• De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

    coucou rou ,

    Le 29 décembre , une belle rando est prévue .
    2019 s’en va dans l’hiver , comme elle est venue .
    Le temps s’écoule , comme un soleil brille .
    Immuable ,insaisissable ,aveuglant ou invisible.
    Existe t’il vraiment ? en dehors du présent .
    On le prend quelques fois ,s’en excuse souvent , le donne rarement .
    Certain l’espère ou le redoute tous les jours dans le ciel .
    Beaucoup en parle poliment , dans une rencontre courtoise .
    Il marque les étapes de la vie en tranches sournoises,
    s’entremêles le temps du travail , des amours , celui des fêtes .
    il s’écrit en verbe d’action , de peine ou d’émotions à tous les temps ..
    On peu courir devant lui si l’on croit mener sa vie .
    Ou bien marcher derrière , en pensant celles des autres , subir .
    J’attend en paix , regarde toutes les vies qui m’accompagnent .
    tranquille j’accueille ces instants un à un .ils se posent faciles le long de mon chemin .
    Comme une ligne de belles pierres trace la mémoire du passage des anciens .

    Voici mes dernières pierres de randonneur 2019
    une grande aventure pour moi , sans savoir les sentiers ..

    Grand soleil , sans vent , je tente une marche découverte ..

    Trace Openrunner N°: 10834009

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La trace réellement faite 13 km pour plus de 750 m de dénivelé

    rendez vous , parking des randonneurs à Pégairolles de l’Escalette

    -“Holà , René ..enfin on se retrouve “ on fait chacun de nous , de l'Aveyron.

    le groupe s’étoffe avec les sœurs de Brigitte ..

    -“ je suis venu en pensant que tu as choisi une marche facile pour moi “ s’interroge Régis

    En fait j’en sais rien .. elle grimpe pas mal , mais surtout j’ignore si l’on va pouvoir passer ..

    -“ J’ai pris les frontales , Marie France ne m’attend pas se soir “ rigole Didier ..

    -“ on passe à coté d’un dolmen , d’après mon GPS “ découvre Renaud
    L’ambiance est festive ..joyeuse ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    comme des vacances en montagne , le village nous accueille .

    on tourne les ruelles pavées , doucement
    Nos voix colportent les histoires de noël en familles ,
    j’aime retrouver lentement les unes et uns ami e s .
    on avance comme cela sans redouter la suite .
    têtes en l’air dans le bleu tout chaud ,
    les yeux sur terre dans le rêve d’un noël d’été ..


    et puis ....comme écrit Didier âpres coup ..
    ”Nous étions douze, douze fadas pataugeant dans la Lergue pour suivre la "lolocomotive" qui nous a dit : << C'est là qu'il faut passer. >> ”
    et les douze passèrent, .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un grand froid fige le groupe ...
    Pas de passerelle ni de passage au sec pour traverser ..
    on cherche , monte descend la rive ....

    -“ le mieux c’est d’être culotté , on ne prend pas de risque “ nous montre Maixent et Marinou ..

    hésitation pour certaines ...je ne garanti pas qu’il y est un sentier ensuite ..
    on peu se mouiller simplement pour reprendre un bain dans peu de temps ..
    Chantal , on penses à toi devant cette eau claire si froide ..
    Mais le groupe s’amuse enfin en voyant les chaussures se délasser sur la plage
    et les pantalons repassés dans les sacs ..

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les trois sœurs se font désirer , belles cuisses au frais les nymphes sortent des eaux ..
    Là commence l’inconnue ..
    une impression d’odyssée nous entoure ,
    on sourit qu’une simple trempette , nous transforme en argonaute .
    comme eux , notre aventure commence par la traversée des eaux ..
    je sais déjà , que la déesse Héra , la belle saison , nous accompagne pour la journée ..
    Chacun commente de plaisanterie , invente les futurs moments , ou les plus grand espoirs ..

    -“ je m’avance pour chercher le sentier si , il existe ! , “ propose René et Renaud , histoire de prévoir le pire ..

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    oui la trace vue sur openrunner ..existe vraiment en sentier sauvage .

    une sente bien marquée , que l’on perd et rattrape plusieurs fois ..
    des chasseur l’on marqués de numéros de postes .

    On grimpe , monte , et buffe , dans l’ombre du versant ..
    Le chant des cascades , le bruit des feuilles , font l’ambiance d’hiver ..
    nos paroles souffle une buée de soulagement ..
    On avance entre les arbres ,sans ronces , doucement vers le soleil ..
    Brigitte laisse passer son heure en silence ..
    Il y a un élan commun , une joie de voir se versant si beau ..
    Quelle grimpette quand même !!! De 350 m à presque 600 mètres d’altitude, en 1 km .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les têtes sortent enfin de l’ombre ..
    en tout bas la prairie verte de la baignade

    j’entends les appels encourageants des premiers ..
    ils sont arrivés au Mas Pater .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un magnifique balcon au soleil ..
    une ruine attend le randonneur curieux ..


    le groupe se retrouve entier ..pour une heure

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en forme de cadrant d’horloge .
    les douze marque l’espace de plot amis ..
    le temps s’écrit entre nous avec des gestes généreux .
    Le vin chaud épice de chaleur les paroles ..
    la saucisse corse fait le boum ..
    chacun distribue , goute et écoute ..
    les discutions dialogues en travers sans se heurter
    Mais se mélange , se croise ou s’efface ..
    je vie un moment ancien , lointain , celui d’un clan réuni autour de rien .
    simplement pour voir chacun près de soi
    le repas permet l’union , le cercle recentre sur l’important ..nous , maintenant !


    -“ petite sieste ou méditation , ensuite c’est l’aventure “ je distribue avec le café ..

    à touche épaule , bord du vide , je médite contre Marinou ..
    Une longue présence nous tient en paix
    Facile , docile , le temps brille en plein soleil , et reste comme immobile ,
    l’air tranquille déplace juste quelques cheveux ..à la façon d’une plume qui chatouille
    les paroles des proches s’endorment ,
    le ruisseau s’approche en mélodie , comme la mer de Debussy
    D’abords discret , sans bruit , la symphonie nous enveloppe ensuite de vagues chantante .
    L’autoroute ronronne , semble couchée au loin , comme un chat après une nuit de chasse ..
    qu’il est bon se présent , qu’on écoute ici.
    qu’il est bien de vivre l’instant au fond de soi .
    un grand souffle , les yeux s’ouvrent dans la vallée
    On vole une seconde , de quoi reprendre nos esprits ...
    et on repart marcher ..

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’aventure , c’est de passer ..
    aucun sentier n’est prévu par les cartes .
    -“ voila , en théorie , on va tout droit , ..hum , vers la droite , enfin par là “ je fait d’un grand signe vague de la main .

    Le but est de passer au dessus des falaises et rochers au loin .
    la végétation n’a pas l’air trop dense , et les sangliers très actif de partout .

    on suit comme un sentier ..assez dégagé ..l’espoir d’avancer grandit ..

    -“ en fait on va traverser une zone que l’on a déjà vue d’en haut lors d’une randonnée “ je précise .

    le 10 février 2019 ; http://rando-lolo.eklablog.com/l-escandorgues-du-pas-de-l-escalette-a159087668

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les sentiers ..se partage ,
    les pisteurs entrent en actions .
    Plus de chefs , justes des idées qui s’interpellent aimablement .
    en fait qu’importe la solution prise , on sais qu’elle sera suivie par tous .
    Les belles laisses aux hommes le choix des passages .
    en arrière elles profitent du débroussaillage..
    la foret presque facile , permet de passer sans trop de griffures .

    Là c’est l’aventure ..surtout quant on décide de ne pas suivre mon tracé initiale ..
    on raccourcit ..du moins je le croix .
    Marche à vue ..dans les arbres qui vous arrêtent les yeux à 10 mètres .
    -“ si je me souvient bien ...d’en haut on devinait une zone claire sur la droite du vallon “ je cherche dans mes souvenirs ..
    -“ ha ! lolo a la voix qui grimpe dans les aiguës ...attention je craint le pire “ sourit mon ami Maixent

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“de la ru balise “ ...trouve Michel

    -“une petite fleur” s’étonne Marinou

    on devine un chemin de chasseur ..
    très sympa se sentier effacé..

    Mais encore une bonne grimpe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on sort enfin de la foret profonde ..une zone de dolomie prend le soleil ..
    je fait le fier , par hasard nous voila en vue de notre but ..

    les jambes traînent pour certain , ..
    moi c’est le souffle que je perd trop souvent ..il reste plusieurs pas en arrière .
    alors je photo en attendant qu’il me rattrape .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un dernier effort ..tout droit au soleil , entre les rochers ..
    doucement on monte

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le vallon de nos aventures s’étale derrière nous ..bien bas
    2 km de vadrouille sauvage dans se coin tranquille
    je me promet d’y revenir ..en partant du plateau cette fois !
    Une fin nous gagne ..le sentiment d’avoir fait !
    Fait quoi ? Pas grand chose !
    mais fait ensemble , que notre rêve d’odyssée prenne vie .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on grimpe les derniers mètres de l’éperon

    Notre but est atteint ..la conquête de la toison dorée , la quête du soleil au plus prêt de l’astre .

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ha oui , je reviendrais , promener dans ces rochers ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    repos , pose , respect ..la rando semble terminer .

    il est 15 h 30 , reste un peu plus de 2 heures de jour ..et encore 7 km à faire ..

    on a du mal à prendre le rythme qu’il faut ..
    sur la piste du plateau tranquille, les corps laissent les papotes trainer des pieds .

    -“ allez , alleeeeeez hé ! “ je lance en l’air .. pour motivé la reprise
    mais ces mots retombent lourdement comme des flèches perdues .
    j’en sourit ...
    Maixent explique avec humours que ma voix reste grave , et donc sans inquiétude à venir ..

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

    le guilhomard , s’étire à vue ..

    on prend conscience de la marche de retour
    commence un autre moment , long de calme serin
    Celui du voyage en retour d’exploration .
    juste quelques lignes dans les romans d’aventures ...
    que rien d’imprévue , d’impossible ne peu entraver ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater


     

     

     

     

     

     

     

     

     

    il ne mérite pas un chapitre ..mais notre voyage se poursuit en découverte

    10 km de fait ..et le mas Pater se cache à l’ombre du causse .
    je me voit encore méditer au bord de la falaise ..

    et puis le dolmen promis par Renaud offre une belle pose .

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    encore au soleil ..bien faible , Brigitte propose les pruneaux ..

    le thé Rooibos offert par Marinou ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    16 h 30 , la vallée s’éteint lentement ,

    nous aussi lentement on regarde le coin
    reste à descendre avec la lune qui se lève .

    on a bien avancé sur le causse ..bien plus vite que la monté ..

    encore une heure de marche ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas PaterDe pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on repart ...sur le coté le dolmen semble être marqué d’une croix .
    ou d’une épée .

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    reste la descente un peu caillouteuse

    le chemin de pays que l’on a fait tantôt ..il y a quelques semaines.

     

     

     

     

     

     

     

     

    De pégairolles d'éscalette au delà du Mas Pater

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    en dernier de la classe , je ferme la marche

    les premier se changent aux voitures ..
    chacun son rythme , chacun son style
    il est des moments ou le groupe butine éparpillé ..

    on accompagne la fleur d’à coté
    jusqu’à la ruche ..

    le parking nous revoit ensemble ..bien las
    la nuit arrive sans bruit , comme en cachette .
    on est encore éclairé par les regard amis
    que l’on ne pense pas à se quitter ..
    Cette longue journée d’aventures aux pluriels ,fabuleux .
    se raconte déjà en souvenirs plaisirs..

    Une rando lolo , qui fini l’année en grandes pompes ,
    les lacés défaits sur le goudron , les coffres ouverts .

    Pas facile de donner la bizs de séparation ..

    on promets , attend et rêve maintenant de nos retrouvailles ..

    je vous souhaite une belle année ,
    aux jours nombreux , qui restent écrit sur le cœur .
    que le temps brille de bonheur
    qu’il passe bien présent , avec ceux que vous aimez ..


    merci ,
    bizs

    lolo

    « Rando Cévenole , le Vigan d'hiver .Les dessus de Massebiau »

  • Commentaires

    1
    Viviane
    Jeudi 2 Janvier à 21:14
    Que dire après de si jolis mots. Simplement bonne année et tous mes vœux pour de nouvelles randonnées bien accompagnées de tous tes amis. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :