• La draile de Colognac , un rêve de crêtes

    coucourou


    Samedi 30 en septembre ,

    ils nous disent , à 13 on arpentent .

    Venez à nous en Cévennes ....

    une crêtes vous attend...

    32 km de Colognac ,

    au Mont d’Aigoual ..

    L’invitation se répète chaque année ,
    le hasard de mon calendrier force à refuser ..

    L’envie grandi au fil des récits de Sylvie ..

    “Ils vous faut venir , la marche est grandiose , pas vraiment dure , le pays super sympa , bien dans l’ambiance qui réunit le groupe “

    Ses paroles rassurantes contrent toutes nos peurs , son organisation capte toutes les bonnes volontés..

    Aussi cet automne , libre d’obligation , on se laisse emporter dans l’aventure ...

    Les préparatifs se discutent de mail en message , en quelques semaines .

    Point de maître , de chef , ou de roi qui dicte une loi .

    Seulement une reine Sylvie qui communique les taches à l’unisson .

    Chacun choisi sa place , donne son savoir , et , les choses  se font simplement ...

    J’aime cet harmonie collective , bienveillante , sans interrogation comparative .

    Le dialogue remit à sa place primordiale  ;communiquer pour construire ensemble .

    Et non pas juger pour évaluer sa seule place ..

    J’y vois mes abeilles autour de leur reine mère , s’affairer dans la douceur à renforcer leur colonie ..

    Un we magique nous attend ..rendez vous vendredi au soir chez nos hôtes , repas chaleureux et logis coquet ,

    Tout emprunt de mystère , la nuit nous cache le décors de la marche . On s’amuse des étoiles ..

    On pense d’un demain ensoleillé , même si la pluie nous est promise ..

    Le matin , 6 h 30 , déjeuné , ...Bonjour de film , ‘ gentille famille ‘ ...
    Une vrai ambiance familiale réchauffé d’amitié .

    Le café parfume , la fouace régale , les confitures enchantent les souvenirs ..

    J’observe ce délice que je savoure en souriant ..
    je m’imprègne de leurs visages amis , comme les occasions sont trop rare de me retrouver parmi eux ..
    Je voudrai garder leur yeux en mémoire , pour ne plus hésiter à notre prochaine rencontre ..

    7 h le temple sonne , ( on est en Cévennes) , la marche commence ...

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le jours arrive sûrement , on démarre rapidement ...

    “ Ils parte bien vite , “ je m’étonne au près de Brigitte , “ et bien 32 km comme ça , ce n’est pas pour nous “..

    Roland devant avec Gribouille , la pente essouffle franchement ...

    Le temps clair , l’air frai , le soleil n’est pas loin ....

    A voir la carte ,je m’attend à vivre une grande marche , d’un horizon à l’autre ..

    j'espère deviner dans l’immensité notre but ....J’aime cela ..

     

    Et pourtant j’en verrai bien plus ...

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Presque 30 minutes de marche , les crêtes Cévenoles se dévoilent déjà ..

    On suit le passage de la transhumance de brebis ..au calme , sans cloche , ni Bèèè ,

    On imagine le troupeau dans ce pays ...

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un chemin en calade , dans la foret de pin châtaigner , qui nous cache le levé de l’astre ..
    Entre branches et nuages , les couleurs s’inventent encore une foi ...

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelques minutes , passent , et l’on pose pour l’image officiel du commencement de notre marche au levé du soleil .

    Le tempo ralenti , la pente calme l’ardeur , le décors invite la lenteur ..

    Et pourtant le temps nous est juste répartis ; arriver avant la nuit ..!

    C’est un bon moment , celui ou l’on est bien , sans fatigue , juste le souffle à gérer ..

    Avec de l’énergie plein la tête , la surprise des vues dans les yeux ,

    l’envie d’aller au bout et le rêve d’oublier les ennuis, qui ensorcellent l’esprit ...
     

    Avec le cœur plein d’ami , les bâtons qui portent notre fierté ..

    On est dans l’espoir de vivre un grand jour pour tous ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Je prend tout ...

    La lumière nouvelle , les couleurs d’automne trop précoces ,

    qui tachent dans le vert , les monts des Cévennes ..le ciel qui se voile ..

    Un ravissement ..

    Se chemin , nous offre des vues coulantes des sommets ..

    Chaque pas se veut photo , je tarde et doit rattraper .

    Je fait le chien comme dit Brigitte ..Attention à la fatigue en fin de marche ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Km 6 ....le Camp Barrat ...première halte sucrerie ... 2 heures de marche

    Je découvre ce pays , étendu , pentu, au chemin magique , facile, qui ouvre le regard ..

    Pas d’arbre ou de haie coupe vue , de l’espace à perdre la vue ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les genets , rase-motte , de montagne décorent sans cacher ,

    les crêtes s’enchaînent , les pentes abritent des Mas qui semblent perdu du monde ..

    Ce pays est un rêve qui se voit éveillé ,dans l’effort ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On est encore bien éloigné  de notre voiture , posée au Mont Aigoual ..et déjà au loin de Colognac ..

    Faut dire , que faire une telle marche en ligne droite  , ou presque sur la carte , demande une organisation..

    Partir de Colognac , par la crête ,certes .  Mais le retour de l'Aigoual ce fait comment ?

    Certain y on laissé la voiture le vendredi , d’autre les y ont cherché ,
    Et bien d’autre , ont posé une voiture à presque fin parcours , pour les fatigués ..

    Et enfin  ,des non-marcheurs viendrons nous voir passer aux cols routier ..

    Et pour finir Jean et Vévé assureront l’hébergement de nuit .....Houff

    Que de mercis , et gratitudes devons nous , à chacun  ,pour que cette marche nous soit tranquille et confortable ..

    Conscient de l’engagement , notre enjeu est de profiter au plus ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     Après le col de Lougares on grimpe pour passer les 1100 mètres d’altitude ..

    Eric , nous rassure ;

    -“ elle n’est pas trop raide , c’est les cailloux qui gênent un peu ..”..

    Marie Hélène me précède ..on ferme la marche ..tranquille on profite sans trop s’essouffler ..

    les couleurs s’adoucissent , le soleil disparaît lentement dans un voile dense ..

    les ombres s’effacent ..je devine la suite photo ..couleurs et lumières sans contrastes ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La transhumance nous accompagne , avec des brins de laines colorés ..
    Posés bien visible , ces cheveux de couleurs se montrent jolis au hasard du sentier ..

    alors j’ai voulu voir , avec  internet , ces pompons sur les brebis ..

    http://www.sonnailles.net/index.php/traditions/region-france/cevenne/trans-cev

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plus de 10 km fait ....on vient de là ba ..au bout de la crête à la piste ..

    et l’on vise une antenne posé sur un col ..

    Cette marche nous mène d’un horizon à l’autre ...plusieurs fois on vivra cela ..

    Là nous vient le sentiment nouveau de quitter une terre pour un autre pays ..

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

    Les crête me font rêver , la distance me rend fier , content d’être ici pour se challenge entre amis ,

    Sophie nous accompagne en fin , Elle ralenti quand ça monte ...

    Sylvie partage son amour du chemin ...

    “ alors Laurent , je te disais bien ..des crêtes on en voit , c’est super avec ses couleurs , chaque foi c’est comme çà “ ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    arrivée à l’antenne ...ils nous attendent , tous assis en silence !!
    je pense comprendre ...alors photo

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Col du Fageas ..plus de 1100 mètres ...11 km fait et devant nous la suite .

    D’abord une belle crête , marqué d’un chemin blanc ...une ligne qui se perd dans la brume ..

    Tout au fond dans les nuages ..l’Aigoual ..La fin de marche et couverte !

    Nous voila face à notre chemin ..plus de 20 km reste à faire ..

    Chacun se retrouve un instant seul , pense tranquille , ou se motive doucement ..

    Je doit dire que la vue en dit long , si fort que l’on ne peu que l’entendre ..
    Un mélange d’humilité qu’elle impose , de charme coloré , et d’une incroyable envie d’aller dans les cimes ..

    Un appel , c’est ça , suivre la route tracée , et le bonheur caché se dévoilera ..

    A partir de là , l’esprit change , la fougue fait place à l’endurance ..

    je ne sait toujours pas comment vont réagir mes jambes après 20 km ..Brigitte s’interroge aussi ..

    Dans le groupe commence des réflexions sur l’arrêt à Aire de Cote ..avant le dernier assaut de l’Aigoual ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La descente , ..le groupe s’étire . J'accompagne Michel , doucement on discute de le vie de nos enfant ..

    La pente me berce , pendant qu’il cherche ses pas au plus sûr ..aussi le temps se prête au confidence ..

    Choix de vie , et liberté que l’on doit au jeune , même si parfois on se retourne les sens ..

    Grand voyageur il me parle bateau , je lui raconte les gants de peaux ..

    La lumière nous sublime , sans ombre , se jour devient douceur ..
    il semble triste au regard des nuages , mais je sens bien et vois bien , la vitalité des couleurs ..

    Un spectacle nous attend , un jeu de pluie et chaleur de la terre , dans une clarté des plus douces ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au Col de L’Asclier ..le berger ..

    ici se fait le mélange des troupeaux ...https://www.youtube.com/watch?v=zzA7JsdyBEE


    on avance sans tarder ..la mi parcours est pour bientôt à Bonpierre .. encore presque 5 km ..

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La pluie s’invite ...on se transforme en escargot colorés ..la file s’allonge ..chacun son allure , devant le chemin ...

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     


    derrière nous , l’antenne au plus haut sommet ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pluie , chaleur , égal brume ...les crêtes jouent les timides ,
    aligné en direction de l’Aigoual , elle dévoilent leur dos découpés , et laisse les brumes glisser leur pente ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Bonpierre ...le repas à l’abri ..une masure est là

    la file est bien longue ..je surveille de loin Eric qui traîne à l’arrière .

    J’ attend de le voir pour avancer ..Un coup de fatigue le ralentit..

    il nous rejoint épuisé ..le repas est bien venu

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’abri cévenol ..le repas tant attendu , une libération ...mi parcours ...mais il en reste autant !

    pas question de traîner ..

    Sans précipitation , avec la détente que l’on a besoin le repas s’organise ..

    On prend le temps , de croire qu’on a le temps .. je vais même méditer un instant ..un peu à l’écart

     

     

     

     

     

     

     La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Placé face à la vallée , j’admire un instant le mouvement du blanc ..

    puis je ferme les yeux ...et tout devient lumineux ...
    le soleil est la , juste au dessus , mes paupières le voit comme une lumière qui vient de partout ,

    Étrange méditation , ou je voit mieux la lumière , que ne le croit mon esprit ..

    j’entends le vent pousser la brume , les gouttes en son nylon , sur mon K-wai ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    La brume gagne ..il est temps de repartir ...

    prochaine étape le Col du Pas ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    après une petite cote , le sentier descend doucement jusqu’au col...

    En escargot on avance , la fatigue arrive , avec les brumes ....


    les pentes se colorent , fougères d’automne ..une beauté

    Que se pays me surprend ..

     

    Eric reprend la marche avec le sourire ..la fatigue ne le lâche pas ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On rentre en nuage ...des escargots tout chaud , qui trempent dans l’eau ..

    Le décors s’escamote , s’imagine , mais les proches restent aux couleurs vives ...

    Nous voila en automne pastel ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    étrange progression , ou le proche net , se dissout avec la distance ..le tout en lumière ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le col du pas ...un soulagement ..

    une voiture attend Eric ..et bien vite se remplit des sacs inutiles ..

    Brigitte abandonne le sien bien décider à finir la marche ..

    un peu de route ...et c’est Air de Cote ..la fin pour certain ..

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La monté reprend ...il nous faut repasser les 1000 mètres ..
    la brume est toute proche ...on se fait à l’idée de marcher en nuage jusqu’au bout ...

    après tout qu’importe le temps , on est bien ensemble ...

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

    on y croit plus ..et pourtant !

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

    là , on devine le ciel ...

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sortie des nuages on grimpe en lumière ..

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    limite brume , on joue a touche touche ...avec elle

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    une aventure qu’on se régale de vivre ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aire de Cote ...la fin pour certain ...au dessus des brumes qui caressent les dos de crêtes ..

    Pour six de nous l’aventure continue ..

    Roland me demande si on poursuit , et si oui , il faut partir , les autres boivent au chaud dans le gîte .

    Michel nous rejoint d’une façon  si comique, qu’on ne le prend pas au sérieux ..

    -“ non on ne l’attend pas , il rigole , il ne vient pas ...regarde il fait le beau devant les autres..”pense Sylvie

    Et bien si , il vient finir la marche ...les 6 dernier km

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    d’abord 3 km de piste pleine foret ...couleur et prestance des arbres nous repose ..

    on en oubli presque l’effort donné ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ...Le Coulet ..une fenêtre sur le sud ..

    le soleil est de retour ..les vallons s’ouvrent enfin ,on voit bien le sentier des 4000 marches ..

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur le sentier , un berger nous rattrape ..

    Roland connaît ses cousins ..la discutions se porte sur les brebis ...

    “ elles sont plus haut , je vient les parquer pour la nuit ...on les redescendra à la tous saints”

     

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    au milieux des bois des béé nous arrivent

    les couleurs s’intensifie avec le soleil ...

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les bêtes en Cévennes ..

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1400 mètre d’altitude ..on rejoint la piste après le Cap de Brion

    là la fatigue nous tient ..chocolat et pose soleil ...

    on voit d’où l’on vient ...des dernières crête ho loin ..

     

     

     




     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

    et l’on devine ou l’on va
    un dernier brise pattes , tout raide tout droit ...

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Michel y laisse ses dernières réserves ,

    on y découvre le pays d’où l’on marche ..

    un cadeau ultime de fin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    l’observatoire en vue ....la marche arrive..

    le temps de monter , la pluie nuage revient ...c’est ainsi en montagne

     

     

     

     

     

     

    La draile de Colognac , un rêve de crêtes

     

     

     

     

     

     

     

    la photo finish ..

    on se libère , déploie l’énergie qui nous reste pour fêter notre journée ...

    Sans tarder , après une accolade bien chaleureuse , envahie d’émotions , on se sépare en 2 véhicules

    Le jour ne se fini pas là ..tout commence enfin ..

    l’apéritif et le repas tous ensemble , pour partager encore tout le temps que l’on veut ...

    quel jour de bon , que d’émotions de bien , et tant de beau ,

    des aventures aussi riche vous comble jusqu’à la prochaine ..

    Merci à toutes , tous pour ses souvenir chaleureux

    à la façon de notre séparation après le repas du soir

    je vous embrasse amicalement

    en vous serrant contre mon cœur ..

    bizs
    lolo

    « Le brevet 2017 à st andré de Vezines De la Vacquerie , l'immense en liberté »

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Octobre 2017 à 21:50

    Une longue randonnée magnifique, magniques paysages aux couleurs d'automne et belle performance physique.

    Je me demande si ça n'est pas la plus belle de toutes....

    Et merci pour les liens... Curieux ces troupeaux déguisés.

    Maintenant on peut le dire.... A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures.

    Bizz FAUSTINE.

    2
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 07:53

    Ah les courageux que vous êtes Merci pour ce beau partage de photos Biz Sab

    3
    Francine
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:04

    C'est vraiment une très belle idée de nous faire ainsi revivre cette échappée du quotidien.

    Encore mille merci à toi Laurent d'avoir partagé ta balade entre toi et nous.
    Pour moi cette journée va me servir longtemps de "doudou de liberté"
    Je n'ai qu'une envie c'est de recommencer.
    Et de le faire avec ce groupe c'est comme respirer un grand bol d'énergie et de liberté.
    Bonne semaine à vous tous.
    Quant à l'organisation je ne sais même plus quel superlatif employer
    4
    Kine
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:05

    Merci à lolo et brigitte pour ce splendide compte rendu qui va immortaliser un magnifique week end.....

    merci , merci

    Kine

     

    5
    Marie Laure
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:06

    Coucou

    Quand je vous avais dit qu'il était Poète! Un vrai. Merci à  toi, merci à  vous de cette si belle balade et de cette si grandiose amitié.  Il faut au moins ces paysages là  pour la recelebrer chaque année.  A très vite et des bises par milliers Mlaure

    6
    Françoise
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:07

    Merci Lolo pour ce récit . Moi qui n’ai pas marché je profite un peu de cette magnifique crête.

     

    Très belles photos ! Et un vrai talent d’écrivain .

    C’est un beau témoignage de cette  balade, historique dans notre groupe d’amis randonneurs.

    Bisous à tous

     

    Françoise

    7
    Marie Hélène
    Mercredi 4 Octobre 2017 à 13:08

    Vive la poesie , l amitié, l énergie à crapahuter ces belles montagnes À très bientôt  Je vous embrasse

    8
    marie
    Jeudi 5 Octobre 2017 à 17:58

    Merci lolo pour ces belles images ,ta poésie et métaphore (escargots colorés mais bon marcheurs  félicitations ).Como la nature est belle!

    Prenons consiance de tous ses biens faits et préservons-là.continue.cool 

    9
    katy (winnie)
    Samedi 7 Octobre 2017 à 14:09

    superbe la rando en Cévennes. je suis allée randonner dans la semaine sur l'Aigoual et les couleurs étaient somptueuses.

    faut quand même avoir la forme pour tenir la distance.

    je ne sais plus si tu m'avais donner ton adresse mail, je ne la retrouve pas.(pour essayer une sortie avec vous...)

    a bientôt j'espère.

    tchao. 

      • Dimanche 8 Octobre 2017 à 09:07

        coucou Katy,

        dis moi si tu as bien reçu mon mail !

        à bientôt

        lolo

    10
    Samedi 7 Octobre 2017 à 22:05

    coucou Katy ,

    je viens te t'envoyer un mail , pour prendre contact

    j’espère de tout cœur que tu le recevras

    en espérant te voir bientôt

    bizs

    lolo

     

    11
    handbleu12
    Mardi 10 Octobre 2017 à 10:06

    Chapeau Laurent! Les photos sont très belles, les paysages magnifiques, les randonneurs très courageux et c'est raconté de telle manière que l'on s'y croirait! Je suis d'accord, pour moi également, c'est la plus jolie! L'automne, quelle magnifique saison... Merci pour nous avoir fait partager ces moments...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :