• coucourou ,

    tchou-tchou ....ne sifflera pas

    2017 , dimanche , 26 mars .

    un projet de longue date , nous pousse sur la voie ..abandonnée

    Rejoindre Sauclieres par le chemin de fer ,sans fer , une piste ouvragée..

    et revenir par des chemins et sentiers charmants ...

    -“ lolo pour ce dimanche , trouve une rando facile sur grand chemin “ ..demande Brigitte

    -“ ok , j’imagine qu’on sera peu nombreux , le temps est moyen ,
    Sauclieres , c’est un coin sans prétention , et sur la carte mon tracé semble quelconque ..” je banalise tout haut ..

    10 heure nouvelle , pas encore sonnée , voila une jeune qui attend sous nos fenêtres ..

    Sac au dos , chaussures en marche statique , regard qui vadrouille ..la belle a rendez vous ...

    -“ Pascal m’a dit qu’il viendrait avec une amie d ‘ Hélène , tu crois que s’est elle ? “ se rappelle Brigitte

    J’ouvre la fenêtre , et dis :
    -“ Vous attendez pour marcher ? OUi ! ok je descend ..”

    Émilie jeune Champenoise vient randonner avec nous ..

    la journée s’oriente découverte et partage , l’exception s’invite ,
    je ressent un bonheur d’échange promis de joies complices ..

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    14 km prévu qui s’avère être 16

    Sur la route on évoque nos précèdent , des histoires pour dévoiler notre esprit de marche ..
    chacun de son anecdote , cherche la bonne ambiance pour rassurer Émilie...si elle avait besoin de l’être .

    Avec toutes fois des pointes de piment pour lui faire entrevoir nos aventures ...

    -“ quand lolo parle ‘ d’en théorie ....’ il faut te méfier ...nos balade ne sont pas repérer à l’avance , il ne sait pas forcement ce qui nous attend “ présente Michel

    -“ Quand je vois ces paysages ,magnifiques , j’ai qu’une envie ..marcher ,.Chez nous ce n’est pas comme cela ..” s’enthousiasme Émilie

    vite arrivé , on attend Bruno perdu sur la route ...

    Des minutes passé sans impatience , dans le frais du souffle d’air ..elle profite de se temps pour montrer la joie d’être ici ..

    -“ j’ai vu ton blog, c’est sympa les sortie que vous faite , avec mon ami on découvre la région depuis novembre , on adore “ ...

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De peu , en fait on est 7 ...un bon chiffre pour une belle marche ..

    débuté en broussaille ...un erreur de trace , on a suivi trop tôt la voie , en fait pascal avec raison trouve un départ sur la route de combe redonde ..

    le chemin est dégagé ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     


    bien vite on tunnel , le chemin est ouvragé ..
    on plonge dans les entrailles d’un passé qui nous fascine ,

    Une expérience rare , d’observer au ralenti les ouvrage d’art du génie ferroviaire ..
    Que de pierres , ajustées dans les règles , un travail de terrassiers , pour développer l’échange et le commerce ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

    les vestiges abandonner , sont à la merci du temps ...une petite pluie et l’on s’enlise ..
    Du temps des trains , les caniveaux aux pentes calculées auraient assuré l’évacuation ..

    L’occasion pour nous de jouer du bâton débroussailleur , et du sécateur de Brigitte ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

    On traverse la route , Altitude 793 m , Sauclieres autour de son clocher se montre en fond de vallée ..

    la rando se montre , il nous faut y aller , et revenir ..

    L’impression de découvrir un monde , de l’arpenter pour en faire le tour , en imaginant un peu ...
    on rêve de vastes espaces , que l’on va prendre le temps de connaître ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un petit viaduc , d’architecture typique voie ferrée , contraste avec la carrière ..actuelle

    On chemine , sans sifflé ni tchou-tchou , mais avec l’âme des premiers voyageurs ...

    C’est sans nul doute , la faute à Émilie , de ses yeux étranger , brillent les lumières d’émerveillements devant notre pays , tout nouveau pour elle ..

    Tout lui sourit , les collines , les vallées , l’espace , et la vue ...

    -“ on a choisi de venir ici , pour des amoureux de nature c’est magique .., chez nous , c’est simplement pas possible ..” elle exprime

    on discute en pente douce , tout fier de vanter notre région , on glisse en béatitude devant notre quotidien ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un mur de soutènement façon Génie civil ...
    on se traîne un peu ...Brigitte sécate derrière ....l’outil à la main malgré la piste bien dégagée ..

    Elle s’évertue de couper une branche pas ci , une ronce de là , un genet de rien ...
    Françoise l’accompagne , la philosophie de la coupe est excellente pour l’esprit..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -“ on à faim !!!” lance la coupeuse ...

    Michel au près de l' hêtre nous invite au repas ..on attendra le soleil promis pour 14 h

    Jusque là , timide et joueur , il se montre espiègle ..

    Je décris la suite avec un ‘ en théorie ‘ ..n’étant pas sur du tracé de la voie , mal reporté sur la carte .

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    deuxième tunnel , suivit d’un ruisseau ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la voie coule jusqu'au village ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     


    Visite rapide du hameau , sympathique ...et l’on retourne par un chemin sympa qui nous évite la route ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le chemin de Prat long ...la vue quelconque nous en dis plus sur notre parcourt de retour ..

    on passe tout à gauche entre les deux collines , là ou coule la Virenque , puis on monte les collines d’en face ,

    si on y trouve le sentier dans les bois ..encore une théorie ..

    Loin d’imaginer se que l’on va trouver , on ne s’inquiète de rien

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    étoile de 6 pétales , essaimé contre la rivière .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

    ruisseau paisible qui pénètre dans ses gorges sauvages , pour des km de liberté ..

    Un jour on pense descendre son cour , quand en été il est sec ..
    Bruno nous guide , le seul qui connaisse se lieu ..,

    on s’écarte de notre trace pour deviner jusqu’au premier virage
    les gorges que l’on fera ...

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Une vision d’envie , émane de ces rochers ,

    On se promet de revenir , réfléchie des possibilités ...

    Un projet se rêve en haute voix entre nous , cristallise , se concrétise à chaque phrase ...

    “ une cave bâtarde se trouve quelque par , on pourrait la chercher quand on reviendra “ propose Bruno

    -“ on demi tour , pour l’instant , attention pensez au morille c’est la période “ je décide ...


    et bien vite Françoise et Bruno nous appelle ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     en bleu ,voici des infos donné par Nicolas :

    La fleur rose à coté de la Morille (photo de gauche) est une Corydale, certainement Corydalis solida

    (dommage, manque de détails pour confirmer l'espèce)

     

    et en rose les com. de Mireille :

     

    Sur la photo de gauche, l'espèce Morillus elegantus friponnissimus (si, si !) voisine avec un(e?) corydale aux feuilles joliment découpées et fleurs rosées : c'est une cousine du fumeterre, si commun dans toutes sortes de lieux, dont les jardins (mais pas que). Le (la?) corydale est nettement moins répandu, sans pour autant être une rareté.  

    de belles , élégantes friponnes , sortent du sous bois ..

    une jolie cueillette , qui ravit Michel ..deuxième année qu’il en trouve !

    Voir la première ici http://rando-lolo.eklablog.com/un-tour-de-dargilan-a125760484


    Discutions faciles et fournies , dans la joie de partager nos connaissances de cuisiner ..

    Nouveau ce champignon pour la champenoise plus habitué au cèpes..

    on reprend notre route dans le plaisir de la découverte ...

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier du bois ...on l’a trouvé assez facilement ...il nous monte sur le causse ..

    sans grande vue , dans le charme de la terre couverte de vie ..


    la lumière chaude nous baigne , l’été se promet ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     
    Je cherche les vues , devine au creux le village de Sauclieres ..

    on se retourne contempler notre progression , toujours surpris du chemin que l’on peu faire ..


     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après Le Pouget , cote 897 m..on voit les voitures droit devant ...on part à gauche ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -“ oui pour finir , j’ai tracé les crêtes du sommet de gauche ...Le Basset , j’espère une belle vue “ j’argumente

    -“ lolo et les crêtes , !!! , c’est toute une histoire , tu n’as pas fini de faire des crêtes si tu reviens ...” promet Michel à Émilie

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et là , ici , je cour le sommet ,me retourne , et vois ...cris , hurle l’image ..

    ils ne comprennent pas de suite , seule Émilie , répond de grands gestes ..elle me prend sans doute pour un originale , et entre dans ma danse ..

    Quand même , ça bouleverse une telle image ..les Cévennes derrière , Sauclieres à leurs pieds , devant le causse de buis et les amis qui tachent de couleur de vie d’homme ..

    Mais le détail que voila s’inscrit dans toute ma vision .....

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

    Vision , que je ne peu pas photographier en totalité ...

    à gauche une vue sur la vallée de la Dourbie et Nant , et à droite les Cévennes ...

    puis encore plus à droite imaginez la Séranne ...
    et bien à gauche , le Lévézou ,

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     


    La bute passée on avance grand espace , typique Larzac , ...

    On se plaît ici , se changement de marche nous redonne entrain ..

    La fin se veut proche , mais tous les éléments nous commandent de rester , profiter ..

    Alors on improvise une suite , la bute suivante ...

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La ferme de Comberedonde à droite avec nos voitures plus loin ..., On file tout droit ...la prochaine bute attend

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un petit rapadou ...descente rapide ou monté raide , en petit ( terminaison en ou ..)

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     


    sommet 868 m , la pose ..on va trop vite pour le jour , on sent bien que l’on ne profite pas assez des émotions du lieu ..

    Droit devant les voitures , plus bas au bout des près verts ...à moins d’un demis heure de marche ..

    Avec le changement d’heure , on veut vivre encore ici jusqu’au tombé de la chaleur ..

    -“ une sieste , je propose une sieste “ s’installe Michel

    -“ un goûté “ demande Brigitte

    Un sétadou est improvisé ...tous rapprochés , ils commencent la discute, calmement ..

    je m’éloigne un peu pour médité ...

    Chacun son temps , que l’on prend ensemble , pour un moment ressource , et plaisir immensément lent ...immobile ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

    le retour se fait doucement , sans trop parler ..

    la fatigue diront certain , on sait tous que l’on ne veut rien rater de la fin de marche ...

    Se sentir ensemble sur le causse , un dimanche de printemps ...

    Les voitures ne marqueront pas la fin ..
    sur la route de Millau ,pour présenté le village de Nant à Émilie , on se pose en terrasse sur la place du hameau ..

    Et c’est bien après que l’on se sépare ...

    voici un bon jour , émouvant de tant de nouveauté et découverte ..

    Encore une rando ou lolo

    aime de  partager sans modération ..

    bien des bizs
    lolo

     


    3 commentaires
  • coucourou ,

    dimanche dix neuf ...

    à plus de deux foi dix

    l’esprit au printemps tout neuf ,

    nous voila pour la caverne du maure , partit ..

    Mars 2017 ,
    Le Revel ,
    un gîte à retenir de longue date ..

    Venu de Millau notre petit comité , en retard faute à ...la route qui tourne , ou Mireille qui conduit sans les mains
    ou bien à nous cinq qui traînent en paroles fleuri et joyeuse ..
    Nous arrivons au gîte Le Revel à Rogues ..

    Là nous attendent fin prêt , un groupe d’amis marcheur ..
    leur accueil , chaleureux , généreux , nous éclaire aussitôt de l’ambiance élogieuse du lieu
    Parlant du séjour qu’il vivent ici ..le cadre , les chambres , les repas , la sympathie des hôtes , tout semble naturel , simple et raffiné ..
    Les bienvenus pourrait durer des heures , tellement on se sent bien ..
    on se retrouve encore un foi pour certain , et se découvre avec d’autre ..
    Les cinq se diluent dans la joie de tous ..
    -“ alors Laurent , ou va t’on ? c’est bien la grotte du maure que l’on cherche “ me dit Sylvie
    -“ oui , je pense qu’elle est sympa à voir “ ..

    - “ vous connaissez ! vous y êtes déjà allez ! , car elle est difficile à trouver ..” me précise le M du gîte .
    -“ non , c’est la première foi que je viens , avec une bonne carte on devrait y arriver ?..”
    et voila qu’il m’indique de précieux renseignement pour que je me repère au mieux ..

    Rassuré , le départ et donné ..

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    bien 14 km pour 400 m de dénivelé ..

    voulant faire une boucle , j’ai tracé un allez un peu hors des circuit classique ...

    histoire de pigmenter la journée,

    le retour se faisant sur trace balisé de jaune ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

    ambiance de groupe d’intérêt commun , la file démarre en papotant dans un ordre magistral ..
    la grimpette se fait dos ho spectacle ...une clarté d’hiver , dans une lumière d’été dessine une vaste scène d’espace sans limite

    Le causse du Blandas , collé au Larzac sur la gauche , chapeauté par les Cévennes à droite on voit enfin ou l’on est ..

    Presque midi , notre journée se met en marche

     

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     


    L’oppidum crucifier d’une croix sur les ruines de son enceinte ...

    ici un point est fait , un peu d’organisation , afin d’éviter de perdre ou chercher une personne ..

    le pays est plat , c’est cela un causse ...vue d’en haut il semble facile ..

    Je désigne un chef de file ...Luc toujours en pointe loin devant il sera parfait avec une carte et son GPS téléphone

    et une queue de file ..Mireille notre expert bota , toujours à observer en arrière une fleur ou un insecte ..

    je resterai en lien au milieu de la file ..florence se propose de m’assister pour des points GPS ..

    tous est prêt pour ouvrir l’aventure ...

    je doit dire et remercier chacun des marcheurs pour leur volonté et l ‘enthousiasme qu’il ont montrer pour suivre mon tracé hasardeux ..

    Avec souvent des remarques rigolotes et sympathiques ..

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 1 ...on crête , j’adore , devant le pic d’anjeau , des souvenirs coulent encore dans mes veines ..

    à voir ici http://rando-lolo.eklablog.com/au-pic-d-anjeau-a107994996


    notre rando du jour se fera à la limite du causse , dans les pentes de ses contreforts ..alors je profite du presque plat , libre d’entre les buis ..

    les parfums multiples de ses fleurs nous charme , dans la chaleur ..

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    à partir du col , 655 m on descend dans le travers pour le suivre et traverser le rec ..
    la marche se complique , ralentit ...la file se parcelle , la bonne humeur nous relit ensemble ..

    Les poses regroupent les discutions , les jambes souffrent un peut de l’instabilité des cailloux ..

    beaucoup se demandent où est la grotte .. dans quelle vallon ..
    Luc de loin trace rapide , avec Flo on évalue notre avancé au gps ..et bien sur on s’écarte de la trace prévu ..
    il faut s’adapter au terrain et choisir le mieux ..
    l’esprit de recherche s’installe gentiment , stimule certain qui s’avancent ..
    et raisonne les autres qui attendent de voir ..
    La faim sonne 13 h passé ..km 4 au col du serre de la lauze la nappe est posée
    Un rituel inconnu pour nous cinq qui amenons chacun notre repas ..
    Là les sac s’ouvrent et se dresse un repas commun bien appétissant ...salade , charcuterie et friandise colorent la nappe au sol ..
    Le partage s’organise en quelques minutes ..

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En horizon le roc blanc ..bien remplit du ventre on descend les travers , vers la grotte

    on retrouve un chemin balisé qui nous servira de retour ...

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la pente est cévenol ..
    la grotte toute proche

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues la Caverne du maure depuis Rogues la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

    une visite émouvante ...la caverne en est bien une ..vaste spacieuse , grandiose et facile de progression .....
    mais ma plus grande surprise c’est son acoustique

    Ce groupe chante , vocalise ...et alors là ....
    on arrive au fond , certain plus lent ne vont pas tarder ...
    dans le noir total , lampes éteintes , une note grave se cristallise , profonde lourde ..
    bien vite elle prend de l’espace , nos yeux tournent en vain pour en suivre le cheminement ..
    Rebondi sur la droite , puis plus au centre et de nouveau à droite , ou à gauche ..
    Sans écho semble venir de partout la note qui change de direction
    alors comme pour me rassurer , les voix plus douces féminines s’accordent en multiples tons élogieux ..
    une harmonie s’intensifie entre les voix de chacun et les reflets des parois , je suis certain d’entendre de nouvelles voix ..
    Un mélange d’ondes en phase , résonant des parois même ...

    envoûte par les oreilles , voila qu’une lueur se présente au loin ..
    le regard se fixe enfin , la cavité se découvre discrètement au cheminement des retardataires ..
    Ils arrivent en chant fantastique , comme une symphonie orchestré par la caverne entière ..

    Des instants magiques , bouleversant , issus de la rencontre de passionné ouvert au autre et toujours prêt au partage ...
    j’aime ces découvertes , agrémentées du plaisir de chacun ..

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     


    sortie du trou , l’espace nous entoure ...
    la pente réchauffe un peu trop ..le chemin balisé de jaune nous assure un retour sans grande surprise ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le roc blanc domine , on se concentre pour gravir la pente du vallon ..
    on reste encore sous le charme de notre visite souterraine ...
    les sourires poussent les jambes , les souvenirs concrètionnent déjà en couleur bonheur ..

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 7 , le long retour sur le causse s’entame , en direction opposé au gîte ,on avance au bout du vallon pour passer sur l’autre crête ..

    pour nous cinq , c’est facile , mais pour eux , qui la veille ont fait 20 km de rando , les jambes se font sentir lourdes ..

    et pourtant le plaisir reste , leurs visages nous répondent gentiment content d’être avec nous ..
    chacun prend son rythme , en petit groupe , on marche à vue ,
    discute de nos vie et famille ..

    on s’accompagne délicatement , sans se brusquer

     

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

    voici pour les amoureux de la Serane ....une photo de la ligne de crête ..du roc blanc à gauche au st baudilhe tout à droite en bleu clair ..

    un paysage que j’ai savouré tout le jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le dernier km , on retrouve la vue sur le Blandas et les Cévennes ..
    les ombres s’étirent , la lumière promet un coucher de soleil cinématographique ..

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le gîte est tout proche ..la séparation se prépare ..

    on profite au plus de notre rencontre et traîne un peu l’allure ..

     

     

     

     

     

     

     

    la Caverne du maure depuis Rogues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les derniers semblent des cabris en liberté ..



    le temps des mercis ,
    et venu , le moment du retour de chacun ..
    le temps du Merci ,
    difficile , douloureux , celui qui vient du profond , des tripes qui se noues ..
    celui que je dit avec le cœur en une une expiration tremblante , ..
    le même que je vous ai donné dans la caverne ..

    Merci à vous tous que j’ai accompagné aujourd’hui,
    se jour est à moi comme un souvenir de vie ..

    et pour clôturer le bonheur
    le retour sur Millau fut éclairer par un coucher de soleil paradisiaque ..
    Je suis sur que vous en avez profité ..

    à bientôt

    venez à Rogues ...
    la vue vous plante sur place ..
    et pouvez rester à tourner
    au soleil sans se lasser
    ...
    bizs
    lolo

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • coucourou,


    dimanche 12 mars ,
    on quitte l'Aveyron, pour le 34 .

    fuir la grisaille d’un jour ,
    aller plein sud ,
    après l’effet tunnel ..
    écouter le printemps qui nous appelle..

    Mister météo ,qui l’eut cru samedi sous un grand soleil ..
    nous prévenait de grisaille dominicale en Aveyron ..

    écoutons se brave ,pour s’expatrier vers Octon

    Sur la route pluvieuse du Larzac ,mieux que l’effet kiscool , nous vivons la magie Escalette ..

    -“ attention les amis , on entre dans le tunnel de l’Escalette ...plus de pluie “ j’exclame fort
    _”c’est le premier effet tunnel “ remarque pascal , “y aura t’il le deuxième effet tunnel ? rajout il ..

    _ “ attention au radar en sortie!!!” prévient Bruno

    et l’on débouche de la terre ..

    _” wouah , plus de pluie , encore une foi ça marche “ on s’extasie tous , devant la vallée lumineuse de la Lergue


    On sait que la marche et assurée de bleu ..

     

    une boucle sympathique sur la carte , un mélange de chemin balisée PR et de jonction libre ..

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plus de 14 km pour 400m de dénivelé ..
    on fait le tour du vallon du Toucou et celui de la Marette ..

    dolmens, château et chapelle en route ..tout un programme !

    Tout près du Salagou , le village d’Octon est à connaître . un parking obligatoire , en plein centre , pour les visiteurs ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une église, une placette , et des jeunes ...

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    école de fille et garçon , devenu mairie , platane , fleur et odeur ..

    les devants de maison se colore d’iris , muscaris , jonquilles, jacinthes ...mimosa

    et bien d’autre que je ne connais pas

     

    J'ai repris quelques extraits du C. Rendu de Lolo, histoire d'y ajouter le grain de sel "bota" :

    voir les bouts de texte en violet.

     

     bizs ,

    Mireille

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    avec même un citronnier en pleine terre ..

    et un pied de bourrache déjà bien fleuri ;

    chez nous, on ne peut trouver cette plante que dans les jardins.

    Dans le "sud"comme à Octon, elle n'est pas à proprement parler sauvage.

    On la trouve cependant facilement sur les talus, bords de champ, dans des friches, à proximité des zones occupées par l'homme.

    Elle y fleurit de bonne heure.

    C'est une plante de la famille de la consoude, des vipérines et autres grémils (pour ceux qui connaissent).

    Elle est très visitée par les abeilles pour son nectar.

    Les fleurs bleu-ciel en étoiles font merveilles en "déco" sur les crudités et salades...


    on parle , couleur , plante , ambiance , jardin , chaleur , soleil , climat ,
    on respire , le laurier , mimosa , la pierre mouiller , l’herbe couper ..

    on entend les piafs , l’eau d’antre les cailloux du ruisseau , les jeunes rires , et les voitures au ralentit ..

    nous voici directement dans l’esprit de la randonnée ..tout en traversant le hameau ..

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    très vite , la vue s’agrandit , la piste nous grimpe tranquille sur le plateau du Toucou ..
    le paysage se reconnaît , à gauche le mont de Mars , pointu , que l’on a fait en mai 2014

    http://rando-lolo.eklablog.com/de-liausson-a-moureze-a108140050


    et en fond d’image la crêtes de Merifond parcouru en février 2016

    http://rando-lolo.eklablog.com/un-tour-dans-la-commune-de-merifons-1-a121964620
     

    C’est comme un retour en pays aimé , on tourne ,lève la tête , croise les yeux et se souvient ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

    le coin est réhabilité pour la saison estival , en jolies parcelles de villégiatures ..

    Puis vient la colline ..

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     


    sauvage , au grand air , devant le Lac ..

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’allure s’étire arrivée en haut , à la façon de la piste ..

    -“ il serait temps de s’arrêter manger “ gargouille Brigitte ..
    -“ elle a raison .Même si elle est , LA ,seule aujourd’hui . il nous faut un coin grande vue sans vent , avec des sièges ..” raisonne Michel

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    entre les écobuages on trouve la perle ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en face de nous de vielles connaissances , des cimes marchés , du Liauson au Vissou

    sous nos ....c..... de l’herbes douce ..du Brachypode rameux

    et des pensées en miniatures , qui me fond penser à celles de  Patou ..

     





     

     

     

    Octon nous apporte le soleil Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    des pensées , à peine plus large qu'un brin d'herbe ..

    et des fleurs roses en prairie ..

     Les pensées miniatures doivent être les mêmes que celles vues en 2016 lors de la balade Château de Malavieille,

    et les toutes aussi délicates fleurettes mauves doivent être celle d'un érodium (cousin des géraniums),

    très commun, et vu aussi l'an dernier...

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’odeur est trop forte , cueillette obligatoire de thym , pour les lapins

    histoire de rester encore un peu devant se décor

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on vise au nord , sur le plateau de Toucou , la verdure s’invite en prés ...

    au loin les Monts d’Orb ..d’où viennent les nuages

    les dolmens sont en bout de verdure ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

    Humm, de la salade de pâquerettes ..la glane continue ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    deux mignons nous attendent , en basalte bien sur ..

    le menhir tout proche est promit petit , petit , alors on cherche dans les bois ..

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    au pied de son arbre , il était heureux ,

    jusqu’à ce qu’un piluchte
    y croisa les pieds ,
    quelque minutes en communion ,
    sur des millions sans casse-pied ..

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

    Fleur de buis , discrète, ... voila l’ origine , la source , la réponse au quoi qui sent ?..

    depuis le vent nous vient des plaisirs tendres de miel raffiné , des suaves douceurs de sucre, des teintes vives de parfum floral ..

    Idéalement dosé , harmonieusement présenté sans bousculade , à nos pif de fin limier ..ces odeurs jouent tour à tour leur rôle de charme ..

    comment imaginer un simple buis pour orchestrer cela ...

    Le vent est le vecteur coquin , celui qui nous tente une seconde puis nous perd la suivante ...pour revenir plus joueur  ..

    Les odeurs se promènent , se diluent ou se concentrent au gré des courants ..

     Eh bien oui, le buis en début de floraison (c'est le cas sur la photo ) sent très bon,

    comme Lolo nous le fait remarquer avec ses mots de poète.

    La fleur de buis est souvent qualifiée de "malodorante", avec une odeur de "pipi de chat".

    C'est vrai..., mais seulement lorsque la floraison est très avancée (signalant ainsi aux insectes que le restau à pollen et nectar est fermé ??? Mystère ?!).
     

    Donc, en résumé : le buis sent très bon en début de floraison et sent le "pipi de chat" en fin de floraison...

    Y'en a pour tous les gôuts !

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

    plus loin l’amande se fane , reste quelques fleurs tardives ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     


    on avance sur le Planéjo en direction des ruines du château de Lauziere ..esprit libre ..grande vue

     

     

     

     

     

     

     

     Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les ruines sont en ruines ..une association , restaure ...quel courage !


    http://www.cc-clermontais.fr/IMG/pdf/CP_Chateau_de_Lauzieres-4.pdf

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Certain reconnaîtrons ...une aubaine ...la cueillette et facile après le débroussaillage ..
    et oui des asperges sauvages . partout dans l’herbe ..


    La piste des asperges nous grimpe vers la chapelle ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La pervenche nous arrête, pour nous donner le bon jour ..on lui doit rien et l’on repart ..

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    avant la croix virage oblige . Un joli sentier en trace jaune ..

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    au sortir du bois , la surprise de verdure ..la chapelle est au bout du vert

    on s’extasie un moment , Bruno se fixe sur un chêne magnifique ,
    Michel qui connaît , nous promet un superbe ravin à traverser

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

    Octon nous apporte le soleil

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la chapelle , on y goutte , et admire ses gargouilles

    tout contre un cimetière ...vraiment ...ancien

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    des tombes de pierres sans noms ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    suit le ravin promis ..

    une descente dans les Ruffes , terre rouge d’ici ...

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    corde et ruisseau , le pigment de la marche jusqu’ici très tranquille ..

    Des violettes en tapis me proposent une salade ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le retour se descend vite , avec une vue sur les ruine du château entre les asperges ..

    le village d’octon se présente au fond de la vallée ,

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour finir une grande orchidée , que notre amie Mireille nous appellera de son nom ..

    je dirais ....Barlia de robert !

     

    Bingo lolo, c'est tout à fait cela.

    Très belle orchidée de grande dimension, très reconnaissable,

    et typique de régions plus méridionales que notre Sud-Aveyron, où on ne peut la voir qu'à titre exceptionnel.

    Mais plus au "sud", elle n'est pas rare...


    Un tour chaleureux , à cinq , dont une

    un jour de promesse de printemps , d’espoir d’été
    et de cueillettes généreuses

     

     

     

     

     

     

     

    Octon nous apporte le soleil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un délice de crudité a consommer tendrement ..

    passez une bonne semaine

    à bientôt

    bizs
    lolo

     

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  • coucourou ,


    26 février , 2017.
    tous les sept ,

    se retrouvent au départ d’un tour inconnu ..
    une trace prise avec curiosité dans un guide rando ..

    un secteur du causse noir perdu ...
    oublier des axes majeurs , loin des critères du beau ..

    Pas de rocher spectacle , de falaise vertige ,
    de château ruiné, de mégalithes ..

    La lande et les Hommes ,
    la terre et sa vie simplement ...
    comme avant ..
    enfin presque , les gens sont très moderne ...
    la terre , elle , ne tremble plus depuis longtemps
    pas de travaux ou d’aménagement ..

    un pays immobile depuis la déforestation gauloise ..

    Devinant cela on s’invente nos découvertes ..

    -“ j’aurai préférait une sortie plus au sud , avec se soleil , mais bon Revens s’est sympa “regrette Mireille
    -“ personne de nous ne connaît se coin du causse , on y passe jamais alors pour une foi “ je rassure ..

    un tour de grand chemins ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    15 km et plus , pour 400 m de dénivelé..



    -“ que des pistes carrossables , cela me va , on marchera facile , détendu au soleil “ devine Brigitte

    Il faut savoir se satisfaire du nécessaire ...
    de quoi marcher , un peu d’eau et le grand air ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Place du boulodrome ..on démarre...Revens s’éclaire de bleu
    la trace est balisé de jaune ...à suivre tranquille
    l’esprit lolo semble bien loin , les marches à la carte , tout shoot ..

    Et pourtant une magie nous prend , comme une ambiance , un drôle de sentiment ..
    Sans comprendre ni voir se qui se passe la joie s’intensifie entre nous ..

    je remarque ce bien qui nous accompagne , nous entraîne et nous porte même au sortir du village ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mireille et Bruno remarquent l’érable argenté , tout content ..
    rien de spécial comme arbre , à par pour les abeilles ..
    en effet un des premiers arbres à fleurir et nourrir ces polinisateurs ..

    Nous voila tous , joyeux d’entendre les petites bêtes butiner ..

    je vous écris , une magie nous tourne la tête pour un rien ,
    qui fait de nous , un plein de gens heureux ...

    -“ c’est super ce village , sympa , on s’y sent bien ! “ je lance à Bruno

    -“ ou va t’on ? on suit les marques jaunes et après ? chacun s’interroge

    Daniel et parmi nous aujourd’hui , avec un grand besoin d’espace dégagé de souci ..
    Léna nous éclaire de sa jeunesse souriante , et compte bien explorer au mieux les environs
    Michel , lumineux , porte sa stature avec style et élégance , et commente poliment le paysage ..
    Bruno se réserve de commenter , prend son rythme de chauffe
    Mireille souffle de toutes les infos qu’elle nous donne ..
    Brigitte se dérouille de la veille , les km de vélo se font sentir ..

    et lolo , cherche , et recherche le pourquoi du bon ...l’étrange de se pays ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on prend de la hauteur ...et là je devine
    je vois , ici , ce qui nous a pris .
    inconscients ils avancent sans savoir ...la tête dans leurs réflexions , les yeux sur les pieds ..
    Ils se racontent la semaine ..

    et pourtant il suffit de se retourner ...

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je les laisse partager leurs histoires , ils ont bien le temps pour comprendre ...

    prendre conscience de la liberté enivrante qui émane de ces terres ...

    Un vaste espace sans clôture , des chemins sans limites interdites , une lande qui invite au regard perdu ..

    l’horizon en collines et montagnes sauvages..

    Le village ressemble au pays , voila pourquoi on s’y sent bien ..
    les maisons offrent généreusement leurs pourtours ..
    pas de mur barrière , le linge s’étant, les jouets d’enfants témoignes du dernier postes de jeux..
    les rues entrent dans les cours ou plutôt le contraire , se sont les cours qui sortent sur la rue ..
    Une avancé vers l’autre ..loin , , si éloigné , de la méfiance actuelle ..


    Venez à Revens , vous en reviendrez pas !
    Une porte d’appartenance , s’ouvrira à votre insu , et vous serez acteur libre et autodidacte , de ce pays ..


     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1.5 km de marche , ils lèvent les regards ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     


    -“ on aimerait être un cheval , et courir, courir , galoper en tout sens dans le vent ..” rêve Michel

    -“ c’est magique , cette liberté de regard ,cet oubli de barbelé..” s’étonne Daniel

    -“ ce n’est pas si plat . un profond ravin coupe l’image de droite à gauche . on y va , il nous faut le traverser “ je fini par préciser


     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 3 le chemin du Ruassou , coupe le ravin de la Garéne ..

    un ravin bien connu des speleo et de Brigitte ..
    Un temps ou l’on fut jeunes fou ,
    une marche en ligne droite de Millau à Camprieu nous a vu passer la nuit par ici ..
    Une nuit mémorable à la belle sans étoile , avec Natalie ..
    une histoire que je conte au groupe ...

    -“ je peu vous montrer un aperçut de ce ruisseau , en sortant de la trace prévu ...un allé retour de 200 m “ je propose

    -“ je reste à vous garder les sac ici “ impose Brigitte
    -“ Hum , t’es sur que ce n’est pas loin ?...ça vaut le coup ?” discute Bruno
    -“ les distance à lolo , et ses temps sont très élastiques “ s’inquiète Michel

    Et nous voila parti à l’aventure suivre le cour de l’eau ..
    en fait pour arriver au première falaises dans le ravin on marchera un gros quart d’heure et plus ..
    un sentier sanglier pas trop bartasse nous guide

    on touche au but enfin , non sans entendre nombres de plaisanterie sur les prévisions à lolo

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Descendre un jeu de spéléo .. le ruisseau se déguise en canyon

    alors le ton change , l’admiration se clame dans le ravin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...Une boucle de belle liberté à Revens ...Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la visite se pimente pour des minutes qui nous enveloppent d’instants intemporels..




     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La plus jeune retrouve ses jeux d’enfant caussenarde ..

    on pense à Brigitte , seule à faire la sieste ..

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on retourne avec en projet de faire se ravin en totalité ...

    une belle idée de balade sportive ..

    Mireille traine un peu , suite à une histoire de gale de noisetier
    Michel nous abandonne et retrouve plus vite Brigitte ..

    tout émoustillé de l’aventure Garéne ..on se pose manger au soleil contre un rocher

    la chaleur nous dérange presque ..honte à le dire , mais il fait trop chaud ..

    Mireille se démonte ,
    en fait son pantalon se raccourcit en short ..
    d’un geste élégant elle fait courir une fermeture éclaire au dessus des genoux ..

    Et nous explique la gale des noisettes ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A l'extrémité de ces rameaux de noisetier, les bourgeons me semblent anormalement gros...

    me faisant penser à un phénomène dont j'ai lu la description dans un bouquin.

    Mais ça reste à confirmer, alors Lolo fait une photo, et de retour chez moi je consulte la "biblio".

    Bingo, c'est bien ce que je pensais.

    Ces bourgeons ne sont pas en train de débourrer (= de s'ouvrir), il est trop tôt pour cela

    chez le noisetier qui ne développe ses feuilles que bien après la floraison (floraison en cours sur l'arbre où j'ai prélevé les rameaux).

    En fait, si ces bourgeons sont gros, c'est parce qu'ils ont été transformés en "galles",

    suite à la colonisation par des sortes d'acariens minus-minus appelés phytoptes... du noisetier.

    Je tranche en deux les bourgeons et observe (à la loupe) le même aspect que celui qui apparaît sur mon bouquin (voir scan ci-joint).

    Ces bourgeons ainsi squattés resteront au stade de mini-artichaut, sans développer ni feuilles ni rameau.

    Cette galle serait potentiellement abondante, en particulier chez les noisetiers sauvages, mais sans compromettre la vie ou le développement des arbres...

    Pour ceux qu'une plongée dans le monde des galles intéresserait, voici une bonne référence :

    Guide des galles de France et d'Europe, de Patrick Dauphin, aux éditions Belin (collection des guides des Fous de nature).

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    je ne peu partir sans un moment en communion ,

    au soleil contre la bise du vallon ,

    prendre le pouls du corps , et sentir la vie de l’espace ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

    avant le Ruassou on trouve le Gr 62 ...et là toujours le libre nous entoure ..
     
    on se dirige vers la Foulquarie ..des km de libre ..une magie de marche , un chemin de lande ...
     
    Léna s’écarte , et nous appelle ...un puis citerne ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une boucle de belle liberté à Revens ...
    Une boucle de belle liberté à Revens ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La zone dallée récupère l’eau de pluie , la citerne enterrée la stock ..  
    Une construction ingénieuse pour abreuver les bêtes     .
    La pompe est démonter dans l’abreuvoir ...le bâti se lézarde ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une boucle de belle liberté à Revens ...Une boucle de belle liberté à Revens ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’eau claire qu’on s’y voit dedans attend les brebis ..

    du travail pour les amoureux du patrimoine de pierres ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’on reprend notre chemin liberté ..

    on suit le ravin vers son amont ...en face on devine les bâtiments du Randal bisons ..ou l’on passera

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Nous voici à la Foulquarie ..maisons caussenardes pour les vacances ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis on route un peu ....mais avec plaisir

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le décors de notre marche se dévoile de l’autre coté du ravin ..ainsi que le petit hameau des vacances ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    très vite on passe à coté du randals ... à voir sur le net pour les bisons ..

    Grace aux jumelles de Michel on en verra 2 couchés au loin ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le chemin se décore de murets , dans l’esprit d’avant on avance jusqu’au prochain hameau

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ici aussi , rue d’herbe et toit de pierres ...

    La Claparouse à croire que les maison sont en tas de pierre ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et l’on repart pour des km de libre ..

    altitude 857 m on quitte la route pour le sentier du bord du causse ..
    encore un chemin liberté , ouvert sur la vallée du Trevesel ..

    Revens brille sur la droite ..et l’on va tout droit ..

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     


    -“ on pourrait rentrer direct , mais je pense que la bordure est sympa “ j’explique ..
    -“ ok pour la bordure , on n’est pas pressé “ ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

    super panorama , que l’on se rappelle ..c’est tout proche que l’on est venu à la rencontre d’Olga et Christophe ..

     

     http://rando-lolo.eklablog.com/vers-revens-au-pied-de-cantobre-a127328578

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et là  ,on shoot à travers la lande ,rejoindre le chemin de Revens ...

    la fin se devine ...
    le temps des commentaires nous accompagne ..

    -“ lolo , compte sur moi pour soigner mon commentaire , si je doit en faire un sur ton blog “ me promet Bruno

    -“ oui des randos comme cela , facile , tranquille , sans débordement , à part la Garéne , et si libre du regard , on est surpris “ précise Daniel

    -“ effectivement dans le ravin tu nous as bluffé , un peu embobiné avec la distance “ s’exprime Michel

    -“ en fait je vous ais fait marcher ...pour vous amener jusqu’ici ..” je souri

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une boucle de belle liberté à Revens ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Revens est là , au bout du chemin ..

    on arrive bien calme , fatigué de partout ,
    et tranquille ..

    on se pose sur la place , le temps de goûter ,
    histoire de finir les restes des sacs ..
    on se sait encore libre

    rarement se mot sera venu à nos oreilles aussi souvent en un jour ..
    La campagne d’avant le barbelé et le parc mouton ..
    des souvenirs de petit au coté du grand père ,
    fusil a l’épaule , chien dans les yeux ,
    traçant droit ou sinuant entre les buis ,
    parcourant un demi jour , le causse
    pour ramener le lapin sauvage ..
    oui , un autre temps ou les bergers remplacé le grillage ...

    alors si l’envie de vivre libre et heureux vous démange
    venez tourner à Revens ..

    bien des bizs

    lolo

     


    6 commentaires
  • coucourou ,

    12 février , dimanche d’anniversaire ,
    à nos Age , petite fête , chaque jour en est une ..
    alors on attend les décennie pour retrouver les amis et famille ..
    aujourd’hui on se pense seul...

    avis de tempête du sud ..pluies et vent mêlé..
    Ou se trouve la limite ,
    la ligne de crête qui stop les entées ..
    Ces vagues de vent marin , qui déferlent ..
    Tel des bourrasques de tourbillon à nous rendre fou ..

    Une petite chance au nord , après les cimes d’Engayresque , d’entrevoir un soleil voilé

    -“lolo, tu vois le temps , il n’y aura personne dehors ..” affirme Brigitte

    -“ Tant pis , j’ai bien envi de marcher , on se prépare et l’on part à deux , se sera plus clair là ou l’on va !”

    je semble bien décidé , depuis quelques jour je reprend des forces ,
    la veille , le samedi on a bien travailler à st Rome ,
    Une journée passer dehors avec un ami venu donner de ses nouvelles ,
    Malgré le temps maussade , on s’est régaler de presque suer à bouger de la terre

    Alors je me tien dans la lancée , aujourd’hui on sort bien couvert , se faire ventiler comme des fadas ..

    Quasi prêt à démarrer la voiture , voila Bruno qui arrive suivi de Véro ..
    Quatre , le nombre de fou pour cette rando

    départ de Gaillac d’Aveyron ..

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une carte de toutes les couleurs ...
    le coin révèle , une multitude de surprises ...les chemins de la carte n’existe pas forcement ( remembrement?)
    Seules les pistes correspondent ...alors voila pourquoi je vous indique en orange le chemin qu’il vous faut prendre ..

    le rose marque notre passage sans trouver de chemin ..à ne pas suivre

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    petit village sympathique , qui nous accueille sans la pluie ..
    on est persuadé d’être là ou il faut pour ce jour ...et pourtant

    une prévision me fait réfléchir , le circuit passe au sommet des petits monts au dessus du village ..
    le vent doit nous y attendre ..


    Bien encapuchonné on visite les rues ..

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de jolies demeures ne nous voit même pas passer ..

    contant on se sait seul dehors , ce jours de grand vent ..

    encore à l’abri des bourrasques on devine à peine se qui nous attend ..
    alors , on prend nos airs de dimanche , et discute gentil de nos semaine respective ...

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    voici le style de croix d’ici ...haute , élancée en pierre elle semble fragile ..

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis sa gratte , un chemin repris par les ronces ...à éviter au sortir du village ..
    mais lolo suit sa trace ,

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    très vitre on prend de la hauteur , un peu trop vite ..Au loin le mauvais temps semble contenu ..
    la vue serait agréable si on pouvait la soutenir ..
    Face au vent , difficile de faire la photo , et d’ouvrir les yeux ..

    La tempête , plus de 90 km/h en rafales ..dans le dos il pousse ..
    Les filles se laissent porter sans râler , avancent rapide ..


    avec Bruno , calme , on sait que plus haut se sera pire , on profite ..

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la ferme de Fabrègues ..au calme du vallon ..
    on tourne et retourne pour trouver un passage ..finalement on coupe dans les prairies ..

    et commence la lute ...

    arrivée à la cote 690 m des flèches roses ..les éléments s’entendent bruyamment , dans des bourrasque à vous stopper ..

    On entame une longue marche en espoir de trouver un abris ..S’arrêter manger peut être dans un dolmen ..

    Le vent interrompt nos conversation , qui coupe cour , face à lui , les gouttes de pluie fouettent à la façon de grains de sable ..

    non loin le premier dolmen nous donne espoir de manger bientôt ...



     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il lui manque la dalle de couverture ...impossible d’y trouver abris ..

    La marche reprend jusqu'au prochain ...mais on ne le trouvera pas

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    trop de vent , les tête ne peuvent se lever , et la marche est trop aléatoire .. à travers champs

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se rapatries sur le hameau proche ..Surguières ..

    Là un hangar nous abrite le temps du repas , et du Brownies de Françoise ..
    on se reprend assez vite , sans le vent l’air n’est pas froid et plutôt agréable ..

    la suite sera au plus cour pour descendre de se plateau ..

    face au sud , l’air pleine tête on descend rejoindre la vallée ..

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une douce pente , que l’on affronte ..oui affronte , tant l’air nous retient d’avancer ,

    les lignes de pluie s’annoncent au loin , une après l’autre et nous fouette le corps ..

    -“ à se rythme , on sèche aussi vite que l’on se mouille “ je crie sous mon chapeau

    -“ il me faut m’arrêter une minute , c’est comme si on monté dans le froid , sa me bloque “ me répond Bruno


    les filles sont en avant et nous attendent au plus beau dolmen

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    heureusement que l’on n’a pas manger là ..c’est un peu bas ..

     

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et notre descente reprend ..

    -“le chemin est bien , mais la marche nous fatigue ,je comprend pas ?” demande Véro

    -“ les poumons on du mal à se gonfler , l’air n’y rentre pas facile , il est trop distendu avec le vent “ j’ essaye de donner une explication

    La sensation de vouloir aspirer l’air qui entre dans un aspirateur , c’est tout a fait cela que l’on vit ..

    deux km de peine ...s’inscrivent en souvenirs
    Les piqures des gouttes d’eau sur les joues , le vacarme des blousons tendu , la force de chaque pas ,
    tout le poids du corps en avant et par moment l’impression de décoller ..

    sans parole , l’histoire se passe au coté de chacun ,
    plus de question , ou de jugement , il nous faut avancer ..le moment doit passer avec peine et finir dans le soulagement ..

    on sait ces instants de lute qui précèdent les longs moments de réconfort ..

    Brigitte sent le froid , elle accélère avec Véro , Bruno et moi optons pour une lute plus lente ..

    enfin dans la vallée , tout change . Plus de vent fou , un joli chemin plat , l’allure plaisir repend ..

    les deniers km effacent bien vite les stigmates des précédents ..

     

     

     

     

     

     

    Gaillac d'Aveyron en presque tempête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on rentre tranquille , d’un bon pas , tous contant ..

    c’est la magie de la marche , tout change très vite ,

    La tête vidée de toute idée autre au pays ,
    remplit d’un air léger de vue d’hiver , de plaisir simple comme tenir debout , trouver la voie ferré , voir la rivière ...
    dire bonjour aux joueurs de foot sur le stade ..et arriver aux voitures ..

    oui nous voila hors de notre monde de départ ..en plein dans la vérité ..

    heureux et surpris de renter si tôt ..

    Mais les jambes se détendent du coup que l’on s’arrête ..
    signe qu’elles ont travailler en presque limites
    Un jour des quatre que l’on se plaira de raconter avec simplicité et bonheur ..
    quand dans le futur on croisera des gens heureux ..


    bien des bizs
    lolo

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     





    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique