• du Col de la Baraque au ramping épineux

    coucou rou ,

    Ce dimanche 22 ,

    nous voila 11 ,

    Aveyronnais , Héraultais se retrouvent pour la journée ..

    Organisé sans préparation commune , on se retrouve , 10 h pour , un long préambule de rencontre..

    Surprise du matin de 4 prévu nous voila 9 ...

    Maixent , Marinous nous rejoignent ainsi que Léna et Mireille ..que se dire depuis l’été ..

    Les visages sourires ,les paroles montent de la rue , par dessus les toits ..

    on se biz , s’interpelle , et s’anime d’envie ..

    Le temps de choisir le parcours , le portable sonne ...

    -‘' lolo , Marie laure veut savoir ou l’on va . le rendez vous pour les héraultais ? ...attend je te passe lolo “ fait Brigitte

    -“ Laurent , je te passe Bernard “ me dit Marie laure ..

    Le parking est fixer au col de la Baraque de Bral..

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un petit tour de 16 km , j’en ferais plus de 17 , faute au pissou !


    La météo nous pousse là-bas , limite pluie , soleil ...c’est sans compter le vent ..
    La pointe de L’Escandorgue , un pays d’impossible ,de mélange , et de surprises ..
    Une ligne de crêtes qui marque la fin sud ouest des causses ..Ici pas de plates étendu au dessus de falaises en cascades..

    Mais des cimes en mamelons successifs ..

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grande piste , le groupe est prévenu ...aujourd’hui on trace vite ,
    vent de presque face en continu de froid ..
    Pas de surprise , en théorie ...je pense mon tracé bien préparé ..
    Le soleil compense avec grande peine les gifles du vent ..

    On sait que le jour ne sera pas facile , mais personne ne doute de son envie de marcher ..
    Il se crée une ambiance d’exception , elle monte de nos paroles d’humour , de nos gestes concentrés ,
    de l’énergie qui nous remplit , et de nos cœur qui se soudent ...

    Ensemble , proche , ici , on sait que l’on va au loin trouver la raison d’être uni ..

    Le groupe à lolo tient le bon , en quelques pas ..
    Une magie , cette ambiance , qui m’éblouit à chaque marche ..
    chacun sa place , au plus haut de notre estime ,
    chacun son rôle , dans l’envie des attentes des autres ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marche de front à quatre ..un régal pour la discute ..

    Le vent nous retient , la pente me souffle l’air , je buffe un peu ..

    Katy , sereine nous impressionne ..

    la rando est original , nombre du groupe ne se connaissent pas ..et pourtant l’esprit ne change pas ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    arrivée en sommet ..km 2 , le Can de Nize ..
    photo délicate , pour ne pas envoler l’appareil .

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Je vois pourquoi j’ai choisi cette rando ..une vue différente du Haut Languedoc ,

    et bien plus encore..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     


    la vue tout Sud ...là , derrière le Liausson ..La Mer ..pour nous de Millau c’est quelque chose ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et quand elle brille sous le soleil , je me ravis ..comme un fil de pur argent qui m’enrichit l’âme ..

    Je photo , court , et photo encore , plein froid de vent , tout chaud de suée ...

    alors forcement , je me pose pissou ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cet arbre est parfait , ..les groupes à deux filent , j’attends et pense les rattraper ....après p...

    Mais dans ma course je sens un manque ...étrange de ressentir une chose qui n’est plus là ..

    Curieusement je n’ai pas d’angoisse , ni de panique ,
    pourtant je sais que je vient de perdre mon appareil photo ..
    L’outil de ces compte rendu ,que j’aime ..

    je demis tour jusqu’au pissadou ..l’histoire est certaine ..il est là le petit boîtier orange vif ...

    Et bien que non !! le sort en décide autrement ...Marie laure me croise , et très attentionné cherche avec moi ..

    on tente de refaire mon parcourt d’il y a quelque minutes ..Et le doute me prend , nous balance d’un coté à l’autre du chemin ..

    Quand même , on doit le voir , en métal orange ...

    Résolu à accepter la perte , je tente un dernier passage sous l’arbre ...

    Leçon de vie , ou vie d’une chance ultime , je le vois caché dans l’herbe , présentant juste une tranche noire ...

    je le pensais tout orange ...oui mais l’écran arrière est tout noir !

    Il ne faut pas chercher ce que l’on croit , mais bien dénicher se que l’on oublie ...


    Pendant se temps ...le groupe marche sans rien savoir ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    grand pas avec Marie Laure pour rattraper les autres ...ils s’arrêteront bien pour nous attendre ...
    le portable sonne , elle invente des histoires , un qui propos se crée ...qui nous fera bien rire ..

    la crête est belle , serpente en douceur jusqu’à la chapelle de st amant ...

    un passage de chasseur ...on en double ou croise , posté caché dans des buis ils attendent les Palombes ..

    Toujours très sympathique il nous souhaite une bonne marche , et nous explique leur chasse ..

    Un échange qui peu surprendre certain de nous pas très en phase avec cette passion ..et pourtant !

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     


    Le groupe c’est reformé complet ...le repas approche ..en vue de dos s’éloigne la séranne , et le pic st loup ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la chapelle construite avec le pays ...calcaire et pierre de lave volcanique ..

    Ces petit monts sont des anciens volcans qui ont percé les couches calcaire du causse ..

    le contraste est né avec eux ...de la terre acide en plein calcaire ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le repas versant sud , à l’abri du vent froid ..un lieu de passage ..de pigeons et donc de chasseur ..


    la fouille des sacs s’impose , les délices s’y cachent ...Posé tranquille , on discute chasse , et pays ..
    contraste , basalte et calcaire ..

    - “ à Laval de Nize , et non pas brise de Nice , comme dit lolo , je peu vous montrer une jolie entrée de grotte , si on veut “ suggère Maixent ..

    -“ vous chasser la palombe ? “ ..on entend..
    un tout jeune chasseur passe ente nous , l’un du groupe l’interpelle ..

    -“ oui bien sur , je rentre retrouver mon père ,qui m’attend plus loin ..” nous fait le jeune ..
    17 ans , et déjà bien présent dans la vie ..il éclaire non sans rire les plus néophyte du groupe ..
    Un moment d’échange qui casse les clichés , vol en éclat préjugé et conviction ..
    En premier par l’offrande , généreuse qu’il nous fait ..Son temps ,
    Nous posé à manger , lui qui doit rejoindre son papa ..
    il se présente , debout droit , fusil ouvert sur le bras , le regard sourire .

    Les parole s’enchaînent , polis et discrète en vague douce ..
    et bien vite le courant passe , tourbillonne entre nous et lui ,
    La complicité s’imagine entre ceux qui rencontre enfin l’esprit chasse , et lui qui décline toute sa sensibilité ..
    On parle , pigeons , nombre et mœurs de vie , ancien , nouveau chasseur , gestion de population , environnement , pays , tradition ....

    Le temps s’étire en richesse , on se rapproche d’autant ..

    -“ vous avez beaucoup de femmes ? “ je dit sur ma lancé ..sans voir l’ambiguïté ... suit un blanc ...

    -“ voyons Laurent , que veux tu dire “ rigole Bernard ..

    -“Des femmes qui chassent ! , je lui demande si dans leur groupe il y a des jeune femme qui passe le permis ...” je me rattrape ainsi pour compléter ma pensé ..
    Voici un jeune qui me rappelle mon fils , dans sa façon de dialoguer , d’être en phase , généreux de connaissance ..

    En fait ils ont le même parcourt ..lui aussi fait ses étude à st Sernin dans la M F R ..d’aménagement du territoire..

    -“ se ne serait pas des palombes ..” regarde Brigitte dans la vallée ..

    - “ et bien voila un petit vol , il va nous passer dessus “ fait notre chasseur

    -“ vous ne tirez pas ? “ lui demande Véro tout étonnée ..
    - “ non , pas a coté de vous , et puis j’en ai 5 dans le sac , ça me suffit pour aujourd’hui “..

    suit des PAN , PAN ,PANPAN, RaPANPAN ....juste plus haut ...

    -“ en voila trois qui tombent “ nous dit il ...

    - le chasseur à bien tiré , fait Véro ...
    – “ Les chasseurs ! Ils ont tiré à plusieurs ...” lui précise t’il ...
    et moi de rajouter ..., oui plusieurs , les mitraillettes sont interdites à la chasse ...

    Il nous quitte lentement , laissant son sourire éclairer nos esprits ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     


    puis on crête L’Agast...

    encore un histoire de chasseur ..l’homme à gauche , nous regarde passer avec insistance ..
    il fini par interpeller le dernier des nôtres ...
    Bernard nous informe de ses inquiétudes ...le chemin fini bientôt , et ensuite les pâtures renferme un taureau ...

    on va trouver une solution ...avec pascal G P S ..

    le point est fait au sommet et décision prise de descendre au plus clair de la carte rejoindre le chemin balisé ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineuxdu Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

    mais dans se pays , le clair , accroche beaucoup ....

    des fougères , ficelé de ronces ...un sol caché de cailloux qui roulent la pente ..

    on tente de rejoindre un champ fauché , ..le cul dans les ronces , on suit Maixent qui peine à chaque centimètre ..

    chacun écarte , écrase comme il peut , et comprend bien le temps qu’il faut ..

    20 minutes pour descendre de 30 mètres ...une minute au mètre , c’est plutôt pas mal pour faire un sentier ...


    le près trouver on le descend ,libéré des épines , on se décontracte sans retenu ...et pourtant , C’est pas gagné..

    -“ en fin de prés , il se peut qu’il reste un passage délicat ...” je prépare le groupe

    effectivement mes crainte sont devant nous ...une jungle de ronces et genets ..

    le choix et simple , demis tour sur 1 km , ou 100 m d’imprévu ...
    vite fait je m’engage à suivre un passage de sauvage ...sans doute du sanglier

    bien tracé au sol , le passage se cache sous les ronces ....j’avance en jouant du bâton , les genoux dans les épines ...

    on espère atteindre un arbre ...derrière moi , Léna y croit ..le jeu nous captive tous ...rigolade et bon mot ..

    D’ un pas je m’enfonce , les ronces aux épaules , je tente assez mal d’ouvrir un passage ...alors j’opte pour le tunnel ..

    -“ à partir de là , je fait un tunnel ...” j’appelle
    -“ lolo rentre en tunnel “ transmet Bernard ....
    l’arbre est atteint avec crampe et déchirures ..là sa devient plus sombre ...les buisson noirs on conquit l’espace
    Sorte de pyracantha sauvage , en foret dense ..la suite semble impossible ..
    on cherche , teste , et réfléchi chaque passage qui se présente ...
    ici le sanglier à fait tout un réseau , mais à 30 cm du sol ...baissé , presque couché je décide d’avancé ..

    Marie laure , la fine , me suit , m’encourage ..je progresse d’un mètre après des efforts de longues minutes ...
    certain doute , d’autre plaisante , beaucoup questionne ....
     

    -“ on bouge plus ! t’es sur d’avancer ?” ...

    même moi je doute , en dernière chance je quitte le sac ,avance en rampant pour aller plus vite ...et voir plus loin ...!
    des minutes , passent, serpent je pense, lézard je devient ...

    De l’ombre je sort enfin en lumière ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le clair est encore plein de ronces pour les genoux , mais c’est rien ..
    chacun avance comme il peut ....et tous admire le plus grand , le plus haut , le plus long ...notre ami pascal ..
    photo du sourire le cul sortie des ronces comme nous dirait notre ami Bruno ..

    quel expérience ! la rando facile , bascule dans l’exploit et la cohésion..
    on se félicite mutuellement ...et constate l’effet de groupe ..

    -“ seul avec Marinou j’aurais pas fait 10 mètres “ nous dit Maixent ...et Marinous de confirmer ..

    -“ c’est l’effet des rando à lolo “ on avance en confiance ...solidaire des autres ..
    Tous on sait que ces moments nous marquent , et resteront marquant pour les années suivantes ...

    Le sentiment de tous : le bonheur , le grand , simple sentiment de se faire du bien ...allez comprendre ....
    Difficile de l’écrire , et pourtant si évident quand on l’a vécu ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La suite coule , jusqu’à la source ...on descend le ruisseau de Nize ...charmant

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une ligne de surprise qui nous guide vers la cave ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on quitte le sentier pour suivre Maixent ...
    il nous faut voir cela , dit il , c’est à ne pas rater ..

     le pays s’exotise .., l’eau sort de la roche ..en bruit rapide

     

     

     

     

     

     

     du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la cave se dévoile , dans son écrin , bâtie sur voûte au dessus de l’eau , les hommes ont construit une cave batarde

    http://www.amisdelunas.fr/histoire-contemporaine/metiers-anciens/cave-fromages.htm

    l’explo rapide nous tente ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineuxdu Col de la Baraque au ramping épineux


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    moment d’évasion ...on sort de notre rando , pour rentrer dans l’histoire ..

    Maixent nous commente la dernière plongé faite ici auquel il a participé ..avec les spéléo caussenard ..

    voici un lien de leur explo https://vimeo.com/86438372

    Une visite riche de passion ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et .....puis ! on retrouve une galère ..très courte ..rejoindre un chemin de l’autre coté du ravin ..

    on tombe sur un champ ...de ronces encore , ..mais rase motte ..le chemin est rejoint ,

    le retour se fait enfin tranquille ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe Lardounier, et monte la Mourade ..Lena se tapit en feuilles d’érable ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

    grande piste jusqu’au voiture ..

    le moment de se dire , que randonner en rampant c’est beaucoup moins rapide ..

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    lumière d’automne et châtaigne , nous amène au voiture

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    du Col de la Baraque au ramping épineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la pluie au dos , l’arc devant on rentre joyeux ..

    une grande ,
    une belle ,
    une qui marque , les jambes de sang , les tête d’ exploit
    une qui brise les certitudes
    une qui tisse le vrai , des relations avec l’autre
    une qui dévoile les passions ,
    une qui ventile nos regards par dessus le pays
    une qui nous unit pour le jour ,
    une qui donne raison de garder nos cœur au proche des amis ..
    une que j’aime , comme perle de vie qui scintille dans nos têtes ..

    merci à tous , d’être vous même ,
    merci à vous de me suivre quand même ..

    bien des bizs
    lolo

    « Rencontre à St Beauezly Du Roc de Serviere à la Pesade »

  • Commentaires

    1
    handbleu12
    Samedi 4 Novembre à 15:38

    Wouah, Laurent, ce n'est plus une rando mais un commando!! ah ah ah Et les images de la mer argent au loin, des monts, des feuilles à terre, de l'eau, de l'arc-en-ciel, c'est magnifique!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :