• Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

    coucourou ,

    tchou-tchou ....ne sifflera pas

    2017 , dimanche , 26 mars .

    un projet de longue date , nous pousse sur la voie ..abandonnée

    Rejoindre Sauclieres par le chemin de fer ,sans fer , une piste ouvragée..

    et revenir par des chemins et sentiers charmants ...

    -“ lolo pour ce dimanche , trouve une rando facile sur grand chemin “ ..demande Brigitte

    -“ ok , j’imagine qu’on sera peu nombreux , le temps est moyen ,
    Sauclieres , c’est un coin sans prétention , et sur la carte mon tracé semble quelconque ..” je banalise tout haut ..

    10 heure nouvelle , pas encore sonnée , voila une jeune qui attend sous nos fenêtres ..

    Sac au dos , chaussures en marche statique , regard qui vadrouille ..la belle a rendez vous ...

    -“ Pascal m’a dit qu’il viendrait avec une amie d ‘ Hélène , tu crois que s’est elle ? “ se rappelle Brigitte

    J’ouvre la fenêtre , et dis :
    -“ Vous attendez pour marcher ? OUi ! ok je descend ..”

    Émilie jeune Champenoise vient randonner avec nous ..

    la journée s’oriente découverte et partage , l’exception s’invite ,
    je ressent un bonheur d’échange promis de joies complices ..

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    14 km prévu qui s’avère être 16

    Sur la route on évoque nos précèdent , des histoires pour dévoiler notre esprit de marche ..
    chacun de son anecdote , cherche la bonne ambiance pour rassurer Émilie...si elle avait besoin de l’être .

    Avec toutes fois des pointes de piment pour lui faire entrevoir nos aventures ...

    -“ quand lolo parle ‘ d’en théorie ....’ il faut te méfier ...nos balade ne sont pas repérer à l’avance , il ne sait pas forcement ce qui nous attend “ présente Michel

    -“ Quand je vois ces paysages ,magnifiques , j’ai qu’une envie ..marcher ,.Chez nous ce n’est pas comme cela ..” s’enthousiasme Émilie

    vite arrivé , on attend Bruno perdu sur la route ...

    Des minutes passé sans impatience , dans le frais du souffle d’air ..elle profite de se temps pour montrer la joie d’être ici ..

    -“ j’ai vu ton blog, c’est sympa les sortie que vous faite , avec mon ami on découvre la région depuis novembre , on adore “ ...

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De peu , en fait on est 7 ...un bon chiffre pour une belle marche ..

    débuté en broussaille ...un erreur de trace , on a suivi trop tôt la voie , en fait pascal avec raison trouve un départ sur la route de combe redonde ..

    le chemin est dégagé ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     


    bien vite on tunnel , le chemin est ouvragé ..
    on plonge dans les entrailles d’un passé qui nous fascine ,

    Une expérience rare , d’observer au ralenti les ouvrage d’art du génie ferroviaire ..
    Que de pierres , ajustées dans les règles , un travail de terrassiers , pour développer l’échange et le commerce ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

    les vestiges abandonner , sont à la merci du temps ...une petite pluie et l’on s’enlise ..
    Du temps des trains , les caniveaux aux pentes calculées auraient assuré l’évacuation ..

    L’occasion pour nous de jouer du bâton débroussailleur , et du sécateur de Brigitte ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

    On traverse la route , Altitude 793 m , Sauclieres autour de son clocher se montre en fond de vallée ..

    la rando se montre , il nous faut y aller , et revenir ..

    L’impression de découvrir un monde , de l’arpenter pour en faire le tour , en imaginant un peu ...
    on rêve de vastes espaces , que l’on va prendre le temps de connaître ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un petit viaduc , d’architecture typique voie ferrée , contraste avec la carrière ..actuelle

    On chemine , sans sifflé ni tchou-tchou , mais avec l’âme des premiers voyageurs ...

    C’est sans nul doute , la faute à Émilie , de ses yeux étranger , brillent les lumières d’émerveillements devant notre pays , tout nouveau pour elle ..

    Tout lui sourit , les collines , les vallées , l’espace , et la vue ...

    -“ on a choisi de venir ici , pour des amoureux de nature c’est magique .., chez nous , c’est simplement pas possible ..” elle exprime

    on discute en pente douce , tout fier de vanter notre région , on glisse en béatitude devant notre quotidien ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un mur de soutènement façon Génie civil ...
    on se traîne un peu ...Brigitte sécate derrière ....l’outil à la main malgré la piste bien dégagée ..

    Elle s’évertue de couper une branche pas ci , une ronce de là , un genet de rien ...
    Françoise l’accompagne , la philosophie de la coupe est excellente pour l’esprit..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -“ on à faim !!!” lance la coupeuse ...

    Michel au près de l' hêtre nous invite au repas ..on attendra le soleil promis pour 14 h

    Jusque là , timide et joueur , il se montre espiègle ..

    Je décris la suite avec un ‘ en théorie ‘ ..n’étant pas sur du tracé de la voie , mal reporté sur la carte .

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    deuxième tunnel , suivit d’un ruisseau ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la voie coule jusqu'au village ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     


    Visite rapide du hameau , sympathique ...et l’on retourne par un chemin sympa qui nous évite la route ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le chemin de Prat long ...la vue quelconque nous en dis plus sur notre parcourt de retour ..

    on passe tout à gauche entre les deux collines , là ou coule la Virenque , puis on monte les collines d’en face ,

    si on y trouve le sentier dans les bois ..encore une théorie ..

    Loin d’imaginer se que l’on va trouver , on ne s’inquiète de rien

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    étoile de 6 pétales , essaimé contre la rivière .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

    ruisseau paisible qui pénètre dans ses gorges sauvages , pour des km de liberté ..

    Un jour on pense descendre son cour , quand en été il est sec ..
    Bruno nous guide , le seul qui connaisse se lieu ..,

    on s’écarte de notre trace pour deviner jusqu’au premier virage
    les gorges que l’on fera ...

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Une vision d’envie , émane de ces rochers ,

    On se promet de revenir , réfléchie des possibilités ...

    Un projet se rêve en haute voix entre nous , cristallise , se concrétise à chaque phrase ...

    “ une cave bâtarde se trouve quelque par , on pourrait la chercher quand on reviendra “ propose Bruno

    -“ on demi tour , pour l’instant , attention pensez au morille c’est la période “ je décide ...


    et bien vite Françoise et Bruno nous appelle ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     en bleu ,voici des infos donné par Nicolas :

    La fleur rose à coté de la Morille (photo de gauche) est une Corydale, certainement Corydalis solida

    (dommage, manque de détails pour confirmer l'espèce)

     

    et en rose les com. de Mireille :

     

    Sur la photo de gauche, l'espèce Morillus elegantus friponnissimus (si, si !) voisine avec un(e?) corydale aux feuilles joliment découpées et fleurs rosées : c'est une cousine du fumeterre, si commun dans toutes sortes de lieux, dont les jardins (mais pas que). Le (la?) corydale est nettement moins répandu, sans pour autant être une rareté.  

    de belles , élégantes friponnes , sortent du sous bois ..

    une jolie cueillette , qui ravit Michel ..deuxième année qu’il en trouve !

    Voir la première ici http://rando-lolo.eklablog.com/un-tour-de-dargilan-a125760484


    Discutions faciles et fournies , dans la joie de partager nos connaissances de cuisiner ..

    Nouveau ce champignon pour la champenoise plus habitué au cèpes..

    on reprend notre route dans le plaisir de la découverte ...

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier du bois ...on l’a trouvé assez facilement ...il nous monte sur le causse ..

    sans grande vue , dans le charme de la terre couverte de vie ..


    la lumière chaude nous baigne , l’été se promet ..

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     
    Je cherche les vues , devine au creux le village de Sauclieres ..

    on se retourne contempler notre progression , toujours surpris du chemin que l’on peu faire ..


     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    après Le Pouget , cote 897 m..on voit les voitures droit devant ...on part à gauche ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -“ oui pour finir , j’ai tracé les crêtes du sommet de gauche ...Le Basset , j’espère une belle vue “ j’argumente

    -“ lolo et les crêtes , !!! , c’est toute une histoire , tu n’as pas fini de faire des crêtes si tu reviens ...” promet Michel à Émilie

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et là , ici , je cour le sommet ,me retourne , et vois ...cris , hurle l’image ..

    ils ne comprennent pas de suite , seule Émilie , répond de grands gestes ..elle me prend sans doute pour un originale , et entre dans ma danse ..

    Quand même , ça bouleverse une telle image ..les Cévennes derrière , Sauclieres à leurs pieds , devant le causse de buis et les amis qui tachent de couleur de vie d’homme ..

    Mais le détail que voila s’inscrit dans toute ma vision .....

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

    Vision , que je ne peu pas photographier en totalité ...

    à gauche une vue sur la vallée de la Dourbie et Nant , et à droite les Cévennes ...

    puis encore plus à droite imaginez la Séranne ...
    et bien à gauche , le Lévézou ,

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     


    La bute passée on avance grand espace , typique Larzac , ...

    On se plaît ici , se changement de marche nous redonne entrain ..

    La fin se veut proche , mais tous les éléments nous commandent de rester , profiter ..

    Alors on improvise une suite , la bute suivante ...

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La ferme de Comberedonde à droite avec nos voitures plus loin ..., On file tout droit ...la prochaine bute attend

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un petit rapadou ...descente rapide ou monté raide , en petit ( terminaison en ou ..)

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     


    sommet 868 m , la pose ..on va trop vite pour le jour , on sent bien que l’on ne profite pas assez des émotions du lieu ..

    Droit devant les voitures , plus bas au bout des près verts ...à moins d’un demis heure de marche ..

    Avec le changement d’heure , on veut vivre encore ici jusqu’au tombé de la chaleur ..

    -“ une sieste , je propose une sieste “ s’installe Michel

    -“ un goûté “ demande Brigitte

    Un sétadou est improvisé ...tous rapprochés , ils commencent la discute, calmement ..

    je m’éloigne un peu pour médité ...

    Chacun son temps , que l’on prend ensemble , pour un moment ressource , et plaisir immensément lent ...immobile ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Par la voie , sans train , nous cheminon à Sauclieres

     

     

     

     

     

     

     

     

    le retour se fait doucement , sans trop parler ..

    la fatigue diront certain , on sait tous que l’on ne veut rien rater de la fin de marche ...

    Se sentir ensemble sur le causse , un dimanche de printemps ...

    Les voitures ne marqueront pas la fin ..
    sur la route de Millau ,pour présenté le village de Nant à Émilie , on se pose en terrasse sur la place du hameau ..

    Et c’est bien après que l’on se sépare ...

    voici un bon jour , émouvant de tant de nouveauté et découverte ..

    Encore une rando ou lolo

    aime de  partager sans modération ..

    bien des bizs
    lolo

     

    « la Caverne du maure depuis Rogues les hauts de St Rome de Tarn »

  • Commentaires

    1
    handbleu12
    Mercredi 29 Mars 2017 à 19:05

    Ah, superbe cette ancienne voie ferrée, j'aime bien!! Et cet horizon, c'est magnifique! Je la note pour la faire avec ma famille.

    et j'aime bien le passage avec Brigitte et son sécateur, iii iii

    A demain Laurent.

    2
    Emilie
    Mardi 11 Avril 2017 à 12:00
    C'était une superbe rando' et au plaisir de vous revoir
      • llollo
        Mardi 11 Avril 2017 à 12:43

        tu es attendu avec joie ...

        à la prochaine

        bizs

        lolo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :