• coucou rou ,
     
    Le quatorze , tous neuf , nous voici au Douzes ....
     
    octobre de 2016 , dimanche de pousses ....
     
    Initiative de Mireille , petite visite d’une présentation botanique ...
     
    Que des plantes , local , et des champignons présentés ...
     
    Façon de réviser les cours des saison passées ,
     
    et de se préparer au prochain ...
     
    on se retrouve donc en Aguessac , à l’espace culturel ...
     
     
     
     
     

    Des Douzes à Hyelzas

     

     

    Les tables sont mises ,
    en grande carafe verte , de jolis panneaux nous réservent des infos goulleillantes ,
    posé en verre , des étiquettes répondent à nos curiosités
    face à toutes ces salades variées ..
    présentées dans les assiettes ..
     
     
    On avance et recule , discute et lit, se questionne et répond ...un moment de découvertes ...
     
    Le groupe se reforme lentement vers la sortie et puis s’en vont ...
     
    Ho pas si loin , pour pas trop long ....10 km de rando au départ des Douzes ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Des Douzes à Hyelzas

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les Douzes , un lieu dit , célèbre pour son restaurant ,
     
    un nom qui en dit long pour un caussenard ...non pas du nombre , mais bien de l’eau ...
     
    En occitan douzes signifie ..résurgence ...réapparition des eaux qui ont disparu plus en amont...
     
    un coté magie , bienveillance de la terre qui rend se quelle fait disparaitre ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des Douzes à Hyelzas
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des gorges , encaissées , de pierres et de plantes ,
    au lumière changeante de vive ou de neutre ,
     
    dans ces couleurs d’été , aux touches d’automne ,
    limites des causses Noir et Méjean ,
     
    tout en contraste on s’intègre  comme un  troupeau du pays , fier et papotant ...
     
    On connait bien la grimpette qui attend ..En mars 2016 partit de Veyreau on a souffert de la monté à st gervait ..
     
     
    Six mois , l’on murit , les mêmes vont bon train ...
    Doucement , et plus vite le groupe s’étire en petit nombre ...
    On échange par deux souvent , rarement plus ...
    Lolo boucle la file avec Bruno ...
    et règles des comptes entre compagnons ..
     
    -“Dit Laurent , quand tu utilises mes expressions , dans tes commentaires , je serait en droit d’en recevoir un bien ...”
     
    -“ ha tu as bien lu le dernier chapitre ..., que veux tu ? depuis plus de 15 mois , on a pas marcher ensemble ,
    alors de temps à autre , je te cite , histoire que tu sages qu’on pense à vous deux avec Françoise “
     
    On parle histoire d’été , les retrouvailles autour de mon chantier ...
     
    -“alors cette dalle que l’on a coulé , elle a bien sécher ..parce que le dosage du béton , ....comment il s’appelle déjà ?...”
     
    -“ tu penses à Yves " je précise ..
     
    - “ oui Yves , à la bétonnière , il ne le plaignait pas ...Qu’est ce qu’on a rigolé .... je sait pas si c’était le vin de pèche ....” ,
    “ on s’est régaler “ ...qu’il rajoute
     
    - “ oui ton vin de pèche à libéré complètement les femmes pendant le repas , garde la recette “..
     
    Et la monté se passe à son rythme , spécial cardio ...
    On avance allègrement sans s’essouffler , en discutant ,
    pose 10 secondes à chaque début d’oppression qu’il sent venir ...
    Un temps de régalade , sur cette calade bien construite ...
    sans raideur particulière , en lacé régulier
    qui nous grimpent à st gervait
     
    5 minutes de plus que les autres ,
    des secondes de privilège ou l'on se tien  égaux dans le plaisir de faire ensemble...
    L’esprit spéléo de nos sortie d’avant ...
     
    Merci mon ami Bruno , d’être la aujourd’hui ..
     
     
     
     
     
     
     
     

     

          Des Douzes à Hyelzas  

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Devant st Gervais , le groupe nous attend pour entrer en lieu saint ...  
    un cite particulier ,aérien  , ...
     
    Lolo décide d’y manger ...
     
    -“ on ne trouvera pas mieux ...la suite du chemin remonte un ravin .....”        
     
     
     
     

     

     

     

     

     

     

    Des Douzes à Hyelzas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -“C’est une première , on s’arrête pour le repas , à midi moins 10 , après 680 mètres de marche ....” sourit pascal
     
    -“ oui bon ...mais le reste sera vite fait , 9 km ...en 4 heures ,on à le temps ..pour une fois ..” je souri aussi ..
     
    repas balcon ...bien sur
     
    avec partage de gâteaux ...
    boisons , et chaleur de vivre ...
     
    Quelques débats sur les façons de faire ses courses ...et les adresses des bons produits ...
     
    Des histoire de pays d’aujourd’hui , en ce lieu chargé du passé du pays ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Des Douzes à Hyelzas                     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On laisse la croix dans son symbole , et quitte de vue le hameau ...
     
    le ciel se gris , les ombres disparaissent , et l’on monte petit , petit ...sur la digestion ...
     
    Bien vite , des binôme se reforment , et les papotes reprennent ..
     
     

      

     

     

     

     

    Des Douzes à Hyelzas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un grand bois de sylvestre , qui sent le champignons ....
     
    Lena trouvera les premiers lactaire délicieux ..
     
    On suit toujours les balises jaunes , la marche est tranquille sans erreur possible ..
     
    alors je laisse la fille s’étirer ...et suit Bruno ..
     
    En tête loin , du moins on le pense ,
     
    Colette et Véro sont en pleine forme ,
     
    Brigitte qui dit ne pas sentir la pente ,
     
    Pascal est les filles ont disparut ...
     
    Mireille nous tire , doucement ...
     
    Lena furette les champipis..
     
    On se retrouve tous à la route km 2
    Le groupe se ressert ..à l’indienne on avance vers les bastides ...
     
    Proche de Françoise , je papote voyage d’enfant ....son fils part pour un tour du monde ...
     
    à 35 ans !...Entre parent bientôt abandonné, on se cherche réconfort ...
     
    On parle des jeunes qui ne réfléchissent pas et croient tout savoir ...
     
    alors que nous on sait  bien qu’ils ne voit pas tous ...
     
    -“ vivre c’est comme suivre se chemin , qui grimpe la montagne depuis la vallée ..” je m’aventure en philosophie ..
    “ on nait au bord de l’eau , des terres fertiles , on cour et chante les fleurs ....
    puis on commence l’ascension , et la , on découvre à chaque pas , l’horizon s’élargir et s’éloigner,  ..
     
    on prend enfin conscience des dimensions  changeantes du monde , de son immensité et de ses possibilités....”
     
    Ne leur reprochons pas de croire qu’ils voient tout ....car  en fait ,ils regardent  tout ce qui se montre à eux ...
     
    laissons les gravir la pente sans les déposséder du plaisir de la découverte ..”
     
    “ Et à travers leur voyage , je suis sur qu’ils nous feront grimper bien plus haut encore ...”
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     Des Douzes à Hyelzas

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

             

     

     

     

    Les bastides dans les bois ...la bas on traverse le ravin pour monter encore un peu vers Hyelzas ...

            

     

     

     

     

     

     

     

     

                Des Douzes à Hyelzas

     
     
     
     
     
     
     
     
    -“ Ho des Cornouilles  " chante presque Mireille ..
     
     
     
    -“ Je vous recommande la confiture ...elle est excellente est d’un rouge puissant ..”
     
    Après les alises au gout de pommes , voici les cornouilles , à chaque dimanche sont fruit sauvage ...
     

     

     

     

     

     

     

    Des Douzes à Hyelzas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Hyelzas en vue , après une pose étirements , on se dirige vers se hameau de bord de causse ..
     
    bien connu pour les fromages du Fedou , et son écomusée de la ferme caussenarde ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Des Douzes à Hyelzas

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un lieu d’accueil sympathique ...
     
     
    Nous voila en pose dans l’herbe ...
    le retour s’annonce en descente  ..  
     
    En chemin on croise des églantiers , aux cynorhodons magnifique ...  
    Lolo cueille , les fruits rouges pour en faire une confiture spécial vitamines ..  
     
    la recette est oubliée , presque improbable , tellement que je préfère la faire avant de vous l’écrire ..  
    Façon d’être sur du résultat ...
    A savoir que c’est une confiture sans cuisson ...à cru !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des Douzes à Hyelzas
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un volet avec cardabelle , magnifique , comme au temps , d’avant M météo France ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Des Douzes à Hyelzas

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un petit groupe nous croise , des marcheurs du dimanche ...
     
    Véro reconnait une personne et discute du comment , et parce que de nos sortie ...
     
    -“ Laurent , écoute  M. ils randonnent aussi tous les dimanches....”
     
    -“ vous allez descendre , bientôt le sentier fait des lacets , ...c’est facile vous verrez une grosse tête ...enfin un rocher ..
      puis dans une épingle , juste après une grotte , vous ne pouvez pas la manquer , on y rentre à dix , bien .
    et à main droite , juste la , une trace presque effacé  ...
    C’est marqué Font sur un rocher ...et à 150 m vous trouverez une fontaine sous la falaise ..”
     
    -“ allez y c’est mignon à voir “ ..
     
    on se quitte content de finir la marche dans la recherche d’une curiosité ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des Douzes à Hyelzas 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la grosse tête ...oui si on veut ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Des Douzes à Hyelzas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la grotte , ok , on est sur la piste ..

     

     

     

     

     

     

     

    Des Douzes à Hyelzas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la trace sous les falaises ...un site spectaculaire ..
     
     
     
     
     
     
     
    Des Douzes à Hyelzas
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    La source ...sous la roche bien embroussaillée pour la photo , ...
    mais avec beaucoup de charme ..
    tellement qu’on s’y pose instinctivement , Nos corps se relâchent , repos dicté par l’ambiance ,
     
    nos esprits s’éloignent , les pensées captées par la flaque d’eau trop clair pour la voir ....
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des Douzes à Hyelzas
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Tout proches des douzes du départ ...
     
    on voit devant le rocher de st gervait avec la croix blanche ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des Douzes à Hyelzas
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un haut mur bâtit parfait , surplombe la route ..
     
    On s’interroge de son rôle , sensible à de tel construction sans mortier , j’admire la technique des bâtisseurs ..
     
    sans doute que l’ancienne route  d’avant le bitume , passez au dessus ..
     
    Voici la fin ...de la marche ..
     
    Une aventure de retrouvaille , ..
     
    et pour encourager des futur marcheur , que les km font trembler ..
     
    pour encore des dimanche je limiterais les distances ..
     
    L’esprit est à la rencontre , pour les performances on les laissera suivre le rythme ..
     
    à très bientôt ..
     
    bizs
    lolo
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  • coucourou ,
     
    2016 , octobre , le neuf ...
     
    tous contents , nous voila huit ,
     
    pour inaugurer  le départ tout neuf ,
     
    d’ une saison de rando aujourd’hui ...
     
    Une date qui se traine depuis juin ...l’automne promis après l’été ...
     
    le rendez vous posé ,comme celui d’un spécialiste ,
     
    longtemps en avance , attendu dans la certitude d’un soulagement ...
     
    Les marcheurs que nous sommes le vivent comme un besoin divertissant et constructif...
     
    Et vous tous qui imaginé dans cette lecture , que vous apporte nos histoires dominicales ?
     
    J’en sais certaines , et quelques un qui m’ont parlé ou écrit plein d’impatience de retrouver nos échanges .
     
    Une magie d’internet , le partage des plaisirs ...Entre ceux qui suivent les mots , et nous qui les vivons ...
     
    Une réunion , qui s’ouvre avec ce récit vers de longs mois de découvertes ...
     
    Un esprit  amical , et bien plus , comment dire , pour transcrire les impressions ..
     
    Un groupe de  passionnés , non plutôt des frères , ou des ami(e)s d’enfance ,
     
    avec lesquels on aurait frôlé ou fleur-té  sur les risques , avec notre vie ... Le temps nous sépare ..
     
    Perdu de vues , en brèves nouvelles , chacun suit son chemin ...
     
    En se jour,  nous voila ensemble pour un nouveau départ ...
     
    Qu’importe le quotidien , les  fatigues de certain , la couleur du ciel , le choix de la balade , ..
     
    Les retrouvailles sont d’exception .
     
    On vous emporte , dans la spirale des déferlantes de joies de notre marche ..
     
    Bien petite ...juste 10 km ...à faire doucement , dans le temps de l’échange .
     
    au dessus de Peyreleau , sur le causse noir ...un coin oublié , théâtre d’horreur ...
     
    le Valat de Malbouche ..
     
     
     
     
     
     
     
     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Je vous déconseille de refaire cette boucle à l’identique , sans GPS ...
     
    Sinon , couper les zones sans chemin ...
     
    On se gare deux virages avant la croix de Montfraysse ....pas forcement une bonne idée ...
     
    à la croix le parking et plus confort ..
     
    Le but , si il doit y en avoir un ,
     
    est de revoir une baume visité dans le passé de notre jeune vie de couple ...
     
    La marche s’oriente sourires , nos yeux pétillent .
     
    Chacun de petit mot gentils , de phrase agréables , prend nouvelles des autres ..
     
    - "et bien ça me manquait notre ambiance" , me dit pascal ..
    "j’en ai besoin  de marcher , après tout ces fil électriques ....” ( il aide à la construction de sa maison )
     
    - "waou , c’est super pour ton fils , ce qui lui arrive , quel voyage " rajoute marinou ..
     
    Alors je lui raconte ses préparatifs , le bateau , les Canaris , et les Caraïbes ...
     
    Elle nous parle de Maixent ...
     
    -" il devait creuser dans la boue de st Marcelin , mais Eric l’a appelé pour voir un nouveau trou très prometteur ..”
     
    Michel , en grande forme ,:
     
    -“ Hum le causse noir comme je l’aime , je ne connais pas ce coin , et le temps est parfait, que demander plus “ ..
     
    Mireille s’interroge ...
     
    -“ ce n’est pas la baume de Jean Grin que tu cherches ?”, 
    "je pense que c’est pas loin , il me semble reconnaitre “...
     
    -“ Qui est Jean Grin ?” se dit on tous !
     
    -“un brigand de la sorte du coté de Malbouche  " nous lance t’elle ...
     
    -"Malbouche ?" "oui sur la carte je voie le Valat de Malbouche ...”
     
     
     Au km 1 , on sort de la piste en visant des rochers , une piste nous y mène ...
     
    Le repère de l’ogre ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     L'antre de l'Ogre Jean Grin

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une baume bien construite ou jadis sans rien savoir de l’histoire ,
    jeune spéléo et parent de quelque ans ,on est venu fêter, les amis ...
     
     
    C’était , au temps ou Lolo brillait
    en étroitures et découvertes .
    C’était au temps ou Lolo partageait ,
    sa passion des grottes et avens .
    C’était au temps ou Brigitte recevait ,
    les nouveaux copains pour en faire des amis ,
    C’était au temps des aventures improbables ...
    des réussites improvisées , et des risques calculés ...
     
    Alors un We, réuni ensemble ,de la France entière ,
    on s’est retrouvé en musique autour de cette abri ...
     
    Que de noms et prénoms que j’ai perdu ,
    mais leur émotions est intacte ...
    et je sais que si je les revoit même après 20 ans le plaisir sera là ..
     
    Voici pour notre histoire ...
     
    Si vous voulez plonger plus profond ...juste après la révolution ,
    alors lisez la légende de l’Ogre de Malbouche ...http://www.amilo.net/page612.htm
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite , voila ...ils ont suivi lolo ...
    Dans la béatitude de cette première rando de la saison ...
    Personne ne contredit le chef ..
     
    On est sous les bois , des pins sur les collines , dans les valons ...Des pins partout
     
    -“ Là-ba un rocher , si on monte dessus on aura de la vue , vous me suivez ?”...
    et je file dans les buis un peu tout shoot ..
     
    -“ OK on va ou exactement ...” lance Pascal
     
    -“ suivez de prés , ne lâchez pas le suivant , on va essayer par là “ ...
     
    avec Marinou , je discute du rocher ...
     
    -” sa va tu es d’accord pour y monter “
     
    -“oui oui , on a le temps , on verra bien par ou passer ., allez suivez lolo il tourne à droite ...”
     
    -“ Michel , je voit bien le passage, par la gauche ...et toi “ ...
     
    il me répond ..
     
    -“oui , sans doute , mais la plus haut se sera délicat ...
    à droite la pente est plus régulière , pour le peu qu’on en voit “
     
    Derrière les  filles parlent et papotent de tout qui n’a rien à voir avec la situation ...
    Étonnant Elle ne sont même pas contrariées ..
     
    On fini par le gravir ce rocher ...enfin presque ..
     

     

     

     

     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme dirait notre ami Bruno ...on a pas le cul sortie des bartasses ..
     
    La descente promet ..
     
    Tout au creux des vallon , après le grand rocher ..notre prochaine étape..
     
    Le hameau d'Alayrac.
     
    -“ bon pour retrouver la piste , on marche au clair “ ...dis je en prenant la tête ...
     
    -“ marche au clair , c’est nouveau ... c’est quoi  , marche au clair “ questionne Michel ...
     
    -“ et bien on choisi les passages plus dégagés , plus facile au lieu du tout choute “  précise Marinou ...
     
    -“c’est nouveau , ça change de ‘ en théorie ‘ ...avec une nouvel saison il faut des nouveautés ”
     
    On retrouve notre piste non sans repasser par devant un abris déjà vue ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -“On le connait celui là “ précise Pascal ...” pour un tour on tourne en rond “ ...
     
    Direction Alayrac par le valat ...un sympathique sentier balisé trail ,
    aux couleurs de tendres verts ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L'antre de l'Ogre Jean Grin
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Alayrac ;
     
    On sort de la foret pour le repas ...
     
    On contourne ce centre équestres ou les chevaux se baladent de partout ..    
     
    La quête de la terrasse piquenique commence
    Brigitte gargouille , façon d’être solidaire avec Pascal ...  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    --"On a faim  !"
     
    Les fruits de l’alisier blanc ,
    un peut douçâtre , avec un gout tardif de pomme verte et d’amande ...nous ont pas suffit ..
     
    Merci à Mireille pour cette découverte ...
     

    Alisier blanc et disette

    Très courant sur les causses, à la belle saison

    il se fait remarquer, quand le vent souffle et retrousse ses feuilles, par le bel aspect argenté de leur revers.

    D’où son nom d’alisier blanc !

    A l’automne, ce sont ses bouquets de petits fruits rouge imitant de minuscules pommes qui attirent l’oeil...

     

    L’alisier blanc est dit aussi allouchier.

    Il se plaît en milieu ouvert, sur des sols secs, voire rocheux.

    N’en déduisez pas illico que c’est un méditerrannéen : non, en fait il est plutôt montagnard ou (et) nordique.

     

    Point de vue botanique, c’est un sorbier,

    donc un proche cousin (entre autres !) du sorbier des oiseleurs couramment planté en ornement, dans les parcs et jardins.

    Les fruits de l’alisier blanc sont comestibles.

    On les a bien goutés dimanche. Leur chair orangée est farineuse, bien fournie en pépins et plutôt fade au premier abord.

    Mais au final apparaissent des arômes agréables de pomme, voire même une note d’amande amère (dûe aux pépins ?).

     

    Si aujourd’hui nous passons à côté de l’allouchier

    sans plus nous préoccuper de ses fruits, il n’en fût pas toujours de même.

    Aux époques où régnait la famine, ces fruits ont été (comme d’autres fruits peu aqueux)

    récoltés, séchés au four et réduits en une farine qui était ensuite mélangée avec de la farine de céréales (avoine, orge).

    On faisait avec des «pains de disette»...

     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

    à voir des recettes ici  :  http://plantessauvages43.over-blog.com/article-l-alisier-blanc-87674528.html 

     

     

     

     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La terrasse est occupé ...salades sur le coin du causse ..
     
    Une zone repas digne de nos espoirs ...la vue du pic de Montegut
     
    Les trois causses ...du jour de notre brevet en juin ...
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lolo photo tout ...

    Le Réverent, les Vases de Sevre & Chine , le Chameau , Capluc, ...

    Chaque rocher porte son propre nom , depuis des temps de Martel ou des grimpeurs ..  

    Une terre reconquise , par les amoureux de liberté naturel ,

    de sport aérien , ou de voyage lent ..  

    On parle plaisir , bien être , santé ...pour finir souplesse ... 

     

     

     

     

     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Exercice Yoga , par Marinou  ...
     
    -" laisses toi aller , çà fait du bien .Tu ramènes les pieds dans les mains ..,
    quand je l’ai fait, hier,  j’ai senti quelque chose se déboguer “ me guide Marinou
     
    Confiant je plie entre ses doigts ...
     
    -"sans échauffement je pourrais pas ! Il est souple "  admire Colette ..
     
    -"la prochaine fois on prévoit un temps yoga ,pour ceux qui veulent " ,lance Michel ..
     
     
     
     
     
     
     
    L'antre de l'Ogre Jean Grin
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    -"d’accord je vous montrerai le cobra ....." fini Marinou ..
     
     
    Avec thé ou café , chocolat orange , on retrouve la marche ..
     
    Direction l’aventure ...des pistes , mais pas que ...
     
     
     
     
     
     
     
     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Zone boisé , nous voila ...
     
    Encore un but en rochers ...
    On avance , tourne , recule , cherche , tente , réfléchis ...
    de pistes de lapins en trace de mulot ...
     
    Les feuilles caressent , les branches gifles , les épines retiennent ,
    la mousse amortie , la terre  glisse , les buis aveugle .
     
    Le groupe se déploie en stratèges ...
     
    Fanny et Mireille en éclaireurs , aile droite et gauche , Lolo pivot central.
     
    Michel en liaison arrière , Pascal opérateur GPS ...
     
    Et les trois filles entretiennent  la discussion sans rapport ...
     
     
    -“ Mireille plus à droite ..., Fanny c’est bon tu passes ?..”
     
    -“ attention !, on sort de la trace , il faut demis touré ...” averti Pascal avant de poursuivre ...”la on est bon ...”
     
    -“ va y Laurent , sa monte au dessus des rochers , on y verra plus clair ..” conseil Michel ..
     
     Un petit temps de presque égarement , ou l’on se prend pour des Robinsons ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L'antre de l'Ogre Jean Grin
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     La traversé du vallon à la lolo rando ....toujours plein sourires  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pose gloglou ..oh fond Roc Althes se dessine dans le ciel .. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'antre de l'Ogre Jean Grin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le terrain s’éclaircit on vise au clair ...jusqu’ à la piste km 7 ..
     
    Puis c’est tranquille vers la route ...
     
     
     
     
     
    L'antre de l'Ogre Jean Grin
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au premier carrefour on laisse le bitume pour un tout droit ... 
    Le Rascle porte chardon ...et champignons ..  
    Des oreillettes comme on les nomme ici ...pleurote du chardon pour les autres ..    
     
    Se soir les omelettes se mangeront ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L'antre de l'Ogre Jean Grin L'antre de l'Ogre Jean Grin
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    à genoux pour les bolets blancs ..
     
    Mireille partira avec des lactaires ...qu’on se le disse , les champi sortent ..
     
     
    Une fin d’après midi gourmande ..
     
    Pour conclure on essait d’approcher le cirque devant nous ...
    Mais la bordure est bien encombré ..
     
    La vue très branchus ...
     
    Pour les filles voici un aperçut de ce que je vous promettais ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L'antre de l'Ogre Jean Grin
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    Les voitures sont en face...
     
    Dernier petit passage grattant , on contourne par la gauche ..
     
     
    Vous voici en bout de lecture de la journée ..
     
    Plein de mots à se dire en rigolant , dans le plaisir ,
     
    des phrases à imaginer avec gentillesse ,
     
    pour que l’émotion de nos cœurs raisonne dans votre esprit ..
     
     
    Je vous retrouve bientôt ..
     
    merci ..
     
    bizs
    lolo
     
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique