• Les gorges en écharpe d'automne

    coucou rou,

    Ce dimanche 25 octobre 2020,

    premier WE de couvre feu,

    j'ai dans la tête une pousse de haine.

    Un brin d'absurde qui étouffe ce que je veux.

    Je me raisonne depuis longtemps contre moi même.

    Cherche le beau, le simple, le tendre de chaque jour,

    pour retrouver le sens de ma vie,

    et le grand le doux le merveilleux plaisir.

    La déprime se moque de cette quette de fou,

    Elle me suit comme un fidèle Sancho, attendant mon requiem.

     

    Aussi en ces temps maudis de la Covid, je me sens enfermé dans un monde sourd,

    aveugle, noir de peur, sans début ni fin.

    Où trouver le ciel, la raison bienveillante qu'il me faut?

    La nature ne fuit pas, elle reste là et suit le temps .

    Le soleil y brille toujours au dessus des orages, les couleurs embellissent chaque saison.

    L'automne ce dimanche va dorer au soleil.

    Alors pourquoi pas découvrir les gorges des Causses en écharpes colorée.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un tour de 13 km pour 500 m de dénivelé.

    Départ de St Jean de Balmes, un arrêt à l'ermitage St Michel,

    et une descente vers la Planque, pour remonter sur le causse.

    Je vais découvrir des sentiers hors balises, suivre dans les bois la trace des anciens.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Presque 11 h, dans le près du prieuré on s'approche en bonjour.

    Le petit groupe se forme facile. Raphaël le plus jeune, grandit le cercle adulte.

    -" on va retourné à l’ermitage, la rando où tes jambes ont souffert" je lui situ la marche.

    http://rando-lolo.eklablog.com/peyreleau-classique-qui-nous-fait-du-bien-a187746560

    Un souvenir d'une belle journée en sortie du confinement.

     

    Nous voila sur la piste à évoquer cela, il se voit en revanche, parle et avance plein d’énergie.

    Et puis je casse l'ambiance , je sais pas trop, sa vient tout seul.

    Sacrée Covid, je m’emballe sur un discourt confus, à la limite de l’énervement..

    Heureusement certaine me calme direct, et les arbres me rappellent au couleurs.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Km 1 on quitte la piste , pour un traçou dans les pins.

    Ici, les bois sont mixtes, feuilles aiguilles s’emmêlent et vivent sans gêne.

    L'automne joue les grands seigneurs en distribuant des pièces d'ors à la volée.

    A nous de les regarder posées dans l'air, et de remplir nos souvenirs de la richesse de ses couleurs.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier porte jusqu'à une masure du causse, en restauration.

    toujours entre les feuilles magnifiques, je photo la surprise.

    Les paroles tournent autour des murs avec envie et admiration.

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’échafaudage de pins dévoile la débrouille et l'astuce du maître d’œuvre.

    Me voila bien, en contemplation, tout à fait ailleurs que dans ma tête.

    Les ami e s commentent et sourient, on cherche un instant la suite du chemin.

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un jeune hêtre rougit d'envie de nous voir passer.

    La suite de la trace descend entre les buis, je photo les soleils ..

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les arbres s’écartent dans un virage, la vallée se présente enfin.

    La petite chapelle se voit posée comme un vautour sur les rochers.

    Le pays nous attend tranquillement au soleil.

    Il promet de bon moments, un grand espace magnifique, un temps de rêves,

    et l'oubli du monde pour celui qui accepte le calme.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Toujours charmant notre sentier va rejoindre le PR de l'ermitage.

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on y trouve un balcon ouvert en belle automne.

    Les pins, hêtres, érables, alisiers,

    colorent d'impressions tendres la pierre qui se dresse en formes impossibles.

    L'émotion surprend les pieds tendres, comme si l'on avait jamais marché.

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -" Un rocher plat, devant celui de la chapelle, voila notre coin repas" je pointe du nez.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu à part du site on se régale doucement.

    Le temps brille sur nous comme un moment de paix.

    Des instants où la montre s’arrête,

    avance le cœur entre les mains, entier le bonheur se montre.

    Apéro, chips, et délice.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur place le coin méditation va coller aux siesteurs.

    Une vue en parallèle, qui s'étire jusqu'au Tarn. Avec la butte de Fontaneille en bouche vallée.

    Un repli en soi qui entend la rivière comme la voie d'un proche rassurant.

    Les autres papotent sourires, des oiseaux passent en mélodie,

    l'air ne bouge pas, la lumière dessine en chaud le corps,

    mes mots s'adoucissent lentement, s'évanouissent parfois,

    Le plus jeune grignote la mousse des doigts.

    Le monde cristallise autour de nous et bientôt je pourrais le ressentir vraiment.

    Juste en ouvrant les yeux.

    Les vases de roches, perchés au loin, me rapprochent de bien des ami e s,

    d'ici et du nord, qui sont venus randonnées pour les voir .

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marie et Raphaël, nous quittent maintenant, il est tout fier d'avoir bien marché.

    Ils repartent aux voitures, et nous promettent un message d'arrivée.

    Nous on continue la descente. dans un virage je loupe le croisement.

    Pourtant le sentier est bien marqué d'une croix.

    -" Ha vous vous aventurez sur des sentier hors balise" s’inquiète 2 randonneurs de passages.

    -" La croix jaune c'est signe de rando à lolo" m'explique Jean Yves.

    Nous voila en direction de La Planque.

    Que va t'on y trouver? Une trace qui emprunte les restes d'un muletier perdu.

    Un peu rustre au début il va se bonifier ensuite pour se montrer en sentier délicieux.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien vite la trace fine en dévers, passe par des zones dégagées.

    On est à mis pente, un terme qui fait sourires mes ami e s ...

    Mis pente c'est entre le bas et le sommet , mais surtout pas à mi hauteur d’après Lolo.

    Lumière ombre, les couleurs jouent les guirlandes de Noël.

    le groupe devient aventuriers, découvreur, aucun de nous ne connaît se sentier.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des tempêtes ont laissé des obstacles, nous voila en parcours combattant.

    En fonction des tailles, passage dessus ou dessous,

    on en fait de tous.

     

    Le muletier garde des endroits construits, envahie par les mousses et fougères.

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une Brèche entre les branches , Maixent reconnaît l'entrée de Notre Dame.

    Une grotte emblématique des gorges de la Jonte.

     http://rando-lolo.eklablog.com/les-corniches-et-les-vautours-a177625468

     On se souvient l'an passé, de notre visite à cette cavité.

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier continue, charmant, de recoin en coin sympa,

    on a vu passer entre les arbres le belvédères aux vautours,

    on s'approche de la Planque, juste en face du Truel.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -" alors, là il va y avoir , je sais pas, on va grimper ou alors on descend pour aller on verra bien"

    je divague complet.

    On découvre en rigolant de mes infos. j'adore cette insouciance.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On arrive au dessus de La Planque, face au Truel.

    un spectacle grandeur nature, à gorges déployées.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De belles images qui me donne un nouvel angle sur les falaises.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis on s'écarte de la trace prévu, le sentier est si facile qu'on le suit sans savoir.

    Sur la carte un second remonte plus loin.

    On l'entame avec plaisir, il est trop bien tracée.

    La remontée change les esprits, certains grimpent en gardant le souffle.

    Et d'autre attendent que leur souffle les rattrape, il est perdu depuis la première boucle.

    Hélène nous scotche plusieurs fois devant des grizés .

    -" Là des grizouilles " chante t'elle dans le bois.

    Brigitte est Cécile sortent les sacs pour cueillir les champignons.

    Moi Je photo les arbres d'ors et savoure les alises.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je stop ici, pose le dos sur la mousse, et j'écoute.

    Le bois est calme, les premiers du groupe sont bien plus haut emportant avec eux le bruit des hommes.

    Passe Brigitte et Hélène silencieuse en chasse au champignons.

    et puis rien, juste la lumière qui rêve de trésors.

    J'attends Cécile, pour une image de paix. je suis bien, le cœur au repos , le souffle tranquille.

    Elle arrive, belle blanche, et trouve là un nouveau souffle.

    Je photo, comme le brave offre un havre de paix au pèlerin..

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je promet une piste en haut, mais pour le moment le sentier grimpe et monte encore.

    En pleine mi pente, je discute moyenne avec J Yves. Statistique de marche, dénivelé + et -

    pour conclure, :

    -"Sur une boucle, en moyenne c'est plat, qu'importe les grimpes on en redescend autant".

    La belle marche dans l'effort, la théorie d'une statistique à plat, lui coupe le souffle.

    -"J'arrive pas à savoir si tu as la tête nonchalante ou si tu dandines des épaules", je questionne.

    -" Sans doute les deux" fait elle en me croisant des yeux.

    On retrouve les premiers qui nous attendent content du chemin.

    J'ai promis la piste, suis sûr de la voir de suite...

    -"Ah non, pas avant 200 m" fait le téléphone de Pascal.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pas de piste, mais une pente dorée, avec des grisés.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On la grimpe façon promenade dans les bois, tant que le souffle est perdu.

    Les yeux sous les branches, on pense omelette.

     

    La piste nous vient enfin, mais ce n'est pas la fin de la grimpe.

    En habit d'automne elle nous couvre de charmes.

    le Causse est retrouvé la rando va prendre l'allure du retour.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Km 8,5 avec Maixent on court presque au point de vue.

    Les autres se reposent au carrefour. je photo pour eux,

    Un rocher bien placé, qui surplombe notre marche.

     

    il est presque tard, un autre point de vue nous attend plus loin, mais aurons nous le temps.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on passe Espalies, et croise nos ami e s Françoise et Bruno.

    La rando en sens contraire, leur a permis de nous retrouver.

    ils rentrent avec nous, amènent comme un élan de nouveau.

    Le groupe se retrouve en départ d"un beau moment à partager.

    Les vielles fatigues disparaissent, effacées par les sourires de la rencontre.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automneLes gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une citerne cachée, ou peu être une cave?, le chemin d'automne, le plat pays nous porte sans fatigue.

    Les discutions se promènent, le message de Marie sonne dans la poche de Brigitte.

    On a retrouvé le réseau, et avance en terre civilisé.

    j'accompagne Marinou, et lui fait des proposition de sorties futurs.

    -"ha oui je veux bien débroussailler le sentier de crête de st Michel"  projette t'elle.

     

    Chemin ressourçant, qui pose le rythme, ou chacun laisse aller sans réfléchir.

     

     

     

     

     

     

     

    Les gorges en écharpe d'automne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les reste de St Jean de Balmes,  arrête la marche.

    Un lieu serein, où il fait bon arriver.

    On retrouve les véhicules, et se dit à bientôt.

    Avec une promesse de se retrouver,

    des sourires qui se rappellent les couleurs magiques,

    les yeux qui gardent l’émotion du groupe,

    et nos cœurs qui croient dure comme pierres, aux bienfaits de ce jour.

    Ces Gorges en automne, donnent chaud à l'âme du marcheur.

     

    Je rentre avec dans la tête

    la belle écharpe dorée autour de mes pensées.

     

    bizs

    Lolo

     

     

     

    « De St Michel d'Alajou au Roc Midigou.Massebiau et les grottes roses »

  • Commentaires

    1
    René
    Mardi 27 Octobre 2020 à 08:57

    Hello Lolo
    Quelle superbe rando avec ces couleurs …avec les champignons en prime
    Bonne semaine

    2
    Francine
    Mardi 27 Octobre 2020 à 09:00

    Merci Lolo

    Chaque semaine , présente ou absente, je fais la randonnée avec vous 

    Francine de MTP

    3
    Cécile
    Mardi 27 Octobre 2020 à 11:19

    coucou,
    en regardant par la fenêtre , je pense que nous avons bien fait de balader hier....

    Par contre , je sens bien mes muscles des cuisses....

    bis Cécile

    4
    Mardi 27 Octobre 2020 à 19:41

    Superbes ces paysages colorés et ces vues vertigineuses !.... Ca fait du bien de rêver avec vous....

    Moi aussi ce covid me grignote et me révolte... Encore un point commun.

    Bizous et j'espère qu'on va vous laisser randonner au grand air.

    5
    Jean-Luc
    Mardi 27 Octobre 2020 à 20:20

    Quelles belles photos !!! Les couleurs sont magnifiques et les paysages grandioses !!! Merci du partage !!! Bisous à tous : Christine et Jean-Luc

     

     

    6
    Velorandoz
    Lundi 5 Avril à 16:14

    Salut Lolo

    j'ai effectué le même très beau parcours à l'exception de la partie qui monte depuis la Planque

    J'ai voulu emprunter la sente qui monte le plus directement vers le Causse Noir. Mais impossible à trouver! Au départ on passe deux gradins avec point de vue sur le Truel et par la suite plus rien

    J'ai donc suivi la deuxième piste évidente et arrivé au niveau où j'aurais du voir arriver la piste introuvable sur la droite il ne venait rien

    Donc je me demande si elle existe bien?

      • Lundi 5 Avril à 18:52

        coucou , on c'est fait la même réflexion, elle ne doit pas exister.

         

    7
    Velorandoz
    Mercredi 21 Avril à 19:21

    merci pour ta réponse Lolo.

    voici la vidéo du parcours sans les couleurs de l'automne

    https://youtu.be/cT5d2b_UmKA

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :