• de Compeyre au Luzergue

    coucou rou ,

    Dans les bois se perdent les grands,
    de là haut on voit les châteaux,
    vallée du Tarn , belle sous les larmes ,
    de l’air des fleurs , que du bonheur ..


    dimanche 7 avril 2019,
    pas en nombre , deux gentilles
    cinq mignons accompagnent Maya .

    l’idée vient de Brigitte ,
    aller s’aux fleurs du Tarn ..
    on était bien jeune ..,
    quand , une fois l’an on s’émerveillait de la vallée des cerisiers blancs ..


    Le tracé je l’imagine un soir fourbu ..alors indulgence pour lolo..
    La veille je poursuis mes travaux de Murailleur avec Maya ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    avant ..et après 3 week-ends ..ça avance ..le jour

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bien moins le soir ..

    aussi ce dimanche je traîne les pattes ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    15 km pour 600 m de dénivelé ..presque 2 tours Effel ..lol

    Le Luzergue , inconnu à chacun se pose comme une envie ..
    Là si proche de Millau que l’on y est pas encore monté...
    on va longer la vallée , espérant des chants joyeux d’oiseau dans les arbres fleuris ..
    Mais en venant , la route n’est plus à notre jeunesse ,
    les cerisiers laissent la place au près en tout genre ..
    La cerises ne fait plus vivre la vallée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    On se gare au boulodrome d’Aguessac , et la grimpe nous prend ..
    la brume épuisé reflète la lumière , coté ombre elle attend de disparaître immobile
    Les souriantes devant ,l’allure est aux nouvelles ..
    les histoires de semaines montent en palabres tranquilles .

    Conte rendu des dinos , explo spéléo , miel , livre et spectacle ..
    la joie se réchauffe vigoureusement ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis c’est Compeyre qui nous parle ..

    de palabre on calade , écoute nos pas chanter le galet
    sentir les caves vinicoles de ces maisons ..
    On passe entre les pierres en mur vertical dans la pente
    escalier , ruelles , jardinières , terrasse , tout est vivant ,
    utile , facile , calmement beau ..

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la pente de partout , retient le fougueux ..ou alors c’est qu’il sort du village ..

    la visite souffle un regard lent , qui prend tout le temps

    le village est bien haut percher en face du Puech Dandan ..
    le soleil tarde , l’humide reste , moment sans ombre ..
    le pays propre de la pluie nocturne ,
    rien ne brille , tout se voit , j’aime cette douceur ..

    encore un jour , ou sortir nous fait entrer dans un beau pays ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    à la terrasse de l’église ..le Tarn , Aguessac , son viaduc courbe ,
    on regarde les étripe cat ..

    je suis content , la rando nous donne bien des intérêts ..
    ce village est à voir ..en venant du Tarn , on y monte dans la surprise ..
    Pour trouver lentement la beauté de sa hauteur ..
    ça change tout ..souffler le beau ,
    à l’image du mur qui s’embellit à chaque pierre posée ..
    La peine mûrit en bonheur ,
    d’un fruit si sucré qu’il vous enivre sans peine ..
    allez comprendre lequel de l’effort ou du résultat, est le principal ..?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    chose certaine ...la vallée ne sera plus jamais blanche d’arbre en fleur ..

    mais on se plaît ici , entre les cerisiers qui restent accrochés aux pentes ..

    on croise M Poireaux des vignes ..

    un brave pas si vieux , une botte à la main ..
    la pluie le fait joyeux , la terre se réveille souple est riche
    Qu’il est bon de croiser un amoureux de l’eau
    -“ hé oui , ils sortent bien les poireaux sauvages , avec cette pluie c’est facile de les cueillir “ chante il avec accent ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    il suffit de courber le dos pour glaner les simples ..

    Compeyre reste perché , on s’éloigne de moins en moins vite

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le chemin de Clapassou nous charme ..vue tendre sur notre début de rando ..

    nos esprits sont tranquilles , laissent s’éloigner les voitures , et regardent le pays ..
    on glane le poireau , écoute l’abeille dans les arbres ,
    et attend le souffle du dernier ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 2
    on rejoint la petite route de soulacroupe ..

    j’aime bien se nom ..la croupe doit être la bute à gauche ; Le Luzergue ..

    il nous reste encore une bonne grimpette
    M. Poireau nous a dit de prendre le chemin à gauche ..
    et à la maison seule , perchée , reprendre à gauche une piste ..

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les brumes sont dissoutes ...la vallée dégagé , il ne nous manque qu’un soleil ..
    on attaque la piste ..une bien bonne piste ..

    -“ voila un chemin que je pourrait faire en balade , quand je ne sais pas ou aller “ enregistre Brigitte

    -“ ha oui tranquille , dégagé , et qui semble aller loin ..” note marinou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    -“ ah , qu’il est bon de marcher debout “ ! prie Pascal , dans une incantation de plaisir


    -“ oui après la pluie , j’allais pas vous proposer du bartas .” je lui sourit

    C’est que mon grand ami , doit se plier bien avant moi au moindre fourré ..

    on rigole de nos aventures passées dans les buissons ..

    -“ hou , moi je me rappelle du chant des branches qui frottent le chapeau de lolo “ mime avec passion Maixent ..

    le soleil nous touche enfin ..la lumière allume le pays et nos cœur

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Brigitte .....a Faim ..et sa grimpe

    un sentier se présente sur la main gauche ..presque au km 4
    un joli sentier droit dans la pente

    c’est un temps cardio ,
    pas trop chaud
    juste un peu humide ,
    l’air léger , s’avale facile ..
    on tente la petite trace raide ..

    et à la deuxième boucle ..on perd les grands ..
    pourquoi ont t’ils fait un tout droit ?
    la tête dans les genoux ..ils n’ont rien vue du chemin ..

    de bon pas , sans se douter du possible on continue de monter
    Je me pense , c’est pas le moment de décourager Brigitte affamer ..
    elle devant , avance avec tempo , et assez vite ..nous voila en haut ..
    Sans Bruno ni pascal ..

    -“ je sais pas ? ..., sur la piste de nouveau , on a traversé des buissons et voila “ téléphone pascal

    Maixent part à leur recherche , Brigitte et marinou attendent Maixent

    Michel et moi , on boit l’apéro 1 km plus loin sur le coin repas que l’on a choisi ..
    La vie est belle ..
    très belle quand Patricia appelle Michel pour nous transmettre de ses nouvelles ..
    Tranquille mon ami lui raconte le moment superbe que l’on passe dehors ,
    sans lui dire que 2 sont dans les bois au loin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    en face sud une trouée est faite dans les arbres ..un déco parapente ..

    On y verra la neige du mont Lozère..

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 5 ils siestent après le repas ..

    on a bien rigolé du tout droit , de certain et des aller venu de Maixent ..
    un moment assez classique , sans café ni douceur particulière ..
    mais un bon partage ..

    et surtout une méditation profonde ..ha oui dans la détente tranquille et fluide

    Les raideurs s’effacent , ou plutôt coulent en longueur
    le corps s’allonge dans la paix , trouve un moment d’échange en douceur .
    l’esprit attentif , tranquille , sans crier ou chuchoter , laisse vivre le temps .

    -“ waouh ... “ comme on se dis avec marinou

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on passe le point géodésique ..860 mètres règle les altimètres ...861 mètres ( sur les montres )

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ cour cour marinou , tu décolles “ rigole tous ..

    la vue nous arrête ..une autre air de déco parapente en face nord ouest ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le château de Cabriere , et là en bas , posé sur un près

    le petit lac , le viaduc de verrière , verrière , la maison des amis ,
    les terres noires de mon enfance ..
    le Lévezou , le mont seigne , le pic du pal ,

    montjeau et son relais ..

    on y reste , voudrait en décoller ..survoler ho loin
    quoi écrire de cette vue qui vient sans prévenir ..

    Montez au luzergue , traversez sa foret ..et voyez ..

    -“ on ne connaît pas toutes les vues près de chez nous ..c’est bien de les découvrir “ se pense pascal

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 7 ...la foret

    la descente est tranquille sans aucune marche ..une pente régulière


    un moment de presque recueillement ..on se laisse aller
    fini les grimpes , souffle et faim ..
    on est plein , alcoolisé , les mots facile , les arbres sourd ,
    les primevères toutes jaunes , les hépatiques bleu ou blanche ...
    toute est fait pour nous charmer de marcher ..
    C’est des moment qui arrivent souvent en rando ,
    ou le temps semble nous séduire pour rester ensemble ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 8 on sort des bois ..

    face au château de lugagnac
    mais c’est la butte de sueges que l’on admire ..
    un soleil , une falaise , des terres grises ,
    une grotte de légende ..et des histoires de fossiles ..
    là se lit nombre de chapitre de la vie de chacun de nous ..
    on est vieux , ..et revoit bien des bonheurs ..
    que c’est bon de regarder le paysage ..

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’évite un nuage , pour la lumière sur le château ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on regarde fontanielle , et son école ..en pensant à Mireille ..

    la bute du piédestal ..des souvenir encore ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 10
    piste de retour ..marche balade dans les hauteur de la vallée ..j’aime ce coin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 11,5

    maya rencontre une copine entre les cerisiers ..
    trois gouttes sonnent pour un instant ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de Compeyre au Luzergue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et par un sentier Clapassous bien joli on rentre

    reste à passer sous le viaduc ..

    et puis on prend les voiture pour verriere ...le village vue de l’air d’envol

    Marinou et Maixent nous invitent pour le goûter ..

    Gâteau et gâteau maison ..

    un temps ou la table cercle nos cœur tout chaud ,
    les esprit encore euphorique laissent sortir les mots ,
    Des phrases que l’on retient habituellement , tellement elles ferait du bien ..

    et bien , ici , chez vous ami e s de verriere
    j’entends ces phrases , ces mercis ces bon mots gentils..
    Que la vie m’en donne encore
    des temps si bon ..

    je vous embrasses

    bizs
    lolo

    « celles et ceux curieux de dinosaures , portent pelles et sceaux jusqu'aux empreintes marche sans retour de Pinet au Costes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :