• Les corniches et les vautours

    coucou rou

    dimanche 17 novembre 2019

    un beau jour s’annonce sous le gris du ciel .
    10 h on rigole des bonjours gelés dans la rue .
    -“ on se réchauffera en marchant , la rando est assez sportive “ je frissonne

    juste 10 km mais de la grimpe à quatre mains..

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 km pour 750 m de dénivelé avec la visite de la grotte de notre dame .

    on se retrouve en voiture au parking du belvédère des vautours ..dans les gorges de la Jonte

    Motivé , insouciant nous allons grimper .
    un sentier d’escaladeur rejoint le GR des corniches

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je retrouve les gorges de la Jonte , un territoire magique
    Comme chaque vallées creusées entre les causses ,
    elles offrent une liberté grandiose pour celui qui souffle et peine ,
    pour ceux qui donnent leur temps à la découverte .
    -“ il n’y a plus de chenille urticantes , cette année on pourra revenir marcher dans les gorges “ je fait heureux

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ oui je connaît se sentier ...il monte à la licorne , un rocher particulier là devant “ précise Maixent

    un chemin de grimpeurs , avec des passages raides comme des échelles .
    pour le début , sa calme !
    il nous faut monter au dessus des grandes falaises .
    j’aime cette idée de marche , partir du plus bas ,
    pour doucement , au rythme de chacun ,
    faire l’effort qu’ il convient ..
    La conquête du pays se fait humblement ,
    comme un long périple qui nous rassemblerait

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    notre petit groupe de neuf , se détend et s’égraine dans la pente
    Daniel et Maixent en tête , s’assurent du bon tracé
    et puis ..les autres avancent en accordéon ..
    Toujours en accort , on s’attend et se perd pour se retrouver à souffler ensemble .
    La pente porte nos paroles haletantes , bien plus vite que nos pas .
    le temps glisse sur les grandes feuilles d’érables .

    -“ hé bien ..heureusement que l’on monte , je ne me verrai pas descendre par ici “ marmonne certaine
    l’automne s’affiche souvent , je photo ses couleurs nouvelles .
    Des coins tendres , suspendus dans l’air tel des touches de pinceaux impressionnistes .

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pose au premier abris ..glou glou et découchage ..un lit de feuilles sèches tente certaine
    reste encore une bonne grimpe ..

    -“ ha oui ton bâton est bien pratique en fait , quand tu t’ agrippes avec la crosse pour grimper “ constate Olga
    une sorte de piolet pour les buis ..

    les derniers mètres se font sans paroles ,
    chacun se se trouve seul dans l’effort ,
    lent , assure les pas au mieux
    les bras en balance qui posent les mains souvent .
    on sait que se temps s’effacera dés que le plat viendra ..

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1,5 km et le GR est enfin atteint , avec la vue depuis les balcons de la Jonte ..

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

    alors là c’est images sur images ...tous les appareils clic , même les portables

    bonzaïs perchés , rochers parsemés , quilles découpées ,
    les couleurs les entourent comme des écharpes précieuses .
    on y perd les yeux , tourne la tête vers toutes ces richesses
    comme un pirate au milieu de sa grotte aux trésors ..

    la marche ralenti encore ..le plat se fait bien lentement
    les rires volent de balcons en balcon ..
    les vautours suivent les falaises et glissent tranquille devant nous ..
    Leur tête passibles nous pointe du bec , les grandes ailes à plat ,
    Ils sont les maîtres de l’air et des rochers ,
    nous simple marcheur scotchés au sol on rêve de s’envoler .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le vertige des balcons ...on s’y approche , la Licorne se voit bien , décollée du reste

    on vient d’en tout bas

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on suit le GR tranquillement , profitant de chaque curiosité
    elles sont courantes ici , alors pour ne pas les voir passer bien vite ,
    il faut savoir se poser , ralentir , et leur laisser toute la place de l’émotion .

    -“ pour manger , il n’y a pas Brigitte , pour nous rappeler l’heure “ gargouille mon estomac

    on cherche un coin repas presque sec ..pas facile

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un semblant d’abri , des rochers tabourets , sans table
    on s’installe prés du vide

    le partage commence salé , coloré , et fini sucré , chocolat ..
    -“ tu mangerais , aujourd’hui , dehors sur ta terrasse avec tes amis ?...par se temps froid et gris ! “ je sourit à Coco

    elle rigole que –“ ho non ! je resterait au chaud “
    et pourtant c’est ce que l’on fait ....et le fait bien des dimanche . c’est fou
    Je ne sais plus comment , mais les blagues tournent ,
    on s’agite ..hé oui ..pour se réchauffer les dos sont frottés
    la rigolade distend les épaules
    et la goutte de poire libère l’enthousiasme .

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Arrive le pas du loup ..
    une grille , posé depuis des ans
    qu’il faut tenir de fermée , pour que les loups du causse ne puissent pas descendre dans la vallée .

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ho ! le pas fait , on découvre les vases ..en premier celui de chine , avec son couvercle pointu

    et puis attend plus loin le sèvre ..
    je conte l’histoire de famille : la grande tante de Brigitte, membre du CAF qui a vécu la première ascension du vase de Sèvres
    grâce a internet je retrouve une image
    le 19 janvier 1936, par un groupe de membres du CAF et du Club Cévenol de Millau :
    au moyen d'une fusée qui a été envoyée par-dessus le vase et d’une ficelle pour la mise en place d'une corde et la fixation d'une échelle de spéléologie
    aventure décrite par Louis Balsan ici :

    https://www.clubalpin-idf.com/brochure/pdf/ParisChamonix_215.pdf


    je revois bien cette petite dame coquette au cheveu blanc,
    parler de sa jeunesse ,
    raconter ses impressions de pionnière pour ouvrir les sentiers des corniches
    en suivant son mari explorateur ..

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     


     

    on avance doucement sur le GR

    devant je regarde le rocher de Francbouteille ,notre prochain objectif
    un sentier y grimpe , sentier que l’on ne connaît pas
    Loin d’imaginer se qui nous attend on se prélasse

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

    Les corniches et les vautours 

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le GR , pour une petite trace qui grimpe

    les vautours nous écoutent passer , et vient la première varappe .
    Une corde à nœuds installée là aide bien
    on comprend que ce rocher se mérite

    des bouts de tessons gallo-romains témoignes du passage des anciens

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au pied du rocher , on s’interroge de poursuivre
    la varappe se montre bien plus longue
    on tente l’ascension lentement , comme en spéléologie
    sans possibilité de s’assurer mutuellement il faut être très prudent

    -“ holà , ce n’est plus du 2 km à l’heure que l’on fait , mais bien du 2 heures au km ..” je constate en rigolant

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    singe devient t’on , les orteils s’agrippent comme les doigts
    à quatre mains l’on avance vertical ..
    avec la certitude sublime ...qu’il faudra tout redescendre bien plus lentement .
    les marches sont bonnes , la roche ne glisse pas
    seul le vertige peu nous freiner à chaque pas .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au sommet , le passage inquiète ..une corde rassure tout juste

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la croix ..houff

    de là le spectacle prend le souffle .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Maixent avance sur l’autre pointe ..c’est grandiose
    se sentier est magique ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    On singe encore ..mais en descente ..
    tandis que les vautours se rapproche .peu être créons nous une ascendance ?..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le francbouteille ..avec lenteur
    le sentier suit l’arrête pour remonter vers une piste sur le causse ..
    nous voici entre les arbres dans la mousse épaisse des coins d’hombres ..
    chaud et fatigué , la rando pourrait se finir bientôt que l’on en serait comblé .
    et pourtant il nous reste encore bien autant à faire ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une autre partie de plaisir se présente ..suivre les falaises les plus hautes ..
    remonter le Tarn sur 1,5 km ..
    T’as le rire Coco ,
    Coco t’as le rire ,
    pas de doute Coco ,
    tu nous fais , toujours ton beau sourire .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe des coins surprenants , qui invitent d’y rester
    c’est certain il faudra revenir ..revoir tout cela
    15 h 30 s’affiche , impossible de lézarder ..surtout sans soleil
    un trou comme une fenêtre dans la falaise, et je me croit dans un vaisseau de pierre .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    du hublot le panorama vogue au dessus des vallées ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    encore un coin étrange , né de l’érosion .

    viendra la piste ..et le GR qui va à Cassagnes
    le retour est là ..mais pas encore la fin des aventures ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on commence le sentier du ravin de cassagnes ..une belle descente .
    les jambes pensent en finir vite ..c’est sans compter notre dame !

    les voitures sont juste en bas ..à porter de voix
    et lolo demande de remonter..

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le moral est curieux ..que va t’on voir ?

    pour l’instant sa grimpe terriblement..et la nuit sourit presque

    les gambettes chauffent ,
    couleur joues givrées ..
    je ne sais plus comment j’avance , ou se trouve la force ..
    sans doute dans l’envie de connaître la grotte ..
    Et toujours avec le sourire ..mais sans rien d’autre
    à bout de volonté , Colette s’arrête ..elle ne verra pas notre dame ce soir .
    -“ OK vaut mieux que tu redescendes très doucement tant qu’il fait jour ..on te rattrapera “ je lui laisse amicalement

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la grande cavité se visite impressionné

    On reste petit , fini la rando ..le spectacle se grave en émotions .
    un vaste monde particulier ou les fougères gagnent leur places contre le noir.
    l’écho s’amuse à nous grandir
    la lumière dessine des fantômes , crée des ombres sans couleur
    l’air se fige sur un temps de goutte à goutte
    c’est si loin de nous , irréel , et pourtant si présent

    la journée tombe ..on rattrape notre amie
    bien des paroles lui donne nos impressions de la grotte .
    elle y viendra au sur une autre foi

    quoi dire de plus
    tous contents , ravi de cette journée bien grise
    on se quitte..
    heureux qui comme Ulysse à fait un beau voyage
    ou comme ceux la qui conquirent la région,
    puis se sont retournés plein de rêves et passions ,
    vivre avec les autres , l’amour des paysages ..

    à bientôt
    bizs lolo

    « Les Fontaines voutées de Séverac le Châteaules Serres & travers de Lapeyre »

  • Commentaires

    1
    olga
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 13:01

    Magnifique compte-rendu Lolo .

    Le style est devenu fluide et le dosage en poésie est parfait. 

    Bisous

    2
    Mireille
    Lundi 25 Novembre 2019 à 20:28

    Coucou,

    Un compte-rendu bien conforme à l'original, et de beaux souvenirs qui restent gravés dans la mémoire !

    Merci et bisous,

     

    Mireille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :