• Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

    coucou rou,
     
    2016
     
    dimanche 13 novembre ,
     
    le jour qui clôture ,
     
    un long , si long WE de partages au quotidien  ..
     
    Dés le jeudi , la joie des ,aux revoir .
     
    L' après midi l'échanges d’émotions se passe à Port Leucate
    nous , bons parents heureux , du bonheur de notre grand enfant ..
    disons bon voyage , à l'Unique , lui qui part pour les iles .
    Notre fils,  sur un  catamaran ,vogue pour des mois , jusqu’au caraïbes ..
     
    Nous voila ,...contre lui ,
    le cœur , explosé , qu’il semble tout neuf ...
    comme si les ans d’éducation et de surveillance
    se réécrivent en lettres de sourires et de joie .
    nous voila , ...à ses cotés ,
    le cœur , comme  un phénix fabuleux , lumineux , 
    qui naitrait d’un passé de poussières ...
    le voila , ..dans nos pensés
    le cœur dans l’échange des promesses ,
    de l’espoir , de  beaucoup d’envies ,
    avec  tellement d’amour ...
     
    un jour que je ne savais pas ...dans l'impossibilité  de l’imaginer ou de le rêver ..
    et pourtant  nous le vivons ...grâce à lui ..merci Mickaël ...
     
     
    Waouh , ça fait chaud d’écrire cela ,surtout que la fièvre n’est pas encore tombé depuis leur départ ..
     
    Le vendredi ...partage ..
     
    une journée réuni des passionnés de pêche et de marche ..
     
    l’organisation de la rando m’est demandé ...en collaboration avec florence ..
    résultat un groupe de 30 marcheuses , marcheurs , pris en bateau par les pêcheurs ..
    pour un tour sur le lac jusqu’au départ du circuit ..
     
    4 heures de découverte de l’un et de l’autre à travers le paysage ..
    pour finir autour d’un repas conviviale ...pêcheurs-chasseurs et baladeur réunis
    S'en suit ,des échanges bienveillant et charmant ,
    ou l’on apprend de l’autre à effacer nos peurs ...
     
    le samedi , tranquille ,....
     
    A deux , avec Brigitte, dans notre coin de St Rome
    on digère lentement, tous ses sentiments trop bon qui nous portent ..
     
    Et voici dimanche ...
     
    de pluie ...annoncée et promise..
    Grande pluie , belle pluie , jolie pluie , imaginons nous !
    En lisant le long préambule vous pouvez croire au bonheur qui trotte dans nos corps ..
     
    Nos cœurs au ralentit que rien ne peu perturber ,
    nos oreilles qui chantonnent le calme ,
    les main pleines de douceur ,
    les yeux repeint de bleu ....
     
    alors , la pluie , ...est ,
    comme une douce musique , bleu qui ronronne contre notre esprit ...
     
     
    Millau , 10 h  ,
    je pense que peu viendront marcher ...tan pis ...sans réfléchir nous on est prêt 
     
    Et en fait , le groupe se forme ..
    Autour de nous , voici 4 ami(e)s ..pour un tour sans prétention ...12 km
     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De grand chemins , faciles , larges pour marcher avec un parapluie ..au cas ou .!
     
     
    On se retrouve un peu surprit chacun, de la présence des autres ..
     
    -“Ho Bruno tu es la .., “
     
    -“ ce n’est pas trois gouttes qui m’arrêtent ..par contre Françoise et grippée , elle regrette de ne pas venir ..”
     
    on pense bien à elle ..
     
    Véro se presse..
     
    Pascal propose sa voiture ..et là ....info importante : - je transfère nos sac de ma voiture à son véhicule -...
     
    “- vite on décolle , on doit être de retour pour 18 h , “ je lance en impératif ..
     
    effectivement un spectacle nous attend le soir ..
     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Colette et Brigitte s’avancent ..nous autres s’attardent au bord du Dourzon , ..
     
    Le temps pour Véro de remarquer un vautour mort dans le ruisseau au dessus du pont ..
    un pot de chrysanthèmes posé à coté  ..
     
    La pluie promise , est encore une illusion..
     
    Le ciel est bas ,  certes , mais bien doux ..
     
    Nous voici comme sous une couette ,
    le jour se propose tendrement ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sur la route , petite route , du Mas du Prés , on savoure d’être là , ensemble ..
     
    “_ ce matin , pffuuf , quand j’ai vue le temps , j’avais pas envie , ..je me suis forcé , malgré la fatigue ...” me dit Coco..
     et elle rajoute :
    “ de toute façon j’aurai rien fait , qu’à me morfondre ..alors quitte à faire ..”
     
    “ bon , il n’y a pas de vent , bien habillé on va rigoler ensemble “ parole de lolo ..
     
     
    Sur le coté du décors ,le mont de St Alban ..et voici pour les curieux la légende ..
     

    La légende de saint Guiral, saint Alban et saint Loup

    Au temps des croisades, trois jeunes chevaliers de la famille de Roquefeuil1, Guiral (c'est-à-dire Géraud), Loup et Alban, étaient également épris de la belle Irène, fille du seigneur de Rogues (village du causse de Blandas). Pour les départager, celle-ci leur fit promettre de partir combattre en terre sainte : celui des chevaliers qui aurait fait montre de la plus grande prouesse deviendrait son époux.

    Les années passèrent et, lorsque les trois chevaliers revinrent forts de leurs exploits glorieux et pleins d'expérience et de sagesse, la belle venait juste de mourir. Un troubadour qui passait au château de Rogues lui avait en effet appris la fausse nouvelle de leur mort : Irène n'avait pu supporter un tel chagrin.

    Que dire alors de celui des trois preux ? Pour conjurer leur peine, ils résolurent de donner leur vie à Dieu en se faisant ermites. Loup monta sur le pic Saint-Loup, à l’entrée de Montpellier ; Alban, sur le mont Saint-Alban, à proximité de Nant (Aveyron) ; Guiral, sur le rocher de Saint-Guiral, déjà situé. Chaque lundi de Pentecôte, les trois frères allumaient de grands feux au sommet de leurs promontoires naturels : ainsi, de loin en loin, ils pouvaient s’assurer de la survie de chacun. Les feux s’éteignirent l’un après l’autre et Guiral mourut le dernier.

    Depuis cette époque, tous les lundis de Pentecôte, les paroissiens d’Arrigas, Alzon, Dourbies, Sauclières et Saint-Jean-du-Bruel se rendent en pèlerinage au pied du rocher pour y entendre la messe. Les paroissiens d’Arrigas s’y rendaient autrefois à pied, en montant à travers la montagne, par le col du Villaret, puis en suivant la crête jusqu’au col des tempêtes, via Saint-Guiral (quatre à cinq heures de marche). Après l’office, les bergers cueillent des renoncules, à proximité du tombeau de saint Guiral (en fait, un dolmen) : suspendues dans les bergeries, elles sont censées protéger les troupeaux.

     

    Aujourd’hui nous le garderons de loin ..St Alban ....c’est sur le bord du Larzac que l’on doit monter ..

     
     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Grand chemin pour jolie marcheuses , le ton du dimanche ..

    Sourires sous la couette ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Le temps se tien , on avance assez vite , les estomacs tout creux ,

    Brigitte choisi en faim , le coin  repas ...

    Et là ..la phrase qui peut tuer le jour ...

    -“ mes clés , ou sont elles” ....

    ”mon trousseau avec la carte bleu et les clé de voiture “..

    ” lolo tu me l’as rendu quand tu as ouvert la voiture ? “ ...

    -“non , j’ai pas souvenir , elles sont restées pendus à la portière “..et je réfléchis ..

     

    Chacun commence de longues réflexions sur le comment faire , et le risque de l'évènement  ..

    Bien vite je pose la solution ..

    “- d’ici on n’y peu rien ...au pire la voiture à disparu ..mais on n’en sait rien

    alors faisons comme au mieux , un voisin les aura vue et récupéré ...

    on envisagera la solution en arrivant “....

     

    Bruno propose d’appeler Françoise pour qu’elle passe voir ..

    La voiture est toujours à sa place , sans les clés ..

    _“ continuons tranquille , profitons de la bière belge ( une douceur ) ",et je sert les verres ..

     Pascal détourne les inquiétudes ...”- regardez , mon petit cœur ...comme il est savoureux “

     “ Bruno prend en un pour Françoise ...” propose t'il .

    de charmant pain d’épice délicieux , en cœur de forme ....

     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Nous voici , sur le Larzac , libre de l’air , loin des tracas ,

    une terre pâture , de l’essentiel , du réel ...

    Notre vie est ici ,en l’instant , entre les buis et les gratte cul ...

    Encore une cueillette ,à faire ,  mais cette foi pour la tisane ...

    ( les faire sécher ,entier , et puis voila quelques baies dans l’eau chaude pour les vitamines )

     

     

     

     

     

    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 8 ...le grain arrive ..le st Alban se mouille

     

     

     

     

     

     

    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

     

     

     

     

    Pascal confiant ..”- ça ne va pas durer , à trois heure le soleil est prévu “

    Chacun s’équipe ..

     

     

     

     

     

     

    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

     

     

     

     

    Rencontre surprise ...de belle vaches , veaux et taureau  broutent aussi le Causse ..

    La cohabitation sera éphémère , chacun s’éloignant de fait ..

     

     

     

     

     

     

    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Couderc , jolie ferme à restaurer ..perdu ..

    De là , on commence la descente ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Autour du Mas du Prés , de la source du DourzonAutour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

     

     

     

     

     

     

    Cacher dans les buis ..le Bouscary ...plus que perdu ..des ruines magnifiques ..

    Certain s’y attèle ..un nettoyage récent témoigne de l’intérêt de ce domaine ..

     

    Un sentier perdu aussi , est à chercher ..

    Lolo pense tout droit , Brigitte voit à gauche ..

    “- par ici , ton chemin , ne cherche plus la bas ..” dit elle affirmativement ..

     

    ‘'- lolo , je croit qu'il y a du laissez allez “ ..Brigitte prend ses aises “...rajoute Bruno ..et de dire :

    “- de temps en autre tu devrais resserrer les boulons “ ...

    “- hou tu sais , je ne peu  pas ce jour , j’ai perdu les clés “ ...je lui plaisante ..

     

    un très jolis sentier ..

     
     
     
     
     
     
     
     Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Dans la  foret qui nous fouette de buis
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    pour finir , en friche , un rayon de soleil en promesse ..

     

     

     

     

     

     

    Autour du Mas du Prés , de la source du Dourzon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Couleurs d’automne qui bruissent sous nos pas ...

    Mélancolie ...de fin

     

    Arrivée à Millau devant la voiture sans clé..

    On réfléchis enfin quoi faire ... un instant ..pas plus ..

    Une minute passe ,  la voisine sort de chez elle ..

    “- tenez voici vos clés , un homme grand , spécial les a trouvé sur la portière..et à sonnez chez moi ,

    j’ai de suite reconnu votre voiture , alors je lui ai dit que je vous les ferait passer “

    “- merci, Merci bien , on était en balade quand on s’en est aperçu, on s’est dit , y a rien a faire , on verra en rentrant “ répond Brigitte ..

    Une discutions sur les gens bien plus honnêtes que les médias , s’est déroulé dans la rue ..

    Comme une toile de gentillesse , ou gente dames et gentilshommes entament une ronde de joie ..

    Voila les histoires de ces jours heureux..

    Avec la dernière au théâtre ,

    ou Léna et ses compagnons de lycée nous ont scotcher dans l’émotion ..

    De grand partage ..

    Certain de vous en ont vécu une partition ,

    un air marin ,  chant de festin , ou rythme des pas , ou cri de théâtre...

    Vous autre lisez mon sentiment ,

    du quotidien que je vous souhaite ..

    bizs

    lolo

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Vissous , Vissounel , cabri de Cabrière panam panam , Panat ...,à villefranche »

  • Commentaires

    1
    handbleu12
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 15:04

    Wouah, Laurent, trop bien!! Vous vous êtes surpassés dans le préambule, un vrai régal!! La suite est sympa également et l'histoire des clefs m'a bien fait rire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :