• De madiere au Roc blanc de surprises en déboires

     

    coucourou ,
     
    dimanche 6 mars 2016 ...
    une date qui nous fait date ...
     
    des souvenirs en voila , de l’émotions pleine trippes .
    joie et peurs mêlées , jusqu’à l’extrême du jour ....
     
    le projet est ambitieux , 22 km pour 7 heures de marche
     
    l’idée intéressante , partir du bord de l’eau pour atteindre le sommet des montagnes ...
     
    Des gorges de la Vis au Roc blanc ... de l’eau translucide et tumultueuse au calcaire blanc crevassé ..
     
    Madiere est bien placé , au fil de l’eau et pas trop loin du Roc ...( un peu plus de 10 km )
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    mais ce jour est un concours ...des circonstances aux mauvaises augures ,
    qui se suivent ,et nous bousculent dans des interrogations .  
     
    Faut il vraiment tenter cette balade aujourd’hui , malgré les évènement ?..  
     
    Tout d’abord la route ? Il se dit qu’elle est fermée ! On se renseigne toute la semaine sans en savoir plus ...  
    On décide de voir sur place ...évidemment impossible de rejoindre directement Madière ...  
     
    Le depart peut se faire du Rancas  , mais le circuit en serait grandement affecté ..
    La Vis serait ignorée , et le retour se ferait avec le même chemin .

    Des chasseurs nous indiquent une déviation pour rejoindre Madière ...
    30 minutes à perdre en voiture   je  décide sans trop se concerter de tenter l’aventure.  
     
    La route tourne et retourne si souvent que le plus jeune revoit passer son petit déjeuner ...  
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voici vers midi à dix , débutant la marche les esprits embrumés par le trajet pour certain ...  
    et les yeux déjà plein de belles images pour les autres ...
     
    Il faut écrire , que la déviation passait par le fameux Cirque de Navacelles ...  
     
    Coco ne l’avait encore jamais vue ...
    Une belle découverte à vivre dans son regard bercé par les commentaires de Maixent .  
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le ton c’est Coco et Brigitte qui le donnent ...sur le sentier du saut du loup ..
     
    nous voici  des marcheurs entrainés ...partis en retard il ne faut pas trainer ...  
     
    Encore une épreuve ... Léopold sans rien dans le ventre se sent mal ...tiendra t’il jusqu’au bout ?  
    Il mange un peu et repart ... s’il tient la cote s’est presque gagné .  
     
    Maixent et Marinou ont prévu des lampes ...au cas ou ! on peut donc s’attarder un peu .  
     
    Le morale remonte ..le roc sera pour nous aujourd’hui ...
    il fait très beau , pas trop chaud , le ciel se dégage , les lointains risquent d’être d’horizon ...  
    Le temps est pour nous ,même si la montre nous jouera des tours ..  
     
    Je suis d’avis de profiter de ce qui s’offre , malgré l’effort à faire ou les petit désagréments imprévus ..
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le sentier muletier nous monte rapide ...partis de la rivière on sera après le repas sur le plateau ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Derrière nous la route enlacée sur la montagne qui nous a amené à Madière    
     
    Devinez une magnanerie , grande bâtisse pour l’élevage des vers à soie ...info ici   
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le repas est pris rapide , au fond du ravin km 2 ...
    Maixent n’aura pas le temps de finir sa discutions et sa salade ,
    lolo ne médite pas et sonne la reprise ...  
     
    Il nous faut sortir du ravin toujours en grimpette ...
    Le plus jeune démarre en tête ,et nous montre les ressources de son cœur d’ado ..
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Vers la Sauvie , on piste ...une marche grand pas ...à plat ou presque ...
    ici aussi Coco et Brigitte impose le tempo ...  
     
    4 km dar-dar ,  avec une seul vue dans le dos , le nord ...pris par l’hiver un ciel blanc de pluie neige ...  
     
    Les maitres du temps nous on prévenu , l’hivers ne passera pas la Vis aujourd’hui ...  
     
    Seul le vent qui en vient se voudrait déprimant ...mais le soleil du sud nous réchauffe la face ..  
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le Roc blanc , apparait enfin ...au dessus des buis ..dans l’ombre ...  
    Il cache bien ses surprises , se montre presque banal , sans fierté , une colline sous les nuages ...  
     
    Pourquoi tant de volonté , et de persévérances pour y aller ?  
    Risquer la folie d’une rando en limite de force et de lumières pour le voir de près  
    c’est bien une idée à lolo !  ...mais ici c’est la Séranne ...la fin du Larzac ...  
     
    Une chaine de montagne qui a résonné dans toute ma vie de  spéléo ..  
    D’histoire en aventures , d’explo en découvertes je vibre depuis 30 ans à chaque récit de Maixent est Marinou ...  
     
    Ils nous accompagnent ce jour , ensemble pour nous transmettre leurs émotions et leur amour de ce pays ...  
    Depuis qu’il m’ émerveillent de se sommet , je veut comprendre !  
     
    Le groupe est serin , tout en se doutant que la fin sera sombre , vue l’heure qui tarde ...  
    Sont ils conscient de l’émotion qui se charge en moi ...pas vraiment ...
    Certain peuvent m’en vouloir de les pousser   trop loin ...
     
    Ils comprendront en lissant ses lignes qu’ils ont vécu un jour d’exception ....  
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Ici s’efface le temps , la vue s’écrit au sud ...
    Un sentier dans des buis demis nain , les ressources sont dures de calcaire ...  
    A tous les vents violents , en barrières climatiques ,des pluies cévenoles ou des dépressions du nord ...  
    Un lieu rude et sauvage sans culture ni pâture ...
    Un sol dure de calcaire blanc ,fissuré crevassé , glacial d’hiver , brulant d’été ..  
     
    Un eldorado du spéléo ...
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Lolo ressert la troupe pour la photo , face au pic st loup ...
    Un autre pic qui chante dans ma tête , les histoires de mon Papa cette fois ...  
     
    Chaque vision de sa crête inimitable , me plonge dans ses récits de jeunesse à bicyclette ...  
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L’ascension se suit ...la pente pas trop raide ...
    Par contre le sentier alterne des graviers au lapias , des zone de roche nue , pleine d’embuches ...  
     
    à gauche au loin les Cévennes en blanc de neige ,
    et plus prés les crête du Pic d’Anjeau dans l’ombre ...de l’hiver.  
     
    Pascal se ménage , la suite ,il ne la sent pas .
    Marcher sur des bloc plus ou moins stable , c’est pas top ...  
     
    Je le comprend trop bien , il ne verra pas le pourquoi , je suis là .
     
    Merci , grand merci à lui d’être venu jusqu’ici .
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Seul sur les cimes contre les horizons sauvage du Larzac ils attendra patiemment qu’on revienne .  
     
    Aussi voici pour pascal et tous les autres qui n’ont jamais été plus loin ...
     
     
    Le Rocher de la Barre  
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un éperon face à la mer ...au loin à 40 km ..   La partie magique du Roc blanc ...  
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Maixent et Marinou me guide en sourires ,
    assez discret sur ses sentiments ,  
    il se laisse dire que :
    ” c’est la partie la plus intéressante de la crête ....
    le reste tu sais , avec les antennes et la piste ...tu vois c’est moins ....’’  
     
    Il s’arrête , se pose , regarde le pays d’Hérault à ses pieds sûrs de spéléologue ..
    Cette roche il la connait par tout le corps ...  
    Capable de l’escalader , de la pénétrer , de s’y accrocher comme une araignée avec toutes les pattes ...  
     
    Il est ici au cœur de son âme ....
     
    Je sait qu’il revit plein d’histoires ,
    qu’il avance parmi des souvenirs de jeunesse , et d’homme ...  
     
    Même s’il montre peu , j’observe les signes de bonheur qui lui échappe ...  
     
    Coco très sensible au moment ,affiche un sourire blanc figé ...
    agrippé aux bâtons histoire de ne pas tenter un vol ...  
     
    Plusieurs planeurs nous passerons dessus ...  
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La fin du Larzac , le long de la Buège ..
    Une rivière qui elle aussi a ses histoires souterraines ...  
     
    Voici mon ami qui partages les mystères de l’eau avec mes amis .  
     
    Une rencontre , surprenante d’un grand explorateur découvreur , avec des randonneurs ...  
     
    Un après midi , de printemps d’hiver , sur le Roc de la barre ...  
     
    Voila pascal ce que je veut que tu vives en lisant ces lignes ....
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la barre se termine ...dernière ascension , de roc à roc ...  
     
    Même si le temps nous semble absent , 16 h vont sonner .  
     
    La neige comme dit se bloque sur L’Anjeau ...la Vis fait écran ..  
     
    On sait que les antennes ne nous verront pas de prés ...  
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le passage est donné par des points jaunes ou bleus ...au plus facile  
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Guidé par Marinou , elle aussi très tranquille dans cet environnement,  on suit prudemment .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voici au demis tour ...l’aire de décollage des parapentes ...  
     
    Derrière la barre de rocher ...qu’il nous faudra arpenter à nouveau...    
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Marinou me tire plus haut , manière que je vois le sommet véritable ...
    Elle sait que la montre est allé trop vite ...   impossible de perdre 30 mn ...pour poursuivre ..
     
    Alors on fait La photo de la cime comme les explorateurs , d’avant  
     
    Encore une aventure nouvelle que vous me faite vivre ...  Le Roc Blanc ensemble .
     
    Merci à vous deux , pour cet échange d’émotions ...
     
    On est lié ensemble de plein de fils de coton ou soie , de corde nylon,  
    et de petit rien que tu sors du sac ,qu’on grignote à tous ....  
     
    Toujours attentif ,prévenant, rassurant , dans une vague d’humour ...  
     
    Avec vous je me sent capable ! merci .  
     
    Je pense à quelqu'une, qui aimerai vivre cela ici , avec des amis tel que vous ..     
     
     
    On retrouve le groupe vite fait ...allure Maixent ..    
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Plus le temps de rêver ...les autres on commencé la descente ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Dans ce sens on comprend mieux pourquoi Coco se figé aux bâtons  .
     
    Le roc de la barre porte bien son nom !   Pascal attend toujours tout au bout ..  
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Marinou joue la funambule ,
     
    on a tôt fait de rattraper Coco et Brigitte , qui avance courageusement seule ..  
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le sud s’illumine d’un ciel de la bas ...  
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
      Voici le roc tout blanc ,
    en pyramide devant ce pays de méditerranée ,
    qu’il domine depuis des millions d’année ...  
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Coco qui lapias ...
     
    Un calcaire usé , par l’eau et le vent ... une roche ridée en parallèles , et creusée en fissure ...
    qui finissent dans les avens ... 
     
    Un paradis pour trouver des nouvelles grottes ..
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On retrouve pascal ...la descente commence vers la Vis ....  
    Une longue descende , ou la trace suit un sentier sous les buis ...  
     
    L’impression d’avancé dans un labyrinthe avec une seule voie quasi droite ...
    Bizarre difficile d’évaluer notre progression ...  
    Heureusement le GPS pascal nous informe régulièrement du bon chemin ..  
     
    Le soleil se penche de plus en plus ...  
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le Roc s’éloigne , les lumières deviennent plus chaude ,  
    Il est certain que la nuit va nous attraper ...  
     
    On se dit qu’avec de la chance si on trace bien ...peut être que ..on finira presque au  jour ..  
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    debut de la descente sur le grenouillet ...les tons virent carrément au rouge ..  
     
    Le jour nous abandonne ...
     
    dernier espoirs ,que la  passerelle du grenouillet soit ouverte pour traverser la vis et finir par la route ...
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On profite d’un chemin sublime , qui longe et tourne longuement en pente régulière ...
     
     
     
     
     
     
     
      De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au très fond le pic d’Anjeau reçoit les derniers rayons solaires ...  
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les voitures sont tout au fond ...La Vis se montre discrètement cacher par la foret ...que l’on pense éviter
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De madiere au Roc blanc de surprises en deboires
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Puis c’est noir ,       
     
    une lumière au centre ... celle d’une maison du grenouillet ...  
    de l’autre coté de la rivière .!  
     
    Impossible de traverser , la passerelle est barricadée !  
     
    Il nous faut longer les berges dans la foret ...  
     
    Maixent et Marinou sortent leur lampes ..  
    Deux groupes sont fait , l’aventure reprend ...  
     
    Je pense qu’il reste 1,5 km à faire ...on en fera 3 !  
     
    Plus d’une heure à marcher en pénombres , très épaisses ,par un sentier de pêcheurs  .
     
    On le perdra une fois seulement , vers la fin.
    Les tentions montent un instant ..   Le temps de retrouver notre piste ..  
     
    Les voitures sont libératrices ,
    une fois encore ...elle marquent la fin certaine de la marche .
     
      20 h 20 ......  
     
    Certain esprits se libèrent , à chaud des émotions vécus ...  
     
    on aurai du , on aurai pu , il fallait ,
    mais voila on est tous là ,   simplement en retard ...
     
    Grâce aux lampes des spéléo prévoyants ...  
     
    Je comprend très bien les remarques reçut ,  
     
    et je tiens  à écrire tous mes regrets, si j’ai froissé certain par mes propos  ..  
     
    Oui je voulez faire cette aventures au roc blanc ,  
     
    pour vous faire vivre une virée émotions façon découvreurs ...  
     
    Merci à tous de cette journée qui restera un temps certain , une histoire dont on parleras ...  
     
    et Merci pour ceux qui mon transmis des messages adorables  ces dernier jours .  
     
    Je sait maintenant que vous avez compris le pourquoi , on est amis ,.    
     
    pour tout les lecteurs ,  
     
    à bientôt
    bizs
    lolo      
    « La pluie nous pousse sous terre...Un tour à sept, au Douzes depuis Veyreau »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 22:31

    Quelle aventure, fort bien décrite...

    On en a presque la peur au ventre de savoir comment vous allez finir...

    Heureusement que certains avaient des lampes et que la neige ne vous a pas rattrapés...

    Le Roc de la Barre impressionnant...

    Une belle aventure pour toi lolo, et de l'émotion il y en a... Merci pour cette virée au Roc Blanc...

    BIZZ FAUSTINE.

    2
    Dimanche 13 Mars 2016 à 18:44

    Coucou Lolo

    Que d'émotion dans cette balade merveilleuse , c'est magnifique ce paysage .

    Mais je comprend aussi les marcheurs stressés par ce retour de 3 km dans le noir .

    Oups quel courage sarcastic

    Fais moi rêver Lolo bisous Talie

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 19:02

        bien le Merci nat .

        j'ai vue que tu as aussi fat de tres belle images de Barcelone ...

        bizs lolo

         

    3
    handbleu12
    Mardi 15 Mars 2016 à 16:43

    Laaaureeent, c'est fabuleux!! Vos commentaires sont extras et le paysage est magnifique!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :