• coucou rou

    Bon choix , bonnes gens , dans un bon pays , ..bon vent !

    13 janvier 2019
    Parking des randonneurs
    on se retrouve à 9
    aux portes de Lodève
    dans le village de Soubes
    le S final doit être à l’honneur .
    c’est le sud que l’on cherche
    ou chaque lettre se parle .

    Sur le parking des gens ,
    serrent les chaussures ,
    les sourires s’enlacent
    les cheveux au vent
    plus rien ne les dérange
    la folie les mélange
    c’est le jour qui les change

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    bien 15 km pour 560 m de dénivelé ..mais facile , les sentiers montent tout en confort


    -“ en théorie , on devrait être à l’abri de la tramontane , sous les arbres , et contre les falaises “ je présente

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    du parking des gens , sortent du village , entre les vignes , laissent les nuages , griser le paysage..

    -“ sur les compte rendu , on ne voit que des derrières en photo ..lolo “ constate Bruno ..
    Alors on s’explique , et se rit , ces histoires de pétarels nous porte dans le début de la cote ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le sentier de pays , donne vraiment le pays ..

    pascal assure les photo , un problème perturbe mon appareil ..

    un peu lus loin je comprendrais que je photo avec le microscope ...réglage macro photo !
    Il me faut du temps pour bien voir ..
    l’ambiance est si bonne , que je ne veut pas la plomber en râle expansif ..

    km 1 : le sentier des Capitelles comme il se dit ici , nous invite à faire un petit tour en plus ..
    on devine la première en bord de la vigne ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Bruno me fait la face ...histoire de changer mes photo ..
    c’est sur que pour être en avant du groupe ..il me faudrait courir comme un chien de rando ..

    c’est un coin gentil , les vignes à respecter , et des chemins ouverts , pas de clôture
    ou d’interdits
    j’apprécie de se savoir accepté ..Ces gens ont à cœur de faire découvrir leur travail ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on tourne le champs entre les clapas et les capitelles ..
    un moment patrimoine , qui nous renvoie dans le temps ..
    Un passé que l’on imagine sans savoir vraiment ,
    avec nos impressions d’aujourd’hui et nos croyances d’hier ..
    Il nous manque un maître de ces temps de pierre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les mots posent nos âmes .
    Facile , trop évident , sans détail , ni anecdote ,
    ils décrivent avec peine les sentiments qui arrivent en paix ..
    on s’arrête souvent , silence et regarde ..
    on fait mine de poursuivre les papotes de nos semaines ..
    mais on sent bien que l’on prend la paix avec nous ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Tranquille , on retrouve notre trace ..
    1 km de grimpe pour voir la vue ..

    Bien en paix , les lacés sont serrés , la pente régulière , agréable pour l’âne chargé ..
    La file s’allonge à la façon d’une liane de Salsepareille ..
    Leurs feuilles en cœur sont partout ..le chemin est botanique ..de quoi apprendre en soufflant ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le point de la vue ...
    une jolie pose ..ou je me dit parlons tache de vie ..
    voici l’image de ce point .., inséré dans ce compte rendu de marche ..
    elle pourrait être mise ailleurs , pour attirer l’œil ..
    mais pour moi cette image ne dit rien ..elle est muette .Et sourde , on en dit rien

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    mais avec une tache ...de vie ,
    elle devient intime , on approche et s’ imagine , et de suite une voix s’invente le comment , les pourquoi , et bien d’autre encore ..

    on vient du village , juste 220 m plus bas ..en marchant .
    pour découvrir le relief , voir les vallées , entendre la civilisation du coin ,
    l’on est pas encore arrivé au bout , Brigitte encore commence la faim
    et je comprend enfin , le réglage de l’appareil photo ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ce serait bien de manger là ..mais des bourrasques nous secouent ..
    on tente plus haut ..reprend les lacets ..


    dans une épingle du chemin on se plante en ligne ..
    dangereuse position , pour les VTtistes ..
    Gens pressé sur leur monture ils nous évitent avec dextérité et courtoisie .
    du fait que l’on se pousse ..ouff , le rouge est sauf !

    le temps bruine transparent , on n’y prend pas garde et refroidit
    si bien que j’en oublie la poire après le café ..
    heureusement le cake citron fait des ravages
    avec les meringues ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Plein de sucre , on affronte les vagues d’air froid ..

    des déferlantes de longues minutes , qui nous scotch à la pente
    on vient de rejoindre une piste , (flèche rouge ) et tente de retrouver notre trace perdu
    c’est un moment vent , dans l’égarement ..tout pour rapprocher les esprits ..
    les mots viendront plus loin ..ici impossible de les sortir , vent de face l’air bouche les bouches ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 4.5 : le calme , la cime juste des pins ondulent ..
    foret de Parlages , grande jolie nous voila

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    passé 5 km , en pointillés rouge sur la carte on se rapproche des rochers ..

    des souffles à vous atterrir sur la route , viennent du nord-ouest ..
    la vue est superbe ...avec le soleil ..mais la photo impossible

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se pose dans les buis ...et poire chocolat ..

    la poire en flasque circule entre les lèvres ..et pas que des poilus ..
    les belles aussi s’y trempent ..
    Faut dire qu’elle sent bon le fruit ,
    quelle a le gout du revenez s’y ,
    ..

    -“ hummm avec le chocolat c’est manger un super bonbon la liqueur ..” fond Brigitte ,

    encore un partage chaud , très hot , qui accroche l’amitiés avec respect ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on suit entre deux hauteur de falaise un sentier de chasseurs , bien tracé .

    sous les arbre à l’abri du vent

    on reconnaît le coin pour y être déjà passé en mars 2015 ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 7
    on monte sur le plateau ..le retour est là ..

    fini les pentes ...enfin presque , car avec lolo il en reste toujours une d’inattendu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on attaque la descente ..fier et tranquille , sur de trouver le village au bout des bois ..


    mais je trompe ..loupe le beau sentier qui plaît à Bernard ..
    alors on remonte , et grimpe se sentier oublié ..
    km 9 on trouve une belle piste en balcon
    un km de papote reposante

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un éboulement nous interpelle ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et avant de descendre vraiment je déniche un point de vu ..à quelque mètre de la piste

    ils doute de venir voir ...je photo sans tache , à par celle qui se forme sur le cœur d’être seul ici ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les fidèles viennent vite ...et je retrouve la vie

    soubes nous attend parsemé dans les champs

    on cherche , sans deviner ou passe le sentier pour y aller

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte le balcon et rentre par le sentier ..

    3 km facile avec quand même un problème à la traversé du ruisseau km 12 ,
    celui ci a emporté le chemin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les balcons de Soubes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    encore la table de Lodève pour nous réunir après la marche ..

    les histoires amusent et inquiètent gentiment marie France ,
    et ses douceurs nous réchauffe le sourire ..

    la demis galette intrigue ...un croisant frangipane

    -“ ou hutu sais , c’est rien , il n’y avait pas assez de crème , alors j’ai replier la patte , et voila ..ça ira “ parle t’elle avec assurance

    j’adore , qu’on se régale en rond ..

    le goûter traîne et agglutine les proches ..

    jean Luc et marie Christine arrive ..
    les contes d’huile d’olive , et histoire de marche nous quitte plus
    impossible de partir
    tous je les vois heureux , beau , et tranquille
    pour arrêter l’instant , les projet sont planté pour le printemps ..
    on les verra fleurirent ensemble
    autour d’une autre table

    que notre vie et belle avec vous tous

    à bientôt
    lolo

     

     


    votre commentaire
  • coucou rou
    coucou
    ( comme me dit Maixent ) ..


    Sortis de la brume , on marche dans le froid sec du grand soleil d’hiver ..

    Matin de givre ,
    Millau noyée de brume ..
    10 h , la rue sourit .
    Je bizs les ami e s en cercle ..

    -“ à st germain ...grand soleil dit Pascal qui nous attend “ annonce Brigitte

    -“c’est bien un jour pour sortir de la ville et prendre de la hauteur “ dynamise Fabienne

    Tous bougent et trépigne sur le trottoir ..

    certains , et , aines nous attendent au départ ..on se presse en voiture ..direction La Glène

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    A moins de 15 km de Millau , nous voila sur le bord du Lévézou , ou Causse Rouge ..https://fr.wikipedia.org/wiki/Causse_Rouge

    une marche plus de 15 km pour 530 m de dénivelé ..à faire



    Au départ on retrouve les ami es ..joyeuses rencontre de nouvel an ..
    ce 6 janvier 2019
    et un panneau chasse en cour ..

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 emmitouflés , et 4 chiens en fourrures d’hiver

    Le grand bleu , et super sec avec – 2° ..on se ravit tous et toutes ..
    Être là ensemble , d’un bon pas , pour discuter de la grisaille de la ville ..
    La gadoue cristalline , le ciel ouvert , on se raconte nos histoires ..

    Chantal , découvre le groupe , même si elle connaît certain ..
    Elle habite ce causse , et sait bien le coin , on discute chemins et sentier ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 1 , juste avant Altecassagnes , on devine un mini château de pierres en fond de champ ..
    on s’y aventure , et profite de la vue , vallée blanchit , montagnes flottantes ..un délice , bien givré .

    On entend des chasseurs , et des feux de carabine tout proche ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amantde la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    drôle de construction ou les dimension semblent réduites

    Il s’agit de l’œuvre d’un enfant du pays construite au siècle d’avant le dernier ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amantde la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis on reprend le sentier du versant ..

    entre les arbres voici nos but ..le lieu de st pierre ..ou une source est captée ..là juste devant
    et puis au tout loin un point blanc , la chapelle de st Amant ..tout en haut
    Chantal , m’explique les chemins , et demande mon tracé , je suis dans l’incapacité à la rassurer ..
    Je ne connais que très peu le coin ..

    Le sentier de feuille raisonne en bruissement
    quelques chiens jappent derrière la bête sauvage ..et on croise des gilets orange armé !

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le contact est chaleureux ..les chasseurs postés sur le sentier nous invitent à poursuivre notre rando sans craintes ..
    La saison se termine , et les discutions s’engagent ..

    -“ ha vous êtes du Lévezou , “ fait l’orange à Fabienne , pour commencer
    -“ et bien on est cousin éloigné ...” dit il en fin de papote

    on se rit de cela , les histoires de ce plateau ou tous se connaissent ..
    Sympa ces chasseurs du dimanche ..
    jusqu’à st pierre le sentier est dépaysant ..
    là un coin me plaît pour manger . Mais Brigitte n’a pas faim !!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe du calcaire ...au grès , avec la bruyère et les châtaigner..

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 4 on retrouve la route qui va à la Fagette ..on avance dans la vallée ensoleillée ..

    d’un bon pas facile en descente , emmitouflé , on est trop bien dehors

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on traverse le ruisseau ..et la faim nous arrive .
    avant de commencer la monté à la chapelle , on se remplit
    la pente nous assoit confort sans tablement .

    le repas devient échange des regards , ou se déguste toute la lumière de la foret .
    Les délices remplissent les gobelets ..Merci à Minou pour le Ratafia
    et au petit pont de Christophe ..
    Même les absents nous régales ..
    je parle à Olga de ces moments mélange ; émotions – plaisir tranquille .
    Une rareté que l’on reproduit sans cesse ..
    Chacun et bien là , au centre de tous , à l’écoute de l’autre ...
    Pour nous le jour est ici , la lumière chauffe du peu qu’elle peut ,
    et l’on se partage se temps en morceaux de choix ..

    Méditation en groupe ...à touche épaule avec certaine
    -“ Le dos droit , la tête digne , je me concentre sur le souffle “ ..je murmure ..
    Me voila en présence sensitive avec la foret ..et la respiration de ma voisine ..
    bon moment , si bon qu’on en pique du nez ..
    peut être l’effet poires distillées ..?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la foret se monte en large tapis de feuilles ..
    propice à la marche de fronts le groupe se partage en lignes parallèles ..
    les chiens vont et reviennent , d’une papote à l’autre
    J’écoute les feuilles comme des acouphènes calmes, une preuve de vie qui avance tranquille ..

    C’est au calme , loin de l’agitation qu’il me vient ces bruissements ..
    avant le repos , ou dans la réflexion créative , ils traduisent l’attention de mon esprit à mon corps ..
    Je les accueille , avec bienveillance comme le bruissement du chemin donne l’image d’automne ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le chemin est charmant ,

    on sort de la foret , nous voici vers Les Plagnes

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    bientôt en haut ..le vent conserve le gèle
    petit moment d’hiver blanc ..

    Au changement de pile du GPS je confit ma houlette à Maixent ..

    -" wouha , j'ai le bâton du chef .." sautille il sur le chemin

    le bois de cerf tourne dans ces mains avec l'espièglerie  dans son  sourire

    Un moment d'éclate gentille , ou chacun se prête

    Même une , plus avant reprend la blague avec tout le sérieux qu'il faut ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     


    on regarde la peinture par un trou dans la porte ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un lieu de chaleur ..plein soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on reste au cimetière ..c’est apaisant

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    prend du temps ..tranquille rien nous pousse .

    à croire que l’on s'étale comme la vue ..ou alors on y prend un peu de notre vie

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amantde la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ...rigole Chantal ..sa première grimpette lolo ..
    Tout a commencé après les Crouzet ..
    -“ ha non Laurent , en prenant se chemin on redescend ..il faudra remonter , le retour et plus facile tout droit “ dit elle au carrefour ..

    Suit bien des paroles de soutien de mon tracé les yeux fermer pour certain ..
    -“ ou va lolo , je viens “ rajoute marinou

    et bien sur plus loin je me trompe et sort de la trace ..pour la retrouver on entre en bartasse
    Dans la pente sous les buis denses
    on grimpe sachant la chasse finie .

    et on trouve un semblant de sentier ..soulagement dans le sourire


    se raccourci nous aura bien retarder , avec toute l’émotion que l’on aime

     

     une foi sur la piste ...

    -" Je propose que l'on destitue le chef " impose Bruno ..

    -" Ha je vote oui , moi aussi " , je souffle ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    .km 14 ..on arrive au Taillades ..derrière nous dans les près de gauche ..la ferme des crouzets .

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    maintenant tranquille , le retour est plat , en piste large ..le soleil peu baisser , les ombres s’allonger ..

    voici le ravin qui nous à balader ce jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    tout proche des voitures voici le dolmen ..

    je me réjouis de se retour soleil plombant , ou devant je papote avec Emilie ..
    des histoire de rédaction de nos rando , de blog ..
    elle rajoute des anecdotes perso , le monde s’étire autour de nous ..

    Et puis vient le moment des projets ..
    se retrouver autour d’un grand feu , griller des magrets de canard
    manger les douceurs , et se raconter des merveilles ..

    le rendez vous sera donner
    mais pour l’heure qui vient ..le goûter attend

     

     

     

     

     

     

     

     

    de la Glène à st Amant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    tous au chaud des boissons , dans la douceur du salon d’Hélène ..
    avec sur la langue des macarons à vous damner la conscience ..
    galette , pains au épices délicieuses..

    -“ Pascal , on veut la recette de ce pain ..” on te répète tous cher ami ..

    Dimanche qui entame avec régal cette nouvelle année

    On se retrouve comme avant ,
    après toutes ces fêtes qui nous ont approchées de la famille .
    Sincère , simple , bien complice
    le cœur à l’écoute
    l’esprit en vacances
    et le corps en admiration ..

    j’adore cet état ,
    qu’il vous protège des mots et maux malheureux ..

    à bientôt

    bizs
    lolo

     

     


    1 commentaire
  • rou coucou ,


    Tout retourné , chamboulé , pour ne pas écrire bouleversé ..de vivre la dernière rando de l’an 2018

    c’est trop facile , d’écrire la surprise ,
    de raconter nos belles rencontres ,
    comme si , tous les dimanches
    se devaient d’êtres fantastique ..

    et pourtant , le groupe ,
    à chaque rando m’étonne..
    sans connaître rien de personnes
    ils s’offrent comme on se donne

    c’est trop facile , de voir des merveilles,
    quand dans la région , on sort au soleil ,
    un coup de tête , un clic photo
    le beau temps s’archive sans dire mots ..

    et pourtant , le bon temps ,
    se vit par , tous les temps
    suffit de rire , et de grand cœur
    de mots gentils plein de bonheur ..

    c’est pas facile , aujourd’hui
    de vous transcrire toutes la vie
    la fougue et la , grande énergie ,
    de cet’ dernière rando 2018

    et pourtant , simplement ..
    avec des , mots faciles ,
    j’ouvre mes ressentiment..
    ils sont bien trop tactiles ..
    que je me pense insignifiant ..

    qu’importe les manques ,
    les omissions , restera la vérité
    les sentiments ,  bien partagé
    d’un bel échange ,qui nous change ..

    nombre sont là , 10 h devant ma porte ..
    -“ ne pensez pas être les seules , mes ami es , le groupe va s’agrandir aujourd’hui “ je souri avec envie
    -“Certaines de mes sœurs et frère viennent aussi marcher “ précise Brigitte

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    entre ...20 et 25 , avec 7 chiens ..le groupe s’agglutine

    -“ difficile de savoir combien on est ! on est trop surpris par la rencontre “ je rigole

    des sourires , bizs et paroles d’accueilles , entre les ami e s et la famille lectrice de tous les résumés du dimanche ..

    L’échange est spontané , les histoires de marches nous rapprochent ,
    donnent un sujet commun à approfondir ..
    je vois là , le grand intérêt que portent les gens à ces lignes qui nous racontent ..

    -“ tu nous feras un grand compte rendu ... vue le nombre que l’on est “ me demande Marinou

    -“ de te lire , après avoir fait la rando , je l’ai vécu une deuxième fois ..” explique Stéphanie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    partis pour un tour ambitieux , je me doute que l’on raccourcirais ..
    on fait quand même , 12 km pour 400 m de dénivelé ..

    le but est de faire découvrir un sentier qui fait le tour en limite de Montpelier le vieux ..
    jolie balade . qui je sais , plaira à tous

    alors la veille Brigitte recrute sa famille , pour qu’elle partage notre façon d’être entre ami ..
    moi j’invite le fils , qu’il profite des cousins ..
    Ce sera sa première rando avec nous ..j’en suis peu fier
    voir mon Mickael , agir en homme bienveillant ,
    accompagné chacune , chacun avec complicité ..
    et se présenter solide , rassurant tout en restant à l’écoute ..
    j’en trouve la force de croire en lui , et laisse grandir ma confiance ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    en début du sentier , on est éblouit par ce qui nous attend ,
    la vallée de la Dourbie est sous la mer de nuage ..
    les rochers ruiniformes sont en ombre orientale ..

    bien sur , je brode , et raconte des théorie , sur la suite du sentier ..
    le groupe devient indien , en file curieuse ..
    et restera ainsi pour la journée

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    c’est un sentier tout vert , ou la mousse grimpe au arbres ,

    ou les rochers sont camouflés ..
    un monde de fées , de légendes qui attend ses vaillants chevaliers

    le pays n’est plus le notre , celui que l’on vie au quotidien ..
    ici le rêve est matière réelle ,
    jusqu’aux odeurs de terre tranquille , passive ..

    le temps semble ronflé dans un coin douillé ..
    on passe en presque silence ..
    chuchoter nous vient naturellement ,
    façon de s’imprégner de toute la surprise d’être là ..

    Chacun s’émeut de joli façon ,
    les yeux donnent des mots d’admiration , le corps respire le calme
    la paix nous prend le cœur ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour sortir de l’enchantement du ravin ..on s’approche des gorges blanches ..
    on voit la journée qui nous attend ..

    entre le brouillard lumineux et le ciel bleu ..
    en limite du somptueux ..vient de suite le sentiment d’être ou l’on doit
    Plus d’autre réflexion nous troublera ..
    on est bien , trop bien ici , juste quand il faut

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on descend sous les falaises ..par des passages ludiques ..


    et la visite de la vallée peu commencer

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    rochers travaillés par les eaux ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ou en triomphe ..
    nous au soleil , la Dourbie dans le gris ..on se plaît de la lumière du sud

    les discutions s’accélère d’autant que les pas ralentissent en photo

    on échange tout ce beau , se dit le bien de vivre ..
    je laisse la marche ralentir , bouchonner souvent ..écoute le plaisir accompagner chacun
    On se donne un temps précieux qu’il est important d’inspirer et souffler avec lenteur ..

    je trouve Hafid bien content , en découverte nouvelle de se paysage ..
    il vient du Tarn et Garonne , , parle de vins , et regarde avec délice

    le sentier enchantent les ami e s , entraîne dans la danse , la famille .
    une ronde gentille arpente le sentier avec en refrain de simples bonheurs ..

     

     




     

     

     

     

     

    autour de Montpellier le Vieux , voici nos vœux 2019

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pose à l’arc de triomphe ..
    comme une apothéose

    juste regarder , et se sentir là ..vraiment sentir la présence de chacun ..
    on ne fait pas que passer , zieuté d’un coup de tête pour courir au loin
    On est ici tranquille sans projet de performance ,
    alors profitons du temps
    aussi beau soit il ,
    pour qu’il nous reste bon ,
    aussi loin que possible .

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    4 km que l’on promène dans la lumières chaude , qui nous fait croire au printemps

    autant dire que les cœurs sont brûlants , et les têtes désorientées ..
    on s’attache aux rochers , au brouillard qui recule vers Millau
    le tableau est si vivant , calme silencieux , qu’il prend toute la place dans nos esprits ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se laisse grignoté les méninges , par ce pays ,
    les pensées deviennent inutiles , juste les sens pour être dans le bonheur ..

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une aventure nous occupe un moment ..on cherche une baume reconnu
    monte un sentier sous les falaises ..et trouve l’abri dans l’ombre ..

    certaines jambes montrent les premiers signes de fatigues ..

    descendre monté, de façon inattendu et pas toujours certaine peut épuiser
     

    Pour une fois lolo à faim ..
    on cherche donc le soleil encore plus haut.

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    un coin d’herbe sous les sylvestres face à la vallée qui se réchauffe

    le moment se fait complice , en échange de douceur salée puis sucré
    jusqu’au temps de la poire liquide transparente ..
    chiens couchés , les mots passent en diagonales changeantes ,
    j’apprécie particulièrement le grand respect pour la paix du lieu..
    chacun e s , dialogue en douceur , et l’ensemble ne raisonne pas

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpellier le Vieux , voici nos vœux 2019

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on s’éloigne en rocher pour y médité en groupe
    le ciel nous touche de chaud ,
    je serait bien resté là assit sur mon cade , les poumons remplit de pins
    le cœur jusque dans les pieds ,
    la tête à tous les sons
    tout mon être dans la paix ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    tranquille on reprend la ligne indienne , à la découverte de ce monde tortueux
    nous vient des rires en parlant patois , entre les As et les Ous ..
    j’en garde les longs sourires de Carole ..

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 6.5 , certain e s nous quittent , les aux revoir se fond de loin , mais bien sincères .
    un instant ou semble finir l’aventure ..
    en fait elle se poursuit en deux groupes séparés..
    nous ,allons voir le paysage au bout d’un éperon rocheux
    Eux , de la famille rentre au plus court ..
    Carole , Nathalie , Fred , Ronan, Lalie , Hafid , à bientôt ...

    les montées suivent encore les descentes ...le sentier éprouve certain ..et motive d’autre

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une jonction hors sentier redonne l’esprit lolo à la rando
    les pisteurs cherchent au plus facile

    la piste sera vite trouvée ...avec fatigue ..
    là , n’est pas obligé d’allée jusqu’à l’éperon ..
    -“ j’aimerai voir la vue , ceux qui le souhaitent attendent là. ils évitent 1 km ..” je propose

    -“ 600 m allée , 600 m retour , avec lolo , égal 1 km ..c’est bien une théorie fameuse ..” rigole Maixent
    et surpris , beaucoup me suivent quand même ..
    d’un bon pas ..on avance , jusqu’aux brebis !
    le berger essai de les regrouper ..

    on attache nos chiens au calme et suit ses directives ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on attend un moment à la pointe de l’éperon ..
    pose chocolat café en plein pays ..
    le ravin du Rio Sec sous les yeux , alors je photo , la main en pare soleil ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    un long quart d’heure d’admiration ..jusqu’à la Roque st Marguerite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la balade trouve sa presque fin ..le retour entre dans les esprits enfin

    je laisse l’image ici ..sûr que je reviendrais

    on reprend une bonne piste qui descend encore ...signe qu’il faudra tout remonter ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on passe au puits romain de la Bresse ...

    un puits à marche https://fr.wikipedia.org/wiki/Pin_sylvestre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on remonte pour la dernière fois un joli ravin

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’ombre s’allonge efface les derniers espoirs de plat ..

    dans de long souffles avec quelques douleurs on arrive au voitures ..



    tout semble finir là ..
    que se dire de plus , sinon des bizs
    pour la dernière de l’année , on en est tous secoué ..

    un goûter est improvisé par Brigitte , devant notre cheminée
    histoire de conserver toutes la chaleur du jour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    autour de Montpelier le Vieux

     

     

     

     

     

     


    la photo de fin ...en grand témoignage de nos sensation partagées

    les deux tendres , emmitouflés dans la douceur ,
    avec toute l’expression simple et flou du bonheur qui les entoure ..

    merci à vous tous de nous regarder ainsi

    c’est une force bien agréable qui donne la paix
    et apaise bien des maux

    c’est le temps de souhaits , vœux et promesses..
    comment en faire de plus beau
    que de pouvoir participer à des jours aussi vivant ..

    que 2019 vous réunissent 
    dans la marche , entre les lignes , ou dans les souvenirs
    jusqu’à ce que , votre esprit trouve la paix ..

    je prend conscience que les mots faciles , que j’écris
    je les lis depuis peu dans un livre puissant qu’une amie m ‘a fait connaître ..
    Un récit de pouvoir du moment présent ..merci belle amie Patou
    je ressent maintenant la plénitude de ces mots ..

    à bientôt

    bizs lolo


    6 commentaires
  • coucou rou ,

    Une simple marche agréable avec une pointe d’amertume ..

    Dimanche 23 décembre 2018 .
    on se croit peu , de randonnée avant noël
    et se trouve en nombre gentil
    10 heures dans la rue avec les belles ..

    Flo et Daniel attendent avec Stéphanie nouvelle

    vient aussi ceux qui ont eu peur de la pluie du we dernier

    on raconte la marche parapluie , le Cambon et les brumes en chevelure

    je suis tout content d’attendre Jean Yves , tout nouveau aussi
    mais il ne vient pas ..
    et sans plus réfléchir le sachant du causse je pense le trouver au départ de la rando

    on part donc pour La Foulquarié ..

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     



    on fera 17 km 500 en finissant par les flèches rouges ..une histoire de presque nuit

    nous rejoint les héraultais , venu de loin pour marcher ici ..
    et pas de jean Yves ..
    Téléphone ..appel .., on comprend que l’on s’est raté à Millau ..
    Un grand dommage pour nous et lui ..
    la partie est remise à une prochaine avec toute l’attention qu’il faudra ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    le groupe des 14 s’aventure sur le causse noir ..
    au maison typique ,

    les mots reviennent à jean Yves , et Stéphanie ...
    l’ensemble se connaît bien , la nouvelle est sollicité ,
    sans doute son sourire accueillant nous rassure .

    je retrouve Daniel et flo avec patience , rare sont leur venu ..et j’apprécie se jour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la marche prend le libre ..sur la carte une piste est tracée ..
    ici c’est l’espace qui prend la place ..

    alors les binômes trainent en ligne ..les discutions rapprochent les uns ou unes

    j’adore se mélange d’horizons variés ,
    comme des rencontres éphémères ou chacun peu sortir de sa coquille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    soleil sans vent ..

    -“ c’est tout droit d’après la carte ..alors visez là ba ..devant “je lance en avant

    on cherche un petit hameau perdu dans une combe ..

    km 3 , Brigitte à faim ...!

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ quand ou verra la Bouteille , on s’arrêtera pour l’apéro ..” je rigole

    -“ donnes mois 7 minutes , Brigitte , et on se pose au soleil dans un chouette coin ..” pari Maixent

    le minutes sont comptées ..passent et n’ arrivent pas au 7 ..

    notre ami spéléo , cherche un trou , un aven important , dans le coin
    nombre sont curieux de voir , et suivent entre les buis ..

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    “- voila l’aven de la bouteille ..je vous en dit l’histoire “ nous conte t’il

    imaginez un groupe en cercle autour de bidons enterrés , à l’écoute d’une passion ..
    les mots désob , explo , ressaut , puis , topo , – 200 , sortent de se trou découvert de son couvercle ..

    vient la sensation d’approcher en profondeur les secrets du pays ..
    certaines commentent en tremblotant à l’idée de descendre la dedans

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    siège , soleil ..on mange

    c’est presque noël ..les sac jouent les cornes d’abondances
    S’étalent , l’apéro chips , et saucisse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    servit au caillou ..le rouge chante aux verres ,
    circule de tout qui revient en rien ..
    un délice ces moments assit

    -“ pour le pousse , je sort la poire ..” histoire de lancer les discutions d’alambique ..

    dessert gâteau et bûche , café et blanche ..

    nous voila prêt pour la sieste se pense certain

    On est bien , tout près de la bouteille ..qui nous attend sans bouger ..

    Méditation longue , tranquille dans le chaud ..ce rituel devient un moment clé pour tous
    Méditant e s , à l’écart , le groupe papote en siestou ,

    chacun se trouve la place qu’est la sienne ..

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on reprend la marche et trouve la bouteille ..

    quatre maisons dans l’herbe ..
    Volet bleu , couleur anti mouche , nous dit Michel ..une tradition



     

     

     

     

     

     

     

     en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 6 ..on avance vers notre but ..après être descendu un peu on remonte pas mal ..
    la vallée de la Dourbie reste cacher par les arbres , mais on reconnaît bien roc altes ..

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La gardiole est là ..juste plus haut ..
    sans savoir se qui nous attend

    la pente sur le cœur elles soufflent les pas ..sans mot dire ..
    un vrai moment de marche

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    c’est cela la Gardiole ..

    des rocher en bordure du ravin de Garenne ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 km de rochers balcon ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    accoucoulé , à hauteur de la terre , pour la bonne mesure
    les téléphones clic le pays ..

    il est bon de voir les yeux ami e s , rester sur les rochers ..tomber dans le ravin ..
    ils peinent pour en ressortir ..

    -“ comme y aller dans se ravin , ?” me questionne t’il

    c’est pas facile de leur dire que ce coin est moins libre , prisonnier d’un propriétaire solitaire ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on fini la bordure ,
    le retour de la rando est là ..au fond de l’image à gauche ..

    des instant d’émotion libre ..le sentiment d’être au plus simple de l’admiration ..
    entre nous , simplement , tous exprime leur bien être ..

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une bâtisse nous charme ..
    un lieu de paradis
    qui vit ici ?

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    personne se jour ..dommage
    on aurait bien appris à parler avec ces gens ..

    le banc couvert de lichen , la dame à la cruche ..semble si paisible ..

    on passe dans le respect , plein d’adoration ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 8.5 ...une étrangeté

    on grimpe et dans le dos le ciel prend une teinte d’or

    juste une bande entre les nuages ..le soleil encore bien haut est loin de se coucher

    un phénomène qui ne dureras pas ..
    faut il que l’on soit ou il faut , au bon moment ?
    des instant d’exceptions ..

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis ...on décide de s’approcher du ravin

    pascal nous envoi un message parisien ..

    pour lui répondre Maixent organise un selfi de sur le sac à dos ..
    tout le groupe se serre en sourire

    et l’on quitte le GR pour descendre dans le ravin ...
    commence les flèches rouges ..à ne pas suivre

    certaines tirent les pattes dans la remonté ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on se trouve en rive gauche ..les voitures sur l’autre versant ..
    on décide de descendre et traverser ..
    arrivée en bas ..on se fait crié du haut

    -“ Propriété privée .. partez “ ..sans bonjour ni panneaux

    alors on s’exécute refait la grimpette ..on n’est pas là pour affronter des nerveux sans bienveillances .

    le cœur gros , les jambes molles la grimpe est tristounette ..

    on rentrera par la route ...si on la trouve

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Car lolo à voulu prendre au plus court dans les bois ..

    -“ c’est pour que dés ta première rando tu comprennes comment marche lolo “ disent ils à la nouvelle

    des minutes ou en bratassayjare , on bartasseyge dans les buis serrés ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ho la route à la nuit

    en récompense d’avoir était déloger du ravin voici les cieux magiques

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en haut des rochers de la gardiole

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la photo de fin s’enregistre dans les portable ..

    une grande journée d’avant noël ..
    on j’aurai ressentit l'esprit du groupe bienveillant

    merci à vous de votre compagnie
    passez de bonne fête

    à bientôt

    bizs
    lolo

     


    1 commentaire
  • coucou rou ,

    à plusieurs on change d’envie .

    dimanche 16 décembre ,
    journée prévu sombre ,
    9 h 30 , la mouille , le gris ,
    seul on laisse tomber la marche ..
    certains appellent pour décommander
    encore en couette , chaud l’un avec l’autre on se dit la flemme ,
    attend de savoir quoi faire , pour bouger ..

    -“ manque de chance pour toi il faut te lever , j’arrive “ Téléphone Pascal ..
    alors vite , l’élan nous projette dans la marche
    30 mn pour se préparer
    carte , apéro , GPS , pare-pluie, sandwiche , chaussures ..chapeau !

    10 h dans la rue , les trois se trouvent ..
    -“ hier j’était partant , motivé malgré le temps , ...mais ce matin holà dur dur !” je fait encore endormi ..
    -“ tout l’inverse pour moi , hier en sortant de la fête , le froid , l’alcool , me démotivaient ,
    aujourd’hui , reposé , pimpant je suis partant “ ..raconte le grand homme .

    -“ ne m’oublier pas ? ..je viens aussi , qu’importe la pluie ..” arrive marie Christine

    4 pour la boucle en huit du Cambon ..

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une aventure cette sortie .. 16 km pour 300 m de dénivelé

    dans la voiture qui nous roule vers st affrique , l’esprit se mélange
    le regard trouve le beau , dans les brumes
    d’espoirs grandit avec le repos des essuies glace
    et l’on invente plein de sourires ,
    se raconte les meilleures histoire .
    on joue au fier, de partir marcher
    et comprend la chance d’être ensemble ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le ciel sur les épaules , on se devine rare ..
    Parti du Poujol , petite ferme , nous voici sur la piste de l’ancienne voie jamais ferrée ..
    tout au fond de l’image ...le Cambon est bien caché ..

    -“ hé , oh , le GPS ! la carte !...ou ..je les ai mit “ je tourne entre tous ..

    -“ sur la table du salon ..ils y étaient en partant “ rappelle gentiment Brigitte..

    Suit des explications tranquille ..et une solution provisoire ..

    -“ j’ai un bout de carte dans la tête ..jusqu’après le Cambon ..ensuite on avisera “

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     


    début de marche facile , les 4 degrés ne glace pas notre enthousiasme ..
    ils accélèrent nos pas , le temps de chauffer les torses ..

    de bon pas à plat sur tout venant ..la plaine dans les brumes qui jouent chevelure avec les collines ..


    j’avance , photo , regarde , écoute se calme , troublé juste par 4 pèlerins

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    les 3 km avant le Cambon , en disent long ..
    emmitouflé en 5 couches ,
    la barbe en gouttes ,
    le pays se découvre sans prétention ..
    les couleurs sont là , sans crier , bien propres et douces
    l’herbe au vert , la terre au rouge le ciel au fantôme sans ombre ..

    j’aime ces lumière que l’on évite ,
    ou tout semble à sa juste place
    ce temps trop humide pour sortir
    je le prend avec tout le loisir de la marche ..

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Apres le Cambon .., le fer cheval !
    un grand méandre du Dourdou , a formé une plaine fertile .
    ici , c’est vert ..un vert si ...
    si gras , puissant , qu’il lui suffit de peu pour être lumineux ..

    on se fixe Bournac pour manger ..les maison là ..sur la colline blanchie

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’attends , les stars pour l’image .

    le monde est limité ..entre la terre verte et la cime des arbres
    le reste n’est que rêve blanc

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’adore se presque rien ,
    deux belles minuscule , qui marchent sur le vert
    mais elles avancent ..papote sans souffler ,
    dans l’ignorance du chemin
    il me faudra courir un peu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    bournac s’approche ..les brumes se lèvent .

    avec un peu de chance on mangera sans les cheveux blancs ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on n’est plus seul ...un grand oiseau blanc venu de loin se repose dans ces prés ..
    Héron , grue , je ne sais pas ..
    la passerelle du Dourdou est bien haute ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon De la pluie à la pluie , le huit de Cambon De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Bournac ..un village de grimpe ,

    de rue sentier , et de pierre rouge ..
    on trouve un abris pour le repas
    sous un porche , les trois gouttes nous sont évité
    personne dehors ,
    on reste seul , se réchauffe avec le muscat et le café
    vite manger ..pour garder le chaud de la marche on repart

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on redescend dans le fer à cheval ..et devine enfin la colline au dessus du Cambon

    le ciel rend les crêtes au montagne
    la suite de la marche se fera donc sans brouillard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    aujourd’hui c’est une grande leçon d’humidité ..comme nous blague Pascal

    le ciel remonte ..et la pluie tombe  
    la suite c’est la colline devant nous ..

    Faut y trouver un relais télé ..sur une crête
    mais par quel chemin ?sans carte !
    -“ je peu charger la carte sur le téléphone ..si tu te rappelles ton tracé ..” propose l’ami

    va pour l’aventure , avec le téléphone on trouvera bien ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    grimpette qui commence ..on laisse le Cambon , et derrière le grand méandre avec bournac

    les fille papotent toujours sans souci d’où l’on va

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

    phase ski de randonnée ..
    le chemin est gorgé ..la terre liquide
    les chaussures sont patins ,
    les pas divagues facilement

    on se rigole , et revoit hier , la démo radieuse d’un proche de fabienne ..
    dans son salon , bière dans la tête , les bras s’agitent , les jambes glissent..et lui ne bouge pas ..
    On pense à lui , à nous , et à vous qui nous écouter parler rando sous la pluie ..

    on glisse , et avance en rythme..grimpe toujours
    les chemins croisent , on choisi en concertation avec pascal
    Les filles papotent encore ..

    on attend rien de plus que de marcher ..ne pense pas avoir de surprise
    ni de grand pays à voir , alors on se ravit ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ..passé par le champs , le chemin est noyé ,

    -“ ho ..les belles , retournez vous ..je photo le spectacle “

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un grand ballet au ralenti ..
    les vagues de ciel viennent en éceuille sur les cimes
    les nuages se percent de bleu
    et l’air se sèche ..
    viennent des sensations d’immense ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la piste monte toujours ..mais le pays s’ouvre d’autant
    on y croit vraiment ..trouver ce relais et voir le pays ..
    la rando se donne complète
    on est bien ou il faut ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 13 ...on traverse la châtaignerait de frayssinette , un sentier entre les vieux arbres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis on voit ..d’ou l’on vient
    la crête encore blanchie , qui descend jusqu’au Cambon

    le presque soleil donne les couleurs vrais
    l’espace se dévoile enfin
    après ces km de ciel bas ,
    la sensation prend tout le corps ..
    une joie , un bien être , des mots qui ne trouvent pas la bouche ,
    tournent dans la tête en sonnant de plaisir

    Alors nous viennent des phrases simples
    qui pour nous prennent bien des sens ..

    les quatre se savent important de voir et ressentir se moment généreux ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    dans l’émotion on s’attarde pour ces fougères

    Marie y ramasse des nombril pour la salade

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     


    Pose ..pays
    les tables d’interprétations sont là
    le pays , semble tout jeune ..
    coin tranquille avec les vallée tout autour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    face à st affrique et Vabres

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    café en direction du Cambon

    venez voir , c’est réellement sympa
    Phrase simple ..mais pour nous , qui veut dire beaucoup


    on se selfise ..pour Fabienne

    -“ je lui envoi pour qu’elle voit qu’on va bien “ .. clic fait pascal
    je sais pas si nos tête vont la rassurer ..je me garde

    on serait bien resté là ..
    mais le froid nous rattrape ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 km reste a faire , on suit maintenant un balisage vtt ..
    on profite des couleurs et des bâtisses

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De la pluie à la pluie , le huit de Cambon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une belle campagne
    qui dépayse des grand causses ..

    un grand jour ou l’on a vécu l’élévation des cieux ..
    la découverte des terres
    sans grande ombres ,
    dans les couleurs vertes propres et douces

    une belle randonnée d’émotion rares
    complexe , et forte
    on en revient chaud ,
    bouillant d’humilité ,
    qu’on puisse passer le temps maussade dans l’excellence de bon moment ..

    laissons s’exprimer notre partie limaçon

    sortons de notre coquille quant il pleut

    biz
    lolo

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire