• coucou rou ,

    dimanche 15 décembre 2019 ,

    jour de calme , au soleil arrangé ,
    comme dans les îles , il brille sur la mer ..
    En plein océan de brouillard dans la rue , on rêve .
    les cocktails de sourires réchauffe les pensées .

    La brume épaisse nous rassure ,
    on va quitter ces bas fonds pour les rives de la blanche mer ..

    -“ sur le Larzac , Cécile et J Yves propose le goûter d’après rando “ j’éclaire d’envie ..

    -“ Alain et Marie Jo nous retrouve au départ de la Salvage “ ajoute Brigitte ..

    de surprise en nouveauté le groupe prend vie ..

    On démarre , une voiture nous rattrape .. de justesse ..
    C’est Renaud qui arrive ..superbe surprise , longtemps que l’on ne s'est vue ..
    Ha cette rando va faire du bien ..le programme nous ressemble ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     


    presque 15 km pour 450 m de dénivelé ...un peu monte-descend ..


    14 au départ ..., en théorie autant à l’arrivée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    hé oui le soleil éclaire le ciel bleu ..

    le centre de vacance de la salvage est comme en été ..
    grande piste pour commencer les retrouvailles ,
    on avance de pas-en-pote , les têtes dans nos histoires de vies .

    Les nouvelles fond du bien , s’entendent et se mêlent en vrac ..
    travail qui change , petit bonhomme qui attend de naître , souvenir de la blaquierre ,
    aventure de spéléo , santé qui résiste .., on écoute lentement..

    -“ en théorie ! , je prévois de manger ...au , trou de Madame , d’ici 3 km “ je m’avance

    bien attendu .., lentement , personne n’y croit ! et peu connaissent .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 2 ...on s’égare quelques instant ... le sentier joue , cache cache sa gratte pour me trouver ..

    on s’amuse avec lui jusqu’à la rivière blanche ..

    entre les branches le brouillard coule dans la vallée de la Dourbie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une image qui vient de l'Aigoual ,
    elle me donne l’impression d’un voyage dans le temps .
    celui ou les eaux façonnaient les falaises ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    bientôt 3 km de fait ..

    les brumes s’évapore , le ciel se couvre ..et le trou se devine ..

    d’abords c’est un vautour qui nous occupe . Posé bien plus bas il attend l’air chaud .

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le site de La Poujade ,est curieux vue d’ici ....et le trou de madame bien caché entre les falaises ..

    je l’ai marqué en blanc sur la photo

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ mais on y va comment ...sous les rochers “ se questionnent les plus réfléchit du groupe ..

    glissade sur les feuilles mouillées ...dans une pente , piste noire ..

    j’aime ces mots inquiets , qui rapproche chacun de nous ..
    Ceux qui marchent en crainte sont assuré par les autres ..

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    descente aventure ..suivre bien les zig et zag ,

    un peu de cul posé , bien des rires ,
    et du temps , beaucoup de temps à partager l’expérience ..
    l’enthousiasme de découvrir se retient d’autant que la pente entraîne ..
    c’est un ensemble de peur , qui s’échappe des lèvres ..
    Mais grandit une certitude de faire l’incroyable ensemble ..

    Comme un coup de magie , on est trop bien à se faire peur , en toute sécurité ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

    voici le trou ..et nous

    -“ mais certain , ne sont pas descendu ,! ha alors on ne mangera pas là ..” je constate

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le balcon est très privé ..somptueux

    la vue sur Millau , les gorges , le viaduc ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on s’écarte un peu devant la grande diaclase de madame ..une verticale de 130 m
    un peu de varappe , d’assurance improvisée ,
    le coin est apaisant

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on remonte donc , retrouver le sentier des corniches

    un beau balcon va nous servir de terrasse repas ..

    vertigineux..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    se croire vautour posé là ,
    sentir l’air du bas pour décoller du regard , aller au loin ,
    tourner les yeux pour saouler la tête de vertige .
    Tant de rochers restent là , beau et tranquille ..
    le spectacle se joue depuis si longtemps ,
    qu’il n’est pas suffisant de ma vie pour en voir finir un acte ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 4 ..le resto ferme les sacs bien vide ,,
    On est lourd des ventres , les esprits dans le vin de cynorhodon .

    le temps grisonne ..et la marche se dévoile au loin .

    des km à faire au dessus des collines pour passer un ravin ..

    un long moment de descente ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 6 la grande pente commence ,

    à gauche la colline à rejoindre , au milieu la Dourbie ..
    certain s’interroge ..
    tout se que l’on dévale , on devra le ravaler en grimpant !
    et un peu plus ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voila le ravin à franchir ..faudra t’il atteindre la Dourbie pour passer ?

    Hé ben , ils marchent en profitant des vues magiques ..
    la grimpe sera pour après ..

    je les photo comme des aventuriers .
    posé dans un film de saga fantastique , en quête d’un vieux village oublié ..clapade le vieux!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la grimpe commence par les mousses ..
    puis c’est raide , le cœur coupe le souffle, nombre de nous ne pense plus ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    il y a peu on descendait des rocher d’en face ..lol

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 9 et plus .. : clapade le vieux ..on pose et respire se patrimoine ..

    une maison en grotte ..avec son four à pain troglodyte ..
    c’est particulier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’esprit en action , nos réflexions tournent en rond ..
    sa fait du bien de ne pas bouger ..
    on prend un peu du temps d’autre foi .. celui des gens qui ont bâti ici leur vie .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     


    on reprend la pente jusqu’au soleil ..km 10

    la grisaille à fondu ..on va faire une partie plaisir chaud de la rando ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les images changent . c’est imprévu , autant de lumière

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on doit longer ces falaises jusqu’à la grotte de clapade

    versant soleil ..sa nous va

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un abri caché et à connaître ..tout en rose il attend les gens gourmand de bon moments .

    la lumière se faufile par les rochers ,

    le coin garde bien des histoires ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la grotte est là , devant la vallée .

    grande ouverture

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on visite facile ..et on pose à la préhistoire ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    prochaine étape la chapelle de st martin de Mauriac ..
    on la devine bien dans les rochers ..
    encore une grimpette ..qui va finir les jambes ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de MadameDe la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     


    il reste que peu de chose ..

    une lumière rouge sur la nef , une croix ..

    chapelle de X siècle .. quelques info de son histoire ici :https://www.persee.fr/doc/amime_0758-7708_1989_num_7_1_1187
    lire en page 38 .


    on rentre par la piste de la salvage ..plus de 3 km tranquille ..

    la nuit avance doucement , nous aussi
    on la trouve aux voitures , douce et calme .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la Salvage à la Clapade , sans oublier le trou de Madame

     

     

     

     

     

     

     

    et l’on se réchauffe dans la bergerie des amis ,
    restaurée par Cécile et Jean Yves ..

    la rando cale les pattes sous les fauteuils.
    gâteaux de la maison , et bière spéciale .
    avec mousse en crème chantilly qui dessine les moustaches .

    on bulle des instants bonheur sans modération,
    comme dit la chanson

    qu’il fait bon y être ..
    chez ces gens là ..


    bizs
    lolo


    2 commentaires
  • coucourou ,

    8 décembre 2019
    il attend seul ,
    un sourire dans le brouillard mouillant ,
    10 h personne n’est là ..

    -“ ho Michel , toujours fidèle..” je lui fait un grand bonjour
    en deux minutes , nous voila 6 ,
    Pascal sans les chouquettes habituelles ,
    justifie son retard ..
    -“ plus de chouquette dans Millau se matin ..j’ai tourné partout “..
    et Brigitte de le rassurer :
    -“ tan pis , ma sœur nous invite pour un goûter de fin de rando “

    -“Nébian j’y passe souvent , mais on ne connaît pas “ réfléchit Maixent
    -“ on devrait y retrouver un air bien bleu “je promet à Marinou

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    15 km pour 390 m de dénivelé Trace Openrunner N°: 10783496

    marche facile , bien balisée , mais quand même fatigante de plusieurs grimpette .

    Place Joliot Curie , 11h13
    se forme le groupe des 13 .
    -“ holà , la chaleur , c’est fou ! regarde ils arrivent sans pull “ constate Marinou

    Amie , famille de l’Hérault nous retrouvent ..
    deux jeunes couples rayonnent entre nous .
    Les vieux regards rajeunissent , éclairés d’une fougue oubliée .
    -“ me voila , Marion , j’ai lu vos aventures , et avec Maël on a refait plusieurs de vos rando” m’enchante la belle .

    On rencontre aussi Arthur , jeune dynamique ,qui vient se promener en amoureux .

    Comme un ban de poissons dans un lagon bleu
    je vois le groupe frétiller heureux ,
    à chacun sa forme , son éclat ,
    la parade s’invente délicate ,
    On traverse le village en saltimbanques du bonheur
    Insouciant , libre et sans peur ..
    un esprit de gentillesse nous invite à la découverte .

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’en oublie mon rôle de témoin , et me laisse porter par les mots sympathique .
    On grimpe déjà la colline de la Ramasse ..que je fais les premières photo .
    -“ la Ramasse on connaît bien , c’était notre terrain de sorties à l’école “ se souviennent les jeunes
    ils nous racontent les courses d’orientation , le territoire interdit ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    allègrement on grimpe , bien vite pour nous autre

    le Vissous pointe en triangle dans l’azur
    c’est une autre saison qui nous reçoit
    un mélange de lumières printanières et douceur d’automne
    les jeunes découchent vite fait
    en tee-shorts , les manches de pulls nouées à la taille
    ils nous montrent l’insolence du soleil de décembre ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Nébian s’enfonce , l’horizon touche la mer

    De cette colline , le pays grandit , étale une variété insoupçonnée .
    -“ il se dégage un bien être , surprenant , un moment paisible ici . “ réfléchit trop fort Michel

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     


    km 3 , Brigitte vient de passé son heure .. on s’écarte de la trace pour être en vue de tout ..

    certain sont égarés , on les attend pour le repas
    le Vissous , le Liausson marquent les points hauts de la terre
    nos histoires passés , sont là devant nous ..
    on s’en dit des bons souvenirs de marche ..
    C’est la joie de perpétuer une simple volonté de rencontre qui s’échange ..
    -“ notre ami René , vous donne le bonjour , et m’a confirmé tout le plaisir qu’on aurait avec cette rando “ je trinque le premier

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Assit en théâtre antique , la scène nous regarde jouer des papilles ..

    Les deux retardataires avancent sur la piste , les chips craquent déjà ..
    Que dire , ce jour ou tombe la pluie de neige dans l'Aveyron
    Il est ici , un temps de se laisser tomber en arrière ,
    le corps dans le thym , la tête au bleu , les yeux dans la lumière ..

    le repas est un rêve éveillé ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis certain vont rêver pour de vrai ..
    nous autre , plus loin sur les grandes murailles de pierres
    on se dresse dignes ..pour une méditation bien trop facile ..
    yeux fermés , notre bulle prend la lumière des paupières ,
    les voix , les bruits ,s’approchent clairement sans agressivité
    le souffle accompagnes le cœur dans la paix ,
    le soleil joue les amoureux bouillant
    l’air sensuel couche les poils ,
    je détend les muscles bien au delà du calme ,
    et je laisse mes pensées s’alléger sans crainte ..

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    4 km de fait , le repas se digère lourdement ..

    un cèdre imposant comme une échelle de pompier tente les jeunes

    moment ludique qui défoule

    Moi c’est la bruyère qui m’appelle ..fleur d’hiver

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour arrivé au Mas Roujou des mignons , petits ponts sautent la Dourbie et les béals

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 7 , c’est une autre grimpe ..pour aller à la Tourelle

    le chemin des oliviers ..
    C’est ravissant , pouvoir marcher contre ces arbres argentés
    franchir les terrasses entretenues ,
    on est dans l’intime des hommes cultivateurs ..
    Un esprit perpétuel , vit ici depuis que les pierres sont posées en capitelle ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

    les lieux sont respectés , propre et accueillant ,
    on les découvre doucement sans laisser de traces .
    c’est un trésor qui nous est donné de connaître ,
    sans vitrine ou grille protectrice ,
    Qu’elle chance de le toucher pleinement ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    du haut du mur ..on cherche un autre château ..Aumelas je le devine avec peine .
    Plus visible la suite de la rando ..jusqu’à la fumée

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Petite colline , grande vue !
    on en est surpris .

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    direction la fumée , pays grand ouvert ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    diiig diiig , diiig diiig , diiig ...pas de dingue ni dong ..la cloche est trop petite

    La chapelle St Jean attend les sonneurs de passage
    un joli Mas plus bas , donne la touche de Provence

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 9 ...et plus !
    une petite route entre vigne et olives ,
    des rosiers restent fiers de leur couleur ..
    la colline en face nous attend avec ses meules ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    toujours la Dourbie on la retraverse , et commence  le chemin des meules ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    joli chemin dans les chênes , je nous crois dans une aventure tolkienne
    à la recherche d’une mine ancienne

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     


    le balisage à changer ..un nouvel itinéraire descend en escalier
    on s’éloigne encore de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le village reste au loin contre les collines de la Ramasse .

    et sur la droite on devine notre retour par la collinette ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de NébianDe la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la fumée ..s’approche bientôt le retour sur Nébian ..
    Mais là on rentre dans la mine des meules ..
    une carrière de grés faite au pic , il y reste des ébauches rondes
    Des traces de labeur forcené marqué dans la roche ..

    c’est le site le plus marquant de la marche


     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis pour la dernière fois nos Beatles traversent le passage ..

    Mélodie d’eau douce qui va en paix ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 13,5 ... droit sur le village on rentre par la collinette ..
    une belle vue de fin
    qui dure tout le retour

    on y passe les oliviers les cyprès , et la vigne ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    tableau simple d’un clic en marche

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    plus travaillé , je le veux provençale ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la plaine vaut les collines , j’aime tout d’ici et là ..

    c’est une marche charmante
    une leçon d’amour simple de la campagne habitée ..

    les jambes nous coupent un peu les mots
    on marche sans dire trop
    juste notre plaisir se raconte
    on rentre au village par le sentier des mille plantes ,
    une leçon de botanique en marchant ..
    le temps nous traîne aux voitures de plus en plus lentement ..
    et puis c’est les retrouvailles pour le goûter

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la tourelle aux meules autour de Nébian

     

     

     

     

     

     

     

     

    grande maison , petite table de salon ..

    on s’est avachit sur le canapé ..alors la table à manger restera vide ..

    et là s’organise le temps des bulles
    gâteaux pêches
    assiettes à genoux
    on est bien trop bien ..

    les chauffeurs se reposent , et nous on laisse revenir la journée ..
    Qu’il est bon de s’étaler serré contre l’autre
    d’entendre les jeunes heureux
    de voir les autres fatigués sourire toujours,
    et d’être chez l’un , bien mieux que chez soi .

    ce temps est magique
    Les bizs de l’au revoir se prolongent en douceur amicale ,
    les yeux droit ouvert gentils
    écrivent directement sur le cœur de l’autre ..

    le mien devient un livre de mots choisis
    qu’il m’est difficile d’ouvrir sans un pincement ..
    à bientôt

    bizs
    lolo


    5 commentaires
  • coucourou


    Premier jour d’hiver , de météorologue ,
    2019 , dimanche premier décembre ,
    10 heures le groupe se retrouve sous le brouillard .
    nous seul , on anime la rue embrumé .
    C’est beau de voir des visages soleils un matin gris .
    L’enthousiasme de chacun rayonne en sourires

    -“ nos ami e s de Verrières ne peuvent pas randonner se dimanche ,
    aussi ils nous invitent pour le gouter d’après la marche “ je me délecte déjà


    le programme est posé , départ de Verrières ..

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    15 km pour 500 m de dénivelé ..Trace Openrunner N°:10761814

    on se retrouve au village ,
    les quatre uns , autant d’unes ..
    pour un jour de rêve en paix..

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le village sous couette froide ,
    faignante tranquille .
    juste la cloche , un coup pour la demie ..
    et le bruit s’éloigne ..

    on attaque par une grimpe , un sentier qui va nous réchauffer .
    la moustache perlée ,
    le souffle buée , les jambes en vielles cannes raides ,
    le dos dans les sacs lourds ,
    on sait que l’on est fin prêt pour se régaler ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    wouha ..fini la grimpe raide ..voici la Rouvayrette ..
    le petit coins des chênes ..

    on y pose respirer le charme ..le brouillard s’évapore
    le soleil dans le bleu réveille les couleurs .
    Les chênes cette année , déploient des robes dorées aux subtiles nuances ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le causse rouge , se fait facile ..on y traîne

    se raconte une passion surprenante ..
    Chantal parle de bain , d’hiver , de nature et d’eau vive.

    elle pratique la baignade en eau froide .., très froide 10 ° et moins ..
    je demande à faire aussi ,
    les bienfaits semblent impressionnant .


    alors on en rit , s’échange des questions pratiques..
    le groupe l’interroge curieux ..
    la piste toute tracée colporte ces histoires dans les bois ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    holà ! Grisets .. j’appel ..
    les bois sont comme un film de Disney .

    les gens de tête marchent dans les contes sans fée ..
    Mais les derniers s’arrêtent pour se baisser .
    l’omelette sera bien bonne ..

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se retrouve à Vézouillac .
    une table , des poubelles , et la rando étalée en panorama .

    -“ je mange à table pour une foi “ rigole Brigitte
    c’est juste l’heure !

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    encore un repas de dimanche en extérieur ,
    ou l’on prend plaisir de vider les sacs pour alourdir les panses .
    l’appétit ne se cherche pas ,
    c’est facile , évident , sans questions ,
    on dévore c’est tout .
    l’alcool réchauffe les têtes ,
    les chips enduisent les paroles croustillantes
    et les pâtes de coins maisons sont jugées coupable de gourmandise .
    enfin le café parfume le chocolat ,.


    une superbe table amie , à la taille de nos échanges .
    on vit là un moment sans fin redouté ,
    Comme une fête attendu , préparée pour être bien ,
    ou chacun oublie les autres jours ..

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ bon , en théorie on trouve un sentier qui descend au viaduc “ j’espère tout haut

    Vézouillac , est un petit hameau charmant , mais je ne connais pas de chemin

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    L’automne s’affiche en rouge

    du houx ici ..sur une terre calcaire
    on passe le porche de l’auberge et le sentier ..?

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    il est dans les ronces ..la trace balisée jaune est redevenue sauvage

    là mon bâton d’acacias trouve la place ,
    à grands coups et belles volées,
    les ronces s’écrasent sans luter.

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe au pied du viaduc .

    le grès s’érode , le temps passe

    L’ouvrage nous impressionne .
    Les chemins de fer on sut bâtir avec élégance .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 6 on passe à la chapelle ..

    -“ je la voit souvent depuis la route , et j’ai toujours voulu y aller “ , sourions ensemble entre hommes..

    Nos rando parfois , réalisent de vielles envies de découverte .
    cette église dégage un enchantement de rêve accompli ..

    La pensée de plonger les fesses
    rigole devant la source .
    je me contente d’y tremper l’ombre du randonneur .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on suit la piste , direction Serres
    entre les chênes bruns ou dorés ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    puis la piste se fait joli sentier .Il tourne un prés belle vue .

    en arrière ,le pays montre  notre passé à vézouillac , et son viaduc .


     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    devant nous , le Serres entre les butes de Suéges et Luzergues ..
    on y va , par les bois dorés ..
    Que dire , de ces pas ,
    marchés en ligne de gens tranquilles .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La paix du ravin , trouble un peu nos paroles ..

    -“ plus la peine d’aller loin , même si proche de l’autoroute , on a bien des lieu à connaître” voit on avec envie .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le Serres passe vite ..
    on commence une longue balade entre les collines ..
    piste facile , en front on avance au soleil .

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je sprint une pente pour l’image de la bute de Suéges

    ses falaises en lumière m’appelle pour une prochaine rando
    Pascal , vitesse 2 bâtons , fonce plein sourires

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 10 , 5 , on s’approche de aldiguies
    à droite les piles du viaduc de Verrières .

    on va longer les prés verts ..
    la rando se voit brillante , les arbres translucides
    La campagne fête l’automne au soleil .

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    je me retourne pour une image ,
    on devine notre passage à vézouillac , Serres , et au delà .
    maintenant au bout des prés verts ,
    je garde un grand paysage ouvert au ciel bleu..

     

     

     

     

     

     

     

    De Verrières à Vézouillac De Verrières à Vézouillac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    et puis c’est la descente tant attendu ..
    la dernière , sans monté redoutée.

    au soleil bas , les feuilles dorent encore un peu plus
    on pense à Marinou qui nous attend
    la table mise , assiette à gâteau maison
    jus de pomme délice
    café frais , brûlant .
    elle nous ouvre sa porte ..
    -“ asseyez vous , ..rentrez , rentrez ...” un beau sourire qui parle..
    On se pose sans rien faire , elle s’agite
    parle gentille , organise le service ,

    La voila au cœur de notre rando ..
    on l’accueille fatigué , heureux , et laisse sa fougue nous secouer de joies.

    C’est des fins comme celles ci
    qui transforme un jour joyeux
    en souvenir de rêve ..

    Être là entre nous , las de marche .
    et attendre ..je ne sais quoi , en fait rien !
    attendre juste que l’on décide de se lever
    et se dire merci pour tout ..

    Un tout bien trop grand pour chacun de nous

    bizs
    lolo

     

     

     

     


    1 commentaire
  • coucou rou

    24 novembre 2019
    lendemain de forte pluie ,
    il nous faut de beaux chemins colorés .
    de l’espace tranquille .
    Alors pourquoi pas les forêts de Lapeyre .

    Un coin qui m’attend depuis des ans .
    c’est une frontière ,entre Causses et Rougier .
    qui sait accueillir les curieux de tous ordres .
    nombreux sont les chemins balisés ,
    pour les cavaliers ou les coureurs extrêmes .

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    15 km pour 540 m de dénivelé

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    dans un mois c’est noël , l’hiver n’est plus très loin .
    le temps passe après tout .Le futur saute au passé chaque jour .
    hé si ! ,à présent pour se trouver en paix , il suffit de belles respirations .
    Allons partager l’instant tranquille de notre vie .

    les couleurs prennent le temps de l’automne
    tout est calme , surréaliste , après la tempête ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le vieux pond d’une voûte enjambe la Sorgues ..
    notre marche devient charmante ..
    sans doute l’absence de soleil .tout est timide
    La coiffe grise supprime les ombres sans tuer les couleurs .

    -“ ces collines sont bien belles , c’est magnifique “ regarde Marinou

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    petit trou qui coule ..et l’on s’arrête .

    c’est mignon ..
    -“ va dedans ..pour une image “ il s’exécute ..et nous on pleur !

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C’est un chemin de cavaliers ..
    débroussaillé au dessus des têtes .
    on longe la Sorgues sur 2 km ..
    -“ holà on dépasse les 3 km heure , “ rigole Maixent
    les blagues du jour commencent ainsi ,et puis on grimpe un sentier .
    La vitesse s’évanouit sous les buis .

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un petit champ ouvre la forêt ..comme sur la page illustré d’un livre .

    la sensibilité des arbres habille la pente avec richesse .
    on va pénétrer entre ces couleurs pour grimper bien plus haut ..

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Il a bien plut , chaque ravin chante la montagne , la terre n’est que feuilles
    -“ il te faut flotter comme les feuilles ..sa marche tu vas voir “ dit on au suivant ..
    Résultat une chaussure mouillée sur quatorze !....un pied gauche .

    les couleurs montent doucement , l’eau dévale libre
    l’air ne bouge pas , je nous vois bien tranquille .

    C’est un jour d’évasion lente , façon limaçon
    ou tout le plaisir est dans la trace que l’on laisse derrière .
    J’oublie les hier tendu ou trop mou ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ ha oui ..là je pose ..c’est parfait “ s’assoit Brigitte à son heure .
    il est dit que Michel noterait bien ce coin.
    alors repas ...
    un moment ou l’on pense aux absents ..sans café ni rouge ..
    Mais des plaisirs sortent quand même du sac ..
    pains aux épices de pascal ...une légende vivante , du moins jusqu’au dernier morceau ..
    Confiture de coins de Marinou ..une autre légende à naître .
    -“ ha , j’ai prévu ..le gouter à l’arrivée “ nous invite Cécile

    La surprise sera garder jusqu’aux voitures .

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on reprend la piste pour finir la cote ..je pense qu’il reste encore plus de deux km à grimper

    -“ sa fait un moment qu’il nous annonce que l’on est a mis pente “
    -“ c’est quoi ho juste la mis pente ? “ rigole Jean Yves..
    -“ tu verras , dans 30 mn on y sera encore “ sourit pascal ..

    J’explique ma théorie de mi hauteur de colline sans convaincre personne ..

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après bien des plaisanteries , on arrive presque en haut ..

    tout prés du Puech Baylet ..plus de 6 km de fait
    le pays est là ..posé en paix ..
    au loin le Larzac , puis les avants causses , la vallée de la Sorgues
    et en bas Lapeyre , notre petit village du départ
    on a la vue sur les causses ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    à gauche St Affrique , qui brille sous une éclaircie ..

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on s’attarde un peu ..

    nous voici sur la limite ...le Rougier est à notre droite
    encore un peu de marche ..

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Km 7 , la plaine de Montlaur

    le Rougier ..en vert pâturage

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 8 ..des VTTistes nous double d’un bonjour

    -“on passe ce col , remonte en face , au bout des prés vert , on descend sur la gauche “ je dessine le reste de la rando

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Lapeyre nous regarde tourner , les arbres en écharpes dorés autour des près .

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un point de vue sur le château de Montégut
    on reste encore en limite plaisir

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     


    on était au relais ..tout à l’heure en fin de cote ..
    maintenant on se prépare pour la descente ..

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un nouveau passage se présente ..celui du Mur de la Loubière ..
    La forêt taillée , droit dans la pente , c’est un sentier de monté ..

    Le Chrono du mur de la Loubière : à voir ici ..

    les Serres & travers de Lapeyre

     

    http://www.st-aff.fr/comcom/?lang=6&gr=6500&th=6502&art=4226

     

     

    les buis sont sans feuille , la lumière est étrange pour nous
    Bien trop clair pour ces bois ..
    on a l’impression d’être dans une foret de bonne fée ..lumineuse

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un sourire ..à mis pente !
    après presque 2 km de descente direct ..on prend la petite route
    abandonne le circuit chrono pour le jaune tranquille .

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    encore des arbres colorés..et un sentier poétique

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une foule immobile habillé de mousse , implore a notre passage les années passées.

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ici aussi bien trop de lumière , les buis souffrent des chenilles dévoreuses ..

    et bientôt ces mousses vont sécher ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    la terre de feuille , ciel de feuille ..on serpente de tranquillité ..
    La queue de vison nous fait rire ..
    des jeux faciles de mots équivoques nous occupent l’esprit
    tandis que le corps commence de s’endormir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on passe non loin du cimetière ..
    laisse une belle ruine sans savoir .. la chapelle de st Caprais de Lapeyre
    Une particularité du 12 siècle

    à voir ici en fin d’article ...https://www.persee.fr/doc/anami_0003-4398_1969_num_81_94_4623

     

     

     

     

     

     

     

     

    les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre les Serres & travers de Lapeyre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Voila la boucle se ferme avant la nuit ..

    le vieux pont est bien là

    On reviendra au sur dans ces coins agréables de marche .

    C’est bon de voir un jour la présence des ami e s ,
    se sentir avancer tranquille sans reproche ,
    et partager facile les moments d’inquiétudes ..

    le présent sent bon l’automne colorée jusqu’à la nuit ..
    Et le goûter se dévoile au voitures ..
    de délicieux moelleux aux ...je sais pas !
    Cécile donnes nous la recette ...de grâce
    bizs
    lolo


    votre commentaire
  • coucou rou

    dimanche 17 novembre 2019

    un beau jour s’annonce sous le gris du ciel .
    10 h on rigole des bonjours gelés dans la rue .
    -“ on se réchauffera en marchant , la rando est assez sportive “ je frissonne

    juste 10 km mais de la grimpe à quatre mains..

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 km pour 750 m de dénivelé avec la visite de la grotte de notre dame .

    on se retrouve en voiture au parking du belvédère des vautours ..dans les gorges de la Jonte

    Motivé , insouciant nous allons grimper .
    un sentier d’escaladeur rejoint le GR des corniches

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je retrouve les gorges de la Jonte , un territoire magique
    Comme chaque vallées creusées entre les causses ,
    elles offrent une liberté grandiose pour celui qui souffle et peine ,
    pour ceux qui donnent leur temps à la découverte .
    -“ il n’y a plus de chenille urticantes , cette année on pourra revenir marcher dans les gorges “ je fait heureux

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ oui je connaît se sentier ...il monte à la licorne , un rocher particulier là devant “ précise Maixent

    un chemin de grimpeurs , avec des passages raides comme des échelles .
    pour le début , sa calme !
    il nous faut monter au dessus des grandes falaises .
    j’aime cette idée de marche , partir du plus bas ,
    pour doucement , au rythme de chacun ,
    faire l’effort qu’ il convient ..
    La conquête du pays se fait humblement ,
    comme un long périple qui nous rassemblerait

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    notre petit groupe de neuf , se détend et s’égraine dans la pente
    Daniel et Maixent en tête , s’assurent du bon tracé
    et puis ..les autres avancent en accordéon ..
    Toujours en accort , on s’attend et se perd pour se retrouver à souffler ensemble .
    La pente porte nos paroles haletantes , bien plus vite que nos pas .
    le temps glisse sur les grandes feuilles d’érables .

    -“ hé bien ..heureusement que l’on monte , je ne me verrai pas descendre par ici “ marmonne certaine
    l’automne s’affiche souvent , je photo ses couleurs nouvelles .
    Des coins tendres , suspendus dans l’air tel des touches de pinceaux impressionnistes .

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pose au premier abris ..glou glou et découchage ..un lit de feuilles sèches tente certaine
    reste encore une bonne grimpe ..

    -“ ha oui ton bâton est bien pratique en fait , quand tu t’ agrippes avec la crosse pour grimper “ constate Olga
    une sorte de piolet pour les buis ..

    les derniers mètres se font sans paroles ,
    chacun se se trouve seul dans l’effort ,
    lent , assure les pas au mieux
    les bras en balance qui posent les mains souvent .
    on sait que se temps s’effacera dés que le plat viendra ..

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1,5 km et le GR est enfin atteint , avec la vue depuis les balcons de la Jonte ..

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

    alors là c’est images sur images ...tous les appareils clic , même les portables

    bonzaïs perchés , rochers parsemés , quilles découpées ,
    les couleurs les entourent comme des écharpes précieuses .
    on y perd les yeux , tourne la tête vers toutes ces richesses
    comme un pirate au milieu de sa grotte aux trésors ..

    la marche ralenti encore ..le plat se fait bien lentement
    les rires volent de balcons en balcon ..
    les vautours suivent les falaises et glissent tranquille devant nous ..
    Leur tête passibles nous pointe du bec , les grandes ailes à plat ,
    Ils sont les maîtres de l’air et des rochers ,
    nous simple marcheur scotchés au sol on rêve de s’envoler .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le vertige des balcons ...on s’y approche , la Licorne se voit bien , décollée du reste

    on vient d’en tout bas

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on suit le GR tranquillement , profitant de chaque curiosité
    elles sont courantes ici , alors pour ne pas les voir passer bien vite ,
    il faut savoir se poser , ralentir , et leur laisser toute la place de l’émotion .

    -“ pour manger , il n’y a pas Brigitte , pour nous rappeler l’heure “ gargouille mon estomac

    on cherche un coin repas presque sec ..pas facile

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un semblant d’abri , des rochers tabourets , sans table
    on s’installe prés du vide

    le partage commence salé , coloré , et fini sucré , chocolat ..
    -“ tu mangerais , aujourd’hui , dehors sur ta terrasse avec tes amis ?...par se temps froid et gris ! “ je sourit à Coco

    elle rigole que –“ ho non ! je resterait au chaud “
    et pourtant c’est ce que l’on fait ....et le fait bien des dimanche . c’est fou
    Je ne sais plus comment , mais les blagues tournent ,
    on s’agite ..hé oui ..pour se réchauffer les dos sont frottés
    la rigolade distend les épaules
    et la goutte de poire libère l’enthousiasme .

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Arrive le pas du loup ..
    une grille , posé depuis des ans
    qu’il faut tenir de fermée , pour que les loups du causse ne puissent pas descendre dans la vallée .

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ho ! le pas fait , on découvre les vases ..en premier celui de chine , avec son couvercle pointu

    et puis attend plus loin le sèvre ..
    je conte l’histoire de famille : la grande tante de Brigitte, membre du CAF qui a vécu la première ascension du vase de Sèvres
    grâce a internet je retrouve une image
    le 19 janvier 1936, par un groupe de membres du CAF et du Club Cévenol de Millau :
    au moyen d'une fusée qui a été envoyée par-dessus le vase et d’une ficelle pour la mise en place d'une corde et la fixation d'une échelle de spéléologie
    aventure décrite par Louis Balsan ici :

    https://www.clubalpin-idf.com/brochure/pdf/ParisChamonix_215.pdf


    je revois bien cette petite dame coquette au cheveu blanc,
    parler de sa jeunesse ,
    raconter ses impressions de pionnière pour ouvrir les sentiers des corniches
    en suivant son mari explorateur ..

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     


     

    on avance doucement sur le GR

    devant je regarde le rocher de Francbouteille ,notre prochain objectif
    un sentier y grimpe , sentier que l’on ne connaît pas
    Loin d’imaginer se qui nous attend on se prélasse

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

    Les corniches et les vautours 

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le GR , pour une petite trace qui grimpe

    les vautours nous écoutent passer , et vient la première varappe .
    Une corde à nœuds installée là aide bien
    on comprend que ce rocher se mérite

    des bouts de tessons gallo-romains témoignes du passage des anciens

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au pied du rocher , on s’interroge de poursuivre
    la varappe se montre bien plus longue
    on tente l’ascension lentement , comme en spéléologie
    sans possibilité de s’assurer mutuellement il faut être très prudent

    -“ holà , ce n’est plus du 2 km à l’heure que l’on fait , mais bien du 2 heures au km ..” je constate en rigolant

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    singe devient t’on , les orteils s’agrippent comme les doigts
    à quatre mains l’on avance vertical ..
    avec la certitude sublime ...qu’il faudra tout redescendre bien plus lentement .
    les marches sont bonnes , la roche ne glisse pas
    seul le vertige peu nous freiner à chaque pas .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au sommet , le passage inquiète ..une corde rassure tout juste

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la croix ..houff

    de là le spectacle prend le souffle .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Maixent avance sur l’autre pointe ..c’est grandiose
    se sentier est magique ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    On singe encore ..mais en descente ..
    tandis que les vautours se rapproche .peu être créons nous une ascendance ?..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le francbouteille ..avec lenteur
    le sentier suit l’arrête pour remonter vers une piste sur le causse ..
    nous voici entre les arbres dans la mousse épaisse des coins d’hombres ..
    chaud et fatigué , la rando pourrait se finir bientôt que l’on en serait comblé .
    et pourtant il nous reste encore bien autant à faire ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une autre partie de plaisir se présente ..suivre les falaises les plus hautes ..
    remonter le Tarn sur 1,5 km ..
    T’as le rire Coco ,
    Coco t’as le rire ,
    pas de doute Coco ,
    tu nous fais , toujours ton beau sourire .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe des coins surprenants , qui invitent d’y rester
    c’est certain il faudra revenir ..revoir tout cela
    15 h 30 s’affiche , impossible de lézarder ..surtout sans soleil
    un trou comme une fenêtre dans la falaise, et je me croit dans un vaisseau de pierre .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    du hublot le panorama vogue au dessus des vallées ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    encore un coin étrange , né de l’érosion .

    viendra la piste ..et le GR qui va à Cassagnes
    le retour est là ..mais pas encore la fin des aventures ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on commence le sentier du ravin de cassagnes ..une belle descente .
    les jambes pensent en finir vite ..c’est sans compter notre dame !

    les voitures sont juste en bas ..à porter de voix
    et lolo demande de remonter..

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le moral est curieux ..que va t’on voir ?

    pour l’instant sa grimpe terriblement..et la nuit sourit presque

    les gambettes chauffent ,
    couleur joues givrées ..
    je ne sais plus comment j’avance , ou se trouve la force ..
    sans doute dans l’envie de connaître la grotte ..
    Et toujours avec le sourire ..mais sans rien d’autre
    à bout de volonté , Colette s’arrête ..elle ne verra pas notre dame ce soir .
    -“ OK vaut mieux que tu redescendes très doucement tant qu’il fait jour ..on te rattrapera “ je lui laisse amicalement

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les corniches et les vautoursLes corniches et les vautours

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la grande cavité se visite impressionné

    On reste petit , fini la rando ..le spectacle se grave en émotions .
    un vaste monde particulier ou les fougères gagnent leur places contre le noir.
    l’écho s’amuse à nous grandir
    la lumière dessine des fantômes , crée des ombres sans couleur
    l’air se fige sur un temps de goutte à goutte
    c’est si loin de nous , irréel , et pourtant si présent

    la journée tombe ..on rattrape notre amie
    bien des paroles lui donne nos impressions de la grotte .
    elle y viendra au sur une autre foi

    quoi dire de plus
    tous contents , ravi de cette journée bien grise
    on se quitte..
    heureux qui comme Ulysse à fait un beau voyage
    ou comme ceux la qui conquirent la région,
    puis se sont retournés plein de rêves et passions ,
    vivre avec les autres , l’amour des paysages ..

    à bientôt
    bizs lolo


    2 commentaires