• Diol , que bello

    coucou rou ,

    le vingt mai ,neuf à venir ..
    Orages promis , pluie certaine ,
    2018 donne l’eau plus que nécessaire..
    de l'Aveyron il nous faut partir ..


    le ciel serait bleu après le tunnel ..
    10 heure dimanche on se retrouve en selle
    les amis sont là ..proche à rire des histoires d’un bassin
    s’interroge d’une Patricia et d’un Étienne
    venue de loin vivre des contes à la lolo
    la semaine se raconte comme un film beau .
    les jours heureux , le cœur joyeux
    la tête à nu , les bras tendu ,
    main ouverte , l’âme prête
    à revivre ces jours de bonheur ..

    Ha dios , ami e s du nord qui roulent quittant les causses
    à Dio nous allons vers le sud pour la rando à lolo

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    16 km pour presque 500 m de dénivelé ..


    personne ne connait Dio et valquières ..
    j’ai vite tracé la rando , un soir sur l’ordi avec l’esprit plein d’émotions
    un mix de souvenir chaleureux et des au revoir particulier ..
    De ceux que vivent les gens des films ...on ne se connaissait pas , se rencontre , partage toutes sa vie durant trop peu de jour , et puis s’en re va ..
    on se dit des mercis , se regarde sourire , s’enlace , se bizs ...bien peu de chose extérieur , pour exprimer le bouillon intérieur ..

    ma vie se régale de me chauffer l’âme
    Le fils dans les alpes qui fait sa première compète de voile
    les bassins magnifiques qui statue l’entraide des ami e s
    la 4 L qui roule superbement comme à vint ans
    et ce dimanche qui joue avec le temps ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    joli ...., mes dames , c’est la pluie qui veut ces couleurs ..
    on se retrouve avec les héraultais , en bord de route fleuris

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     


    très vite on prend le sentier du captage ...dans les bois verts , au senteur de thym fleurit

    le bleu domine ..mais ! mais !

    -“ lolo tu as choisi le seul coin ou l’orage menasse par ici “ regarde Maixent
    -“ ho . je ne pense pas , il passe plus à droite “ j’espère

    -“ ou plus à gauche ...” rigole Bernard

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour l’instant on marche , ail , l’églantier le thym fleurit ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Maël découvre avec nous cette garrigue trop verte , jaune ou bleu chicoré ...
    le pourpre est en terre ...contraste , humide sous le soleil ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les premiers km sont charmants ..les yeux gorgés de lumières , tapissent de couleur vivent nos esprit joyeux ..

    On rit , plaisante , discute en harmonique ou chacun souffle sa partition de tout son cœur..

    Je buffe un peu dans les pentes , le jeune m’accompagne facile ...
    les binôme se forment , en lignes ..
    les pas sont balades , les mots voyages


    BRaoummm....BROUUUmmmmm..

    l’orage libère les ondes de loin ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un abri pour le repas ...même si Brigitte n’a pas faim ..
    on visite les masures des prés ...avec toit mais encombré
    ou vide sans toit ..
    le choix s’impose ..manger avant la pluie , estimé dans 30 mn

    un coin de verdure suffit ...assit dans le thym on sandwich au rouge

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    gouttes arrivent , les escargot ressortent ..
    les aveyronnais sortent la coquille ...mais de l’Hérault pose la serviette

    -“ ce matin soleil qu’il on dit ..je n’ai rien pris pour la pluie ..juste de quoi me baigner “ rigole Bernard

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on arrive à Valquières ...une source m’inspire pour le toit de mes bassins ...
    c’est aussi un coin piquenique super .. à savoir pour une autre foi ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    visite lente ...le nom des impasses , les fenêtres , le calme ...l’église son cimetière comme avant

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le GR qui suit la route pour couper tout raide dans les bois ...
    chênes et châtaigner imposent ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la vue surprend !
    le village décore les collines ...la pluie voile de doux l’horizon ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Luc trouve son arbre pose plaisir ..

    -“ on est pas bien ? devant l’orage ...” roule t’il avec sa cigarette

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la pente et superbe ...le ciel un peu moins ..
    les paris se jouent , moi optimiste , certain ironique ..gentil .

    -“ lolo tu nous fait tourner sous le gros nuage ..bien noir , au lieu de s’en écarter “ rigole pascal

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la pluie nous attrape sur la piste ...km 5
    on croisera d’autre randonneurs ...à moteur
    des 4 * 4 en raide aventure , et des locaux en balade famille dans la berline ..

    ces pistes semblent bien connues , même les jours de pluie ..

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on devine pourquoi ....le groupe plus ou moins équipé s’extasie devant le spectacle ..
    jeu de lumière , de vert , de brumes , et de crêtes ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la pluie sonne le plastique , sans vent , Bernard s’ hérisse les poils à la limite du grelot ..
    mais la vue suffit ..on comprend que d’autres viennent en voiture ici pour sortir les yeux ...

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     


    direction les éoliennes ..la piste est toutes tracée ..

    J'annonce les quatre derniers km ...sans savoir

    Ils sont gentils , les marcheurs de ne pas y croire...en fait 8 km sont à faire ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“et Là lolo on va ou ? “ demande les premiers
    -“ on tourne sec .., à droite “ je fait

    -“ tourne au sec !! qu’il dit ! “ ironise Bernard

    Du bleu ...on y croit ? ..km 10

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un km de plus et nous voila à l’abris ..spécial randonneur , offert par le parc éolien
    une des machines , à perdu une pale ..on s’interroge depuis quant ? la répareront ils ? pas très jolie les éoliennes .. brisée c’est m...!

    je promet un temps mieux ...et une bordure de falaises ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour le moment , la piste nous offre des salsifis et des glaïeuls

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 km 500 , la pointe de Monjouc ...sublime la vallée de l’Orb

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     


    et comme fait pour nous , le ciel s’éclaircit
    les horizons se redessinent en clair

    on traine , en escargot que l’on est après la pluie ..
    le temps se donne lentement agréable ..
    on nomme les collines , les vallées , villages ...on cherche

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    jusqu’à la mer ...le mont st clair de Sète ..les bâtiments blancs en plein soleil ...

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voila la rando se réchauffe ...la serviette va tomber

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis c’est la croix ...km 13.5 ...au dessus de Dio
    son château décore notre rando
    on voit enfin notre passage du matin ..les terres rouges ..

    le site pose ...se médite
    un temps dans le vent , et le souffle , lumière et odeur , espace et soutien ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    de la croix on suit un sentier qui descend bien direct ...

    une apothéose de fin
    on est tous sous le charme , oublié la pluie , le gris ..
    on pense lumière , verts et jeux ...jeux de brume , de ciel , de fleurs et d’odeur ..

    -“ c’est étrange comme finir au soleil efface le gris du jour “ réfléchit Marinou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’arrivée se savoure ..lentement ..pas de compétition , de ligne droite en sprint ..

    une descente ouverte sur le château , ou chaque marche s’arrête pour que la tête se lève ..
    on se voit , pour se dire le beau que l’on regarde ..

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     



    on tourne vers le château ...visite Dio sympathique village


    et puis reprend la route

     

     

     

     

     

     

    Diol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    dans le fossé ..le bleu et le pourpre s’amuse ..une histoire de fer



    encore dans l’attention , on s’intéresse ..
    parle séparation avec les deux Héraultais

     

     

     

     

     

     

     

    Diol , que belloDiol , que bello

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    au coté d’un Dyke...on se quitte ...

    nos deux voitures reprennent les routes du nord ..en passant par la vallée de l'Orb ..
    ce pays que l’on a vu de haut ..


    un grand jour au temps qu’il lui a plu
    celui que l’on a subit et adoré
    une histoire que je sais attendu au loin de chez nous par les ami e s qui roulent ce jour ..

    un conte à lolo dont elle comprendra toutes les nuances ..

    j’adore cette vie que je respire

    bizs
    lolo

    « Un WE Pivoines ou le rouge nous monte aux joues Alzon crêtes et vallée .. »

  • Commentaires

    1
    handbleu12
    Mardi 22 Mai à 13:54

    Ok, je reviendrai plus tard... Le début est prometteur!

    2
    Mardi 22 Mai à 19:56
    J'adore... Et m'y retrouve. Mais nous, gens au pays plat, on ne vous suivrait pas... Bien moins fatigant devant l'ordi... On reviendra c'est sûr... Bravo aussi pour les textes toujours aussi bien tournés... On se régale... Je vois que Brigitte a encore fait "l'échelle"... Bizzs à bientôt....
      • Mardi 22 Mai à 20:26

        tu connais les codes ...et légendes

        à bientôt pour en inventer des nouveaux

        bizs

        lolo

    3
    handbleu12
    Lundi 28 Mai à 10:50

    En effet, les textes sont toujours aussi plaisants! Très belles photos, les paysages sont si beaux...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :