• Massebiau et la baume du Roubelier

    coucou rou,

     

    Dimanche 6 décembre 2020, 

    Matin creuvé, levé épuisé, la tête en bulle de savon,

    l'envie de rien prend toute la place.

     

    -"Ho Lolo, on va marcher c't'aprèm?" fait l'ami au bout du sans fil.

    13h30, le rendez vous est donné.

    13h rien! pas d’énergie, de la pluie, du vent tout gris.

    je ne me prépare même pas, de toute façon on va annuler.

    Biiiip 13h15, -" on part pour le rendez vous, à de suite" nous réveille Maixent.

    Hola, vite, le sac, chaussures chapeau, houlette et voilà.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un petit tour, maniere de prendre l'air. 8 km pour 450 m de dénivelé.

    On va voir ou revoir la baume du ravin.

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On est tous surpris de se voir là,

    Le petit groupe de dimanche dernier et en marche .

    les papotent commentent notre manque de volonté,

    En fait personne se serait sortit par ce temps de Me....de, froide.

    Mais de savoir que l'on se retrouve alors on est venu...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le ravin du Roubelier, cache l'ancienne décharge de Millau,

    et présente un air de montagne.

    entre les gouttes on grimpe tranquille.

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Km 1 , on devine le porche de la baume dans les rochers.

    certain se souviennent d'une foi, Lolo avait perdu le rocher,

    sans trouver la grotte le groupe c’était perché dans les buis.

    En avril 2019 pour pâques : http://rando-lolo.eklablog.com/de-massebiau-au-serre-de-cocut-a161923328

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aujourd'hui on va la trouver. on grimpe par le sentier de trail, puis on bifurque à gauche.

    Christophe nous rejoint en courant, avec Margot.

    Une gentille surprise, lui aussi voudrait connaître la baume.

    le ciel semble tomber a mesure que l'on monte.

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du RoubelierMassebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se trouve au dessus de la falaise la grotte est en bas, on redescend donc jusqu'à l'entrée.

    Ha il faut en vouloir, avec les rochers mouillés, la terre glaise,

    et la pente raide, pour arriver à l'abri.

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il sera dit qu'on doit rester là.

    La neige couvre le ciel, les gros flocons passent devant la lucarne comme les parasites des vielles télés.

    Les briquets de Michel sont allumés, bien vite le feu crépite le bonheur.

    C'est la magie des Causses, les abris prêt à l'emploi.

    Un journal du bois sec , un foyer.

    Le mauvais temps reste au dehors.

    En cercle chaud les bons moments tournent en rond.

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Besoin de presque rien, envie de pas grand chose, on est là sans prétention,

    Sac au sol, vole le thé, le café brûlant, croque le chocolat,

    et gâteaux fondants.

    l'instant dure sans compter, facile dans l’odeur des flammes, et de la terre.

    Debout fier et humble on laisse la paix grandir avec nous , c'est si simple.

    La rando est sortie de nos têtes, depuis que l'on est entré dans la grotte.

     

    On se dit de rester encore, laisser passer le temps et puis on verra...

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le ciel nous appel, plus clair, il invite a reprendre la marche.

    Rentrer direct, ou alors continuer? On est indécis.

    Chacun semble comblé pour la journée, quoi faire de plus?

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais le parfum de folie revient bien vite. Un passage tout raide, droit dans la pente

    et Lolo lance ses Alleeeeer Hé!

    Une grimpe qui ravigote l'esprit de rando.

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du RoubelierMassebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brigitte en 3 capuches sourit encore, le souffle réchauffe le corps.

    La pluie revient au sûr, on quitte le ravin par ce raccourcit pentu.

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se dirige vers la piste des antennes, le sentier de bordure est superbe.

    Je promet la descente par une trace perdue.

    le jardin attend dans la vallée.

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du RoubelierMassebiau et la baume du RoubelierMassebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on cherche un peu la trace perdu, mais avec un GPS on devient bon.

    le sentier est juste ouvert entre les buis, direct en pente droite.

    C'est un coin de magie verte, où les bruits s'étouffent dans les feuilles.

    Bâtons en avant on évite de rouler les pierres.

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on devine le Mona, à mis pente une ouverture entre les arbres laisse passer la pluie.

    on replonge dans le sentier, reste encore de grands moments pour arriver le long de la Dourbie.

     

     

     

     

     

     

     

    Massebiau et la baume du Roubelier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Reste 2 km tranquille, à longer la rivière .

    Un bon sentier qui nous rentre .

    Fatigués, rincés plusieurs fois, on pense encore au feu .

    Qu'il est bon de le sentir entre nous , comme un souvenir intemporel.

    Le goûter au coin du feu , sur le Causse c'est quelque chose...

    On en refera, promis...

     

    bizs

    Lolo

    « Massebiau et les grottes rosesPetite boucle de la Roque St Marguerite »

  • Commentaires

    1
    Francine
    Dimanche 13 Décembre 2020 à 17:49
    Snif et resnif j’y étais pas
      • Lundi 21 Décembre 2020 à 14:38

        snif, aussi , ils nous tardent de vous revoir.

        bisous, bisous.

        lolo

    2
    P12
    Dimanche 20 Décembre 2020 à 12:47

    Vous parlez de GPS, mais il serait plus judicieu de mettre en ligne les traces ainsi que les WPT des endroits les plus représentatifs.

    bien cordialement.

      • Lundi 21 Décembre 2020 à 14:36

        coucou P12,

        Votre commentaire est pertinent, mais je ne fait pas un blog pour inciter à suivre nos traces.

        C'est juste un recueille de souvenir très personnels,

        qui permet à ceux qui m'accompagnent de revivre mes impressions de la marche.

        Ils découvrent ainsi ma sensibilité, qu'il est parfois difficile d'exprimer de vive voix.

        De plus, bien de nos ami e s qui ne marchent pas explorent eux aussi les endroits qui leur sont inaccessibles, en lisant ces pages.

        Ce blog est avant tout un lien, qui devient précieux entre nous tous.

        Bien entendu je ne suis pas avare de nos parcours, je renseigne ceux qui s'y intéressent.

        Mais comme on passe parfois par des zones particulières il est difficile de laisser libre accès à tout internet...

        Merci d’être passé par ce blog ,

        Bonne rando à vous

        lolo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :