•  

    coucou rou ,
     
    12 juin 2016 , lou bartas nous invite ..
     
    Les maitres de la randonnée caussenarde nous convie
     
    à partager leur passion de la région ..
     
    Tout est organisé , pensé , et réalisé pour le plaisir des marcheurs ..
     
    Un accueille certes matinal , dés 7 h avec le café sourire et la fouace gentille ..http://www.papillesetpupilles.fr/2013/05/fouace-aveyronnaise.html/
     
    Un choix de parcourt pour toutes les envies ..
     
    De plus de 30 km pour les sportif , à 5 km au famille endimanché..
     
    Un départ en liberté ...en fonction de votre arrivé ..
     
    Vous vous inscrivez , déjeunez et puis partez ..
     
    Cette année ils fête la 40 édition ..le circuit est ambitieux ..voir les trois causses majeurs
     
    Le Sauvetère , le Méjan , et le Noir ..
     
    Départ de Mostuejouls...
     
    Prés de 900 participant aujourd'hui ..avec pour reconnaissance un chapeau vert , idée rigolote ...
     
    Nous 5 , représentons avec panache les rando à lolo ,
     
    8 h et plus , salle des fêtes de Mostuejouls on commente le circuit choisi ..
     
    Presque 25 km pour 980 m de dénivelé ..
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    -- “d’ici on monte à Liaucous , Eglazines ,
    longe le Sauvetère jusque à  st Marcelin ,
    descend à la Sabliere ..
    va à Plaissance puis monte vers Cassagne..
    pour finir par les corniches du Mejean..le Rosier et re Liaucous ...
    que des grands classiques “... se dit lolo  
     
    “Les plus beaux chemins du secteur , que l’on aime faire et refaire “..  
     
    -- “alors on traverse le Tarn , mais comment ?”  demande Brigitte  
     
    -- sur le journal , il parle de surprendre les randonneurs “ rajoute Véro  
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    Nous voila coiffé de vert , en piste pour la journée ..soleil voilé et radieux, idéal pour la marche ..  
     
    Mostuejouls dans le dos on sait que se jour nous ne serons pas seul ..  
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Petite mise en train ,la monté à liaucous ...le soleil joue les spots de spectacle avec la vallée ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    Le causse de Sauvetère , avec ses corniches découpées en quilles ..
     
    La boule est tout au bout à droite sur la falaise ..  
     
    direction Eglazines ..une queue leu leu , s’installe ..
     
    Le sentier ne permet pas les doublements ..  
     
    Alors on avance au pas , des chapeau vert ...et la discute se propage...  
     
    On -  pas -  pote  - au début de rien , puis on se découvre aux autres qui s’ouvrent à nous ...  
     
    Les rochers posent photo , la file stop dans le calme ,la joie s’exprime sous les chapeaux ..  
     
    Nombres de tête apprécient les beautés de nos causses pour la première fois,  
     
    Qu’il est bon de voir tant de plaisirs juvénile  s’échapper de ces inconnus ...  
     
    Les causses sont une merveille pour qui les  regarde ...  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
    Bien vite Eglazine ...malgré les arrêts photo , le rythme est de bon train ...  
     
    On est tous de bon marcheurs ..   et la file s’enfile en serpent sous les falaises ..    
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     


    Nous voici en terrasse sous st Marcelin ...
     
    On descend vers la Sablière et la surprise  
     
    Au dessus de nous les falaises que l’on a longé  ,et à gauche le causse Méjean ..la suite de la marche .. 
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    le Tarn à traverser ..   
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
    la surprise ..un pont de singe ...une belle installation provisoire ...  
     
    On attend notre tour ...la aussi les connaissance se prolongent    
     
    -- “ Allez , Francis , ALLEZ FRANCIS  ALLEZ ,”...tous un nombre se met à chanter  
     
    --“sa bouge , quand même , “ j’entends dans mon dos  
     
    -- “on se baignerait bien , l’eau est si claire “... propose une dame devant ..  
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    Nous y voici tout proche ...même pas peur la Brigitte ..
     
     
     
    et pour ceux qui veulent être informé via facebook....https://www.facebook.com/SabliereGorgesDuTarn/
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    Voici plaisance ...une bâtisse de pierres comme ils en fond ici !
     
    On attaque la grimpette sur le Mejean ....  
     
    Juste avant le repas ..les réserves du petit déjeuné à plat ...  
     
    Un temps ralentit ...ou il faut prendre l’importance du coté ,passager du moment ..
     
       
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    Tout change , avec le repas et les corniches de la Jonte ..  
     
    Le chemin des balcons ...on comprend très vite ..
     
    Une place de choix divin ,pour admirer cette vallée merveilleuse ..  
     
    La suite est grandiose ..  
     
    Vertigineuse ...  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    Des km sur le vide ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ... brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Véro joue le photographe pour les blaireaux de Rodez un groupe de marche nordique ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    On les suit jusqu’au pas du loup ...
     
    Qui nous pose au vase ...
     
    de chine en premier avec celui de sevre apres ..  
     
    On perd les filles dans la file ...  
     
    Plus loin en avant on rattrape un groupe de randonneur indépendant du brevet ..  
     
    --pourquoi tout ces chapeau vert , ici ? “ me demande un grand blond ...  
     
    Je lui explique l’organisation de notre parcourt ...  
     
    Il vient du Gers et découvre la région des causses avec ravissement ..  
     
    Alors je plaisante ...  
     
    -- “on recherche deux femmes , pas très âgées , mais plus tout jeune ...  
     
    sympathique et bien mignonne ,
     
    pas très grande , ni petite , 
     
    plutôt brune de préférences , si vous en avez dans votre groupe .....””  
     
    --- “ha non désolé ,impossible de vous dépanner “”me répond le groupe en rigolant ..  
     
    et je voit sortir des buis que des , grandes femmes , blondes !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     brevet 2016 , de trés grands classiques toujours avec plaisir ...
     
     
     
    On rentrera tranquille ..
     
    Les yeux plein de vide , le cœur lourd de pierre ,
    notre brevet en poche et le bob en tète  
     
    Une super rando classique ,   avec que des gents sympathique ...  
     
    Comme disait une blaireau ...
     
    --"Ceux qui n’aiment pas la nature , la marche  , et le grand air ne sont pas ici aujourd’hui .."  
     
    Je rajouterai ... pour tous les amoureux qui n’ont pus venir ...et qui le souhaitaient ..
     
    --"On pense bien à vous ..  
     
    Si la journée vous a manqué ,  
     
    superbement on l’a réussi pour vous .."  
     
    bizs
     
    lolo    
     
     

    4 commentaires
  •  

    rou coucou
     
     
    exceptionnel , mot bien trop faible pour rendre compte ,
     
    4 & 5 juin 2016, innovation ..
     
    longtemps on en discute sur nos pas de marche ,
     
    se retrouver en gite  pour l’émotion ..
     
    au lieu de se voir un jour ,puis s’en va ..
     
    vivre la rando et rester là ...
     
     
    Prolonger l’esprit rando   jusqu’au soir , tard dans la nuit
     
    se réveiller chacun son heure , pour comprendre qu’il est matinal l’esprit ..
     
    un petit groupe s’agglutine à l’idée ..
    le cite est choisi , un peu par fierté ,
    le gite réservé , en toute liberté ..sans caution ni avance à versé ...
    du sur mesure d’amitié ..
    alors on est allé ...
     
     St martin de L'arçon ,un village sans issus ...
    une seul rue-route ..Qui  s’y engage , fait grandes manœuvres de retournement ..
    Les rues sont de pierres dallées ou en calades , étroites , ouvertes sur la montagne ...
     
    Le plateau du Caroux ..grand site du Haut Languedoc ..
     
    une Montagne , digne , respecté , qui ravit et fait souffrir ..
     
    vous voici , avec nous ,
    pour presque trois jours d’immersion pleine vie cooooooool
     
    Un esprit à la “st Rome “ ...
    le temps se ralentis ,tellement qu’il vous donne tout le temps de chaque instant pour profiter des multiples moment qu’il vous laisse..
     
    les consignes sont données , exécutées, profitées , calmement ...
    arrivée vendredi soir , une avant garde prend possession du gite et test les prévision de repas ..
    il est prévu des repas style rando , pas de cuisine à faire ,
    chacun dans la semaine  prépare salades et plat commun ..
    la soirée nous pose autour de la table en terrasse plein vue sur le Caroux
    Une sorte de piquenique rando tout confort ..
    l’ambiance est en marche , les paroles les sourires , le plaisir d’être ,ensemble... là ..
     
    le groupe est à l’honneur , certain viendrons le lendemain ,
    mais ils occupent la place des maitres de la table  
     
    Samedi matin ,
     
    la nuit sur le dos ...
    pour oublier le gouffre du matelas lolo s’étire et médite avec Marinou en haut du village ,
    Les interrogations s’expriment sur les visages à notre retour ..
     
     
    _ “ha oui , vous en avez mit du temps ?, tu sembles radieuse , vous avez vraiment médité ?...”
    _” je me suis régaler , c’est trop bien , on a trouver un coin plein d’oiseau , tranquille “ leur dit Marinou ..  
     
    les nouvelles arrivent , trois beauté sur une vague d’optimisme
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Alors  , pascal me tend un carton ...?  
    --“ de la part de tous , on te l’offre maintenant car  tu en aura besoin “
    --“ haula , qu'avez vous fait ? , fallait pas ...”
    un super sac rando , pile à la taille , discret , et de très bonne marque ..
    -- pour remplacer le tien avec sa ficelle en guise de brettèles
    émotion , gratitude mixé par la joie de l’amitié  ...
    --merci ,merci , ...que dire ?, merci à tous ..séance big-bisous à la lolo
    Spécialement avec ses lignes un grand merci pour Flo et Daniel que je n’est pas encore vue ..
     
    ..
    carte étudier , groupe formé au petit déjeuné..
    trop fatigué d’une crève , certain prévoit un petit tour ,les autres un plus ambitieux ...
     
    le plaisir suprême ...pas de voiture , on boit le café , tartine le beure ,
     
    et....on chausse le sac , empoigne la houlette et puis marche ...
     
    au bout de la rue , première calade à droite ...le Caroux ..
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    pays de surprises , les km comptent triples, le dénivelé deux fois plus dure en descente ...à suivre les flèches rouges..
     
    en théorie un tour tranquille pour la journée ....11 km , pour plus de 900 m de dénivelé cumulé ..
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    10 h 30 , sortie du village par une rue ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
       
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    vite très vite , on monte , km 1 ...en bas au centre le village ..mais on marche doucement ..
    en fait le chemin est assez raide ..
     
    typique d’ici ,la roche ..des dalles de schistes fortement inclinées ..
    par beau temps on accroche bien ..mais si  l’orage tombe ..la glissade vous guette
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    col de la Pomarede ...pas encore 2 km de fait ...lolo indique le passage de la vire de roque rouge ...
     
    - “la haut la ligne d’arbres dans la falaise ...”
    - “non , c’est pas possible ! “
     
    et pourtant la suite leur prouva qui oui ...
     
    on se prépare à la montagne , le groupe est disparate , endurant et tonique pour certain ,
    incertain et limité pour les autres ..
    Maixent tire en avant , surveille la trace de cairn en point bleu ..
    très bien balisé , ces chemins évoque le danger de s’écarter un temps soit trop du parcours .
    Les marches ! ..aménagées partout , en grande dalle ou simple caillou, pour assurer le pas ..
    Indispensable , très inconfortable pour les genoux et les hanches , elle font partis du pays ..
    comme cette pierre brillante de mica et de quartz , au grand yeux de feldspath ...les gneiss
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Puis vient la fraicheur ..une cascade du ruisseau d’Albine .  
    La montagne nous gagne ...  
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    petite escalade ,
     
     
     
     
     
     
     
     

    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bon repas terrasse ...on se prépare pour la vire ..en bas le village  
     
    Bien chaud ,une pluie nous rafraichie soudain ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la roche nous inquiète , on n’est pas au meilleur endroit pour marcher sur des rochers glissants ..  
    l’esprit prudence , assurance , hors du temps , sans précipitation , dans le calme et l’analyse ...
    nombre du groupe sont spéléo , progresser en milieux délicats , on connait ..
    les 200 m de vire , sont appréhendé sans peur ni angoisse ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    sérieux et concentration ...,tous groupé en ligne , on avance dans les pas du premier au rythme du suivant ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la pluie cesse vite , l’eau ne ruissèle pas ..une chance ..
     
    la vue est imprenable , difficile de faire des photo bien posé sur un plat ..
     
    le village s’éloigne dans la vallée ..l’horizon aplati les collines jusqu’à la mer ..
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    col de la beaume de Roucayrol ... la vallée de L’Orb semble partir jusqu’a la mer .. 
    a droite les monts de Faugere et Cabriere aux vins célèbre
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    paysage Aigoual , cévenol  , rocher en tas de boules ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    petit ruisseau d’eau brune  ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
       
     
     
     
     
     
     
     
     
    nous voici à la table ..une vue à perdre l’appareil photo ...il ne voit pas l’horizon ..
     
    un toit de ce monde ...petit sommes nous petit , autant que nous sommes , mêmes les montagnes semblent des  tas de sable sur la plage ..
     
    les routes , des trait de cayon blanc et les villages des grain de beauté  rose ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    puis vint la descente ...du toit il nous faut rejoindre le plancher des vaches ...  
    du roc du Caroux on va au col de Bartouyre...
    le grand saut ..  
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    l’escalier attaque ..
     
    une longue traversé du versant gauche nous attend ..
    2 km qui s’étire comme six ....
    monte descend au milieu des arbres , sans possibilité d’évaluer notre progression ..
     
    avec discipline et confiance on suis le sentier ...très bien balisé ..
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux  
     
     
    on profite des beauté des lieux ...
     
     
     
     
     
     
     de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    enfin le col ..on croit être arrivée ..il ne reste que 400 m de dénivelé à faire ...
     
    un joli chemin muletier , caladé monte des gorges d’heric ..
    un travail de restauration fait par un murailleur caladeur , employer par le parc ...!
     
    on laisse se chemin pour descendre directement sur st martin ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martin de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    l’ orage tonne 3 coups ,...le groupe se sépare ..certaine partent en tête
     
    et nous adoptons , les pas économiques ..pour ménager nos vieux genoux ..
     
    on descend , descend, et descend ..pour s’entendre dire par Maixent ...
     
    --“plus que 350 m “....” hum ,300 m “ ....” je ne sais pas si je dois vous le dire , 260 m “ ...
     
    après chaque longue série de marche ..on demande , en espérant qu’il confirme ..
     
    __”combien maintenant ...Maixent ton altimètre “
     
    -- “ 240 m “ ..
     
    interminable jusqu’à 40 m ..
     
     
    enfin on arrive ...les jambes au carré ..
    là aussi comme au départ tout est facile ...on pose le bâton , les sacs , les chaussures ...
     
    et l’on bois une bière fraiche à la terrasse du gite ..
     
    Coco et Jacky nous on rejoint ..nous voici au complet ...
    la soirée  s'organise  , autour d’un repas festin ...
     
    dimanche , très tôt lolo s’étire et médite ...
     
    doucement le gite reprend vie dans le silence ...
    étrangement nous tien le sentiment d’un autre jour de vacance , au lieu du dernier ..
    Le temps nous cajole surement encore un peu..pour le petit déjeuné..
    Je suis sur qu’il nous oubli pour les préparatifs du repas piquenique , et pour le ménage ..
     
    Tellement que nous sommes à la Colombirere  dans les temps pour faire le tour de ses gorges ..
     
     
     
     
     

    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux

     
     
    deux groupe sont décidé ...certain monte par le sentier muletier , les autres par le col de la Buffe ...
    Allons savoir pourquoi ce nom?
     
     
     
    on se retrouve en haut , et redescend par le plus facile ....très bonne idée de Jacky
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    jolie chemin avec bien sur des marches ... 
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La Buffe , sa buffe ...vivement le col ..
     
    les marches d’hier ,s’ajoute ce dimanche ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
      les tombes du col ...deux dolmens proche ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    les horizons sont impressionnants se jour , d’une clarté rare ...pour sur on va se régaler
     
    passé le col on grimpe encore un peu ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    après le repas ,
    Jacky mouflonne ..., l’expression qu’il nous donne ..
     
    le nez sur les pentes d’en face il scrute les bêtes ...
     
    ...sans succès  .
     
    tout la haut notre but ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le sentier cour dans les arbres ...au rocher on profite de la vue ..
     
    la montée semble tranquille et moins brutale que la veille ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la lumière est différente aussi ...puissante et contrasté , ..
     
    une jolie gorge à découvrir 
     
     
    on avance hors du temps , toujours et encore ...sans se soucier du retour
    de vrai grande vacances ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le bout est proche ...le dernier rapadou sur dalle incliné ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le plateau ...brutalement , c’est plat ...
     
    bien vite on retrouve le groupe , bis , venu par le muletier ...
     
    ils nous serviront de guide pour la descente ..
     
    --“tu verra plus loin ,le coin est magnifique , on passe sur des rocher , la vue est grandiose “
    me dit Pascal ..
    -- “ a oui , on est bien monté , le chemin est parfait ,” précise Coco ..
     
    et nous voila sur le retour ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    un monde végétal et minéral , avec des senteur de genets purgatif ,
     
    un plateau de rêve par beau temps ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    et voici le Roc de Bretouyre ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    pose vision ...les Pyrénées touche les nuages ..et la méditerranée coiffe les collines ..
     
    pour plus de détails   il vous faut venir marcher ...désolé ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    la descend se profite , face au sud est ...avec le nom des monts qui s’affiche a l’horizon
     
     
     
     
     
     
     
     
    de St Martion de L'Arçon on enjambe le Caroux
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le st baudhile , le pic st loup , le vissou , le liausson , et surtou le Ventou ...
    avec le mont st clair de Sète , et la mer ....
     
    et tout tout ,très proche ..les ami(e)ss ..
     
    c’est une journée de limpidité évidente ..posé la , avec nous
     
    la continuité d’un WE sans fin dans le bonheur intemporel ...
     
    un plaisir qui coule avec nos pas jusque dans la vallée ..
     
    Helene nous guide par le récit du chemin qu’elle a fait en monté ..mêmes si elle a du mal à se repérer ..
     
    --“plus loin des petites cazèle comme chez nous .puis une source , un peu plus bas “
     
    arrêter pour boire tous ensemble , lolo répète un bon merci pour le sac ...
     
    __“ j’en prendrait soin , et vous promet que j’y métrai plus de cailloux “
     
    Sacre Jacky , les yeux au sol depuis le début de la rando , il ramasse des pierres...
     
    D'abor des Yeu de gneiss  pour Véro , puis des formes étranges pour les mur de lolo...
     
    S’approchant d’un sac , il ouvre une poche et charge à l’insu du marcheur ,croit ’il !
     
    Mais avec 3 ou 4 kg de plus d’un coup ....sa plombe ...
     
    nous voici donc rendu ..au voiture ..
     
    après un passage au gite tout vidé ..on laisse les clés dans la boite ...et s’en vont !!!
     
    on s’interroge tous , par ou renter ..comment se fait il qu’on est le temps de flâner encore ..
     
    18 h a peine ...et tout ce qu’on a fait ...
     
    on n’a pas vue le temps passé ,
     
    car au sur il n’est pas venus ici ...il à oublier cette vallée ...
     
    fatiguée de bonheur , gonflé de plaisir
    on retourne à Millau par les routes de traverses ..
     
    Elles aussi hors du temps ..
     
    une expérience à renouveler
     
    bonne semaine
    bizs
    lolol
     
     

    4 commentaires
  • coucourou
     
    dimanche 29 mai 2016 ,
     
    Un classique , marronnier comme dissent les journalistes ..
     
    Une situation qui va est revient cette année .
     
    Avec cette foi une sorte d’exploit , un test réussit
     
    J’ai prévu un tour sur Millau , de toute façon la pluie est partout ...
     
    Mouiller pour trempé , autant être chez soi ,
     
    Le matin , M météo change de vue..
     
    8h30 , téléphone ...bien tôt pour un matin endimanché ..
     
    Pascal , n’hésite pas , pour assurer une bonne balade il est à l’affut .
     

    --“ Laurent , tu  ne trouves ,pas que se serait mieux du coté de Lodève , là-ba ils prévoient du soleil “ me dit pascal ,avant mon café ..
     
    --“ QUOI ! tu veux tout changer , maintenant ! OU LA LA , attend , t’es sur ...”
    “ écoutes , tu me prends un peut de court , je sais pas , Lodève s’est loin ...tu as de l’essence toi ? “ j’espère qu’il me réponde non ...( c’est la pénurie ces jours ci )
     
    --” Oui j’ai le plein , pas de problème”...” Mêmes un petit tour tant pis , histoire de sortir ...l’important est d’être bien “
     
    “c’est quand même mieux sans la pluie “...insiste t’il avec raison ...
     
    Impossible de lui répondre , qu’il est dans le vrai , je suis encore dans la brume du réveil , et j’aspire au moindre effort ....
     
    -- “ et MER...e , écoute je vais voir se que je peu faire “..
     
     
    Lolo café , et lolo assure ..trois clic , openrunner , Lodève ....St Privat , les Salces ...
     
    OU en t’es ? Je pensai y aller un jour , sans trop voir comment ..
     
    l’occasion poussé par pascal ...
     
     
    en fait une route de Lodève amène au prieuré de Grandmont...et à st privat .
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    vite tracé ...17 km on en fera 19 !
     
    Nous voici 10 h sur le départ de Millau ...il pleut , plo,pluie ,
     
    Pascal à reçu la trace par mail , tout content qu’on parte au sud ..
     
    --“merci pascal pour ton appel , ce matin tu m’as réveillé , j’étais bien au chaud dans mon lit “
    “ Excuse , j’ ai été un peu sec ,à te répondre avant le café  , mais tu as raison  on va se régaler à Lodève “
    “d’autant que le tour à l’air sympa “
     
    -- “aujourd’hui c’est un test pour voir ta réactivité , à nous concocter une rando ..”
       “test réussi , la prochaine foi je t’appelle plus tard “
     
    en voiture ....passé le tunnel de L’Escalette , le miracle à lieu ...pluie à l'entrée , soleil en sortie !
     
     
     
     
     
     
     
     Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    OUI , soleil , sur Salces ..un super village en restauration ..
     
    l’esprit est euphorique , on se balade sans chercher le départ
     
    on profite du décor au soleil ...Véro nous fait remarquer un rosier blanc tailler en guirlande ...
     
    Une branche court sous la terrasse , des petits pompons de fleurs sont laissés à espace réguliers ...
     
    comme des lampions ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Merci Mireille ...d’être avec nous ...voici une plante bien joli qu'on a croisé à Sumène ..
     
    --“attention n’y touchez pas , c’est d’après Mimi  ...
     

    La psoralée bitumineuse

     

    Très abondante au départ de la balade,

    cette plante est également bien présente chez nous, en Millavois, dans les sols secs et bien exposés.

    Cousine de la luzerne (c'est donc une légumineuse), elle se distingue en premier à l'odorat du promeneur,

    qui ayant foulé son feuillage d'un pas distrait, s'interroge tout à coup : "Mais qu'est-ce qui pue comme ça ?".

    Eh oui, notre belle fleure bon... le produit pétrolier... et d'autant plus qu'il fait chaud.

    Les produits hautement volatils libérés dans l'air ambiant par la plante sont-ils destinés à repousser les herbivores ?

    A décourager des insectes phytophages ? Ou bien encore à lutter contre la chaleur par je ne sais quel procédé ?

    Toujours est-il que la salade de bitumineuse, rien qu'à l'odeur, ça ne dit rien qui vaille.

    Mais les chèvres en mangeraient (d'après la littérature ethnobotanique),

    leur lait prenant un mauvais gout si elles la broutent en excès (tu m'étonnes !).

    Pour finir, précisons que cette plante a eu par un très lointain passé une réputation d'antidote au venin de serpent...

    Oublions ces préconisations, et reconnaissons à la bitumineuse une qualité précieuse,

    celle de végétaliser des coins bien secs où elle amène la touche violet mauve de ses fleurs, jusqu'à 1 mètre de hauteur !

     

    " tu sent si on froisse les feuilles , l’odeur de goudron “ ..nous montre Mireille ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de SalcesUne pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    on suit une piste ...d’artiste , de ci et là des indices nous guident ...
     
    Des œuvres que l’on comprend , ou pas ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de SalcesUne pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    avec Mimi on traine à l’arrière ..de fleur .. une touche de glaïeuls et de lin ..

    Lin de Narbonne

    Des lins, il y a en a pour tous les goûts : des jaunes, des roses (ou blanc-rosé) et des bleus de différentes tonalités...

    Celui-là, qui a beaucoup plus à Lolo, c'est le lin de Narbonne.

    Comme son nom l'indique, cette belle espèce est une "méditerranéenne" qui croît dans les zones rocailleuses, sèches et ensoleillées.

    Avec ses grandes fleurs d'un bleu soutenu, presque "électrique",

    des fleurs aussi belles que fragiles, aux pétales de soie, portées par de fines tiges,

    le lin de Narbonne affiche la grâce et élégance d'une silhouette que l'on repère de loin...

     

    A gla gla .... Glaïeul sauvage !

    C'est toujours une surprise de voir au milieu des herbes folles la silhouette racée du glaïeul sauvage

    dont les fleurs rose fuchsia captent la lumière comme une starlette les rayons des projecteurs...

    Nous avons vue cette espèce (qui mesure environ une trentaine de cm de haut) en début et en fin de balade

    où elle était bien abondante dans une "prairie naturelle".

    En région millavoise le glaïeul sauvage est bien présent aussi,

    même si ce n'est jamais (ou alors très rarement) en grandes populations...

    Celui de Millau n'est sans doute pas tout à fait celui de Saint Privat, car il y a en réalité 3 espèces distinctes,

    dont deux sont nettement plus méditerranéennes.

    Mais, bon, je passe sur les détails d'identification, faut la loupe et se mettre à 4 pattes dans les graminées...(!)

     

     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     un nom qui me parle ...
     

    Urosperme de Daléchamp

     Ouh là, là, que voilà un drôle de nom d'oiseau à dormir dehors !

    Commençons par Daléchamp : sans doute un botaniste dont l'histoire garde la trace dans quelque grimoire...

    (faudra que j'aille faire un tour sur le net...)

    Ensuite, urosperme.

    Ca, ça vient du grec oura (queue) et sperma (graine), et ça fait allusion au long bec qui surmonte chaque graine.

    Sachant tout ça, on est moyennement avancé.

    Vous le serez plus si je vous dis que lorsque vous voyez ce beau cousin du pissenlit

    aux grandes fleurs d'un très beau jaune soufre, vous pouvez aussitôt en déduire que vous êtes "dans le sud".

    Cette belle espèce est en effet une "méditerranéenne".

    Elle est facilement reconnaissable, et quand on l'a eue "dans l'oeil" une première fois,

    on s'en souvient en général sans problème (de la fleur, ... car de son nom c'est moins sûr !).

     

     Une pointe du Larzac au dessus de Salces

     

     

     

     

     

     

     

     

    le ciel se couvre un peu ...de drôle de serpent volant indiquent le jardin des artistes ..km 2
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Puis on monte vraiment ...sur le Larzac ..un petit grain nous rafraichis avant le repas ..
     
    Le décor se dévoile à peine ...on est loin d’imaginer se que l’on va voir ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les trois gouttes du grain sur le lin , ...
     
    On monte une calade qui marque le Pas de l’Azé  ..
     
    Tel de bon ânes têtus , on avance fièrement à la conquête du causse ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
      
    Et là , on comprend ...on voit , et ressent une émotions particulière ..
     
    un mélange de fierté et d’humilité ..
    partis pour un tour improvisé , nous voici sur un toit de monde ..
    la surprise est totale ,
    Nos pensé se rejoignent à Millau où on à laisser du monde sous la pluie ..
    On sait maintenant que le temps est pour nous ,
    Qu’il nous faut regarder et se souvenir de ces vues pour les décrire aux absents
    Comment dire l’émotion , écrire les dimensions ...
    voudront ils y croire seulement ? ..
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une vue très longue ...jusqu’au Pyrénées ...derrières le pic vissou et les mont de liausson ( au centre ) une crête se devine jusqu’au nuage ..
     
    Le Canigou ..elle est très clair pour nous , beaucoup moins en photo .
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    en zoom c’est à peine mieux ..
     
    faut dire qu’il est à 170 km en oiseau ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La balade devient rando en corniche ..Que j’aime le Larzac pour ses limites ..
     
    Celle ci je la découvre avec les amis ..pour la toute première foi ..
     
    On suit la trace débusqué par Brigitte ..
     
    -- “ non Brigitte on ne passera pas au bord des falaises , il vaut mieux contourner par le haut “ propose Mireille ..
    -- "si si , la trace passe entre deux niveau de rochers , BiBi à tout bon “ parole de lolo ..
    De Pioch Negre ,au col du vent (les treize vents pour certain) , le circuit est grandiose ..
    par temps clair et beau , n’hésitez pas ...venez !
     

     

     

     

     

     

    Une pointe du Larzac au dessus de Salces

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Les filles nous lâchent .
     
    Avec pascal on se perd en rêverie
     
    une bonne association nous relit ,
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Toi qui a su où allez trouver le soleil , et moi qui choisi le bord du Larzac ..
     
    Incroyable pour nos ami de Millau de voir ces photos ..il y pleut tout le jour !
     
    La beauté de ces contrefort du causse nous surprend ..
     
    Toute cette verdure de Bretagne , ici , au soleil du sud ....
     
     
    Puis vient le col ..et Mireille nous laisse . par la route elle reprend directement le retour ...
    elle se ménage suite à une douleur à la jambe ..
     
    L’allure  forcit
     
    Lolo devant , le groupe suit de plus en plus loin ..
    -- "Et alors vous ne suivez plus ..? pourtant avant vous allier aussi vite ...
    -- "oui mais là sa monte !
    -- "Ha désolé , je m’en rend pas vraiment compte" ...et je ralentis
     
     
    On attaque une longue boucle qui nous ramènera à la route ..le pourquoi de la boucle ?..parce que !
     
    Il faut marcher , et puis on passe dans une foret sympa ,aux rochers charments ..
    Pas de photo beaucoup trop de branches ..
     
    Revient encore les paroles de plaisir d’être là ..
    je résonne de bon mots , pour décrire mon plaisir d’avoir marché avec Mireille ..  
    -- “elle est super , à chaque foi qu'elle vient j’en profite pour refaire un cour de plantes
      “ elle me dit ,et répète les noms toujours avec gentillesse “
    --“n’en abuse pas un jour elle pourrait en avoir mare “ me dit Brigitte histoire de piquer mon égo ..
      “d’ailleurs elle est rentré plus tôt aujourd’hui “..
    -- "Mais non ...on s’entend bien “ elle pensera à nous sur sont retour ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 9, pose ovomaltine ...choco dinamique ..
    On revient de la boucle de la route ..on descend ..toujours en foret ..on passe le ruisseau du val durant .
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Surprise on se retrouve à coté du st Baudhille .. la pointe sud du Larzac ..
     
    on espère une vue sur les plaines du Languedoc ..
     
    Tout au fond la mer ...Méditerranée  
    à la bergerie de cabanon , ici aussi une boucle se présente ..elle fait le tour de la colline ..
    la route est juste là ..
    Et bien on boucle !  Sans savoir ..ni question ..
    je dis aux filles -- “il vaut mieux faire 3 km de sentier que 300 m de route”
     
    --o k  pas de problème répond Véro ..
     
    un petit jeu , court depuis un fils de clôture ...
    Pascal en bon gentil homme ,
    relève une clôture au passage des filles en discutions ..
    --“ Merci de rien “ dit il
    elle lève la tête ,est s’aperçoivent du service rendu ...
     
    -- Ma  !! on est passé  sans voir pascal ..!
     
    à la suivante , en première position elles attendent, clôture ouverte, pour voir notre réaction ..
    Avance , Pascal et Lolo , tout en discutant , avant de les rejoindre leur présente, reconnaissance ..
     
    à chaque clôture elles restent persuadé que l’on ne remarquera pas leur jeu ..
     
     Tout les passages sont reussis avec politesse .....
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
    Au bout de la colline un rocher ... et la Mer du cap d'Agde à la grande motte ..
    une bande bleu foncé , qui tranche avec le ciel ..
    à droite le rocher des deux vierges ..un peu plus à droite dans le fond , le v renversé du pic de vissou
     
    La plaine du Languedoc ,commence ou s’arrête les montagnes ..
     
    Un plat de vignes vertes . ..tendre aujourd’hui
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Magnifique Lena ! on rente maintenant ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 13 pour le retour on suit le Gr ..bien marqué mais pas trop balisé ..
     
    un regard sur le coté ouest nous accompagne pour un moment ..
     
    On s’interroge,  pour notre amie partie en avant ..a t’elle trouvé le chemin ?..
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Lena surveille , elle connait sa maman ..
     
    des cytises sur un pin ...elle est passé là ..
     
    le jeu de piste commence ..toujours fleurie , les indices nous précédent
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Toujours en balcon au dessus du beau , ..une piste bonheur  jusqu’au bout ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Enfin presque ...une foret de genets ...à traverser ..
     
    les narines pleine , le cerveau saturé ...
     

    Genêt d'Espagne ou Spartier faux jonc

    Combien de genêts sont-ils affublés du nom de genêt d'Espagne ?

    Un paquet, tellement même que ça en devient "paumatoire".

    Mais notre "genêt d'Espagne" du jour, en pleine forme et en pleine fleur dans la zone de Saint Privat,

    n'est autre que le spartier faux jonc qui illumine en ce moment même toute la région millavoise.

    Formant des buissons de 2 m de hauteur (et plus !), doté de tiges raides comme des baguettes, à peines feuillées,

    mais couvertes de grandes fleurs très odorantes, le spartier peut occuper de grandes étendues. Il embaume, même à distance.

    En fait, son nom de "spartier" viendrait d'un mot grec qui veut dire "corde" :

    "Les tiges sont armées de fibres résistantes, à l'origine de l'usage que l'on a fait de cette plante depuis l'Antiquité,

    non seulement pour fabriquer des cordages mais aussi des tissus particulièrement robustes.

    Cet usage a fait l'objet d'un commerce florissant jusqu'à l'arrivée des fibres synthétiques après la seconde guerre mondiale.

    C'est d'ailleurs très probablement à cette culture que l'on doit l'extension actuelle du genêt d'Espagne dans les paysages du Midi"

    (citation tirée du livre "stratégies végétales, petits arrangements et grandes manœuvres", aux Editions Ecologistes de l'Euzière)

     

     

     

     

     

     

    Une pointe du Larzac au dessus de Salces

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Il ne faudrait pas que se soit un labyrinthe ...pense tout fort pascal du haut de ses 1m95
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Une pointe du Larzac au dessus de SalcesUne pointe du Larzac au dessus de SalcesUne pointe du Larzac au dessus de Salces
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    le village arrive à nos pied ,
     
    avec en prime un champs de glaïeuls, et de muscaris à goussets
     
    une fin de presque 20 km ..
    Un jour d’exception , encore et toujours ..
    Je me répète à chaque sortie ..
     
    et pourtant que dire d’autre que la vérité .
     
    Peut être que je trouve enfin chaque jour exceptionnel ,
    car je ressent vraiment la vie de tous les jours ..
     
    Un sentiment à développer tant il fait du bien ..
     
    Bien le Bon Jour pour vous ..
     
    bizs
    lolo
     

    3 commentaires
  • courou coucou
     
    dimanche 22 mai 2016
     
    Un WE contrasté en extrême
     
    samedi  d’été estivale , sans vent, chaleur Xtreme
     
    et , ...dimanche de Mer...e ,dirons beaucoup ...
     
    Aussi avec patience sans trop y croire chaque jour j’interroge M. Météo ..
     
    Mais il est catégorique ...aucun secteur épargné par la pluie violente et les orages..
     
    Alors loin ,plus loin , je cherche le pays oublier du sale temps ...
     
    Le Gard promet , je n’en connais que l'Aigoual ..
     
    l’occasion de voir le reste ..
     
    En limite avec l’Hérault nous voici à Sumene ...
     
    Sur la carte je trace un circuit balisé , classique ...
     

    Au Ranc de banes à Sumène

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’IGN me parle ...faire un tour des Gorges du Rieutord , sans doute un ruisseau difficile à tordre
     
    monté au Ranc de Banes ? qu’est zako !  en passant près de grottes , aven, mines , baumes ...
     
    revenir par les Deux jumeaux ..pourquoi se nom ?...
     
    D’interrogations en rêveries , nous avons tout le temps dans la voiture pour évacué la semaine ..
     
    1 h 45 mn de route sinueuse , sous l’orage menaçant ...
     
    beaucoup sont resté à Millau ..nous quatre sommes arrivé ..
     
    Et la ....lolo voit le Ranc ..depuis peu le ciel s’éclairci ..
     
    au dessus de la vallée , haut , tout haut ...un sommet regarde le village ...
     
    des falaises en rang s’empilent régulière ...
     
    ___”C’est la haut que l’on va , regardez “
     
    tout fier je montre des yeux le plus beau sommet ..
     
    ---“Tu est sûr ! comment y monter “
     
    me répondent Véro et Brigitte ensemble
     
    __ “ en partant du ruisseau , tu sais j’aime bien l’idée de faire un sommet à partir du point bas “
     
        “comme ça on éprouve le sentiment de le respecter “ ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Au Ranc de banes à Sumène

     

    Un petit bout de Sumène   https://fr.wikipedia.org/wiki/Sum%C3%A8ne
     
    Un village cévenol par excellence ...pays de l’oignions doux du même nom ..un régal
     
    et de l’histoire des magnaneries ...un fil à suivre ça va de soie ..
     
    Pour l’heure on suit la voie ..ferrée ,ici aussi modernisé à l’extrême pour les promeneurs .

     

     

     

     

     

     

     

    Au Ranc de banes à Sumène

     

     

     

     

    On monte ..à la cévenol , ...tout raide la pente

    Passe les barres de roches par des Pas au nom évocateur de grandes peurs ..
     
    Le pas du loup ....et celui de Madame
     
    à Sumène la suée ...on découche avec l’altitude ..
     
    Les blousons rentrent au sac , le soleil certes voilé , chauffe la pierre blanche ..
     
    Tout content , une foie encore on échappe à la grisaille ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Au Ranc de banes à Sumène

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Devant nous la crête du Camp Flouret ..la suite de la marche une fois en haut !
     
    C’est un pays nouveau pour moi , une vallée protégée  , les vents n’y pénètre pas .
     
    Etrange se calme aujourd’hui par grand vent du midi ..
     
    Les pentes sont pour des énergiques ,
     
    des gents volontaires d’une vie de labeur quotidien ... d'une autre époque ...
     
    ou des amoureux d’espace  ,libéré de véhicules bruyants ..loisir d’aujourd’hui..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène Au Ranc de banes à Sumène Au Ranc de banes à Sumène Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Poses fleurs ...la première nous ouvre partout des chemins ..seul ou en groupe elle buissonne un peu .  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Celle ci on l’a déjà croisé sur la Seranne ..ici elle impressionne par sa taille et le nombre .
     
    Une allure de plante carnivore couleur châtaigne , quel insecte peut elle séduire ?
     
    Un papillon à la trompe démesurée ..?
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
    Voici la fleur de Bézègue ...la salade par excellence ...       

       

     

     

     

     

     

     

     

     

                 

    Au Ranc de banes à Sumène     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
    L’escalier se monte , le corps de plus en plus en léger. Difficile de compter les marches ...
     
    Nous ne somme pas loin des sentiers aux 4000 marches de Valleraugue
     
    Derrière ,le trait du village dessine la vallée ..
     
    Puis les collines poussent les sombres nuages sur l'Aigoual ..
     
    on espère que cette situation tienne jusqu’au retour ...
     
    En vérité on s’en inquiète pas plus ...
     
    Déjà ravit d’être là , de découvrir cette vallée on fait des projets ..
     
    Si l’on doit passer un W E rando dans un gite ..c’est un lieu idéal ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    En haut de la première barre ..à gauche ,les deux jumeaux ...une colline à 2 pointes ..
     
    voici le pourquoi ..du nom ..
     
    En face les Cévennes ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Coco appelle de Montjaux ...il pleut des trombes ..elle s’inquiète de nous ..
     
    “En T-shirt on marche , dans la suée , c’est magnifique ..”sera notre réponse ..
     
    Grande vue sur la suite de la balade ..les rochers de gauche ...
     
    Puis descente au ruisseau en bout d’image et retour par la crêté de droite ..  
     
    On devine le long de la vallée la piste de la voie ferrée ...
     
    notre chemin de secours ,au cas ou ...!  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    ici les salade prospèrent , youp là tranquille ...à la vertical dans la falaise ..  
     
     
     
     
               Au Ranc de banes à Sumène                
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

      

     

     

    presque au sommet on devine la limite des temps ...    

    au fond le pic d’anjau ..( silhouette de rhinocéros ) encore jamais vue de cette face ..    

    il nous donne le signal ..quand il disparaitra , la pluie arrivoit ..

     

     

     

     

                Au Ranc de banes à Sumène

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour l’heure est au chant d’oiseau , fleur de roches ..
     
    Viendra qui devra , on prend le jour avec amour ...
     
    Qu’importe le climat , parfait ou humide ,
     
    je ne vais pas rendre le soleil ou l’orage responsable de mon humeur ..
     
    Ils sont là ou pas , pour tout le monde et personne à la fois ..
     
    A moi de ponctuer mon chemin du jour avec des balises de plaisir et de joie,
     
    pour qu’il me guide en bonheur .. Facile ...
     
    Il est vrai que la méditation m’a lavé la tête de ces pensées qui râlent au quotidien ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 2 ...la fin , humm la faim est proche ...le roc blanc snif les nuages ..
     
    le repas est pris rapide avant les gouttes ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Gueule de loup rose pivoine , nous aussi on passe en couleur ..
     
    rouge K-way
     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le pic d’Anjau se mouille
     
    La vallée se bruine ..Restauré , reposé on est prêt pour passé la vague ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 3 vue du soleil qui reste la bas loin vers Nîmes ..
     
    malgré le petit grain qu’on reçoit ..l’ambiance est au beau fixe ...
     
    Le pays nous plait trop ..
     
    Les sentier aussi ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On évolue sur un lapias ...mouillé ..
     
    une piste de ski pour Pascal ..
     
    Ses grande chaussures au semelles lisses jouent les patins .
     
    La descente se présente olympique ...
     
    D’après son GPS une partie seulement risque de lui posé problème ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On attaque la descente dans la pluie ...
     
    à droite le Ranc de Banes ,et les banc de roche que l’on a grimpé ..
     
    En bas Sumène
     
    Capuche au nez , pour les filles , on s’aventure sur un sentier vertigineux
     
    Comment ne pas se plaire ,
     
    à jouer au mouflon ,
     
    bien à l’abri sous nos habits,
     
    au premier rang de la tribune de cette vallée ..
     
    La pluie va le soleil vient .
     
    Le décor se dévoile comme une mariée , laissant briller ses beauté ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Surprise le sentier emprunte une grotte ..pose sèche ..
     
    glucose en compote ..
     
    Un passage en noir ..le piquant de la marche ...               
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    à la sortie un autre monde ..
     
    Une vision d’exotique , d’équateur ...
     
    De ces pays ou les foret denses fument l’humide après l’orage.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les capuches se couchent , les visages s’éclairent de sourires   
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     
     
    nous voici devant la piste noir ,au fond la ville de Ganges ,et devant une falaise .!
     
    Le sentier descend dans un ravin en suivant les rochers ..  
     
    100m à faire sans glisser ..  
     
    Technique cul posé pour Pascal .." ho moins je tomberai de moins haut "..  
     
    Franche rigolade qui prend le temps de s’éclater en fou rire  
     
    Le soleil revient ..il est 16 h passé , se pose la question des jumeaux ..!  
     
    Aura t’on  le temps d’y passer ?  
     
    Pascal mal chaussé , la pluie prévu persistante vers 17 h  
     
    On y réfléchit toute la descente ..  
     
    J’aimerai bien revenir par les 2 jumeaux ..histoire de faire la rando complète ..
     
    D’autant que je pense ce retour plus facile , le long d’une bonne piste ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    il faut savoir accepter la situation ..
     
    Arrivé sur la ligne , on croise des randonneurs qui viennent des 2 jumeaux ..
     
    Ils nous dissuadent d’y passer ...de récentes pluies ont détruit le chemin au niveau des ravins ..
     
    Il faut marcher sur de grandes dalles inclinées de rochers particulièrement glissants aujourd’hui.
     
    D’autant que la pluie reprend ...On rentre par la voie ferré
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Au Ranc de banes à Sumène
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous voici encore à passer des tunnels pour rentrer .
     
    On apprécie d’y pénétrer , pour un moment au sec
     
    Un jour de plus , ou se dimanche nous a transporté loin de chez nous ,
    à la rencontre du temps ,et de ses nuances..
     
    On découvre un pays sous un jour
    qu’on aura appréhender avec bonté et  curiosité .
    Il nous laisse tout le bonheur qu’on y découvre .
     
    C’est dit on reviendra avec le groupe ..
     
    Soyez généreux avec vous mêmes .
    Lisez avec bonheur ses lignes,
    et gardez le ..
     
    Jusqu’à la prochaine rando à lolo
     
    bizs
    lolo
     
     
     

    3 commentaires
  •  

    coucourou
     
    Grand W E de fête du saint esprit
     
    16 mais 2016 , c’est le lundi que l’on se retrouve saint d’esprit ,
     
    à la Bastides des Fonts ,sac à dos ..
     
    Pour vivre une aventure tracée à la lolo .
     
     
    Pour les férus de lecture , voici quelques lignes du hameau...
     
    Au fond du Larzac , en tout bord du Guilhaumard ,
     
    avec ses fontaines , il passe le temps , immobile.
     
    Presque inconnu ..pas de grande histoire , ni de château.
     
    Juste de l’eau sur le causse ...un paradis
     
    Une terre calcaire ,certes .mais un volcanisme ancien tout proche y laisse une acidité bien riche ..
     
    Encore un pays de contraste ..
     
    Aux caractères laborieux et  généreux
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     

                                  

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Prévu à 17 km ..sans repérage comme d’habitude ..le circuit bleu dérive en rouge .
     
    Des écarts volontaires , ou non qui nous mènent vers 20 km
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     
     
     
     
     
     
     
    Village hors temps de mode ...tout plein pratique ...
     
    à l’image de la distribution électrique , un pilonne d’où rayonnent les câbles ..
     
    Une toile dans le ciel ...
     
    Le prophète qui prêche “ touristes aiment les maisons de pierres , les rue pavées , et les réverbère de bronzes “..
     
    “ bannir les fils ,et le gourons “..
     
    Celui qui promet l’abondance des devises et des emplois précaires ,
     
    encore lui qui vide les finances communal en crédit d’aménagement ...
     
    Celui là , et repartit sans écoute , à  la Bastide ..
     
    Viennent ici des amoureux ..qui se savent ,ou se cherche ..
     
    Les passionnés de fleurs , ou de botanique
     
    les inconditionnels de fossiles ou de roches
     
    les fous de spéléo
     
    les bienheureux , d’espace libre ,
     
    et les cinéastes de houuf ..
     
     
     
     

          De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard    

     

     

     

     

     

     

    Aujourd’hui , Lolo le fada de panorama vous amène aux limites du causse ..
     
    Sans table d’orientation , dés le départ on se coupe le souffle.
     
    En bas la plaine du Clapier ...haut lieu de fossiles..
    Dans les fonts bleuté de loin ,les monts du haut Languedoc ...jusqu'au Caroux ..
     

      

     

     

    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grand bleu sur tous les verts , on buissière entre les prairies.
     
    Le vent du nord frisquet du matin traine encore ..
     

     

     

     

     

     

     

     De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard    

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Prairie de montagne du sud ...fleurs de partout
     
    Des bleuets et des becs jaunes .. oui, les seconds (à droite) sont des rhinantes
     
    Mireille nous à prévenu ,
     
    –“je ne viendrai pas marcher ce w e , ramenez des photo de fleurs ..J’en ferai les commentaires ..
     
    Car sur le Guilhaumard vous allez vous régaler ...”
     
     
     Coucou,  
    J'avais promis, alors je mets quelques mots brefs concernant les plantes du Guilhaumard !
    Je mets mes commentaires en violet/prune, le texte de Lolo restant en noir...
    A plus !
    Mireille
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 1 , on n’est pas arrivée....! pose Fritillaire ..étonnante ..de belles stations se présentent
     
    Les appareilles à genoux , respect pour ces sauvageonnes très pudiques ..
     
    Lolo se couche ...et
     
    la tête vers le ciel , je regarde sous la jupe des belles ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L’ambiance , se partage , Marinous et Lolo photo , fanny piste rapide pas trop loin ,
     
    les autres papillonnent de stations fleuries en rochers ...
     
    On avance dans un chaos avant Mezerens ..J’ai prévenu la troupe ,
     
    des parties de la trace je les ai  relevé d’après une vue satellite !
     
    J’ai visé au plus claire ...
     
    ” ça risque d’être bartasse” m’ont t’ils répondu !
     
     
    La joie nous porte de questions en prise de décisions ...
     
    En avant Fanny  demande
     
    -“ à droite , ou gauche du rocher “..
     
    je luis répond ..."à gauche ...",
     
    la troupe en cœur -“ la vraie gauche ? “
     
    -“bien non “ suis  je obligé de répondre ! et l’on va à droite ...
     
    Faut dire ...que chez Lolo les infos ne se croisent pas !
     
    Quand je pense droite, je parle gauche ..depuis toujours ..
     


      

     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pose Anémones...
     
    De jolis vaisseau des airs ,
    qui attendent leur passagers ..
    Pas de formalité à faire ni de richesse à donner ,
    l’embarquement est libre ..
    Collation et sucrerie aux voyageurs , .
     
    Pour les randonneurs émerveillements ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard

     
     
     
    Certains (a priori des cétoines dorés) profitent pleinement de la place 
    eh oui, sur une viorne lantane, qui forme des buissons très communs sur le causse.     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 2 , ....et un peu plus ..
     
    On se retrouve à la croix de Romiguier ...Imprévu !..
     
    à trop faire les papillons on s’envole de plaisir..  
     
    Il me faut vous écrire que ce causse est trompeur ..,
    Très creusé, vallonné et bien boisé il ferme très vite la vue ..  
    Tout se ressemble de prés .
    Les directions divaguent facilement d’un clair à l’autre et vous trainent gentiment à l’opposé ...  
     
    Les estomacs appellent sandwiches , le troupeau bêle en suivant ..   
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    On cherche l'instant casse croute , en passant le temps fleurs bleus .
     

    Doucement,volontairement,

    en pleine confiance on s'attendrit gentiment ..

    Nous voici spectateurs et complices , des apprentis de la beauté des lieux ..  

     

     

     

     

     

     

    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien à l’abri sous la croix de Mézerens , repas tiré des sacs ...
     
    Les corbeilles colorées nous entourent .
     
    Difficile de posé siège sans écraser une composition florales ..
     
    En tribune serrée ,on parlemente la suite ..
     
    Pour l’heure un chemin nous guidera un moment ..
     
    Puis ...en théorie c’est dans le clair qu’il faut rester ..
     
    “ail , quand tu dis en théorie , ça cache des choses “ me répond pascal ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Après Mézerens la terre change ...  montée au col de la Livre ..
     
    Nous voici comme en Auvergne , gravir un volcan ..
     
    Une bonne pente de cendres et de basaltes  posés sur le causse ..
     
    Ici les fougères aigles sortent de la terre brulée du printemps ..
     

     

     

     

     

     

    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une vision de film fantastique à la Jules Vergne ..
     
    Toutes ses crosses qui se déploient ,
    en compétitions pour gagner la plus grande place ..
     

     

     

     

     

     

     

    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des pâturages de haute montagne ...direction les sapins de gauche ...
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    et là ...après le col de la Livre ..km 6 ...La vue du Larzac Sud ...  
     
    à droite la crête de la Seranne , puis le pic d’Anjeau ,
     
    du centre à gauche ,la crête du st Guyral et de l’Aigoual 
     
    Une vue de 40 km  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
    Détail du clapier , puis de la silhouette façon rhinocéros du pic d’Anjeau
     
    et en fin à droite le roc blanc de la Seranne
     
    30 km qui vous touchent les doigts ..
     
     
    Imaginez la clarté de l’air ,
     
    sans doute les bienfait du souffle nordique ..
     
    comme quoi le froid se sent beau aujourd’hui , ici entre nous ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

         

     

     

    km 9 , à la bergerie de Combe Landes la théorie commence ...
     
    Petit regard sur les sapins de la Livre , d’où l’on vient , sans être sûr ou l’on va ..
     
    Le secteur semble beaucoup plus boisé que la vue satellite ...
     
    On erre ,se laissant déporter à main droite en suivant des pistes de sauvages quatre pattes ...
     
    Un temps de presque 1 km pour arrivée au hasard , au seul virage remarquable de la piste des Rives à Canals ...cote 762 m
     
    Petit écart à la théorie ...vite rattrapé en prenant la piste ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    km 10 sur la carte ...on en à fait presque 12 ...
     
    Tout content on piste un peut ...la Bastide est au fond de l’image à gauche ...à 4 km pour un oiseau ..
     
    On pense qu’il nous reste 7 km , on en fera presque 9 ...
     
     
     
    Faut dire ,
     
    que le le jour est vif ,
    comme les verts sont tendre ,
    et mois sentant l’un , voyant les autres ,
    je vie le monde
     
    faut dire ,
     
    que je suis fou
    de croire à tout cela
    je le sais à nous
    je le pense à vous ...
     
     
     
    faut dire qu’on ne nous apprend pas
    à aimer le jour ..
     
     
    nous sommes 6 ami(e)s et se beau jour nous aime,
    le causse est désert , et s’offre comm’ une pomme ,
    si elle  s’en souviennent , les fleurs vous diront ,
    comment pour cette journée , s’arrêta la chanson ..
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Fini la piste , tout prés de la source de St Martin ..on se prépare pour l’aventure ...
     
    La palette des tendres , nous cerne.
     
    Un paysagiste ne ferait pas aussi libre et improvisé..
     
     
    Ici , non loin ,un film célèbre , fut tourné ...Rrrrrr
     
    Maixent nous parle d’un abris ou des scènes raisonnent encore ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Marche à vue , comme une bête de pâture ,
     
    Trouver le Pas d’Estretch..dans se décors ...un vrai paradis  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     De tout prés c’est un délice ... 
    en effet, une mosaïque pointilliste, délicate, toute en contraste,
    faite d'anémones pulsatilles et de renoncules à feuilles de graminée (= les "boutons d'or")...
    A noter : ces deux là font partie de la même famille botanique.
    Celle des renonculacées,
    une famille dont les membres sont parfois bien dissemblables.
    Comme c'est le cas avec ces deux espèces.
    Un truc qui les réunit cependant,
    c'est que la grande majorité d'entre contiennent des composés toxiques .
    (eh, oui Laurent, la salade de "boutons d'or", il vaut mieux éviter...!)
     
     
     
     
     
     
     
     
               De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     En haut à droite, les renoncules voisinent avec une touffe d'arméria .
    Petite plante typique des sols légers, sables dolomitiques en particulier...
     
    En bas à droite, ce doit être une gesse qui affiche cette belle couleur saumonée... "presque fraise" !  
     
    L’aventure se passe encore , en partis à genoux pour certain ...
     

    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le Pas d’Estretch ...ou tous on répond au nom de Pierre ..Pierre...Pierre...  

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Très vite on passe au Mas Raynal , l’ouverture d’aven la plus grande d'Europe pour Martel ..
     
    Impossible de la rentrée dans l’appareil ..
    Puis , on quitte la piste dans un virage et ....on trace en rouge ( sur la carte )
    Pour finir dans les jaunes
     
    On monte la colline de la Crouzette ..un ancien volcan ..une terre acide ..et donc des genet Purgatif ..
     
    Sans danger si on en mange pas ...mais délicieux quand on y respire ..
     
    Un parfum puisant tout en finesse de miel citron .
     
    Traversé bivalente ...
    La tête est au anges ...du jaune d’or plein les yeux ,
    une senteur plaisir sature les sinus ...
     
    Les jambes au combat ...ail , les pantacourts sont trop court .
     
    Entre les branches poussent des framboisiers qui chatouillent
    et des ronces qui gratouillent ouill ouille ...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Dans les arbres se devinent les toits de la Bastide ...
     
    L’arrivé se présente ...  
     
    Les jambes pleines , l’âme ravie , on descend rapide   certain trop vite ...
     
    Ils se retrouve aux voitures par la route ...  
     
    Marinou et lolo bien occupé avec les fleurs appellent à reprendre le chemin ....  
     
    Pour ceux qui restent aux voitures, et pour vous promeneur lecteur ...
     
    voici la fin prévue ..  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un sentier nous guide jusqu’à une superbe calade ..
     
    on va voir la source du village ..sous la falaise
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Une eau invisible ..qui coule en bassin ..une date sur la croix 1759
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
                
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Image de fin   le village en front de causse .    
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De la Bastide des Fonts au limite du Guilhaumard
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    merci ce jour ,
     
    de nous accompagner avec tant de joies ..
     
    de couleurs , d’odeurs , de frissons , de découvertes ,
     
    sans stress, ni angoisse .
     
    Qu’il nous vienne l’idée d’aimer chaque jours ,
    dans le plaisir ou la peine .
    Il ne fait rien qu’être présent ,
    à la vie d’y suivre son chemin
    pour que demain on aime un autre jour...
     
    Je vous souhaite tout plein d’amours journalier ...
     
    biz
    lolo
     

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique