• Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

    coucou rou ,

    Le 12 , 2020 , un dimanche .
    notre rue s’agite ,
    Les voitures sont posées feux à feux ,
    les coffres ouverts, les chauffeurs debout sur la voirie .
    Je compte les sourires , calcule le covoiturage.
    -“J'offre la galette après la rando à Raspaillac .” propose Fabienne et Luc

    s’ouvre les volets d’une voisine ..
    -“ ha je viendrais bien pour la galette , mais sans faire la rando “ nous dit elle en bonjour

    Ce petit coin de ville , nos a rassemblé dans la joie ,
    malgré le brouillard épais , froid humide , on est tout chaud de partir .

    -“Je pense que l’on sera au soleil grand bleu une fois sur le causse “ j’affirme sans savoir !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    On se retrouve au départ avec les ami e s du Larzac , de Montjaux et de st Affrique .

    les 17 s’assemblent en ligne .. pour une rando de 12 km et 320 m de dénivelé ..
    Facile , tranquille , façon de récupérer de nos dernières aventures .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le soleil grand bleu comme espéré ; est bien partout , mais !

    La nuit bien clair , après la pluie , n’est pas assez froide dans les vallées ..
    Le point de rosé condense ..le brouillard attend au calme .

    Hé là on devine que la marche sera blanche ..
    Le groupe charmant est si beau que chacun se concentre sur lui .
    Encore au soleil pour 5 mn on avance comme si ..
    Comme si lolo n’avait rien promis,
    les grandes vues sur la vallée seront fantômes.
    les versants bien exposés , le seront demain
    le village perché sur un éperon , sera perdu dans le nuage.
    comme si la rando n’avait que peu d’importance ..

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le long de la route , je vois s’effacer les couleurs amies .
    les papotes rigolent du nuage qui les gobe ,
    je vois le commencement d’une belle journée .
    Une rando mémorable , que chacun attaque fièrement le cœur bien ouvert .
    Une grande légèreté nous entoure , sans doute les gouttes de brumes .
    les barbes mouillent , les yeux pétillent , les pensées dansent des chansons d’humours ..
    J’en entend des blagues sur le temps espéré .
    Il se raconte des moments doux , chaleureux entre nous .
    Les nouvelles de famille prometteuses, et parfois tristes .
    Les histoires de nos derniers exploits , vécus ou lus dans les contes rendus.
    Les absents d’hier, présents aujourd’hui demandent ou félicitent .

    Notre traversé de la Lergue fait encore frissonner certaines ..


    on descend les bois de Canteduc sans voir grand chose au loin ..
    le sentier tranquille est comme endormis , sans bruit sauvage .
    Aucun souffle , à par les nôtres qui partent en fumées .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Les araignées font grèves , personne sur les toiles .
    c’est le jour pour l’étude de leur tableaux en fils gelés.
    Tout leur travail s’affiche en contraste fragile .
    Bien content on fait l’ouverture de l’exposition ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Michel s’amuse de faire le marcheur ..
    et moi , qui reste attentif ,
    j’aime cette ambiance de rire dans le givre .
    Une cloche lointaine , noyée dans la brume ,sonnent 11 heures .

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le groupe s’enfonce dans le blanc , sans craindre le morose .
    les belles nous entraînent gentilles .
    On se laisse mener vers le village invisible ,
    comme les romantiques s’approchent d’une rose .

    Moments de rêves ouvert , rien n’existe , juste le proche se montre .
    Celui d’à coté , l’autre qui accompagne vos pas .
    ensemble on imagine en paix ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on rentre au village ..

    Les toiles nous surprennent jusque là .

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le beau village est comme effacé par le temps ..

    à nous d’avancer doucement pour qu’il apparaisse .
    j’aime bien cette visite intimiste , on s’attache aux détails
    pierres , toits , et couleurs .
    Une girouette a était décrochée du toit ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    par un petit sentier on commence le tour de la bute ..

    un sentier bien pratiqué

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se retrouve sous les maisons ..sur les terrasses du versant coté Cernons .
    une étoile gravée donne le nord .

    on avance comme des enfants dans l’inconnu .on devine quelques rochers ,

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ en théorie , en face la vallée du Cernons et la bordure du Larzac devait nous recevoir “ j’imagine les bras ouverts.

    le groupe se retournent captivé par une grotte ..on est heureux .
    Les douze coups de Brigitte sortent du brouillard ,
    Clair , lourd, le son de cloche porte sans écho la présence du hameau.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    intime la marche , sans vertige , les images sont tendres .
    on croise Violette , qui a cru voir le printemps passer..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on rentre dans la rue du Barri , sous les remparts .
    et nous voila devant l’église .
    lire ici des infos intéressantes :

    http://www.auxpaysdemesancetres.com/pages/midi-pyrenees/aveyron-12/la-bastide-pradines.html

    Un banc des murets nous invite à la pose ..
    Comme évident le repas s’impose.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La terrasse doit être féerique .
    Mais aujourd’hui ,
    le rideau blanc engloutit
    la vallée magnifique.

    Qu’importe le spectacle ,
    quand le bon public est là .
    Bienveillant , indulgent ,
    et tant qu’il a chaud , patient .
    Les sacs s’ouvrent généreux ,
    on partage les couleurs de vins , les formes de pains en tout début de notre messe .
    Sans grand mots les petits discours tournent en sourires ..
    La place retrouve les bruits de gens en paix .
    Elle s’anime dans le froid comme un banquet de village ..
    La chaleur nous échappe malgré le début d’ivresse
    Alors le café arrive en renfort brûlant.
    Entre nos doigts serrés il réchauffe les mains .
    Qu’il est bon de partager cette fumée debout contre les amis .
    Un peu de chaud qui nous donne l’envie de bouger .

    Les filles improvisent un cours de country
    trois tour , le temps de fermer les sacs

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la marche reprend , encore en descente facile ..Pour franchir le ravin de Saute bouc

    on pourrais penser à un nom de hobbits
    Le ravin est vert de mousse .
    Avec les brumes on se régale de l’ambiance .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ha oui , on est proche de la magie ..
    Le temps passe au dessus des arbres ,
    sous les branches l’immobile fait silence .
    on commence la montée , tranquille , sans bruit .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 5 , la pente écarte le groupe ,

    On monte sans le savoir le chemin des morts .

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    nous voici à Cazalèdes

    maison perdu dans le blanc ..
    -“ tient elle promène des chiens bien gros cette femme “ devine Brigitte en sortant du hameau
    -“ je pense que c’est des ours “ rigole l’amie

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La grande s’arrête , en longe deux poneys câlins !
    elles sont douces, charmeuses , ces jeunes filles en habit d’hiver.
    Comme rien n’existe autour de nous aujourd’hui .
    Que la brume cache tout ,
    on prend le temps de s’informer .
    La dame est généreuse , elle répond à toutes nos questions

    On profite des câlins de têtes.

    hé puis ..on égard Pascal
    -“ lolo juste à coté , se trouve St Pierres de Gourgas , avec des jolies pierres “ m’informe Marie Joe .
    -“bien on bifurque , et sort de la trace prévu pour voir l’église “ j’annonce bien vite ..

    Trop vite , Pascal en retard continue sur la trace prévu

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    chapelle romane avec un clocher mur ,
    la porte s’ouvre après la grille ,
    La vierge attend , moderne couleur exotique .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pousse l’anneau , referme le silence ..et s’en va
    De belles pierres à voir comme dit , l’amie Marie Joe .
    -“ mais Pascal ..il est ou ?” réfléchissent certains .

    Un coup de portable et on le retrouve plus loin sur la route ..

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on traverse la départementale 999 ,et monte le bois grand ..

    on est pas loin de la cave de cote rouge ,
    une cave reprise par les bergers du Larzac .
    Ils y affinent leurs fromages comme les anciens ..

    à voir ici :https://www.cote2boeuf.fr/7_les-bergers-du-larzac
    visite de la cave en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=aSaIKDmlg4s

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide PradinesComme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis c’est la fin ..les voitures sont au dessus des brumes .

    le ciel bleu retrouvé on se sèche au soleil
    la country revient ..

    Une belle rando , aux magnifiques paysages , à découvrir ,
    une autre fois !
    Un grand jour passer à marcher en continue ,
    ou l’histoire blanche d’un nuage bonheur ,
    nous aura tenue de belle humeur .

    Randonner dans le brouillard sa a son charme !

    On reviendra c’est sur , un beau jour tout bleu .
    Là ..on va à Raspaillac choisir le roi...

     

     

     

     

     

     

    Comme un plongeon sur la Bastide Pradines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le gîte est froid , le poêle est allumer en premier .
    les volets poussés , rideau tirés ,
    notre hôte ouvre les placards cachés .

    Bruno joue la vielle , le plaide sur les jambes ,
    Lasco en profite pour le réchauffer.
    Et bien vite les 5° fondent ..
    il faut dire que Luc aime le bois ,
    mur , table , banc , cuisine

    tout est de chêne châtaigner ou Silvestre fait de ses mains .

    .
    Il fait bon , les 13 °suffisent à se sentir bien .

    le café parfume la pièce , la galette donne envie ..

    la fouace se partage aussi , et on déguste le moment ..
    C’est simple , comme une flambé de montagne .
    facile comme un gâteau de famille ,
    tranquille comme une veillée entre ami e s
    que l’on voit bien l’exception de ces instants .

    J’aime les temps brumeux
    ou je me ressource au près de chacun

    bizs à tous
    lolo

    « Les dessus de Massebiaules corniches du cirque de labeil »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Janvier à 19:22

    Une belle rando! dommage pour le brouillard qui était assez haut ce dimanche (650m au moins)!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :