• De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

    coucou rou,

    6 juin 2021, l'été est enfin annoncée,

    Après la pluie le soleil s'installe. Comme souvent ici, en juin vient d'un coup la chaleur.

    C'est ainsi, la terre chauffe sans prés chauffage,

    et pour un temps l'humide garde les verts tendres .

    Allons profiter encore de ces douces impressions de printemps.

    En bordure du Larzac, je propose une longue boucle qui s'étire dans la vallée.

    Départ au dessus de Cornus, on va au cirque de St Baulize.

    -"je vous pose Didier et je repart" me dit Marie France avec la gentillesse de ne pas gêner.

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    21 km pour 450 m de dénivelé.

    Un parcourt varié, qui promet l'histoire, l'aventure du causse, et le vertige des falaises.

    La descente monté de St Baulize rajoute un grain de folie à mi course .

    J'aime ce challenge pour nous, aller au loin sans penser d'où l'on vient.

    Et rentrer fourbu, fier de ce que l'on a vécu.

    Je fait des théories lance des promesses de tout shoot, et espère un gouter pour la fin.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour commencer, on suit la piste,

    fait encore frisquet, je suis sans manche et mes bras affichent la chaire de poule.

    Vent du nord, des amis roulent vers le nord aussi,

    devenus Aveyronnais en maison de campagne depuis peu,  Patou, Etienne rentre chez eux, pour revenir bientôt et souvent.

    Une histoire qui n'arrive que dans les contes.

    Les conséquences de bloguer, le virtuel nous ramène au réel, et les rencontres deviennent magiques.

    Quant un blog de rando se repose dans les pages de psychologie, se réveille le soleil de chacun.

    et nos vies avancent parallèle sans croire quelles vont forcément se croiser.

    L'amitié est ainsi, facile, tranquille, et certaine.

    Alors laissons faire, je regarde venir les jours amis sans crainte du prochain.

     

    Mais je reprend la marche, direction la Tour d'Aiguillon,

    Un coin d'histoire quelques info ici , percher sur son rocher, on la devine de loin.

    On se perd derrière une haie, et tourne pour arriver à la tour.

    La prairie est comme en montagne, les Hélianthème des Apennins sortent leurs 5 pétales.

    L'aster des alpes reste discret, le jour sera fleurit ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

    On comprend vite pourquoi une tour ici! C'est un point haut du causse,

    La vue porte jusqu'à l'Aigoual .

    Marie fait une grimpe pour donner l'échelle du pays.

    Elle est complice, joyeuse, et volontaire, comme une aventurière qui fuit le quotidien de la ville.

    Ce dimanche nous porte bien, étrangement léger, les esprits au naturel, je me sens libre de vivre .

    Sans doute les couleurs et odeurs tendre de ce printemps. C'est reposant toute cette verdure sur le Larzac.

    Un parfum de magie, de rêve, de vitalité.

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -"Profitez bien de la vue, on va ensuite serpenter sous les bois " j'affiche en panoramique.

    Certaine pousse à l'avance, les petites fleurs, le grand air, c'est bien mignon mais ça ne réchauffe pas.

    Devant elle marche grand pas, vagabonde fier, face au vent qui bize sèchement.

    Pascal perd Didier entre deux arbres, je pause de nez dans les fleurs,

    Michel rêve éveillé d'un monde libre, Marinou change de blouson, Marie photo.

    La rando traine pour démarrer.

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est parti! un sentier devrait nous rendre au chaos du Louradou.

    Une trace dans les Hélianthèmes, affilantes, et renoncules...

    La pelouse fait le blanc, bleu, jaune. En horizon le causse montre son dos, il va nous y porter bien au delà.

    J'aime, voir que l'on va plus loin, comme un grand voyage qui demande tout son temps.

    C'est sans doute pour cela, que le groupe traine, la rando est donnée longue, endurante,

    qu'importe de se presser on ne pourra pas arriver avant la fin du jour.

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se promène dans les bois, les ronces n'y sont pas, les branches frottent sans griffer,

    Le sentier nous prend pour des lapins, petit, simple, il passe sous la végétation.

    J'adore cette progression intimiste, ou l'on devine le passage au sol et non pas à la largeur du débroussaillage.

    Les fleurs deviennent proches, on fait nos révisions des noms.

    Mireille, où es tu, m'entends tu ?

    Je suis perdu dans ma mémoire, tout ce mélange fait une sacré salade de verdure indigeste.

    Maintenant avec le livre devant l'ordinateur, je fait le savant.

    Une platanthère nous regarde passer. Sans doute à deux feuilles .

    Et dans un coin de lande c'est les Orobanches qui font les tranquilles.

    Les cheveux d'anges commencent d'onduler en transparence.

    C'est la partie nonchalance du jour. on suit le sentier sans trop voir où l'on va.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     on saute une clôture rejoint une piste , 2.5 km de fait, et c'est la marche deux bâtons de Pascal.

    Brigitte en tête les km déroulent , enfin presque. 1.5 km plus loin on reconnait la carrière de sable spécial du causse.

    On y est passé en 2017 lors de notre folle rando d'hiver blanc.

    Nous reviennent les souvenirs du repas vers la tour, debout à piétiner le froid.

    http://rando-lolo.eklablog.com/les-aiguillons-par-la-face-nord-a134665802

    Et ceux d'un abri salutaire trouvé par l'ami.

    Maixent n'est pas avec nous aujourd'hui, serons nous capable de le retrouver?

    Une plante écarte ma curiosité. Bizarre fleur jaune, tiges rampantes, feuilles en fils.

    Quelqu'un pourra m'aider, pour en savoir plus?

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le chaos de Louradou la devant.

    -" Hé bien voici notre terrain de jeu pour un moment ",  Je propose d'aller voir une petite quille qui pointe devant

    Les rochers, semés de ci de là dans la verdure, sortent en  gros dos allongés.

    La vision change nos souvenir de neige, revenir dans le même coin a du bon, on enrichit nos plaisirs.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et dans l'herbe haute d'entre les clapas, les belles bergères Aveyronnaises se reposent assises dans leur robes d’antan.

    Les Ophrys Aveyronensis fond station ici.

    Une bonne surprise, nous qui ne sommes pas allé voir les sabots de venus ce printemps, on se rattrape avec celle la.

    Marinou discute avec chacune d'elle, m'invitant à immortaliser leur tenues.

    Marie, Brigitte, sont prés de la quille, les hommes s'éparpillent, le groupe devient vrille de joyeux lurons.

    dans les plaines hoho, de louradou

    dans les plaines, je peux entendre les échos.

    dans les plaines, les belles appellent dans le chaos

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Image de l'objectif, l'horizon tout à droite, un rocher dépasse. C'est le Roc de Louradou.

    Devant le vaste causse bien végétalisé, dés que l'on descend d'un rocher on n'y voit plus .

    -"on va à la biste, vers où l'on pense, entre les rochers, en visant le Roc" je me pense heureux.

    L'abri doit être par là, noyer dans le vert au loin. Comment a t'il fait notre ami pour le trouver?

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Commence notre marche du chaos, le sol coloré nous ralentit encore.

    Le lin semble se plaire ici, bleu, blanc, jaune, il éclate.

    L'Anthyllide des montagnes aussi. Une raiponce interroge, est elle seule?

    C'est un ravissement, une évasion dans un monde rêvé, l'artiste paysagé a fait une merveille ici.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Zygènes restent solitaire sur leur fleur, accrocher pour ne pas voler au vent.

    C'est un jour sans papillon, ni butineur, l'air fouette les herbes, et je dois ruser les images.

    On trouve la piste du chaos, celle qui doit passer près de l'abri.

    Les filles décident de la direction, un contre sens évident, mais que je laisse durer tranquille.

    On arrive entre des rochers au pieds de lin narbonnais à grande fleurs.

    Comme un tapis magique, la couleur vive flotte au dessus des herbes et ondule dans l'air.

    On est conquit, ravit, et fait demis tour.

    On cherche l'abri, je m'aventure un peu reconnais sans doute, mais doute quand même.

    Le trou sous le rocher, c'est sûr on est proche. J'abandonne, Pourtant avec Maixent cela semblait si facile.

    Le groupe est posé, grignote des fruits secs, on ne reverra pas se petit coin qui nous avait réchauffé.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plus de 6 km découverts sans penser au repas. Bien dur pour la sonnaille.

    Heureusement Marinou a su calmer Brigitte avec des amandes, mais celles ci sont trop vite passées.

    La belle sourit d'un coup le bon appétit qui lui vient.

    -"Michel, trouve nous un coin sans vent pour l'apéro " invoque t'elle.

    Pas de grande vue dégagée, mais du soleil chaud sans air frai, un coin de rocher nous accueil.

    Le muscat sirote, les chips scroutchent, et le rouge suit.

    Petit repas sandwich, qui s'étoffe au dessert, gâteaux maisons sortent des sacs.

    J'adore ces délices qui évoquent toute l'attention de chacun pour être bien ensemble.

    Un rituel facile qui coute peu mais qui donne tellement de bonnes valeurs délicieuses.

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un brin de méditation, juste pour bronzer sans bouger.

    Une fois délassé, détendu sans lacet, on s'étire en douceur.

    Un moment qui s'affine lentement, laisse passer les fourmis das le corps.

    Du bas du crane, l'influx irradie la colonne jusqu'au bout de l'orteil, petit petit, ...

     

    On se lève, remarque un cairn, le sentier nous plait, allons trouver la Jasse.

    Une Vulnéraire attend le paparazzi, je photo cette belle des montagnes,

    Commune par ici, on ne doit pas oublier que c'est une plante rare.

    La marche s’embroussaille, les crains se perdent, les traces s’ensauvagent.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour un après repas, c'est cool, progression dans le vert qui chatouille, sans rien y voir.

    Je navigue comme en haute mer, dans la forte houle,

    sur la bosse je vise, dans le creux j'imagine.

    Je parle droite, gauche, ceux qui me connaissent pensent l'inverse,

    une idée d'aventure nous prend, l'égarement ne germe pas entre nous, on suit, certain d'arriver sans savoir pourquoi.

    -"Hé, la piste du GR, la Jasse est par là" j'invente pour certaines.

    C'est une fois sorties des buis qu'elles me croiront. On visite le bâti magnifique.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -" Bien maintenant tranquille, on suit des chemins balisés " je pense devant les autres.

    Sur la piste du cirque on avance rapide. 1 km vite passé le cirque est là, mais nous on le contourne de loin.

    Je peste un peu, cherche le bord, et trouve enfin un point de vue grandiose.

    Les vautours décollent à notre arrivée, magique.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le village en bas, c'est st Baulize, prochaine étape. On est au cœur de notre rando.

    Après la traversée d'une part de causse, on va descendre par les près de droite au village.

    Pour remonter sur le cauuse par les près de gauche du village.

    Je devine entre les arbres droit devant au dessus de la falaise le prés fauché tout clair où l'on arrivera sur le causse.

    10 km de fait, et s'étale à nos pieds toute une rando à faire. j'adore.

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    merci Didier pour l'image de couple perché, je retrouve la fonction panorama pour les photo.

    encore un clic et l'on va .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    avant de quitter le causse je prend une Rhynante, et puis on cherche le sentier .

    Je le pense bien ouvert, en ait non, il est en semi abandon.

    Sont départ n'est pas évident, il longe un champ, en sous bois, puis il descend tranquille.

    On a le sentiment d'aller en des passages préservés.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une Ophrys abeille attend le mâle. petite surprise du sous bois.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Presque en bas, on dévale les champs, dérange des alcalaphes, le village nous attend.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un petit glaïeul sur la route et c'est la pause sur la place.

    S'organise un concours de chocolats. Toutes les tablettes sortent, fondus ou pas,

    Et les bancs racontent les saveurs. citron, praliné, fleur de sel, on écoute délicieusement.

    Le temps passe, les motards repartent, Une compagnie de motos attendait les pilotes.

    et nous on reste. La, trop bien de savourer le bilan de la journée.

    La place est presque vide

    nous seul et trois brebis métal, https://www.facebook.com/AndreDebru

    fume entre nous le café Didier,

    le soleil brule le sol, l'ombre fait l'abri

    plus de pas, l’immobile donne l'ambience

    qu'il est bon d'oublier que l'on a marcher,

    regarder autour et sourire aux ami e s .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    je sort du rêve, entraine le groupe hors du village, les ruelles sont cool.

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on traverse la foussette, et je dis stop.

    -"Si si, le chemin communal est là, sous les ronces, Brigitte sécateur" j'insiste

     

    Le beau sentier espéré pour remonté, bien ouvert , est en fait à l'abandon aussi.

    on queueleuleu au rythme de Brigitte qui scouc, scousc, scoucs sans relâche.

    Puis un de nous passe dans le champ qui longe.

    s'en suit une conversation à l'aveugle entre ceux de l'ombre et lui au soleil.

    Il pense nous doubler facile, la suite lui prouva que non.

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grimpe s'intensifie, on a perdu la voix du champ.

    devant s’élève le raide de la pente. Par où passe le sentier?

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    avant d'attaquer le plus raide du jour, on attend l'ami.

    il penne dans le champ, Brigitte cherche le passage un peu enterré sous les genets.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des chasseurs se serve de ce chemin comme poste, il semble mieux ouvert maintenant qu'il est plus raide.

    Chaleur et pente, c'est des trucs à péter les cœurs tendres.

    Mais pour l'instant c'est d'autre part que je pète,

    au diable les manières, il me faut monter.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une bonne pause gourde une fois passé le plus dur, le village est laissé eu plus bas.

    Ouf, on va reprendre tranquille, et peu être revoir bientôt les filles qui nous ont laché.

    A coup de sécateur elles n'ont pas senti le dur.

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On les retrouve sur la champ, le paysan refait les andins, le foin chaud berce les narines.

    C'est un plaisir d'être au plat dans ce parfum.

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On trouve la piste, la marche reprend le pas rando, je ne photo plus,

    mais au km 17 je propose de suivre la bordure du causse.

    On ne rejoint pas le GR, le coin est trop vaste.

    Une belle vue sur la ferme d'Antigne, avec le Guilhaumard en fond

    On va suivre ce panorama.

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On rentre vers les voitures, par la pelouse de fleurs du Causse,

    avec en vue les prémisses de la vallée de la Sorgues.

    tranquille libre, on se repose presque.

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis les bois arrivent, la zone se couvre, alors un jeu s'invente.

    -" hola, un point de vue, ha un autre " fait on en cœur

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St BaulizeDe la tour d'aiguillon au cirque de St Baulize

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un fil éprouve notre souplesse fatiguée, et on retrouve le GR

    on rentre par la piste rapide, croise un couple gis poil,

    et arrive aux voitures.

    21 km qui sont passé bien varié,

    Le gouter attend à st Eulalie,

    une bonne table généreuse,

    où l'on reste bien au delà du dernier morceau de gâteau.

    C'est trop bien .

     

    c’était l'avant dernière de la saison,

    On se retrouve pour la dernière sans doute sur l'Aubrac.

     

    à bientôt

    bizs

    lolo

    « De Peyrelau à la Tendellecol de Bonnecombe les pâtures d'Aubrac »

  • Commentaires

    1
    Marie
    Dimanche 13 Juin à 21:24

    cool Excellente rando bien fleurie. Un bon été à tous . Hâte de vous retrouver en Septembre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :