• Un retour aux Costes Gozon

     

    cou, roucoucou
     
    Le vingt trois , 2016 octobre,
     
    vint à six , pour la rando du groupe ...
     
    Cinq figures reconnues , un visage à connaitre ...
     
    souriant par devant ses lunettes ,
     
    le premier regard pétillant , sans question ou interrogation ,
     
    tranquille , simplement  content de marcher aujourd’hui ...
     
    voici un nouveau déjà dans l’esprit d’ici...
     
    Nous voici tous , enthousiaste de partager ce jour dans la présentation de nos joies du dimanche ...
     
    direction les Costes Gozons , pour un petit tour ...12 km avec 410 m de dénivelé cumulé ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une trace , bucolique ...en campagne sans prétention ...
     
    avec quand même des idées dans la tête à lolo ...
     
    Un jour , depuis hou là .....les années en 19...mille neuf cent quatre vingt 3 ou 4 ...
     
    L’occasion m’est donné de voir une grotte , une belle entrée ...non loin des Costes ,...à deux avec Babeth , on improvise une explo  ...
     
    Des images dessinées à jamais , comme un tableau sur une toile ...mais avec un gout d’inachevé ..
     
    Contraint de ressortir du trou trop vite , avant de vraiment l’exploré , on s’était promis d’y retourner ...
     
    et la vie coule , fuit et efface ...impossible de me souvenir l’emplacement de la grotte ...
     
    Aussi avec nos rando , voici l’occasion de tenter une recherche ...
     
    sur la carte ign deux cavité sont pointés , avec la chance une correspondra ...
     
    Reste à tracé une marche intéressante qui passe par là ..
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    on se gare devant l’église ...
     
    Le jour tiendra le gris jusqu’a la nuit ....
     
    Le vent marin , soufflera jusqu’au surlendemain ...
    La pluie menasse entre deux bourrasques ...
     
    On est bien venu marcher , pour le soleil et les lumières d’automne se n’est pas ici..
     
    on part pour la journée , avec l’envi de vivre dehors , marcher est manger sur l’herbe
     
    Ensemble , loin des murs et des écrans de nos villes ..
     
    On part bouger en compagnie , pour se réchauffer dans l’effort ,
     
    loin de la douceur étouffante de nos maison trop isolée ...
     
    Tout plein de raison , autant d’envi et sans doute plus de besoin qu’on imagine nous poussent en joies à avancer ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bucolique , c’est le mot qui nous vient , en descendant la petite route de Varaillous...
    arrivée au maison on prendra une piste entre () , pour descendre dans la vallée de gauche ..
     
    Le plafond nuageux est au presque bas ...tout à gauche les cimes du Levézou sont digérées par les nuages ..
     
    Le Vent traverse l’image de droite à gauche , un air qui vient de méditerranée ....presque chaud .
     
    Un contraste avec ces derniers jours de première gelée ...
     
    un pays de changements brusques ou rien n’est écrit , ou tout se joue à l’air du temps ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La piste ...en herbe , tellement empruntée ...!
     
    on jubile pour l’instant ...tout content de trouver un bon chemin qui descend dans les bois ...
     
    on espère ramasser les premières châtaignes ...
     
    En fait le bon s’arrête à l’épingle ...
     
    Le chemin s’en ronces ...non pas de grandes ronces , non , des longues basses , qui se croisent dans l’herbe...
     
    Un sous bois laissé seul depuis peu ....Des entraves qui grattent les chaussures ...
     
    Une multitude d’occasions de se retrouvé à plat ventre ..
     
    La descente devient rigoureuse , on lève les pieds ...
     
    Je plaisante , du chemin qui se referme à chaque virage ...
     
    histoire d’effacer l’impatience de marcher tranquille ...
     
    Et puis on glane ...quelques châtaignes ...
     
    -" j’en mettrai dans une soupe .., “ nous dit Brigitte
     
    - “ voici des pommes , un arbre perdu , elles sont bonnes , j’en prend pour Bruno “ nous montre Françoise ..
     
     
    Et plus loin ....la piste stop ...Lolo arpente la pente ...le sentier devrai être ici ....ou la
     
    - “ attendez , je tente plus haut ...il semble y avoir un clair , par trop embroussailler “ ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    effectivement , C’est plus clair ...On sort du bois ...
     
    les couleurs d’automne se dégradent dans la pente ..
     
    -“Venez , voir ...c’est magnifique ..., bon j’en rajoute un peu , mais quand on sort du bois ça interpelle “....
     
    Jean claude , apprécie le style , l’humeur du groupe ...
    Pour une première rencontre il s’est naturellement ajouté à notre troupe comme un membre de  toujours ...
     
    Pas de difficulté vécu , ou de contrariété , simplement une expérience de découverte sauvageonne ...
     
    bien vite on retrouve une belle piste , avec des prunes ....
     
    -“ ha ça , c’est des prunes”..nous crache Bruno ...en expulsant le noyau ..
     
    - “HAAA,oui  , elles rappellent bien les prunelles “ je rajoute ...”un gout de houff et du tannin qui couvre la langue .”..
     
    - “Humm, très bonnes , elle sont excellente “ nous montre Françoise ...
     
    Un jour de glane ..qui agrémente la sortie ..et alourdi les sacs ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la vallée s’ouvre ...en chemin on croisera des pommes , pour les tartes et compote ..
     
    Des fruit laissez au sangliers , je pense que ces bêtes la nous en voudrons pas ...
     
    Une vallée que certain de vous on entendu des histoires ...
    Avec Brigitte cet été , c’est de ce coin qu’on vous parlez ...
    La route qui monte bien ,une vallée avec des pruniers de long ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     on mange dans un prés , près du Len ... le ruisseau de Tufière active qui lentement dépose le calcaire en barrage naturel
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     

    ensuite après un bonne remonté  , voila blaunac ..une ferme ou les cisailles prolonge le bras d’un artiste ...
     
    Des rocailles de buis sculptés , ou se figes des silhouettes familière ...
     
    une rencontre charmante ...
     
    aussi sympathique que les deux chasseurs en poste de battu que l’on à doublé dans la pente ..
     
    De grand sourires , et des souhait de bien finir la journée , nous ont accueillis ..
    -“ alors la chasse est bonne “ lui demande ..
    - “ ho aujourd’hui , les drôles ils nous ont berné ,...ils sont passé loin ..làbà .., bon tant pis ...
      on les aura un autre jour...”me repond un brave , accrocher au volant de son 4 , 4
     
    De blaunac , on descend les pentes du ruisseau du Baldagou ...
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pose chocolat , mente ou zeste de citron ?
     
    les corps s’effeuillent , chaleur de la pente ou poids des pommes ?
     
    dans la pente se cache la baume ...sera elle ,celle que je recherche ..?
     
    Trop de réponses en attente pour nos petite tête ...alors on réfléchit à plus rien ...
     
    Qu’on est bien ici..a l’abri du vent , entre nous ...libre de profiter vraiment du temps et du moment ...
     
    la recherche de la baume et un bon moment ....
    20 mn de pistage , sous les buis , entre les arbres pour voir ....un trou!  
     
     
    Une ouverture a la lolo ...5 mètres de long ...mais avec une suite évidente avec beaucoup de travail ..
     
    Pascal immortalise dans l’image mes explications de vieux spéléo ,
     
    puis on remonte à Sans Corps ..
     
    direction la deuxième grotte ...
      
      
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    et là en bas du chemin ...je reconnais enfin ...
     
    “ c’est ici , vous allez être surpris “ je cri presque ...
     
    me revoilà des année avant ... , je suis jeune , passionné et de retour enfin
     
    un jour je sais que je reviendrai faire l’explo jusqu’au bout ...
     
     
    -“Des allures de bramabiau “ découvre Bruno ...
     
    - “attends , c’est ......vraiment , voila ...!” s’extasie Françoise ..
     
    - “ une belle curiosité , en fin de rando “ rajoute jean claude ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Entre ceux qui pose et les autres qui photo , le temps coule
    comme de l’eau de source ...
     
    avec Bruno on s’aventure de quelques mètres dans le noir ....
     
    la suite est à voir ...200 m de galeries concrétionnée
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un retour aux Costes Gozon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    nous voici sur le retour
     
     
    en direction des Costes ...
     
    on glane encore , les dernières mures , énorme au gout de fruit noirs , sucrée ..
     
    Des restes d’été qui nous interpelle , en surprise de retrouvé des gouts qu’on se disait perdu pour des mois ...
     
    Pour rappel , voici une recette ..promise ...
     
    confiture de gratte cul ...sans cuisson ..
     
    Cueillir des cinerodon avant les gelés ...
     
    assez dur , bien rouge ...pas plus d’un kg , sinon la suite est galère..
     
    les ouvrir au couteau , et retirer les graines et poils ...
     
    les laissez dans un saladier 24 h ou 48 h à température ambiante ...le temps qu’ils ramollissent
     
    Une fois bien mou, passez le tout au moulin à légume , grille très fine ....
     
    tournez , tournez , pour longtemps ...une patte fini par sortir de la grille ...
     
    des spaghettis d’un rouge splendide ...tant que possible tourné ...
     
    il restera les peaux ...
     
    pesez la patte ....préparez un sirop avec autant de poids de sucre ..
    ( évitez de sous évaluer le sucre , c’est le conservateur , en plus c’est une confiture que l’on consomme avec modération )
     
    Le sirop se cuit “ au filet” c’est à dire qu'un fil se forme entre les doigts quand on y pose une goute et que l’on écarte les doigts ..
     
    Mélanger le sirop chaud avec la patte ...une pincée de sel .....et mettez en pot ....c’est prêts .
     
    Dégustez , une petite cuillère par jours , pas plus !
     
    vous trouverez le gout du fruit frais ..
    à conserver au frigo ...plusieurs mois .
     
    Bucolique , revient pour finir la rencontre ..
     
    que de plaisir , en tas , du bonheur en tranche de nos vie ..
     
    ressourcé , plein d’énergie du grand air but tout le jour ...
     
    nous voici rendu ....
     
    vous voici instruit de notre chaleureuse amitié
     
    à partager sans modération ...
     
    bizs
    lolo
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Des Douzes à HyelzasVers Revens , au pied de Cantobre »

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Octobre 2016 à 20:44

    Eh bien toi Lolo, tu randonnes, certes, mais tu parles aussi, enfin tu écris... Et c'est passionnant, tu me donnes envie de t'accompagner, te suivre... jusqu'où tu voudras et je suis certaine que l'on s'entendrait comme deux bonnes amies qui ne se sont pas vues depuis longtemps !

    Ta bonne humeur et ton enthousiasme doivent être contagieux !

    Belle soirée à toi, où que tu sois

    Danielle

    2
    handbleu12
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 20:54

    Passionnant! Je trouve que les textes parlent de plus en plus de l'amitié et du plaisir de se retrouver... Vous êtes toujours passionné, non?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :