• De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...

     

    coucourou
     
    Six Une , Un seul ...
     
    Non  pas d’allusion ,
    au linceul abandonné par jésus
    en cette période de résurrection ...
     
    En ce lundi de pâques
     
    J’écris à ma façon ;
    elles sont six à être venu .
    partager avec lolo une journée aux trois saisons...
     
     
     
    Mars et ses variables ...
    le mois des mélanges
    la pluie au soleil
    le froid dans le vent , le chaud en lumière .
     
    Tout près de Millau on tente la sortie
    l’exploration de nouvelles contrées nous ravis ..
     
    on se pense en hiver à 10 h
    l’été nous est promit vers 15 h
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un début en questions , interrogation surprise ...  
    Plusieurs évènements entête l’esprit à lolo ..
    Rien de bien remarquable ni d’intéressant ,  ...
    Une déviation inattendue , un portable incompréhensible ,les rendez-vous incomplets ....
    Lolo reste figé , je suis en hiver tous engourdi pour abordé la nouveauté ..  
     
    Laissons passer , l’émeute intérieure ..elle va si vite que bientôt elle disparaitra au delà des souvenirs ..  
     
    Le temps de garer la voiture ..
    puisque  le bonheur à su regrouper les attendus
    au même endroit .
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Carrefour des Bouscailloux , connu des amateurs de Karting ..  
    Sur la ligne de Start , les 6 mignonnes s’élancent vers le Joug  
     
    Le temps est ce qu’il veut , crachin du matin tout ira bien ..  
    Je les retrouvent avec la joie surprenante de la présence de certaine ..  
    Mireille et Léna toutes joyeuses de revoir mes beaux yeux de guide à lolo  
    fanny et son sourire de coté toute contente de piqué mon égo ..  
    Coco en sursis pour une semaine face à une obligation désagréable ...
     et Brigitte qui va tester sa forme ...  
     
    Une petit pensé pour pascal ,qui a déclaré forfait face à un froid ..  
    Sans GPS , il me faut assuré , avec toutes ces filles ....
    Jouer ,le cool , le certain , celui qui sait , ou alors qui peut si il ne sait plus !  
    Un drôle de jeu d’ado dont j’ai perdu les règles ...tan pis !  
     
    Elles ont confiance l’important est là , la fantaisie fera le reste ...  
     
    Un long préambule pour vous imprégner  de L’atmosphère ....  
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le Joug , les bonnets sont en tête . Hier au printemps , ce jour enveloppé d’hiver ..  
    Début du sentier sauvage en fond de près ....il faut le trouver celui là !  
     
    Oublier la route , et le balai rigolo des voitures ...
    (garer en tout bord de route notre doblo bleu se prend pour une estafette ...de gendarmerie  
    La petite route sert de déviation , nombre de chauffards ,pour ne par dire presque tous ,
    pensent voir des forces pour donner l’ordre de continuer ..
    Ils ralentissent au pas , et tous surpris me regarde avec ma houlette et mon grand chapeau ...
    On aura bien souri à jouer les pervenches !)  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    Je ne pense pas observer de grand paysage . J’écrie mon ignorance avec ces lignes ...
    On laisse la ferme de Joug et ses chevaux ...pour longer le ravin des Fouzals ..
     
    Pour les gents d’ici il va jusqu’à Terondel ..  
     
    le ciel bien gris passe au blanc , on devine au dessus le Puech D’andan : http://wikimapia.org/23369453/fr/Puech-D-Andan
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au fond le Larzac et la vallée qui tombe dans le Tarn à Peyres http://www.villagesdefrance.fr/dept/page12_paysdescausses.htm  
    Et oui on tourne non loin de villages merveilleux ...que l’on connait bien ...
    Coco habite Montjaux , des amis Castelnau Pégayrols,et nous avons notre campagne à St Rome de Tarn.... 
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Km 3 passé la route de Navas ....nous voici sous un grain face au grand Lévezou ...
     
    Tout à gauche Castelnau Pegayrols justement ...  
     
    Ici J’ai beau dans le cœur ...L’âme en oiseau ..
    Mon regard plane lentement sous les nuages ,
    Je découvre , suit  ces collines et vallée que je connais depuis le sol ,
    pour les avoirs descendu et arpenté pour le plaisir , les champignons , les pierres , les truites , ....  
     
     
    Devant nous ,la vallée de la Muse .Un nom évocateur aux sens de multiples  plaisirs ..
    Une rivière qui coule et entaille le plateau ...
    comme un grand fossé naturel , en limite du Lévezou ,
    les douves profondes des châteaux de montjaux , castelnau , Roquetaillade  , St beauzely ,  
     
    Je sais enfin que l’on avance dans un vaste pays ..  
    Je suis impatient de profiter de la vue de la vallée ...
     
    c’est décidé le repas sera en bout du Puech de la Valette ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Mais avant d’y arriver , on profite , se régale , même sans la lumière de printemps .
    Dans la clarté de l’air d’hiver , le plateau se penche ,s’incline vallon après vallon ,
    dans un ordre immuable au pied du ruisseau ...  
     
    Le hameau sera notre étape de retour ..Barruque  
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
    Un autre vallon nous sépare de Barruque le ruisseau de Moulibez  
     
    Mais pour l’heure ...repas de méditant ...  
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sur la pointe du Puech ...on choisi entre la vue amont , Barruque et les monts du Lévezou ,
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    et l’aval , la Muse qui joue d’inspiration jusqu'au Tarn ..
    en passant par Castelmus ,Marsial et Montjaux ..  
     
    La lumière arrive de l’Est , les bonnets rentrent au sac , la pose verra le transfert du paysage en printemps ..    
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Tous près du bord repas au féminin ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    sous le bord méditation active , façon de vivre cette vallée ..
     
    Dans l’écho reposant du cheminement de l’eau ,
    on vagabonde du regard perçant de notre âme ,
    de montagne en collines ,
    de foret en près ,
    de route en chemin ,
    de village en hameau ..
    pour s’arrêter à chaque falaises ,
    chaque arbres ,
    chaque maison ,
    chaque buisson, ...
     
    Ressentir les formes , capter la place , vivre le rôle de chacun ....
    Des rochers aux pâquerettes en vagues blanches dans les champs ..  
     
     
     
     
     
     
     De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Très motivé ,lolo fait un topo sur la suite ...
     
    Descente à la Muse ..200 m de dénivelé ..  
     
    Bien sur on remontera sur le causse ...mais plus tard ...à Barruque ..    
     
    Les ventres au travaille , les jambes au repos les discutions vont bon train dans le rythme ...  
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    En chemin les première Ophrys araignée sans doute ..  
     
    bien en avance cette année ...  
     
    Les anémones par contre nous accompagnes depuis plusieurs dimanches ...
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    ainsi que les clôtures ...l’occasion de toucher terre ..  
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La Muse est franchi , un fameux coin pour la  pêche aux vairons...
     
     
     
     
     

     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Direction Moulibez ... tout change , de notre place de rêveur des cimes nous voici escargots des chemins ...
    On trace tranquille au soleil après la bruine , au ras du sol ..
    Cette vallée nous accueille pleinement ,
    le chant interminable de l’eau ,
    le rire bienvenu des oiseaux ,
    le bruit furtif  des autos ...
     
    Des gents vivent ici !
    il n’ont pas tous choisi ,
    la plupart y sont nés !      
     
    Droit devant Barruque nous voit de loin.
     
    à droite le Puech de notre repas .    
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voici à Barruque , un beau chemin de charrettes nous y monte .
    En bas les sapin de Moulibez , et tout au fond d’ou l’on vient ...  
    à gauche le plateau qui nous attend ..
     
    On discute un brin avec le propriétaire des jardins ...
    Des gents agréables , qui regrettent de voir de moins en moins de marcheurs ...
    Qu' on se le dise allez voir Barruque !  
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Ses maison , sa source et ...
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
    ses tritons
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Ensuite ...châtaigniers et pervenches ...le temps de monter sur le causse ..  
     
    Un tapis bleu nous guide en tromperie ...le chemin est très beau ...balisé en jaune ...
     
    mais on doit prendre un tout shoot par la crête ...
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
      Entre bois et rochers on avance dans les clairs ..
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
      
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 13 on profite d’une vue de St Bauzely ..ce sentier de crête est surprenant ...
     
    On émerge de la foret pour découvrir le monde d’ici ..
    J’invite coco de sa présence radieuse , à donné vie dans l’image .  
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Voici les voiliers de Millau , plus connu en viaduc ....
     
    De là , ils régatent en ligne sur les vagues d’écumes de buis ...  
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un peut plus haut nous voici en été ...
     
    La campagne sous un ciel cumulus , plein feu sur les causses  .
     
    Une vue que je découvre , d’Aziniere à gauche , au viaduc à droite  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Roquecanude à la Muse un jour des trois saisons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Panorama du retour ...de la cote 829 mètre  3 km de causse liberté ..  
    On passera sous Azyniere pour revoir les voitures ...  
     
    En chemin on papote occupation , projet de vie ...
     
    J’explique ma démarche tranquille que j’impose aux travaux que je fait sur notre terrain de st Rome ...  
     
    Rien n’est vital , le confort essentiel est déjà fait ...
    La maison à son toit, portes et fenêtres , plancher et cuisinière à bois ..
    L’eau est à la source ,
    la table sous les arbres ,
    les outils à la cave ,
    les lits sous le toit ...  
     
    Reste à faire se qu’on décide pour s’occuper ..
    Bien sur j’ai plein de projets , plus ou moins importants ...
    Des travaux titanesques , en cours .
     
    Aussi je fait en petite vitesse ,
    à l’économie de peine et de santé ...je me dis travailleur lent !
     
    Ce qui est fait n’est plus !. le reste viendra en temps ...
     
    L’important est de faire , pouvoir faire , et non pas de terminé ..
     
    La fin en soi n’est pas importante , ni essentielle , c’est un but une direction ...voila tout ..
     
    Comme si dans la vie on se sentait l’obligation de mourir vite pour fini ...ridicule  
     
    l’essence même est le temps ...
     
    Si très vite on termine un projet ,
    il en faudra un autre pour refaire autre chose ...et ainsi de suite
     
    Plus on va vite ,plus on fait de choses, qu’on abandonne!
     
    On fini par courir après les choses croyant qu’elles sont le bonheur ..
     
    Alors que c’est le temps qu’on passe à les faires qui nous rend heureux .  
     
    Valable aussi pour un voyage , l’important est le chemin ,le temps qu’on y passe . pas la destination aussi fabuleuse qu’elle soit .    
     
     
    Comme se jour , ou l’ on est passé de l’hiver en été ..en  quelques heures ..
    Une journée que l’on a prolongé au maximum ..  
    De pas à pas dans les discutions , et réflexions
    à chaque pose dans l’émerveillement des horizons ..
     
    On aura aperçu la neige du mont Lozère au st Guyral en passant par l’Aigoual
    une vue de plus de 200 km de quoi se croire petit ,mais petit ,
     
    Un rien qui s’émeut tant ..  
     
    sans doute la magie de l’homme .  
      
    Après cette bonne longue écriture
     
    je vous laisse prendre votre temps de vivre une bonne semaine
     
    merci à toutes mes compagnonnes de ce jour
     
    bien le bonsoir à tous ..
     
    bizs
     
    lolo      
     
    « Crassous dans le neutre , simple et charmant De Lanuejol à l'Espinassous »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mars 2016 à 22:58

    Coucou, 

    Me revoilà un peu depuis mon lointain Maroc. Le temps passe si vite...je n'ai pas vraiment le temps de te suivre. mais je lis tes écrits et regarde tes photos avec toujours autant de plaisir.

    A bientôt. pour d'autres balades.

    Bises

    Huguette

     

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 23:13

        merci du coucou..

         

        profitez bien du soleil 

        appréciez au mieux les gents ...

         

        bizs

        lolo

         

    2
    handbleu12
    Samedi 2 Avril 2016 à 23:12

    Laurent, super le préambule!! Et Brigitte, comment va t-telle?

      • Dimanche 3 Avril 2016 à 18:40

        elle va très bien comme toujours , le temps de se dire souffrante elle est guérie !

         

    3
    saby
    Dimanche 3 Avril 2016 à 01:37

    Curieuse je viens voir a qui appartient ces petites choses dorées (photo pseudo) ..... hum viaduc st Rome de tArn des mots qui me parlent .... au coeur de mon rougier  je trouve bien petit le monde tout d un coup   (sourire) 

      • Dimanche 3 Avril 2016 à 18:36

        Se sont de paillette d'or pur que j'ai ramassé au fond du Tarn ..une a la forme d'une empreinte de pied , j'ai trouvé amusant qu'elle me représente ...

        merci de ton passage ici , bien loin de ton univers artistique à fleur de peaux ..

        je reviendrai dans ta bulle ...à bientôt ..

        bizs

        lolo

    4
    Mardi 5 Avril 2016 à 18:52

    Coucou lolo

    J'aime cet optimisme sur ton blog,

    cette joie que je ressens en te lisant .

    Au delà des paysages qui sont magnifiques

    Ta philosophie de vie est un exemple , pas étonnant que l'on te suive sur les chemins

    Amitié Talie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :