•  

    coucourou
     
    2017 dimanche premier , 
     
    jour de l’an nouveau , cette nuit fêté..
     
    petite pompe , comité restreint ...
     
    réveil de 13 heure ,  à cinq ...
     
    nous voici parti sous la brume ...
     
    Un tour digestion , à la lolo de st Rome .
     
     
    Faute à Coco , qui l’an dernier me demande à l’aplomb
     
    -“ dimanche , on marche ...c’est le nouvel an mais l’après midi on peu sortir !”
    -“ ok je trouverais bien un petit tour à faire...en partant de st Rome du Tarn ,par exemple “ lui répond en réfléchissant ..
     
    Rendez vous donné ,   reste à prendre l’acte ...
     
    Raisonnable , très clair , juste fatigué les cinq se retrouvent place de l’horloge ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    plus de 13 km pour 400m de dénivelé .....
     
    Pas pressé , sans empressement dirons nous de façon compréhensive , on vient pour avancer ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la tête au clair , on descend le village jusqu’au lac ...
     
    on sait que le temps est nouveau , en contraste de la veille , humide , froid , brumeux , sans âme au dehors ..
     
    Un jour à se fondre de mort , sans personne , rester en tanière chaude profondément cacher sous la couette ..
     
    penser au passé , imaginer les joies perdues , pleurer les plaisir disparus ....
     
    Au mieux zyeuter  un écran le regard  en hypnose ...
     
    Coco , la gracieuse , nous invite à autre chose ...suivre un esprit lolo , sous , et dans la brume ...
     
    Ecrire le présent , voir le bonheur qui s’ouvre , aimer le jour avec ceux qui nous accompagne ...
     
    au mieux se savoir heureux comme les jeunes amoureux qui se retrouvent ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le beau en panoramique , une lumière diffuse , discrète et chatouillante ..les ombres en fantômes , qu’on oubli ..
     
    Les couleurs suintent ,
    même si , l’air pique sous les ongles ,
    même si , la brume tombe au lieu de monter ,
    même si , le silence suit nos paroles ,
    si , aucune mélodie champêtre nous accueille ..
     
    même si , tout ça , et les autres si , on avance chaleureusement ..
     
    -“ Breuuum , sa réveil , ..on n’est pas si mal , même les corbeau se taisent “
    -“ en marchant vite on se réchauffe presque , de toute faon on est là pour avancer “ dirige coco
     
    -“ tout content de vous voir , Olga et Christophe , on  ne pensait pas marcher avec vous “ s’étonne lolo
    -“ rien d’autre à faire aujourd’hui , alors pourquoi pas prendre le frais entre nous “ répond Olga...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinqLe un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    au lieu de suivre la route jusqu’au Mazega ...je propose une visite tranquille en théorie ..
    une mine dans le ravin ...un sentier y mène et puis .....
     
    _” pour rejoindre le hameau , si on passe par le bois , on évite le goudron ...”je propose
     
    -“ lolo y a pas de sentier , c’est raide “ affirme Christophe ..
     
    -“ regarde badger , notre chien suit une trace , il trouve facilement les passages “ contente Olga
     
    -“ ha oui , un tout pentu , embroussaillé , sinon se ne serait pas une rando à lolo “ annonce coco
     
    - “ et bien , on commence super l’année , déjà dans un talus ...allez on y va “ encourage Brigitte
     
    Passé la mine de baryte ...on suit à plusieurs pattes ,les traces du chien ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    -“ coco lèves la tête , qu’on voit que tu es contente “...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Puis c’est plus serin ....la porte du Mazega ...
    un hameau tranquille ...maison retaper ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    charment , à revenir , un jour ou les porte sont ouvertes ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    réchauffé de notre grimpette , on attaque la foret ...un chemin sentier comme on les aime
     
    Il serpente en feuille morte , entre les troncs et la pente
    de très vieux châtaigniers résistent au temps ,
    la brume , mélange de brouillard et de bruine , nous enveloppe ..
     
    on se voit de plus en plus flou ...
    l’ambiance se feutre , se voile de blanc , comme si on osait regarder au travers du voile de la marier ..
     
    on se régale des couleurs de cette balade ..
    aucune agressivité lumineuse , aucune ombre angoissante,
    et passé quelque mètre tout disparait ou apparait sans bruit ...
    Pas de lointain visible , on s’amuse de cela , lolo perd vite le file de la trace ..
    Des marques jaunes témoigne du temps ou se chemin servait de randonné du pays ..
     
    on les suit sans trop savoir si c’est bon pour nous ..
     
    -‘' boff, on monte , dans la bonne direction , on verra bien , ou plutôt on devinera où on sera plus haut “..je dit en rassurant
    -“ le Tarn , est là ! de toute façon “ indique coco avec le bras en avant ..
    - “ non , derrière toi ! ne cherche pas de repère il n’y en a pas “ je rajoute ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un joli chemin , très mignon , que l’’on se promet de refaire au soleil ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on monte encore , toujours pas au bout ....la brume se joue , elle voit bien qu’elle nous plait ..
     
    alors elle s’épaissit encore , on se rapproche d’autant ..
     
    -“ aujourd’hui on aura avancé au plus prés de chacun ..” philosophe coco
     
    - “ oui , tout prés , sans voire l’avenir , “ je poursuis
    -“ Ha oui , on peut dire que l’on marche au présent , de toute façon , on n’a pas le choix ,...devant on y voit rien “ ..
     
    - “ forcé d’avancer dans l’instant , sans craindre le futur , on le voit dés qu’on en a besoin ,
        si on doute , on s’arrête , tout est suffisamment clair autour de nous “ ..
     
    et l’on poursuit en métaphore , jusqu’à la piste ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    en quelques mètres on disparait , le soleil nous brille son courage ,
     
    juste au dessus , il chauffe et dissout la brume depuis le matin ..
     
    La couche et bien trop épaisse , ici se jour ..Sans faux espoir de le voir vraiment , on avance plein sud vers St clément
     
    Le décor nous amuse , à chaque carrefour je devine la suite à la boussole de l’instinct ..
     
    Les filles jouent les perdus ,Christophe surveille les chiens des fermes ..
     
    on passe Foncouverte , désert dans les aboiements ,
     
    et suit la trace bleu , avec un écart de rouge ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la Cadenede se devine comme une libération ...après , un chemin nous descend à st Rome
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    jolie ferme , bien ranger ,
     
    -“ ici , une femme doit mener son petit monde “ nous rigole coco “ il n’y a rien qui traine ...”
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la brume se mouille du soleil ,
     
    la barbe me coule , il est temps qu’on redescende sous la grisaille ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on retrouve le sentier de st Rome bien baliser , vtt
     
    la marche vit sa conclusion ,
     
    on se répète nos impression avec sourire ,
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    en zig et zag , pour aller tout droit devant ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le un des cinq
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    sous le blanc , on retrouve le village comme endormit de tristesse ..
     
    tous joyeux on cherche à partager notre enthousiasme ..
     
    Une dame en balcon , profitant de fumer , nous donneras ses bon vœux ..
     
    c’est bien la seule que l’on verra ..
     
    à croire que ce jour ne fut pas réel pour beaucoup ..
     
    Et pourtant ,...
    on l’a senti cet air de glace ,
    vu les couleurs sans ombre ,
    respiré ces goutes de voile blanc ,
    deviné presque le bleu du ciel ,
    entendu nos sourires ,
    but nos paroles de vie ,
    resserré notre amitié en chemin ,
    entouré de joies nos pensées
    embrumé notre esprit de bonheur ,
    pour bercer nos âmes de tout l’amour qui les entoure ..
     
    que vos jours 2017 s’approche au plus, et mieux encore, du premier que l’on vient de vivre ..
     
    bonne année à vous ..
     
    bizs
    lolo
     
     
     
     
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    2 commentaires
  •  

    coucou rou  ,
     
    L’ordinaire , fait extra ...
     
    un simple matin pas très clair ,
     
    décembre , le dimanche 18 ,
     
    purée de poix , nous voici à hui ,
     
    certain de ce qui nous attend en l’air ..
     
    on s’élance vers le causse noir , c’est extra ...
     
    un petit tour de repérage , prévu en préparation de festivité ..
    Mais le temps du jour , merveilleux nous chante particularité ...
     
    Un brouillard , humide , froid , immobile , est posé sur la ville ...
    10 h , aucun signe d’amélioration , la journée sera blanche ..
     
    L’escapade en altitude , garantie le soleil , le bleu du ciel
    le calme de l’air , assure le réchauffement partout , même sans abris naturels .
     
    On sait , le pays qui nous attend ..une étendue blanche qui vague entre les terres ..
    phénomène banal , mais qui prend des envies d’étranges , des gout de magiques avec mon caractère ..
     
     
    vous voila , dans cette ligne poursuivre l’histoire extraordinaire ,
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    petit tracé de 8 km ...qui en vaut au moins 12 ..
    départ de presque Longuiers
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Eblouit , pensez que la ville est en habits sombres de presque nuit .
    on discute de la chance qu’on se donne , de l’audace que l’on prend
    du plaisir que l’on sait , du bonheur que l’on se crée ensemble le dimanche ..
     
    -“ bruno , il me semble que ta voiture dérape un peut dans les virage glacé ..” remarque Maixent
    -“ oui , à chaque plaque de givre il testait l’adhérence , en accélérant ou avec le frein à main “ je confirme ..
    -“ humm cette cote je la connait bien , en roulant doucement , je gère assez bien “ rétorque bruno ..
     
    Pour dire que la route fut en soi une petite aventure pour sortir du brouillard ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    grande piste , qui dure un instant , puis s’en vont ..
    nous voila derrière Lena , jeune speleo , elle nous guide en foret , entre les arbres au ...camplong ..
    un aven du coin ,
     
    “-on y est venu dernièrement ..je reconnait bien “ nous invite t’elle
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un trou qui pose réflexion ....
    -“ camplong .....? le un le deux ?...ou alors le trois ...voui , je me souvient , hola , j’avais 17 ans la dernière fois que j’y suis venu ..” se rappelle Maixent
    -“ et bien , c’est pareil pour moi , ca nous rajeuni pas “ rajoute bruno ..
     
    et voila que la nostalgie tisse ses liens entre nos regard ,
    par des mots de profondeurs qui évoque pour les érudits de speleo des image fortes ,
    ou l’émotion s’amuse d’un trait  de peur , se colore de la fatigue , se dessine de merveilleux ...
     
    il faut avoir fait de la speleo pour imager de tel mots , comme ; ressaut , puits , vire , décrochement , contre paroi incliné , ..
     
    L’échange  entre Lena , la jeune , et les grands , les maitres d’aujourd’hui , est émouvant ..
    Bruno parle d’échelles , Lena de corde , Maixent revoit la Mob. qui l’amenait partout ..
     
    Vero , interroge , étrangère à se monde elle apprécie cette profusion de connaissances passé et actuel ..
     
    -“ c’est quelque chose , ces randonnées , non seulement on marche , on voit des choses , mais en plus ...
      le grand supplément , le presque fabuleux , on se plonge dans le pays , ne rate pas le temps des histoires , approche les secrets ...” s’extasie Véro ..
     
    Tout en extase , on avance vers la mer promise ..
     
    A la sortie des bois , en bord de falaise on sait que la brume ferme la vallée ..
    mais on ignore que le pays se dévoile exotique ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un lac de lait fumant , repose au falaise ,
    un bleu qui reflète chaque pin , le soleil de blanc sur tous les rochers ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Ou l’on est ..en Asie ?sur une ile ? en Aveyron ?..
    les repères sont noyés , la lumière est étrange ,
     
    Les tête se vident d’inutile , de projets , d’envie, de réflexion ..
    nos cœurs les gonflent d’un sang nouveau , chaleureux ,
    nos yeux les colorent d’images irréelles
    nos poumons les bercent d’un air doux et vivifiant
    l’esprit se libère , ressent démesurément la vie qui le prote
     
    on fait partie de se nouveau pays ..la découverte commence
    laissons marcher nos esprits ou bon leur semble ..
    Ils ne peuvent divaguer , cette étendue est très calme , sans ressac ni vague ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    face à nous , le Larzac ..Millau est engloutie pour la journée ..
    on avance au bout de l’épeurons...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
    ici le lac , se prend pour une mer ..
     
    On imagine , le temps des grandes érosions , ou la Dourbie , avec des allures d’amazone creusait les plateaux calcaires ..
     
    on compte les vautours , qui planent et repassent à raz la brume ..
    on se croit privilège , on regarde les autres comme des archanges au dessus des nuages ..
     
    Photo la , photo si ,on tourne, retourne les têtes  et vire encore le peu de certitude ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la DourbieLes gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Chut ...il est la ! en contemplation ..
     
    on cherche la baume du caf ..entre ciel et brume ..
    le sentier est escarpé , le site reculé , sans doute trop pour notre futur repas de début d’année ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la maison des troglodytes ..
    superbe baume , sèche , spacieuse ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    13 h , on mange , le lac commence de se vider
    la suite de la rando se dévoile ..la bordure base de la falaise ..
     
    fait pour nous on marchera bien au dessus du brouillard ..
    pas presser de repartir , on tarde au café et à la méditation ..
     
    -“ wouha , je me suis régalé , posé sur un vautour , j’ai plané dans toute la vallée , au dessus des nuages ..” nous décrit Marinou
    “- tu as entendu , un moment les cris des rapaces , et le souffle des nuages , c’était envoutant “ lui demande lolo
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on laisse l’éperons bien au soleil ..et suit les vol de vautours ...
    on plutôt nous suivent ‘ils ?
     
    une fois de plus , notre complicité avec ces planeurs ne cesse pas de nous surprendre ..
    à chaque randonnée , ils prennent rendez vous avec notre étonnement et notre admiration..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
    En chenille immobile , on assiste aujourd’hui à des prouesses de pose et décollage ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la brume s’attarde sur la ville au viaduc , au fond ..
    les rochers portent les rapaces en petit groupe , un décide de s’élancer , les autres partent en décalé ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le spectacle nous captive ..on comprend très bien de l’intérêt minime qu’il nous porte ..
    le grand libre les habite , et se méfit que de leur semblable ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on fini par arriver à Mirabal !
    brigitte  y entre par la petite porte ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une double baume ..bien connu des anciens ..
    Mirabal , sonne les débuts du club de speleo  de nous tous ..
    la première grotte explore par ce club ....il y a 70 ans ..
    _“ qui est partant ... avec une frontale on peut faire une petite traversé ..,
       On rentre en rampant sous les bocs ...et l’on ressort par dessus les blocs “..je lance le défit
    _” ok je veux bien , j’ai jamais fait de spéléo “ contente Véro ..
     
    _ “je prend ma lampe , sa fera 3 lampes pour 5 ...on vous suit “ lance Marinou ..
     
    Lena part en éclaireuse , rapide , agile ,
    elle adopte instinctivement un comportement équilibrer entre le serpent et le lézard ..
    La galerie basse étroite , se présente confort ..
    un sable fin , très doux , juste frai , bien sec ruissèle au sol ..
    la chaine se forme ..moi devant , Véro à mes pieds , Marinous et Maixent ferme la chenille ..
    Je n’écrit pas la marche , puisqu’on rampe tous  ...ou presque
    comment vous décrire la suite ...de bien en surprise , de mal en déboire , de confiance en libération ..
    un résumé des émotions speleo d’un groupe pris en étroiture ..
    Vero bien encadré , a vécu sa première expérience exploration ..
     
    Tout d’abord elle rampe , puis passe le passage étroit ,
    certaine de ne pas y repasser , puisqu’on doit ressortir par une grande galerie..
    Les souvenir de lolo se transforment avec le temps , ou se mélangent ...
    arrivée presque au fond ..pas de grande galerie , une petite salle , et puis voila ..
    on cherche tourne , et trouve un passage ..sans savoir ou il débouche , on s’y engage ..
    là plus de sable doux , mais de la boue froide et humide ..
    Un boyau ..tortueux ..pour finir qui retombe d’ou on vient ...
    Véro , parle , demande , se surprend d’avancer par ces coint qu’elle juge impénétrable ..
    Elle s’émerveille de l’aisance de Marinou des conseil de Maixent ,
    En tête j’entant des ; c’est pas possible , par ici NoN ! , tu croix , Ha bon , ha wouai super , Tu es sure ?...et j’en passe
    puis vient un petit ressaut de 3 mètres ..c’est a dire une désescalade de 3 mètres ..sans cordes ni casques ..
    comme avant ..
    _” Maixent il te faut descendre en premier pour nous guider “ propose Marinou
    _”confiance , Véro tu t’engage par ce trou , sans voir tes pieds , Maixent   t’aidera” d’une voix pesé je dis ..
    _ “ c’est spécial , votre speleo , on ne peu pas faire sa avec n’importe qui “ et elle se lance ..
     
    Bien dirigé , sans encombre elle touche sol ...Ouff!
     
    _” bon maintenant on repasse l’étroiture et on sort “ je dis trop tranquille ..
    _ “ quoi il faut repasser le passage bas ! ha , zut à l’allé j’ai décompressé , sa va être juste “ s’inquiète Maixent ..
     
    _” décompressé ? c’est grave “ demande Véro ..
    _ “ non pas plus , seulement , il est passé en rentrant le ventre et vidant complètement ses poumons , pour ne pas rester coincé “ ..je lui explique ..
    _ “ ha bon , on peu faire ça ? “
    _” t’inquiète pas , Lena va creuser un peu , enlever du sable , et il passera à l’aise “...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
    sans savoir nos histoires de l’intérieure , Pascal propose une photo de notre sortie ..
     
    on s’y prête tous joyeux , d’être ensemble ..
     
    _” voila Véro tu pourras dire que tu as fait de la speleo ..”
    _”mais si on t’a dis souvent de t’allonger ou de te coucher , s’était pour ta tête ...te le comprend ?” précise Maixent ..
    _” wouai , super , expérience qui nous pousse loin , très loin des possible qu’on se connait , j’en redemande “ annonce Véro
     
    et la marche reprend enfin ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    toujours au proche des fauves ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    mon ombre à l’entrée de la baume du figuier je dimensionne nos allures aux pieds des falaises ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on va tourner à droite , laisser la vue sur Millau , qui voit enfin le soleil ...
    16 h  le retour et proche ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les vautours nous regardent encore ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les gorges blanches de la Dourbie
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on laisse ces couleurs  , ces rocs , et ces bêtes ,
    ce pays nous a bien donné , tant surpris , si contenté ..
     
    et pourtant on pense le connaitre
    on croix le deviner ,
    on est sur de le voir chaque jour ...
    mais je ne peu m’empêcher d’abandonner ces certitudes à toutes les rando
     
    Faite et revivez vos parcours
    vivez et refaites vos rando
    pour le bonheur nouveau de chaque jour ..
     
    bizs
    lolo
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    5 commentaires
  • coucourou
     
     
    Dix ,le onze , du douze ...2016
     
    Un truc en plus , brouillard d’hiver ..
     
    Dans le blanc humide , on devine les toits ..
     
    Organisées , deux voitures mettent les voiles ..
     
    Fini  les pastels , la brume , le flou,
    les tendres , le calme le presque doux ..
    En quittant la ville , le causse nous montre
    toute son énergie joyeuse , dans le froid coloré,
    des bleus lumineux de ciel,les verts scintillants de givre..
    Un romantisme fougueux au dessus du brouillard de la vallée ..
     
    A tous , le jour est pour le Truque..sublime ,s’en est sur ..
     
    Rendez vous au coté de st Georges de Levejac .., en Lozère ...au point Sublime !
     
     
     
     
     
     
     
     

    Sublime en tous points jusqu'au Truque

     

     

     

     

     

     

     

     

    Avant le Mas Rouch, altitude 854 m , en bordure du causse du Sauveterre se trouve le Point sublime ..
     
    Un panorama ...comment dire , pas mal , de houff. 
     
    Une trace de 12 km , assez facile à suivre qui nous mène au clapas de la truque .. 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sublime en tous points jusqu'au Truque

     

     

     

     

     

     

     
    Prêt pour le départ ..à raz le bord du causse , un léger voile dans les valons , soleil plein sud ..
     
    On devine le beau , voit le bonheur , ressent l’air frais au gout d’envie , retrouve notre besoin d’avancé vers ce pays ..
    Enfin on recherche notre place dans ce décors qui nous accueille généreusement ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le point sublime , ou presque , pour croire à la beauté du monde ..
    Une vue sur aval du Tarn ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Jeu de voiles et lumières , d’ombre et de roches , ..  
    -“ regardez , le rocher ..là , avec le trou au milieu ...on jurerait des oiseaux posés dessus “ nous montre Bruno ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    _” oui comme des vautours “ précise Brigitte
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Quelques mètres de plus , l'amont de la rivière nous est offert ..Avec en prime l’éclairage de la suite de la marche ..
    Le clapas de la Truque est tout au bout de la vallée sur le versant gauche ..
    On va donc suivre la bordure de gauche du causse ..
     
    Un sentiment d’exception , sans modestie aucune , vrai ou fausse , se respire jusqu’au fond des poumons ..
    Si profondément que le cœur en est serrer ..Encore un dimanche ,ou sans retenu ,
    on laisse figurer notre amour du groupe , l’amitié pour chacun ....et chacune ...
     
    Le beau fait du bien , certes , mais partager , que c’est bon !
     
     
    Avant de partir en bordure on décide de descendre voir la grotte des baumes chaudes ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au TruqueSublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Chacun , s’amuse , avec fanny on se capture en duel photo
     
    Michel scrute les vautours sur les quilles ,
    -“ Brigitte , la bas un vautour posé “ lui dit il ..
    Pascal discute
    les filles doutent ..
    _” il ne bouge pas ton oiseau , plutôt de pierres “..
     
    Daniel , tout sourire découvre le site ..
     
    Bruno y voit clair en cherchant les baumes ..
    _’' hum de pierre , mais si on t’estourbi ici , tu verras qu’il viendra te voir ..”
     
    Journée détente , évasion de je ne sais plus trop  quoi , aventure du groupe dans l’histoire de chacun parmi se paysage ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Arrivée presque aux quilles plus bas , on tourne à gauche ...pour allez au baumes .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
    Une grotte , intéressante , ouverte en plusieurs endroits ,
    elle présente une curiosité à savoir ..la trépanation ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au TruqueSublime en tous points jusqu'au TruqueSublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On comprend mieux le nom , de grotte Des baumes ..
    Très ludique ces passages ..
    Il nous faut maintenant remonter sur le causse pour commencer notre rando ..
    Un petit échauffement très apprécié ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un sentier rejoint l’autre chemin de pays qui monte des baumes hautes ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voici dans la courbe du cirque des baumes ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Direction le bout du causse ...un sentier pâture, nous promène ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 3 , la faim , impose la pose ..repas de groupe
    ou des histoire de vautours trouvent leurs dernier chapitre ..
     
    -_” Brigitte , l’oiseau que tu pensais pétrifier , il n’est plus la ...” observe Daniel..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Après s’être repus , la marche reprend ...On devine en fond des pins isolés ...notre but .
     
    Mais avant , un rocher donne la place à lolo...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Seul en communion des roches aux lumières
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On approche du bout ..
    En se retournant , le parcours fait  s’éclaire jusqu’au cirque des baumes ...tout au fond ..
     
    Sublime toujours ...et encore ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des quille et des formes , en guirlandes éternelles ..certain  y trouverons un éléphant ..
     
    _ “ comment tu le vois ton pachyderme “ demande Michel
    _ “ la ...la trompe , la tête ...et le reste ...entier quoi “ dessine presque Bruno ..
    _ “ ha oui tout gris ...avec un œil noir “ devine pascal
     
    _ “ vous êtes sur qu’il est gris ?” j’interroge de loin ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Voila le bout ...le cap de Truque ..devant les yeux toute notre marche ..
     
    Un moment de rencontre avec l’accomplissement ..
    Une mise en mémoire du chemin passé ensemble ..
    Une dernière  capture de la beauté qui nous a accepté
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L’on rentre par le chemin des exploitants ...
    Le causse pour nous , balisé grande randonnée ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une bonne marche vivifiante , presque nordique ...6km déroule en quelque minutes ...
     
    Enfin presque une heure ...
     
    Le temps de parler projet de repas , partage d’une journée , idée de rencontre ,..
    Une nouveauté que l’on  vous réserve la surprise pour 2017..
    Pourquoi ne  pas se retrouver marcheur et lecteur , pour un dimanche , faire un repas plein air , ..
     
    Les dates attendent d’être précises , d’ici là on peaufine le déroulement
     
     
    On se rappellera de la Truque ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sublime en tous points jusqu'au Truque
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au loin du sublime ,
    on reviendra au près des rochers décortiqués ,
    Le long du causse
    suivre le cour du Tarn ,
     
    Une histoire ,d’union entre toutes chose,  qui  me tombe sur le cœur ,
    un chant de lumière qui m’éclaire l’âme
    pour satisfaire un besoin d’amour , celui de vivre par ici..
     
    Savoir sa terre , l’aimer , ce n’est que le départ du chemin ..
    Ressentir  l’amour qu’elle nous donne , écrit chaque jour , la suite de ma vie ..
     
    à bientôt
    bizs
    lolo ....
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    5 commentaires
  • coucou rou
     
    4 décembre 2016 , ciel de gris en presque pluie ,
     
    fidèles au rendez vous , à 5 se retrouve ..
     
    L’histoires se  veut festive se jour ..
     
    Un marcher de noël est organise à st André de vézines ..
    Pourquoi pas , y aller , par des chemins de randonnée ..
     
    la trace vite faite , des classiques à revoir ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    11 km 500 pour 210 m de dénivelé ..
     
    en rouge le parcours réel , pas vraiment voulu mais très apprécier ..
     
     
    10 h on démarre de Millau en deux voitures ...
     
    une de deux bonhommes , ou homme bon ..
     
    l’autre des trois unes ,  gente dames  ou dames gentilles ..
     
    Avec lolo , Bruno discute exotérismes , un voyages entre les dieux au long de la Dourbie ..
     
    arrivé à notre parking , Il interroge les filles ...
     
    -“alors vous nous avez pas trop habillé , en route ... nos oreilles aurai du nous siffler ...?”
     
    - “ ho non pas plus que ça ..on a bien rigolé “ nous disent t’elles ..
     

     - “ et bien sachez que l’on n’ a point déshabillé  aucune de vous , c’est très sérieux que l’on parlait bon dieu ..” je conclu ..   

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    sous le gris , dans les bonnets , on descend à montméjean ..
     
    Les lumières seront ternes , et le pays s’ouvre toujours avec envie ..
    Le plaisir ne se cache pas derrière le chaud , le bleu , les contrastes , les brillants ..
    aujourd’hui il s’offre généreusement dans la marche ,
    Entre nous se construit des liens chaleureux , qui se mêlent et s’entremêlent ,
    Tel une couette douceur , des sentiments d’exceptions nous enivrent ..
    être ici , malgré le temps , profiter d’une nature presque sauvage ..
    partager un dimanche content et heureux ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    bien sur , on se trompe ..le passage par le château et interdit depuis peu ..
    alors on improvise un raccourcis aux hautes marches ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    surprise pour moi , depuis des ans que je n’étais passé ici ..
    les ruines reprennent vie ..une association est née ..voir ici http://www.vivre-montmejean.fr/
     
    un brave nous explique leur travaux ..et surtout la passion qui les pousse ..
    -“ ici , c’était le chef lieu de la commune , avant que st Andres prenne le nom ....
        “ la cette maison c’était l’école ...la cloche au dessus du bâtiment fut déplacé à la roque st marguerite
     
    -“ et cette petite bâtisse devant vous allez la restaurer ..”
     
    -“ justement c’est en discutions pour l‘an prochain ..”
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on se quitte , sous le château ..en prenant le sentier des corniches ..au lieu de suivre le botanique ..
     
    mais personne n’y prend garde , Pascal GPS n’est pas là ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un super sentier contre le versant de la vallée ...bien vite lolo s’aperçoit de l’erreur ..
     
    -“ plus loin , si mes souvenirs sont bon , un pigeonnier est à voir ..” nous précise Bruno ..
    -“ maintenant qu’on est là autant continuer , je pensais suivre l’autre sentier car on ne le connait pas ,
         mais je ne croit pas avoir fait celui la dans se sens “ je rajoute
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le pigeonnier est en vu , un peu au dessus du chemin ..
    une petite grimpette nous donne la vue sur le château
       
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
    une curiosité , voici le pigeonnier troglodyte de montmejeam
     
    une rareté dans la région ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un peu plus loin la fontaine taillé dans la roche en plusieurs bassin ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    à l’alpons du relai on tourne dans la vallée de la Dourbie ..
     
    la vue se blanchie avec la pluie , qui reste au fond au dessus de Nant ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    en aval se dessine les avancées du Larzac qui croisent celle du causse noir ..

     

    par le sentier des corniches nous voila en vue des rochers de la suite de la rando ..
     
    à droite la corniche du Rajol ..une suite de quilles et roc dressés en statue par le temps de l’érosion ..
     
    Le vent nous trouve , humide pénétrant , on décide de trouver abris entre les rochers ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le coin repas se cache dans le dédale ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on sort des traces pour se rapprocher des roches vertigineuses
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on passe tout près d’une quille spéciale ..
     
    Brigitte y trouve une forme de patte de chevreuils à l’envers , les onglés en haut ..
    Véro , y trouvera une autre forme , bien à l’endroit ...reconnu aussi par Coco ..et Bruno ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    et puis , voila la nature avec un grand V comme vautours ..
     
    tout le temps de la pose salade , ils passent juste là , à presque bout de bras ..
    Arrivant du dessous , faisant un petit cercle a nos pied , pour monter légèrement et partir en face du ravin ..
     
    L’un passera si près que le réflex me fait crier ..sans perturber son vol il nous regardera bien dans les yeux..
    du genre “pauvre sot ce n’est pas ta salade qui m’intéresse  , ne voit tu pas l’air qui monte près de toi ?”..
    De grands vautours fauve passe en file ..puis trois moines suivent ..
     
    splendide de voir leurs têtes tourner à leur curiosités sans que le corps modifie son plané ..
     
    magie du temps encore une fois ..pas de soleil , donc pas d’ascendance forte
    aujourd’hui ils sont contraint de suivre le bord des falaises ..et nous offres un spectacle intimiste ..
     
    on est tous dans le charme au mieux d’une prestation de fauconnerie ..
    en liberté sans imposer ou déranger on reçoit leur complicité spontané ..
    je n’ai pas d’image pour transcrire nos émotions , ils sont bien gentils se jour , mais terriblement rapide ses zozios
     
    Très vite on bouge , une fois rassasier ..
    le vents nous retrouve et rigole de plus froid de nous revoir ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    nous voici à Roc Altes ...ici aussi les choses ont changé ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un site presque à l’abandon , qui retrouve une activité ..
    randonneur , escaladeur , ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les bâtiments se restaurent dans la passion du lieu ..des pierres jusqu’au toit ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    après les bords du causse on arpente le plat de celui ci ..
     
    en horizon les rochers de Roc Altes , ou l’on est passé ..
    direction st Andrés , en marche presque nordique , le vent au prêt comme dirait Mickaël ..
    le marché nous attend
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    joli village , ou l’on cherche la salle ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
               
     
     
    De Montméjean à st André de vezines
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le coin semble désert ,
    en fait une rue s’anime , des voitures garées en file ..et des gens d’ici discutent rentrent et sortent d’une maison ..
     
    La pièce est minuscule , surchauffer pour nous qui sommes dehors depuis le matin ..
     
    impossible de faire des photo ..
     
    Vite on tourne les stands , voit les sac à Brigitte , boit le vin chaud ..
    et puis s’en vont ..
     
    Le retour se fait quasi tout shoot , super agréable a travers le causse ..
    une marche que j’aime droit devant sans obstacle ..
    une fin liberté , simplicité , généreuse comme les habitant du coins ..
     
    une petite aventure ,
    qui résonne encore le carillon des fêtes ..
     
    a bientôt
    bizs
    lolo
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    2 commentaires
  •  

    coucourou ,
     
    dimanche 27...
     
    7 et 3 , à dix
     
    nous voila ,
    ami du jour ..
     
    Pour un tour , tour grand huit ..
     
    oui , double boucle de Pierrefiche ..
     
    Fichtre  de marche en partant de la Roque st marguerite ....
     
     
    Me voici devant l’écran en souvenir de l’humeur du temps ..
     
    Me reviennent des sentiment de drôle ,
    nos retrouvaille dans la rue qui rigole
    désordonné , le plaisir aux lèvres,
    spontané on se dit qu’on rêve ..
     
    Il faut vous dire , que je sait les gens , quand je les voit ...
    Il viennent pour rire , libre et  content , autour de moi
    Les absents savent ,
    la joie qu’ils auront
    quand il viendront..
     
    Alors , quand une ,et un , puis les deux arrivent en couple , jeune et  moins ,
    complète le groupe qui se découvre aussi entre eu ..
    C'est la surprise de 10 h tous les dimanches ..
     
    Le programme entame les interrogations ..
    Une bonne parti du circuit est sans sentier sur la carte ..
    Le ravin des gours ?...après ces deux jour de pluie cévenol y a t’il de l’eau ?..
    On arpente les versant nord ...sans doute à l’ombre ? ..
    En novembre par une journée grand soleil , sentirons nous la chaleur des lumières ?..
     
    -“ j’ai pas trop pensé quand j’ai tracé se tour ..se n’est peu être pas le jour à le faire , mais c’est toute une histoire ..” me voila partit en justification
    -“ j’ai su que se ravin fallait le faire ...grâce à Nicolas, partir d’où ? arrivée où ?. Dans la semaine la trace m’est apparu ...
       cumulé avec un passage à l’ermitage ..., sa promet “
     
    -“ On Verra bien” , lance Véro 
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    14 km pour plus de 610 m de dénivelé ..
     
    Un tour pas mal .. au sentier escarpé par endroit .
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sur le pont de la Roque , on marche en blaguant ..
    L’ombre devant nous attend ..
    Les falaises dans le soleil bleu nous sont promises ..  
     
    _“ ho lolo , une fois la haut on sera dans la lumière “ me montre Bruno ..  
    -“ il ne fait pas si froid , on risque d’apprécier pour la cote d’être au nord ..” précise Mireille
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
                 Un huit à Pierrefiche du LarzacUn huit à Pierrefiche du Larzac 
     
     
     La magie nous ébloui encore une foi ..  
     
     En file sur la mousse du sentier l’on monte ,du train tout bon .
     L’on marche point froid ni chaud , l’on est bien ..
     En face les corniches du Causse Noir offre une spectacle de choix ..
     lentement elles descendent du ciel , radieuse , dans la mesure de notre grimpette ..  
     
     Chacun profite du lieu , du moment , et partage se bien avec le groupe ..  
     
      -“ qu’est ce qu’on parle , en marchant . De tout , du bon , du temps , art de vie , passion , philosophie de l’âme ...  
         les dimanches de l’essentiel ..vouhai , “ acclame Véro  
     
       _” il me semble , que vous changez au fil des ans de marche ...
           le dimanche vous oublier la politique , et les aprioris ..”    
          “ serai ce mes commentaires dans les comptes rendu qui vous influence “....j’en suis heureux ..  
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voila dans la pente , persuadé de vivre le jour , ou il faut ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pierrefiche en vue ..au soleil ..on " tinndelle .".. se pose dans l’herbe contre les genévriers ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Voici une 'tinndelle '  enfin tendelle ....tout un art pour dresser se piège à grive ..http://www.grives.net/chasse_grive_tendelles.html
     
    Les deux cales  cubiques en bois permettent au passereau de pas être écrasé par la pierre
     
    Repas joyeux , comme toujours , avec fondant au chocolat et pain au miel ..
     
    Méditation au calme de l’herbe ..tout contre un pin ..
     
     
     
     
     

     Un huit à Pierrefiche du LarzacUn huit à Pierrefiche du Larzac

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voici en digestion ,
    tranquille on mousse,
    en descente dans le ravin des gours ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un sentier superbe ..irréel ,
    Quelque par juste en quittant la route , on a du franchir une porte cosmique ..
    La mousse coule des arbres , en cheveux crépus vert ,
    Les branches nue au sol finissent leur vie ..
    L’humide se respire , les feuilles ruissèlent devant nos yeux  ,les paroles s’émerveillent..
     
    L’image d’un nouveau monde , les pensés qu’il est pour nous ,
    le sentiment de respect , l’impression de découverte   ..
    Et plus que tout, le ressentit d’un lien puisant qui nous soude ,
    tel un amour naturel pour ce lieu et ceux qui le pénètrent ....
     
     
     Venez ici , en petit groupe , retrouver le bonheur simple d’un peu de mousse ..
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voila , stop au rocher ..

    En fait la partie ludique commence ..

    Par la gauche on escalade facile , la file se forme , ou chacun commente sa façon de faire ..      

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du LarzacUn huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     
     

     

    Des buis partout nous empoignent , ..la suite s’ensauvage d’autant ..
     
    La trace se suit assez bien ..de curiosités en surprises ..
     
    Loin de tout , proche de tous , on savoure nos moments de liberté ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le soleil descend aussi dans cette ravine ..on est bien ..
     
    Ou presque ..car le sentier se perd un peu ..
     
    Lolo trace sur des vieilles pistes alors qu’une nouvelle est bien marquée ..
     
    On la retrouvera plus haut ..après quelques griffures ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les abris sont avec nous ...on en désignera un aux filles , et le suivant aux hommes ...
     
    en cas de nuit qui tombe rapide ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Des surprises en voila ..
     
    On s’extasie vraiment dans le décors ..
     
    On sait que nos tête sont au comble , rechargé de bon , vidé d’ennui et de lassitude ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Avec des passages contre falaises , on monte vers l’ermitage .. la vue s’ouvre sur les causses ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du LarzacUn huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Et des passages dans les falaises ..se sentier nous aura montré de tout ..
     
    Autant vous dire qu’à chaque pas on jubile ..l’esprit en grande randonnée ..

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Tout à nous , pour le bonheur de tous ..
     
    Nous voici dans les rochers qui nous étaient promis ..
    La plus jeune regarde au bas le village de notre départ ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une image à la lolo ..
     
    à gauche dans la vallée la Roque st Marguerite ...le départ ..
    à droite entre deux collines , sur le causse , Pierrefiche , ou l’on a manger ..
    et ou l’on retournera , avant de redescendre à la Roque .
     
    Et nous petit dans les buis , qui soufflons la montée ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du LarzacUn huit à Pierrefiche du Larzac
     
     

                        

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Puis , on rejoint l’ermitage ..
     
    Une chapelle perdue sur un roc ..

       

    Une échelle , du causse , non pas ,une chose à touriste , nous attend ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du LarzacUn huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Chapelle romane..et grande vue ..au bout de l'échelle ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

                 Un huit à Pierrefiche du Larzac 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La vallée de la Dourbie qui sépare le Causse Noir du Larzac ..
     
    à leur pied une citerne creusé sur le roc de falaise ..
     
    On s’interroge de vivre ici ..
     
    Qu’on est bien pour un moment , mais pour la vie ?
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Vite en marche on se retrouve à Pierrefiche ..le retour se discute plaisir de se jour ..
     
    Et promesse de revenir dans ces ravins ..
     
    Après le chemin de St. Epur .( station d'epuration de la carte )  , on quitte la route
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour descendre à la Roque , un sentier de mousse nous coule jusqu’à la rivière ..
     
    Façon de bien finir la balade ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un huit à Pierrefiche du Larzac
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    A notre arrivée le rouge est en falaise pour un instant ..
     
    17 h le bonheur se prolonge ..
     
    je part avec dans la tête les cris de la rivière , joyeuse de retrouver son lit fougueux des lendemain de pluie ..
     
    vous savez maintenant ,  notre quotidien
    de dimanche qui sème à chaque rando
    des fleurs de joies contre nos cœur..
    Plant d’amour qui s’épanouisse en semaine
    au fond de nos yeux,
    avec les couleurs des sentiment heureux ..
     
    Sortez s'insère ,
    sans crainte du temps , ou peur de l’ennui ..
    Acceptez le bon , aussi petit soi t’il .
    Retrouvez l’exception pour chaque instant ...
    cherchez ,
    et vous y croirez ..
     
    bizs
    lolo

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique