• Le un des cinq

     

    coucourou
     
    2017 dimanche premier , 
     
    jour de l’an nouveau , cette nuit fêté..
     
    petite pompe , comité restreint ...
     
    réveil de 13 heure ,  à cinq ...
     
    nous voici parti sous la brume ...
     
    Un tour digestion , à la lolo de st Rome .
     
     
    Faute à Coco , qui l’an dernier me demande à l’aplomb
     
    -“ dimanche , on marche ...c’est le nouvel an mais l’après midi on peu sortir !”
    -“ ok je trouverais bien un petit tour à faire...en partant de st Rome du Tarn ,par exemple “ lui répond en réfléchissant ..
     
    Rendez vous donné ,   reste à prendre l’acte ...
     
    Raisonnable , très clair , juste fatigué les cinq se retrouvent place de l’horloge ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    plus de 13 km pour 400m de dénivelé .....
     
    Pas pressé , sans empressement dirons nous de façon compréhensive , on vient pour avancer ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la tête au clair , on descend le village jusqu’au lac ...
     
    on sait que le temps est nouveau , en contraste de la veille , humide , froid , brumeux , sans âme au dehors ..
     
    Un jour à se fondre de mort , sans personne , rester en tanière chaude profondément cacher sous la couette ..
     
    penser au passé , imaginer les joies perdues , pleurer les plaisir disparus ....
     
    Au mieux zyeuter  un écran le regard  en hypnose ...
     
    Coco , la gracieuse , nous invite à autre chose ...suivre un esprit lolo , sous , et dans la brume ...
     
    Ecrire le présent , voir le bonheur qui s’ouvre , aimer le jour avec ceux qui nous accompagne ...
     
    au mieux se savoir heureux comme les jeunes amoureux qui se retrouvent ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le beau en panoramique , une lumière diffuse , discrète et chatouillante ..les ombres en fantômes , qu’on oubli ..
     
    Les couleurs suintent ,
    même si , l’air pique sous les ongles ,
    même si , la brume tombe au lieu de monter ,
    même si , le silence suit nos paroles ,
    si , aucune mélodie champêtre nous accueille ..
     
    même si , tout ça , et les autres si , on avance chaleureusement ..
     
    -“ Breuuum , sa réveil , ..on n’est pas si mal , même les corbeau se taisent “
    -“ en marchant vite on se réchauffe presque , de toute faon on est là pour avancer “ dirige coco
     
    -“ tout content de vous voir , Olga et Christophe , on  ne pensait pas marcher avec vous “ s’étonne lolo
    -“ rien d’autre à faire aujourd’hui , alors pourquoi pas prendre le frais entre nous “ répond Olga...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinqLe un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    au lieu de suivre la route jusqu’au Mazega ...je propose une visite tranquille en théorie ..
    une mine dans le ravin ...un sentier y mène et puis .....
     
    _” pour rejoindre le hameau , si on passe par le bois , on évite le goudron ...”je propose
     
    -“ lolo y a pas de sentier , c’est raide “ affirme Christophe ..
     
    -“ regarde badger , notre chien suit une trace , il trouve facilement les passages “ contente Olga
     
    -“ ha oui , un tout pentu , embroussaillé , sinon se ne serait pas une rando à lolo “ annonce coco
     
    - “ et bien , on commence super l’année , déjà dans un talus ...allez on y va “ encourage Brigitte
     
    Passé la mine de baryte ...on suit à plusieurs pattes ,les traces du chien ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    -“ coco lèves la tête , qu’on voit que tu es contente “...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Puis c’est plus serin ....la porte du Mazega ...
    un hameau tranquille ...maison retaper ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    charment , à revenir , un jour ou les porte sont ouvertes ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    réchauffé de notre grimpette , on attaque la foret ...un chemin sentier comme on les aime
     
    Il serpente en feuille morte , entre les troncs et la pente
    de très vieux châtaigniers résistent au temps ,
    la brume , mélange de brouillard et de bruine , nous enveloppe ..
     
    on se voit de plus en plus flou ...
    l’ambiance se feutre , se voile de blanc , comme si on osait regarder au travers du voile de la marier ..
     
    on se régale des couleurs de cette balade ..
    aucune agressivité lumineuse , aucune ombre angoissante,
    et passé quelque mètre tout disparait ou apparait sans bruit ...
    Pas de lointain visible , on s’amuse de cela , lolo perd vite le file de la trace ..
    Des marques jaunes témoigne du temps ou se chemin servait de randonné du pays ..
     
    on les suit sans trop savoir si c’est bon pour nous ..
     
    -‘' boff, on monte , dans la bonne direction , on verra bien , ou plutôt on devinera où on sera plus haut “..je dit en rassurant
    -“ le Tarn , est là ! de toute façon “ indique coco avec le bras en avant ..
    - “ non , derrière toi ! ne cherche pas de repère il n’y en a pas “ je rajoute ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un joli chemin , très mignon , que l’’on se promet de refaire au soleil ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on monte encore , toujours pas au bout ....la brume se joue , elle voit bien qu’elle nous plait ..
     
    alors elle s’épaissit encore , on se rapproche d’autant ..
     
    -“ aujourd’hui on aura avancé au plus prés de chacun ..” philosophe coco
     
    - “ oui , tout prés , sans voire l’avenir , “ je poursuis
    -“ Ha oui , on peut dire que l’on marche au présent , de toute façon , on n’a pas le choix ,...devant on y voit rien “ ..
     
    - “ forcé d’avancer dans l’instant , sans craindre le futur , on le voit dés qu’on en a besoin ,
        si on doute , on s’arrête , tout est suffisamment clair autour de nous “ ..
     
    et l’on poursuit en métaphore , jusqu’à la piste ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    en quelques mètres on disparait , le soleil nous brille son courage ,
     
    juste au dessus , il chauffe et dissout la brume depuis le matin ..
     
    La couche et bien trop épaisse , ici se jour ..Sans faux espoir de le voir vraiment , on avance plein sud vers St clément
     
    Le décor nous amuse , à chaque carrefour je devine la suite à la boussole de l’instinct ..
     
    Les filles jouent les perdus ,Christophe surveille les chiens des fermes ..
     
    on passe Foncouverte , désert dans les aboiements ,
     
    et suit la trace bleu , avec un écart de rouge ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la Cadenede se devine comme une libération ...après , un chemin nous descend à st Rome
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    jolie ferme , bien ranger ,
     
    -“ ici , une femme doit mener son petit monde “ nous rigole coco “ il n’y a rien qui traine ...”
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la brume se mouille du soleil ,
     
    la barbe me coule , il est temps qu’on redescende sous la grisaille ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on retrouve le sentier de st Rome bien baliser , vtt
     
    la marche vit sa conclusion ,
     
    on se répète nos impression avec sourire ,
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    en zig et zag , pour aller tout droit devant ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    sous le blanc , on retrouve le village comme endormit de tristesse ..
     
    tous joyeux on cherche à partager notre enthousiasme ..
     
    Une dame en balcon , profitant de fumer , nous donneras ses bon vœux ..
     
    c’est bien la seule que l’on verra ..
     
    à croire que ce jour ne fut pas réel pour beaucoup ..
     
    Et pourtant ,...
    on l’a senti cet air de glace ,
    vu les couleurs sans ombre ,
    respiré ces goutes de voile blanc ,
    deviné presque le bleu du ciel ,
    entendu nos sourires ,
    but nos paroles de vie ,
    resserré notre amitié en chemin ,
    entouré de joies nos pensées
    embrumé notre esprit de bonheur ,
    pour bercer nos âmes de tout l’amour qui les entoure ..
     
    que vos jours 2017 s’approche au plus, et mieux encore, du premier que l’on vient de vivre ..
     
    bonne année à vous ..
     
    bizs
    lolo
     
     
     
     
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Histoire de mur Sans rando , le nombre aux paillasses »

  • Commentaires

    1
    Olga
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 12:40

    Merci Lolo pour ce joli compte-rendu, tout en poésie et rêveries ... Avec tes commentaires imagés de photos, on s'y croierait encore.

    A bientôt pour d'autres ballades pour découvrir encore votre si belle région, surtout avec le guide exceptionnel et unique que tu es.

    Merci pour tout.

    Bisous,

    Olga

     

     

    2
    handbleu12
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 08:42

    Bon, on n'a pas vu grand-chose du paysage, iii iii Cette brume, c'est magique... Très beau compte-rendu, j'ai révassé...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :