• Dimanche aux abris

    coucou rou ,

    On c’était dit , ..quand la pluie ,tombe par ici , là aussi ..

    Quand le doute désarme :
    rester tout seul , à l’abri
    ou de prendre le parti
    de réunir , nos âmes ...

    partir ce jour , au grand pleur , dehors des murs , tous en cœur ..

    dimanche 7 , c'est à la pluie , que janvier 2018 se présente
    Belles gouttes , droites et dodus qui roulent en flaques épaisses .
    la France est en complet rideaux sonore incessant ..

    je ne cherche pas la zone soleil , j’annonce l’idée d’avant .

    - ce dimanche on le passe aux abris , du coté de Liaucous
    une petite marche , d’une heure dans l’eau , pour se réchauffer autour du feu caussenard

    10 heures , dans les gouttes le groupe se forme
    Certain après réflexion , tous bien raisonnable ,
    on fait le point des éléments à prendre ..

    -“ ho Pascal , tu m’avais dit ton absence ...heureux de te voir “ j’écarquille les paupières ..
    -“oui j’ai réfléchi, et me voila , c’est pas un peu d’eau qui nous arrête “

    - “ de toutes façon quand on reviendra , on sera content de l’avoir fait , c’est toujours ainsi .” complète Katy

    L’idée nous est venu dans celui de Louradou : http://rando-lolo.eklablog.com/les-aiguillons-par-la-face-nord-a134665802
    on c’est trouvé , juste à coté de la neige qui tombe ,
    tout contre le feu , à discuter du temps ,
    qui passe froid , qui vient doucement nous surprendre d’être bien ..

    alors nous voila volontaire pour construire le cercle des cœurs ,
    au temps du feu , pour des heures et des heures d’amitié ..

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    toutes petites prétentions , une marche de 6 km ...qui monte quand même !


    le jour est voulu , lent , calme , sans grande réflexion rapide , mais des idées courtes que l’on laisse lentement arrivée en silence ..

    à l’image de notre rencontre avec Gislain et sa famille ..
    -“ on n’est toujours pas prêt ...dans 10 minutes on peu partir ..” nous dit il dans son garage ..
    On assiste doucement à des va , puis vient Lilian sourire tout jeune
    suit Loïs qui tire sa maman ...

    Je me plaît de joie , voyant leur visage nouveau , radieux comme quatre soleil sous la pluie ..
    Plus de doute , questions ou crainte ...aujourd’hui la famille sort pique niquer ..
    Ces jeunes expriment la fierté , la chance , l’envie de marcher avec les grands , l’espoir que l’on soit content d’eux ..

    Un instant me vient le poids d’être responsable de leur bonheur se jour ,
    notre marche sera elle à la mesure de leur imagination ...
    Et puis , je reprend la musique du groupe , j’entends chacun se présenter ,
    tous parler gentiment du cœur , en rythme naturel
    je vois les yeux en étoiles scintillante
    on se crée les pensée , en chanson douce , pour construire l’amitié tendrement ..

    le jour est bon .....confiance , le jour est bon

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ptichou en tête , la grimpette humide mais sans plus , avec plutôt moins de pluie ..

    serait il probable que l’on se mouille , pas autant que cru !
    et tous cas nous sommes soleil , chaud , énergique , et débordant de joie en tous sens ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on tourne en direction du ravin du Salzet ..
    Sans eau , le ciel se dégage , la vallée se dessine ...partout des pins , et des chenilles .
    encore des chenilles jusqu’au sol ,
    Luc surveille Lascko , il ne faut pas laisser ces insectes blesser l’un des nôtres ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le causse nous avale ..sans mâcher , d’un mouvement gouleyant ..

    on glisse sur se sentier brillant dans la verdure du ravin ..le chemin facile , se suit jusqu’à ..?
    j’entame une discussion avec Luc pour être en phase , sûr , certain de la destination ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    -“ oui , c’est ça , un abris double . ,....deux entrées , une sur l’autre ...” me dit il en réflexion

    - “ ha , je vois plutôt une entrée bâtie à gauche , l’autre au coté droit “ j’affirme ..

    -“ tu penses ....? , ah bon ! pourquoi pas .., mais il me semble les voir , en dessus ,l’une de l’autre “ réfléchi encore ..

    Parlons nous du même abris ..., visiblement non ..je le laisse guider et nous avançons tout droit sur celui que je connait ..
    il est peu probable que deux grands abris se trouve à proximité .....

    alors quand je lui annonce que l’on passe à 300 m “ du mien “...décision d’y aller est prise naturellement ..

    On coupe à travers pente , suit des traces certes visible , mais discrète ..Peu nombreux sont ceux qui les empruntent

    Véro s’interroge comment ces pistes son entretenu ...par les randonneurs expert , ou les bêtes libres ..?
    J’avoue mon ignorance ..

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    au passage entre les troncs , un autre abris nous fait face ..

    je le photo pour le situer , en vue d’une autre balade ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on cherche , tourne , les 300 m de lolo s’ensauvage délicieusement ..la trace discrète semble faite pour ne rien déranger dans ce monde ..

    Des minutes qui nous imprègnent l’esprit de sensations anciennes , d’un sentiment de découverte ou chacun donne sa place ..

    les pisteur s’écartent facile , tout content de plonger dans se vert inconnu

    les téméraires amies les suivent curieuses , d’apprendre à se repérer
    les tranquilles sages , attendent , surveillent sacs et enfants ..

    j’aime ces temps de groupe , ou l’ardeur et la patience s’entremêle avec plaisir ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’abri à lolo est trouvé ...une découverte pour beaucoup ...
    - “ c’est quand même formidable , de montrer à des gens d’ici comme vous , des super coin qu’ils ignorent.
    on est dans une région si riche , c’est rassurant de se dire , que des assidus de recherche depuis des année ne connaissent pas tout “ je m’émerveille

    la possession des lieux , se fait en douceur ...un grand choix : le feu
    -“ Papa , c’est vrai on va faire du feu ? “ –“ oui tu peux ramasser du petit bois sec “ j’entends d’un coté de l’abris ..

    on calcul mal sa place , la fumée envahit le volume ..on le déplace ..
    puis on regarde , discute , se pose , parle de la marche , du temps sans eau ..de surprise , de bien , de tranquille ..

    et l’on construit ..le feu , les bancs , les petites tables , ...le futur proche ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et l’on cueille , le bois en suivant les jeunes ...
    le repas est promis , les ventres appellent , mais personne ne semble pressé .
    l’apéro sort enfin des sacs ..
    il durera , le temps des bon mots , je bois un peu , et libère mes pensés ..
    des idées spirituels , m’échappe . Je laisse s’exprimer mes conceptions d’âmes et d’image de l’homme ..
    Je voit que je surprend , on m’interroge , me comprend
    Mais je reste seul dans l’idée d’une âme multiple à l’image d’une voûte étoilé ..
    on s’amuse de se surprendre en de tel discutions entre les rocher du causse et les douceurs des alcools

    pendant la cuisson , je propose une méditation ..je suis ravi de retrouver mes adeptes , katy , Véro et Fabienne ..
    on se laisse aller sur le sable froid , ...un moment bien ..
    le repas nous rassemble tous , les patates sont cuites , il en restera ..trois

    après l’ananas grillé on décide d’aller voir l’autre abri
    ..sans doute pas loin , mais ou ?
    pour se repérer Luc et Fabienne décident de rejoindre la piste du Vors sur le plat du causse

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une foi retrouvé des lieux connus , on avance au sûr ..

    Katy revoit le sentier de l’abri des chasseurs , Luc discute institution avec Véro ..

    chacun ses intérêts , son plaisir ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la pluie qui mouille , tombe en bruit plastique sur les capes

    on se trouve en tête de notre ravin ..il nous faut redescendre

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l’abri semble perdu , encore plus inaccessible que le premier ..

    tous respire l’eau , l’air qui tombe , les feuilles qui coulent , les branches qui douchent ..

    on se sent imbibé , imprégné du pays ..

    -“ on aura pris une grande leçon d’humiL ,...dité ..” fait le grand sage pascal , de sa voie humble et vrai ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    entre les gouttes les voûtes sèches nous attendent ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on devient locataire pour un feu ...

    l’heure avance , et nous rattrape ...on sèche un peu , regarde avec souvenir les lieux pour y revenir ..
    ce duplex naturel en impose pour nous tous ..
    Ce coin du Sauveterre réserve bien des trésors ..deux abris , tous près , j’y crois enfin ..
    le goûter s’attarde au mieux , puis on reprend la pluie ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    nous voila dans le vert mouillé du ravin ..
    un cheminement en discutions tranquille , comme sait faire la marche sur les esprits ..
    on se pense seule , se jour , privilégier , heureux de savourer se moment sans reprocher à la pluie d’être là ..
    Comme nous elle fait parti du pays , ce jour , ici , nous l’acceptons , le savons , ..elle douche sans remord ..

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche aux abris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    la fin s’approche ...je retient se temps ...ou chacun silence de plus en plus , avance en cherchant ses souvenirs tout neuf du jour ..
    je pense le temps ainsi jusqu’au voiture ..

    -“ les trois patates ? ..c’est vous ? “ demande un homme rapide qui nous rattrape ..

    -“ oui on les à laisser pour les suivant “ rigole Brigitte ..

    une discutions surprise nous réveille de nos songes ..

    Il guide un petit groupe , qui presque comme nous viennent de visiter les deux abris ...mais en sens inverse ..
    on plaisante , de nos patates , s’étonne de se rencontrer sous la pluie ,
    et se reconnaît ...chaque année on se croise sur une rando ..
    la fin de la rando , s’éclaire de chance , et de convivialité ..
    On partage nos connaissance du coin , discute piste discrète , jonction sympathique ,

    -“ je suis venu repéré les passage en semaine , c’est pas évident .. sinon , ils gueulent quand je cherche trop .” me dit il en souriant devant les gens de son groupe

    -“ nous on a repéré aujourd’hui ..tous ensemble “ fait Brigitte en rigolant ..


    les voitures nous séparent ...sans goutter au chaud ..on est bien humide ..

    un dimanche nouveau ,
    ou tout sourire on aime la pluie , ...elle tombe à flot..
    Dans le chaud des voitures , on se régale de se spectacle froid ..

    on ressent tout le bon du chaud
    on a besoin de se bien qui nous unit dans les même sensations simple et puissantes ..

    reconnaître ces moment pleinement ,
    sans les qualifier de banal ,
    mais les vivre comme ils sont ; réconfortant , revitalisant et délicieusement confortable ..
    voila la récompense ..
    on se laisse glisser dans le doux jusqu’à Millau

    je garde tous les faciles du jour ,
    regarde encore le simple de chacun ,
    je me dit que le peu d’audace , fait naître bien des émotions

    Mon sentiment de vivre ,
    grandi avec les pas du dimanche

    laissez vous partir ...
    vous respirerez une autre vie
    sincère et vrai

    bizs
    lolo

     

     

     

     

    « bonne année 2018Espalion 16 km qui en fond plus de vingt »

  • Commentaires

    1
    Cantagrel
    Mercredi 17 Janvier à 09:59

    Je suis époustouflée par les compte-rendus poétiques, le nombre et la qualité des randos, les reportages photos, bref par tout ce que je découvre sur le blog.!

    Si ce n'était pas pour marcher et se rencontrer, il suffirait presque de visiter le blog !...

    Merci pour tout cet investissement.

    MC

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :