand pas avec Marie Laure pour rattraper les autres ...ils s’arrêteront bien pour nous attendre ...
    le portable sonne , elle invente des histoires , un qui propos se crée ...qui nous fera bien rire ..

    la crête est belle , serpente en douceur jusqu’à la chapelle de st amant ...

    un passage de chasseur ...on en double ou croise , posté caché dans des buis ils attendent les Palombes ..

    Toujours très sympathique il nous souhaite une bonne marche , et nous explique leur chasse ..

    Un échange qui peu surprendre certain de nous pas très en phase avec cette passion ..et pourtant !

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     


    Le groupe c’est reformé complet ...le repas approche ..en vue de dos s’éloigne la séranne , et le pic st loup ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la chapelle construite avec le pays ...calcaire et pierre de lave volcanique ..

    Ces petit monts sont des anciens volcans qui ont percé les couches calcaire du causse ..

    le contraste est né avec eux ...de la terre acide en plein calcaire ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le repas versant sud , à l’abri du vent froid ..un lieu de passage ..de pigeons et donc de chasseur ..


    la fouille des sacs s’impose , les délices s’y cachent ...Posé tranquille , on discute chasse , et pays ..
    contraste , basalte et calcaire ..

    - “ à Laval de Nize , et non pas brise de Nice , comme dit lolo , je peu vous montrer une jolie entrée de grotte , si on veut “ suggère Maixent ..

    -“ vous chasser la palombe ? “ ..on entend..
    un tout jeune chasseur passe ente nous , l’un du groupe l’interpelle ..

    -“ oui bien sur , je rentre retrouver mon père ,qui m’attend plus loin ..” nous fait le jeune ..
    17 ans , et déjà bien présent dans la vie ..il éclaire non sans rire les plus néophyte du groupe ..
    Un moment d’échange qui casse les clichés , vol en éclat préjugé et conviction ..
    En premier par l’offrande , généreuse qu’il nous fait ..Son temps ,
    Nous posé à manger , lui qui doit rejoindre son papa ..
    il se présente , debout droit , fusil ouvert sur le bras , le regard sourire .

    Les parole s’enchaînent , polis et discrète en vague douce ..
    et bien vite le courant passe , tourbillonne entre nous et lui ,
    La complicité s’imagine entre ceux qui rencontre enfin l’esprit chasse , et lui qui décline toute sa sensibilité ..
    On parle , pigeons , nombre et mœurs de vie , ancien , nouveau chasseur , gestion de population , environnement , pays , tradition ....

    Le temps s’étire en richesse , on se rapproche d’autant ..

    -“ vous avez beaucoup de femmes ? “ je dit sur ma lancé ..sans voir l’ambiguïté ... suit un blanc ...

    -“ voyons Laurent , que veux tu dire “ rigole Bernard ..

    -“Des femmes qui chassent ! , je lui demande si dans leur groupe il y a des jeune femme qui passe le permis ...” je me rattrape ainsi pour compléter ma pensé ..
    Voici un jeune qui me rappelle mon fils , dans sa façon de dialoguer , d’être en phase , généreux de connaissance ..

    En fait ils ont le même parcourt ..lui aussi fait ses étude à st Sernin dans la M F R ..d’aménagement du territoire..

    -“ se ne serait pas des palombes ..” regarde Brigitte dans la vallée ..

    - “ et bien voila un petit vol , il va nous passer dessus “ fait notre chasseur

    -“ vous ne tirez pas ? “ lui demande Véro tout étonnée ..
    - “ non , pas a coté de vous , et puis j’en ai 5 dans le sac , ça me suffit pour aujourd’hui “..

    suit des PAN , PAN ,PANPAN, RaPANPAN ....juste plus haut ...

    -“ en voila trois qui tombent “ nous dit il ...

    - le chasseur à bien tiré , fait Véro ...
    – “ Les chasseurs ! Ils ont tiré à plusieurs ...” lui précise t’il ...
    et moi de rajouter ..., oui plusieurs , les mitraillettes sont interdites à la chasse ...

    Il nous quitte lentement , laissant son sourire éclairer nos esprits ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     


    puis on crête L’Agast...

    encore un histoire de chasseur ..l’homme à gauche , nous regarde passer avec insistance ..
    il fini par interpeller le dernier des nôtres ...
    Bernard nous informe de ses inquiétudes ...le chemin fini bientôt , et ensuite les pâtures renferme un taureau ...

    on va trouver une solution ...avec pascal G P S ..

    le point est fait au sommet et décision prise de descendre au plus clair de la carte rejoindre le chemin balisé ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineuxdu Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

    mais dans se pays , le clair , accroche beaucoup ....

    des fougères , ficelé de ronces ...un sol caché de cailloux qui roulent la pente ..

    on tente de rejoindre un champ fauché , ..le cul dans les ronces , on suit Maixent qui peine à chaque centimètre ..

    chacun écarte , écrase comme il peut , et comprend bien le temps qu’il faut ..

    20 minutes pour descendre de 30 mètres ...une minute au mètre , c’est plutôt pas mal pour faire un sentier ...


    le près trouver on le descend ,libéré des épines , on se décontracte sans retenu ...et pourtant , C’est pas gagné..

    -“ en fin de prés , il se peut qu’il reste un passage délicat ...” je prépare le groupe

    effectivement mes crainte sont devant nous ...une jungle de ronces et genets ..

    le choix et simple , demis tour sur 1 km , ou 100 m d’imprévu ...
    vite fait je m’engage à suivre un passage de sauvage ...sans doute du sanglier

    bien tracé au sol , le passage se cache sous les ronces ....j’avance en jouant du bâton , les genoux dans les épines ...

    on espère atteindre un arbre ...derrière moi , Léna y croit ..le jeu nous captive tous ...rigolade et bon mot ..

    D’ un pas je m’enfonce , les ronces aux épaules , je tente assez mal d’ouvrir un passage ...alors j’opte pour le tunnel ..

    -“ à partir de là , je fait un tunnel ...” j’appelle
    -“ lolo rentre en tunnel “ transmet Bernard ....
    l’arbre est atteint avec crampe et déchirures ..là sa devient plus sombre ...les buisson noirs on conquit l’espace
    Sorte de pyracantha sauvage , en foret dense ..la suite semble impossible ..
    on cherche , teste , et réfléchi chaque passage qui se présente ...
    ici le sanglier à fait tout un réseau , mais à 30 cm du sol ...baissé , presque couché je décide d’avancé ..

    Marie laure , la fine , me suit , m’encourage ..je progresse d’un mètre après des efforts de longues minutes ...
    certain doute , d’autre plaisante , beaucoup questionne ....
     

    -“ on bouge plus ! t’es sur d’avancer ?” ...

    même moi je doute , en dernière chance je quitte le sac ,avance en rampant pour aller plus vite ...et voir plus loin ...!
    des minutes , passent, serpent je pense, lézard je devient ...

    De l’ombre je sort enfin en lumière ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le clair est encore plein de ronces pour les genoux , mais c’est rien ..
    chacun avance comme il peut ....et tous admire le plus grand , le plus haut , le plus long ...notre ami pascal ..
    photo du sourire le cul sortie des ronces comme nous dirait notre ami Bruno ..

    quel expérience ! la rando facile , bascule dans l’exploit et la cohésion..
    on se félicite mutuellement ...et constate l’effet de groupe ..

    -“ seul avec Marinou j’aurais pas fait 10 mètres “ nous dit Maixent ...et Marinous de confirmer ..

    -“ c’est l’effet des rando à lolo “ on avance en confiance ...solidaire des autres ..
    Tous on sait que ces moments nous marquent , et resteront marquant pour les années suivantes ...

    Le sentiment de tous : le bonheur , le grand , simple sentiment de se faire du bien ...allez comprendre ....
    Difficile de l’écrire , et pourtant si évident quand on l’a vécu ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La suite coule , jusqu’à la source ...on descend le ruisseau de Nize ...charmant

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une ligne de surprise qui nous guide vers la cave ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on quitte le sentier pour suivre Maixent ...
    il nous faut voir cela , dit il , c’est à ne pas rater ..

     le pays s’exotise .., l’eau sort de la roche ..en bruit rapide

     

     

     

     

     

     

     du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la cave se dévoile , dans son écrin , bâtie sur voûte au dessus de l’eau , les hommes ont construit une cave batarde

    http://www.amisdelunas.fr/histoire-contemporaine/metiers-anciens/cave-fromages.htm

    l’explo rapide nous tente ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineuxdu Col de la Baraque au ramping épineux


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    moment d’évasion ...on sort de notre rando , pour rentrer dans l’histoire ..

    Maixent nous commente la dernière plongé faite ici auquel il a participé ..avec les spéléo caussenard ..

    voici un lien de leur explo https://vimeo.com/86438372

    Une visite riche de passion ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et .....puis ! on retrouve une galère ..très courte ..rejoindre un chemin de l’autre coté du ravin ..

    on tombe sur un champ ...de ronces encore , ..mais rase motte ..le chemin est rejoint ,

    le retour se fait enfin tranquille ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe Lardounier, et monte la Mourade ..Lena se tapit en feuilles d’érable ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

    grande piste jusqu’au voiture ..

    le moment de se dire , que randonner en rampant c’est beaucoup moins rapide ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    lumière d’automne et châtaigne , nous amène au voiture

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la pluie au dos , l’arc devant on rentre joyeux ..

    une grande ,
    une belle ,
    une qui marque , les jambes de sang , les tête d’ exploit
    une qui brise les certitudes
    une qui tisse le vrai , des relations avec l’autre
    une qui dévoile les passions ,
    une qui ventile nos regards par dessus le pays
    une qui nous unit pour le jour ,
    une qui donne raison de garder nos cœur au proche des amis ..
    une que j’aime , comme perle de vie qui scintille dans nos têtes ..

    merci à tous , d’être vous même ,
    merci à vous de me suivre quand même ..

    bien des bizs
    lolo


    1 commentaire
  • coucou rou ,


    Cette rando , nous rencontre , le 15 octobre 2017 ,

    7 nous voila , ancien , nouveau et nouvelle ,

    sur la place du bistros , laçant nos chaussures ,

    le cœur sourire , l’esprit curieux ..

    Le dimanche promis , arrive bienheureux ..

    Oui , , lors du brevet caussenard en juin , rendez vous fut pris..
    http://rando-lolo.eklablog.com/le-brevet-2017-a-st-andre-de-vezines-a130469968

    Une histoire virtuelle ,

    le conte moderne , improbable , surprenant , qui fait du bien ..

    Quelques messages sur mon blog , gentil , bienveillant , curieux , on échange notre passion de la marche ..durant des mois ...

    Et grand hasard de la rando , on se trouve ensemble sur un sentier ..

    .chacun avec ses amis , on se donne des mots de découvertes , de joie , et d’envie ..

    L’envie de marcher , avec , ou grâce à l’autre ...se retrouver vivre un jour de grand libre en plein air .....

    Le rendez vous est posé pour l’automne ....bien loin ....et le Voila aujourd’hui , ici à St Beauzely ..

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de 15 km pour 460 m de dénivelé ...


    La rencontre est bonne , belle , délicatement émouvante ...

    Katy nous attend simplement , déjà prête , l’allure sure , les yeux contents , un cœur qui sourit dans les mains ..

    On se présente naturellement du bord des joues , avec des Tu de bienvenu , des nous de plaisir , en quelques minutes ..

    Le temps de se chausser , et le sentiment de se connaître bon amis , nous lie ...

    Magie de vie , joie de ma vie de vivre de simple moment , intense et durable ..

    J’aime les visages de ceux qui m’entourent ,
    qui viennent parfois un jour , comme Luc et Fabienne , le regard si grand pour notre rencontre

    ou qu’il vient souvent comme Pascal , l’esprit plaisant , toujours d’accort ..

    ou celui de Renaud jeune , sage et curieux ...

    et bien sur Brigitte , naturel et pertinente ..

    Vient aujourd’hui celui de Katy , généreux et volontaire ..

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Beauz%C3%A9ly#cite_note-3

    L’enthousiasme , nous groupe ,
    tous pareil , tête qui regarde les pierres , langue qui pose questions ,
    jambe qui donne l’envie , l’esprit qui aime se temps ....on traverse les rues médiévales ..

    -‘ tu connais bien la boucle que l’on va faire ? aussi voici la carte , pour une foi que je peu me faire guider , j’en profite “ je propose à Katy

    -“ si tu veux , pas de souci , on passe devant le château musée ..et prend le GR “

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chemin de foret , temps d’automne , température de printemps ..

    un bien joli GR , qui monte tranquille sur le Lévézou ..
    Et c’est tranquille , doucement , que l’on débute cette marche ..

    Brigitte et Fabienne ont bien des phrases longues et complexe , à déballer ensemble ..
    Des histoires ficelé de longues dates , qu’ils leur plaît de s’offrir enfin ...

    Luc se rappel de Comberoumal , tout content d’y repasser

    Renaud suit sans bruit , je crains qu’il ne s’ennuie avec nous , vieux soufflant la pente ..
    Alors je le questionne curieux de savoir s’il connaît le coin..
    Il me rassure très vite , en affichant sa curiosité de la nature ..

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Sans être curieux , on est surpris dans ces bois ...la pensée de la rando nous prend là ...avec ces chênes ...

    tout le jour on sera en observation des arbres ,
    Luc nous préciseras l’émotion qu’ils donnent , le rôle qu’ils tiennent , la richesse qu’ils offrent ..
    On parle , bille, cube , meuble , poutre charpente , mais aussi , sol , humus , air , nuage, eau , climat ..

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

    et lentement nous arrivons au cloître ...un chemin en fait le tour ..

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on visite , la salle des concerts ...et la cour intérieure

    Luc se pose , pour rouler une cigarette ..et j’en profite pour relancer la marche ...

    -‘'il ne faudrait pas trop tarder ! , et puis ainsi tu garderas un peu plus longtemps tes poumons clair ..”

    -“ et bien mon S..... ! bon on y va , de toute façon je suis capable de rouler en marchant ..” me rigole Luc

    Et l’on reprend le GR ...

    Devant , je suis Katy . Je veux écrire que je la suis , ...
    On se retrouve avec la même situation ...se dire la surprise , et surtout l’étrangeté de notre rencontre ..
    De quelques message postés sur un blog , à se trouver là , ici ...

    -“ j’étais loin de penser , que tu pouvais habiter tout proche ...”je lui dis

    -“ c’est en surfant par hasard que j’ai vue ton blog , j’y ai laissé des com. , sans voir la personne que tu étais ..”

    -“ Brigitte t’as pas faim ...” nous lance pascal !

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     


    juste avant Estalane sur le rocher on sort les verres ...

    Ratafia , humm, et rouge du Ventoux ..les paroles s’alcoolisent ...avec modération

    Le Ventoux bio est ...généreux , il donne tous se que l’on veut y prendre ...
    les parfum , la couleur , la force , les chants du midi ..
    Le ratafia de champagne nous adouci gentiment ...un délice ..
    Le temps de se dire ...se raconter , se conter l’histoire de chacun ..et de présenter nos impression ..

    Un moment tendre qu’il me plaît d’improviser ..

    -“ Renaud , je dois te dire que tu bouleverse complètement l’image que j’ai garder des film , du chef de gare ..”

    -“ c’est vrai il y a des jeunes , comme moi dans ce métier ..”nous dit il en servant l’apéro ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

    Km 4 et plus , on passe au coté d’Estalane , et entre dans ses foret ..

    grande exploitation , de résineux ..réputé pour les champignons ..
    Mais le sec de cette année 2017 fait taire la renommé .

    Luc nous vante la résine , les vertus de certaines essences d’arbre ..on apprend à aimer le mélèze , le douglas et surtout le pin Silvestre ..

    on passera contre des coupes à blanc , méthode radical d’utilisation de l’espace forestier ..avec amertume

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     et pourtant elles nous offrent l’espace du pays ...
    une vision éducative sur les causses et vallée ..

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    On passe aux temples ...dont voici le résumé ..https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaires_des_Basiols

    et pour ceux qui veulent tout savoir ...

    http://www.persee.fr/doc/galia_0016-4119_1993_num_50_1_2936


    le temps du chocolat ...et des géo caches...on découvre ..Renaud et Katy sont adeptes ..un bon moyen de découvrir une région ..

    puis on se dirige vers le col de Baudets ..

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    juste avant le col on bifurque sur le chemin de La Gineste ...voir les êtres remarquables ..


    la aussi des géo caches nous tire vers la descente ..

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le chemin du respect ... le lieux des hêtres anciens , ou l’on n’est plus ....

    on s’efface en contemplation ..

     

     

     

     

     

     

     

     Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petit on voit tout en grand , démesuré , ....
    les photo sont ridicules ,

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les image incomplètes , branche trop longues , trop hautes , et si nombreuses ..

    Des hêtres bizarre ...

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on s’interroge , discute quelque minutes , lumière et foret ...
    Eux , les hêtres semblent dialoguer depuis des siècles , se partageant l’espace..

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ce détour nous donne les couleur du Lévézou ..


    Fabienne y trouvera des souvenirs de famille ..une nostalgie de ces verdures ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La croix de Baudets ..en souvenir d’un drame ..en hiver un homme est mort de froid ici ...découvert après la fonte des neiges ..en 1844

    D’ici on retourne à st beauzely ...une descente jolie vue ..

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le soleil nous accompagne enfin , même si il a du mal à chasser les nuages du sud ...

    le retour nous chauffe le cœur ...voir notre pays et ses symboles ,la devant nous ..

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    chacun photo ,

    on situe notre place , et place aussi nombre de nos ancienne balades ..

    j’aime ces vue de compréhension , ces émotions d’appartenir au lieu ,

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se laisse glisser par le chemin d’automne ..

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    des jaunes frêne , au doré chênes , on avance en foret ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rencontre à St Beauezly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    cette maison nous fait rêver un moment ...le coin respire le mystère ..

    la fin de marche se rapproche ..

    je pense trouver des châtaignes ...mais trop tard , déjà ramassé , on rentre bredouille ..


    les sac vide des fruit d’automne ,
    nous voila au village devant le bistros ..

    alors on se pose , devant des verres plein de plaisir ,
    et parle , papote de ce jour que l’on aime encore ..
    Sourire à la serveuse jeune et jolie ,
    on pense reprendre nos esprit de citadin ..

    Vient un moment on l’on se tait , ensemble , en silence ,

    -“ et bien ...on se dit quoi maintenant ? “ je fait enfin ..
    l’instant se poursuit dans nos regard joyeux ...

    Les 17 km , on eu raison de nous , nous voila transporté dans le bon , le vrai , l’important de nos vie ..

    Être venu là , ensemble marcher tout le jour avec bonheur ..

    on se retrouve chargé de bien des choses ,
    libéré de sombres broutilles .

    L’espoir de se revoir nous donne le déclic de la séparation ..
    les promesses font grandir l’envie ..

    à très bientôt

    bizs

    lolo

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires