• coucou rou ,


    le 17 février 2019 ,
    Enfin une belle journée le dimanche.

    10 h frappe à la porte ,
    - “Ouh on peut rentrer , un pissous à faire vite ..” nous donne le bonjour Marinou

    Puis c’est pascal qui entre ..
    -“ pas de chouquette se matin ...”

    Bruno au tel .. “on vous rejoint à st André “..

    Le groupe arrive par touches souriantes ..je commence ma transe.

    Dans la rue , d’autres viennent grandir le nombre ..
    -“ aujourd’hui je prend ma voiture , la 4L doit sortir avec ce temps “ je continue la transe
    Je me voit conduire le bolide dans la cote du causse noir ,
    à la façon rapide , couché quand sa tourne
    au milieu de la voie dégagée .., mangeant le bas coté pour croiser ..

    j’embraque deux belles ..et sa roule ..cool !

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une belle rando ..de 19 km pour 360 m de dénivelé ..

    mais attention les chemins bougent ...disparaissent et sont déplacés ..
    en rouge les chemins nouveaux ..que l’on a pas suivit et puis en fin de rando ..

    km 15 , 5 ; le sentier de pays à disparut clôturé ..
    on l’a quand même suivit .

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 h 30 , le ciel de montagne ..
    grand bleu sur le causse

    Les quatorze rigolent ,
    On prend déjà le meilleur du jour ..et sait qu’il sera radieux
    nos esprit sont comme drogué
    dopés d’une vitalité printanière ..
    je voit la fougue et l’envie d’être extérieur ,
    en dehors du quotidien grisâtre..
    sortis de l’actualité morose
    évadés du carcan des soucis
    parti enfin du passé ..pour être ,
    ici , maintenant , soi même .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un froid nous amuse ..reste de neige qui se boulent entre les mains malicieuses ..
    Et se n’est pas la plus jeune qui lance la première ..

    pour cela Maixent c’est particulièrement bien le faire avec délicatesse ..
    du bout des doigts ..la boule légère et lancée , pour toucher doucement la victime ..
    Un sourire ..une rigolade , trois pas de course et le calme revient ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“Non tu n’est pas sérieux Laurent , il n’y a pas de sentier là “ exclame Céline , nouvelle aujourd'hui ..
    hé si , je blague souvent , mais suis toujours sérieux ..
    De la piste on trouve une trace ..pour rejoindre un autre chemin ..

    un peu de broussaille et de foret ..
    Zéa , 10 ans , commence par ne plus comprendre les grands ..
    S’écarter en foret , quitter les chemins , et tout prendre léger..
    son regard pétille de surprise ..
    Sa Maman , m’interroge ..
    -“ elle marche bien mais 15 km risque de la fatiguer “
    -“ pas de problème , en respectant son rythme , et puis à son âge on récupère vite ..une bonne pose et c’est repartit “

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3,5 km de marche ..et c’est le toit

    le toit citerne de la Roujarie , un bâti typiquement caussenard ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    se pose des questions ..

    et la question ..Brigitte as tu faim ?

    sans vrai réponse d’estomac vide , on se pose quand même un peu
    le soleil nous réchauffe ..la journée et si belle ...!
    se plait de répéter Pascal avec Françoise ..un petit jeu qui naît dans la groupe ..
    Entonner avec talent cette réplique si réaliste ...

     

    le Roc de May ..et tout proche ..inconnu de tous ..et de moi
    Je GPS le point et propose une approche directe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    dans la foret il y a bien des taches entre les buis ..

    on tourne ,cherche , et fouette , l’un devant l’autre ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et l’abri arrive comme par plaisir ..
    un rond de pierre et tronc placé avec justesse ..

    sous le Roc ..au soleil , avec les estomacs qui ballotent de vide ..sa veut dire pose
    on se réserve l’ascension du rocher , bien remplit

    le repas tourne en boucle succulente ..
    un échange de mets , qui se croient au printemps ..
    les délices fondent entre les lèvres , comme les doux mot d’amitié

    on se répète la rengaine du jour ,
    et sans plus aucune crainte ,
    chacun s’avoue simple , vrai ..tout bonnement content..
    Tout ne le dissent pas directement , mais laisse parler leur yeux ..

    La plus jeune est conquise ..entre les vieux elle a sa place ..
    une place belle , sincère , tout en douceur ..
    -“ je veux revenir ..” demande t’elle

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    en place ..pour une méditation ..sur le May

    comme toujours dans le vent , et proche du vide ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    joli moment d’impressions ..un lieu à savoir charger d’histoire sans doute ..

    la rando garde son sens particulier ,
    le groupe accepte la différence , respecte le temps de chacun
    et comprend la multiple façon de faire la marche ..
    Sans objectif , ni performance , simplement un but ; être soi , ensemble ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ceux de la sieste nous retrouvent , pour commenter la vue ..le cantal , l'Aubrac , nous regardent blanchis ..
    perdu dans les pin , le clocher de st jean de balmes est tout proche ..

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on continue notre visite du patrimoine local

    la Roujarie est bien belle au soleil ..

    on se régale de marcher tranquille sur un chemin d’herbe ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis km 5 c’est le paradis vert ..

    une perte de sentier ..et je décide de passer par le ravin ..

    des mousses et de la neige ..de quoi ravir les aventuriers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les chaussures trop légère de certaines commence la baignade

    les buis giflent les rires ..
    -“ la c’est plus des gifles ; c’est carrément le fouettage ..qu’a t’on fait pour mériter cela ..” rigole Cécile

    1 km d’aventure magique ..ou les photo sont vertes de plaisirs
    je vous passe les détails des pisteurs qui prennent soin d’avancer sans trop débroussailler

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis st martin ...

    la source de st martin
    on éclaircit l’entré ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une mare de cresson et des papotes ..

    Bruno nous raconte sa jeunesse ou il se lavait ici ..
    et des histoires d’eau qui coule même quand il fait trop sec ..

    l’eau a fait l’histoire des hommes sur cette terre aride

    On parle aussi bécasse ..des chasseur nous ont dis les chercher aux alentours

    Des allusions circulent sans tabou , façon de garder toute notre gentillesse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 8,5 le four à chaux s’abîme ..
    un arbre est tombé déracinant quelques pierres ..

    la balade patrimoine continue

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on sort du ravin ..pour rejoindre la piste de st André ..
    on halte sur une jasse ; Les Cambous ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis ..Roc altes est en vue ..on pense y arriver vite ..mais

    le chemin balisé nous surprend ..il est détourné ..

    on suit des marque de trail ..que l’on perd
    et retrouve l’ancien chemin derrière une haie ..

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on arrive enfin à Roc Altes ..lieu que l'on connaît bien ..

    les rochers hauts nous donnent toujours leur magie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la ferme en restauration ..et le site protégé ..

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pose à la porte ..
    longue pose sucré ..
    les corps fatigues ..Zéa commence aussi
    14 km de fait ..il en reste 5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on quitte les rochers avec prudence ..

    les pas doivent être bien mesuré , à la porté de tous ..

    on soulage la jeune de son sac ..et la prend en tête ..
    le sentier est ludique , joli entre les arbres et rochers

    elle se plaît de regarder , court avec les chiens

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    avec encore une barrière a mouton devant le chemin je râle un peu

    le sentier de pays passe ici pourtant km 16
    la lune est déjà haute ..les ombres s’allongent ..

    on passe au plus court pour rentrer a st André ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    le village est dans la mire ..la chienne n’en peu plus ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    mais Zea , court encore vers la lune ..

    la journée devient très belle , couleur chaude

     

     

     

     

     

     

     

     

    St André de Vesines , du Roc de May à Roc Altes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    les 19 km marcher ..on s’assoit , autour d’une bonne table amie .
    Françoise et Bruno nous reçoivent , au village .

    la table ne suffit pas , les chaises dépassent d’un bout ,
    mais le corps bien assit sait faire sourire l’âme du marcheur arrivé ..
    les gâteaux délicieux feront plaisir à l’esprit ,
    heureux d’être sortit par une si belle journée ..

    bravo et merci à tous ..
    chapeau à Zéa bien charmante de nous suivre gentiment
    une grande leçon de choses de la vie ..
    un grand soleil se cercle d’ami es
    toujours autour de l’essentiel ..
    la chaleur humaine .

    bizs
    lolo

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • coucou rou

    10 février 10 heures ,
    je pianote à Patou

    - Ils arrivent , je part
    8 personnes nous attendent .. -

    la rue sourit , manifeste de joie
    ce dimanche humide .
    et nouveauté , on récupère maya pour la journée ..
    Fabienne nous la prête pour la balade ..
    J’aime bien l’idée , pouvoir profiter de la présence de la brave bête sans son maître ..
    Et je ne suis pas seul à me réjouir ..
    Quand on voit les fêtes que nous fait la chienne autour des voitures prêtes à partir ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voila la rando ..11 km pour 260 m de dénivelé

    rendez vous à st Felix de l’Héras .ou nous attendent les autres ...

    Famille de l’Hérault , et ami e s nouveau ..

    -“ ha nous voila enfin réunis , après les rater passé ..” j‘accueille J. Yves et Cécile ..

    Le groupe se présente un à un ..façon tranquille , ou le naturel se veut confiant ..
    En un mot le cercle s’agrandit .

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bien vite c’est en ligne épaisse que l’on se dirige vers l’aventure

    17 bipèdes , et 2 tétrapodes ..comme dirait un dinosaurien ..

    on se discute de souvenirs et nouvelles ..
    je revoit j.marie et Sophie ..
    Brigitte papote avec Véro ..
    et les nouveaux se dilue facilement ...ils font parti de la ligne bienheureuse ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voici ..l’image que l’on est aller chercher pour vous ..

    je m’explique ..en début de marche ,
    j’ai prévu un petit crocher
    pour voir le départ du petit canyon de la Lérgue ..
    le groupe attend ..avec Maël on s’avance ..
    trop d’eau se jour pour aller plus avant ..mais on reviendra

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le contraste , c’est ce qui me marque ...
    la différence entre le gris du jour et la lumière des regards ,
    le froid de l’air , et la tendresse d’âme de chacun ..
    la broussaille dense parfois , et la curiosité de tous ..

    ils viennent marcher le dimanche ,
    les yeux brillants
    le cœur ouvert ,
    avec toute la gourmandise de la vie ..
    Pas étonnant que l’on goûte au gratte cul juste à point gelé ..
    J’en donne ma recette de confiture , à cru !
    Faut oser , c’est délicieux ..
    -(ramassez les fruits encore dure pour mieux les dépoiler ..enlevez graines et poils ..puis
    - les laisser dans un saladier à l’air ambiant 1 à 2 jours le temps qu’ils ramollissent .
    - pesez les fruits , et faire un sirop cuisson au filet , avec 80 % du poids en sucre et l’ajouter au fruit ..
    - passez au tamis fin ou comme moi au moulin à légumes ..( pas de mixeur ) , pour retenir les peaux ..

    voila c’est prêt à tartiné ..

    l’ambiance devient délicieuse ..
    entre ceux qui dégustent et les autres qui regardent de loin ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    petite épreuve solidaire ..

    la lergue doit être traversé ..le groupe se divise , certains partent dans les ronces ..
    et beaucoup improvisent un radier ..

    résultat des orteils trempes , ou perdu entre les épines ..
    on peu voir dans ces moments la ténacité , et l’entraide ..


    je voit le groupe prendre corps solide ,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 2 improvisation ...des points rouges marquent un sentier sur la droite ..

    -“ ok Maixent , c’est joli , on quitte mon tracé , d’après le GPS on devrait rejoindre plus loin “ je dirige en aventure

    nous voila dans une diaclase remplit de feuilles ..
    on improvise par ce sentier charmant ..mais la grimpe se fait alors directe ..
    Lente sera notre progression ..
    laisser le temps de souffler les peines
    et garder celui d’admirer les lieux ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la poupette dans le tapis , le serpent de bois ..
    On s’amuse , ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    grimpe ..et voit , j’adore ..

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on devine le village du départ ,
    les près des broussailles , et à droite la boule jaune du tunnel ..
    l’histoire de la boule jaune revient évidemment ..

    http://rando-lolo.eklablog.com/au-pas-de-l-escalette-on-est-rentre-sur-le-cul-a119434522

    pour ceux qui ne l’ont pas encore lu ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et on reprend la pente ..en suivant les points rouges ..

    ce sentier semble sauvage , peu fréquenté , tout ce qui nous plaît ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    km 3 ..on retrouve la trace prévu ..et cherche un coin repas ..
    on se trouve au dessus de la vallée de la lergue ..
    le groupe perd un peu ses repère ..même les connaisseurs ..
    ou est on exactement ..?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    à la limite du causse ..devant nous une étendu de terre sauvage , sans accès

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le soleil s”invite au repas un long moment  
    Je parle de ses bois qui m’attendent depuis des années ..
    -‘je vous promène ici ..pour repérer comment descendre ..entre ses rochers , cela semble réalisable , on y viendra " je me régale de ces mots .. 

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Pascal envoie des images de maya ..Fabienne doit être rassurée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et les délice se passent tranquille ..
    on est bien , se jour de pluie sur la ville
    la tempête et derrière nous , elle attend que l’on se lève ..
    autant vous dire que l’on sait apprécier ces moments ,

    les orteils mouillés bronzent , la bière mousse
    et le rouge suit la saucisse ..
    un bel endroit qui nous a vu partager le bonheur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on médite pour attendre la pluie ..
    les gouttes mouillent la peaux en douceur froide ..
    comme des touches rondes qui réveillent nos sens ..
    il me semble être peint d’impressions multiples..
    un enchantement ces gouttes d’eau ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Sac en coquille , sa mouille un peu ..le soleil et sur la mer
    encore quelques minutes de terre libre avant la piste ..

    je sens que Cécile doute de mon annonce ..

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’aime pâturer les landes , tourner les buis et les rochers

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    -“ La piste ..enfin , marcher normalement ...ha je vais souffler ..” se libère Cécile

    la rando change d’attrait ..on devient marcheur ..
    fini le crapahut .
    la ligne de marche bien tracé au sol , on peut tenir le nez dans le paysage ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 6 , les Grézals ..le lieu dit , abrite un abri ..

    des bornes nous intriguent..sans doute une frontière de commune

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    voici l’abri ..bien caché

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on parle magrets , ou bivouac..

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on continu , et au mas de grailles , on trouve le sentier perdu , transformé en chemin ..

    le retour entame la descente ..

    3 km à faire tranquille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on retraverse la Lergue ..presque au sec ..

    les marques jaunes nous guiderons .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'escandorgues du pas de l'escalette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se plaît même sous la pluie ..

    le vent de tempête passe bien plus haut ..
    nous sommes bien abrité par cette petite vallée ..


    la fin se rapproche bien vite ..
    11 km fait à 17 , sa passe bien
    si bien , qu’il est bon d’en parler encore .
    au voiture on se réchauffe à la poire
    sourit de finir tôt
    et comme par habitude ,
    un cercle se crée ou les sourires se fond face ..
    on tend toutes les mains au centre
    comme pour se réchauffer du feu que l’on imagine

    Les aux revoir se font rapide ..
    on ne sait pas comment faire ..
    alors mes ami e s ,
    à bientôt

    bizs lolo


    6 commentaires
  • coucou rou

    Ce dimanche , comment écrire ?
    Le 3 de février , comment dire ?
    je veux y croire , et pense trop vite ..
    soleil promis , neige tombée le causse sera joli ..
    c’est sans savoir les aléas et les surprises ..

    -“ bou quel vent ..., et tout ces nuages ..ce matin faut un bon coup de pied pour venir “ se bouscule Pascal
    -“ oui , mais bon , on devrait être un peu à l’abri de petites collines ..et puis le soleil est prévu vers 13 h “ j’optimise

    Pas grand monde ce matin ,
    et pourtant certain braves ,
    bravent le douillé pour l’aventure gelée ..
    Brigitte un peu en râle
    et quatre beaux jouent les malins ..

    Une voiture en expédition .., oui c’est le mot .
    expédition de traverser le Larzac enneigé ..
    Tout va bien ..ou presque ..jusqu’à l’arrivée !
    Là : impossible de se garer , un mur de neige ferme l’entrée des parkings ..


    nous voila , au Viala du pas de Jaux ..

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    On ne le sait pas encore ..mais le tour fait 12 km pour 200 m de dénivelé ..

    on perd du temps à tourner la voiture dans les rues closes
    je prend conscience que la rando ne tient qu’à une place ..
    l’ambiance sourit et cherche l’idée ..
    Bruno tente une approche ..sans résultat et réintègre l’habitacle

    -“ brooouu , y caille ce vent , ..” grelote t’il

    -“ et si on allait voir nos amis , Bernadette et Lucien “ ..solutionne Brigitte

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    son entré est dégagée , on frappe ...

    -“ ha mais oui entrez , venez boire le café , alors vous venez marcher dans la neige ?” nous sourit le couple amis ..

    Pour une fois , le goûter se fait avant la marche ..

    c’est que l’on est pas trop presser de prendre les sacs sur le dos ..

    un bon moment très chaud , on l’on discute des 2 ans qu’on s’était vue
    et puis on sort ..et marche ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la route gelée , le village enfermé de mur de neige ..
    on baisse la tête face au vent ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 minutes de froid , et nous voila content .

    .il nous faut regarder
    à coté du gèle ,
    le charme des maisons
    contre le vent ,
    le rire des ami e s

    j’optimise de plus en plus en sentant le groupe grandir d’espoir ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on devine les collines qui doivent nous abriter ..avec une bande de lumière ..

    les pas croustillent sur le blanc ..craquent la surface givrée , et s’enfonce en cm dans le poudreuse ..
    Un bruit d’apéro de gens affamés ..bien loin du ronronnement habituel de la neige ..
    avec le son de l’air en acouphène puissant , on peine de s’entendre ..

    On est fier , chaud , volontaire certes mais pour combien de temps ..

    -“ mon GPS ne marche pas bien , on va écouter les 15 km prévu ..faire un tour jusqu’au cirque et puis on verra ..” je propose

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la terre est blanche , le ciel gris , les arbres noirs ,
    a nous de promener la couleur dans se monde


    on suit des chemins ..pensant y trouver moins de neige ...un peu simplet comme idée ..
    la marche est solitaire ..ou chacun résiste à son rythme ,

    mais les poses sont nombreuses, rapides , pour que les mots trouvent enfin les oreilles ..
    Des mots qui rigolent , encourage le marcheur et bafoue les éléments ..
    Un esprit qui construit sans moquerie , ou défit ..simplement le regard des choses faites ou vue ..

    on définie la marche trace unique ..
    le premier marque les pas ..
    les suivants pose les siens dans les empreintes ..
    ainsi on a plus la sensation de s’enfoncer et les chaussures se mouille moins ..

    -“ avec Brigitte devant on prend l’impression de piétiner ..” rigole Michel
    -“ quand Pascal sera devant il nous faudra presque courir ..” sourit elle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les nez sortent pour parler , sans trop s’attarder ..
    le repas nous interroge ..ou manger au sec ?

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    d’ici ..je vois un rocher ..qui semble faire abri ..la ba dans la colline ..

    alors la marche à vue commence ,

    Sur cette terre blanche , c’est comme un rêve ..fini le vent le froid
    le but devant on avance , qu’importe le temps ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    sortie de la piste , on sauvage complet ..
    tourne entre les buis et rocher noyer ,

    la colline grimpe , les pas sont en escalier sans fin

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le groupe est long ..silencieux , et rigolo ..

    mais que fait on là ?
    à écraser cette terre de chips blancs ..

    on attend le soleil pour voir enfin la neige scintiller ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je me plais d’être le premier . passer sur une terre sans trace d’homme

    Regarder le pays comme au premier jour des nomades ..
    même sans la lumière , la neige offre sa magie
    Elle inspire le rêve , les légendes , histoires de conquêtes,
    donne des images simples ou tout semble endormi ..
    libère le temps , qui passe bien loin ..
    et force le corps pour aller plus loin .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    l’abri est arranger ..on tente un feu ..

    une flamme ..et puis pfut ..
    le briquet ne veut pas nous sauver ..c’est dit j’investirai dans un bon briquet..
    on aurait était si bien avec un point chaud

    le vin de noix et le café nous réchauffe ..
    je change de chaussette , frictionne mes orteils ..
    le froid est sur eux ..

    rapide on repart marcher . on a fait 3 km tout juste ..il nous en semble une journée de marche .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jauxLes terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     


    on se retrouve en solitaire ...à chaque pissous
    la file s’étire ..aucune crainte de perdre les premiers ..on suit leur traces

    on croise nombre trace de baladeur ..mais toutes sauvages à 4 pattes..

    lièvre , chevreuil sangliers , solitaire ou en famille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis celle là ..qui s’enfonce à peine de la taille d’un petit chien ..4 ou 5 cm

    c’est un bon jour pour marcher quand on est assez sauvage ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jauxLes terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on continue la stratégie de la piste unique ..et se régale des détail du vent en surface de neige ..

    on se parle de poire ..et de cirque ..se donne des rendez vous pour supporter l’air qui fouette ..

    on sait que bientôt on ira mieux ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    tout à nous ..le cirque blanc ..

    propre , vierge , nos seul empreinte marque un passage ..

    c’est grand de voir cela après l’épreuve de la marche ..
    il me semble que je laisse bien plus facilement
    mes sentiments d’admiration s’épanouir
    avec la fatigue et l’effort consentit ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    le vent vient dans le dos ...maintenant et sa change beaucoup ..

    la poire promise arrive avec le chocolat

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jauxLes terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     


    glou glou , et sa réchauffe..

    40 ° pour supporter les –2 extérieur ..
    et à partir de la ..on marche plaisir
    le corps supporte , le vent pousse , et le pays décore ..

    on se sent des ailes , et un bon gros moteur diesel dans les tripes ..
    de quoi marcher des heures ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on parle du Taulan , et Combalou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on sort du cirque en traînant le long des gradins

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour finir à la grande croix ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un hôtel comme un refuge de montagne pour aujourd’hui

    on comprend ici que le soleil n’y peu rien ..
    le gris semble partout alentour

    la neige qui scintille ne se réveillera pas ..
    on marche pendant sa sieste ..
    mais elle nous fait si bien rêver quant elle dort ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Brigitte relance la route ..
    on se dirige au Viala par le GR

    un beau chemin blanc ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    un peu de route ..et puis un détour par les champs ..
    comme un temps donné à la flânerie ,
    ou rien que pour nos yeux ,
    juste le plaisir de croustiller encore un peu de neige ,
    comme des marchants de sable ,
    on passe pour endormir le pays ..

    16 h , plus de 5 heure de neige , 10 km de fait seulement et pourtant ..

    épuisé j’en redemande ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jauxLes terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    les sangliers ont écrit une recette dans le prés blanc ..
    à base de quoi ?

    mais la bête devait être belle ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les terres blanches au Viala du pas de jaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on arrive au Viala avec un semblant de lumière ..

    le village ouvre les portes ..
    les enfants sont dehors
    on dit des bonjours , des rires

    retrouve la voiture ..et s’en va ..

    en chemin on croise des familles qui improvisent une piste de luge en bord de route
    Les gens s’amusent , glisse et roule sur la neige

    chacun s’anime comme il veut
    et comme dit jacques Brel
    il nous faut regarder
    les prières des enfants
    et le bruit de la terre
    qui s’endort doucement

    à bientôt
    bizs
    lolo


    3 commentaires
  • coucou rou ,


    la pluie endimanche la France ,
    la neige suivra les gouttes
    le temps va passer dans l’ombre grise du froid .
    ce 27 janvier le groupe pense possible l’espoir ..

    c’est un jour de rêve ,
    le seul que je traîne dans mes yeux .
    De rando en dimanche je la devine parfois,
    la chante souvent d’un cri heureux ,
    Qui , depuis 3 ans , fait rire Brigitte chaque fois
    -‘Un jour il faudra aller La voir de près , pour lolo , la mer ‘....”

    Le littorale semble épargné par la mouille ..
    La Méditerranée miroir de ciel bleu
    on se risque de partir plus tôt ..sous les gouttes
    9 h , les bizs sèchent les joues ,
    les yeux parlent de bleu
    Les 8 se retrouvent dans le doux moment de la folie ..
    j’aime sortir par la petite porte , sur la rue qui sourit
    voir les amies belles , les amis bon .
    Qui même sous la pluie vous parlent de lumières ..
    Et si je doute un peu de la rando
    bien vite ils me donnent toutes leurs envies de marcher ..

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    nous voilà parti à Palavas ..faire un brin de plage sauvage ..
    avec la visite de Maguelone ..

    Une marche d’interrogation ..pour le choix du parking , les horaires de la passerelle ,
    et surtout la baignade promise par Didier ..
    -“....Didier ne veut pas le dire à Lolo sous prétexte qu'il sait ce qu'il fait !
    Bon d'accord il est très fort Lolo....Mais quand même ...
    .sur la carte, au 2/3 de la première ligne droite ....Il n'y a plus de chemin !!!....vous prenez la tenue de plongée et les palmes ?!.
    ...faudrait peut-être. A moins qu'il fasse suivre son bout d'échelle comme la dernière fois, mais pour faire un pont !!! ..””me mail Marie France

    on pense bien à eux .. bientôt ami e s

    Dans le vent de dune , on retrouve Patricia ..sur le parking

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les belles , mèches en pinceau sur les yeux
    on se dit superbement accompagné ..

    en fait leur sourires , c’est aux bleus qu’elles le fond ,
    comme nous si joyeux d’être loin de la grisaille d’hiver ..
    Tous ces bleus qui flottent entre les nuages ou volent sur la mer

    c’est avec cette fougue , leur beauté , notre gentillesse ,
    que se trouve Patricia ..quelques mois sont passés , alors on se touche des mains
    se frotte les épaules ..et se dit bien des émotions qui font boum dans la cœur ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    il est presque 11 h , les gens rentrent manger ..la plage nous est libérée , comme par obligation ..

    La marche démarre ...marche folie , dans le sable mou , à toute allure

    -“ 14 km prévu, mais bon on est partit de plus loin ...et puis 10 mètres de dénivelé !! rigolade “ je me moque
    -“ holà vous démarrer trop vite ..profitons du moment , , des vagues , du sel , du sable “ médite Monique ..

    mais la nouvelle Patricia , semble glisser sur la plage ..elle est d’ici , ravi de nous voir , et remplit d’énergie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    bien vite seul , ou presque , on avance sur les galets abandonnés .., le groupe à contre vent ,
    le goût du sel sur les lèvres
    le roulis des vagues dans les oreilles ,
    et nos paroles qui forcent le ton

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un rien nous arrête , quatre bout de bois , qui ne tenaient plus guerre ..
    semblent attendre des jeunes pour jouer en paix ..

    On se proche pour discuter , contempler le bruit , accepter le froid du vent ..
    la lumière est partout , jusque dans les ombres
    le bleu se respire , se voit , s’entend , ..
    comment ne pas se laisser être heureux ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on pense aussi voir des flamants , roses , sur l’étant on en aperçoit de loin ..
    je cherche aussi notre chemin du retour ..là dans l’eau !

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage des artistes ont donné du temps ..galet après galet ils ont écrit une histoire tout en symbole ..

    l’équilibre , le soleil , la baleine ,
    juste pour se sentir présent , et nous laisser inventer ces gens qui marquent le sable..
    C’est comme une rencontre , un échange , que l’on accepte doucement ..

    nos esprits sont comme neufs , propres , ils regardent sans broncher ,
    et imaginent tout simplement du bon ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

    notre monde s’élargit jusqu’au étang
    on trace la plage ..
    et puis forcement j’y laisse la mienne

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    dans le mouillé on quitte les chaussettes avec marie Christine ..

    c’est délicieux , les orteils libres en marche dans le froid ..

    il faut bien choisir ses pas , des chardons secs sortent les épines , comme des vives .
    une histoire d’épines commence là sans qu’on sans doute ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    il suffit d’un arbre pour prendre le temps ..
    la marche ralentit ..pascal interroge l’appétit de Brigitte ..
    et Maixent se demande comment être à l’abri de l’air courant ..
    Monique compte les vagues ,
    Fabienne promène maya entre les bleus
    Marinou scrute les galets rond
    et les jambes de Marie Christine se jouent dans son pantalon parachute ..

    notre vie est bleu , bouillonnante d’écume ,

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et puis vient l’arbre ..

    une émotion , je me suis trouvé sur cette arbre ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    décoré en noël , il est écrit de belle lettres , ..adressées à celui qui ressent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    je les ai toutes bien reçu ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    et tous on s’y retrouve ..l’esprit de notre marche ..
    le besoin de s’y poser , et de donner sa vision des gens qui l’ont inventé

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    des buissons sont vus ..l’abri repas approche


    au soleil sans vent on trouve la chaleur ..le plaisir de la mer

     

     

     

     

     

     

     

     sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     pendant la sieste , on médite face au sud .. 
    vent de bruit , rouleaux de vagues ,
    lumière de chaud , sable de glace pour certaine .. 
    on est accompagné par tous les éléments ..
    et rendre dans le monde intense du réel ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    km 8 ....on quitte la plage , pour les joncs ..direction l’étang ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on suit une piste ..qui doit nous ramener vers Maguelone ..en théorie..elle suis le canal du Rhône ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    une platitude droite nous attend ..
    7 km tout droit ..à trouver le temps ..
    alors j’écarte , regarde sur les étangs , les oiseaux que l’on ne connaît pas

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    immobile dans le vent ils nous intrigue de leur agilité ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    on trouve l’espoir de rester sec ...Didier c’est trompé ..la piste suit bien le canal

    mais elle est très longue ..le vent nous pousse de l’avant

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’air traîne l’humide de loin ..l’arc en ciel se pose un moment sur nous

    il faut de la volonté sympathique pour marcher aussi droit si loin , en gardant la curiosité .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     


    première passerelle ..maya rampe ..on attend

    les suivantes iront mieux

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    on devine les roses ..le bec dans l’eau ..à se nourrir ..ce n’est pas le moment des parades

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    encore en avance ..les oiseaux posé sur la piste , s’envole à notre passage

    un ballet gentil , sans aucun tire dangereux ..

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Maguelone arrive ..

    une bonne halte qui sera appréciée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on accompagne les retardataires qui traîne des douleurs ..
    l’effort est d’autant plus grand quant on souffre ..
    alors on parle tranquille , laisse avancer , le rythme se fait dans la compassion ..
    et l’émerveillement ..comme de simple cabanes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    les couleurs de l’eau , le contraste de l’ouest ..qui annonce la pluie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis on visite la cathédrale de Maguelone ..

    massive , impressionnante ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et on rentre au voiture ...fourbu

    les dix mètre de dénivelé ...waouh ..trop dure pour nos jambes de montagnard ..
    les 16 heures passent ..les bleus s’intensifient ..la mer ..je me la garde en image ..comme un trait de bleu bien chaud ..

    on rentre par la plage la route est bien trop fréquenté ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    sur la plage imaginée ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    dans le sens des gens ..on rentre avec le décor

    un calme , des douleurs ..

    -“ depuis un moment , j’ai comme une aiguille au gros orteil ..sans doute un truc articulaire ..” je grimace

    -“ lolo tu as peu être vraiment une aiguille ..” sourit Maixent
    et le soir au lit je trouve une belle épine qui me plantait l’orteil ..

    un grand jour de plat , entre joies et bonheurs ..nous y voila en presque bout

    on se rapproche de Patricia afin de la quitter ..
    encore des mains qui frottent les épaules avec tendresse ,
    des sourires qui bizs avec promesse de se revoir ..
    et les cœur qui boument de reconnaissance
    on s’en dit des mots qui touchent , qui prouvent
    qui dévoilent nos sentiments du moment
    né se jour de mer bleu ..
    nous d’Aveyron ..on rentre mais avant on s’arrête goûter ..chez Sylvie

    et bien il me faut écrire cette halte ..
    dans le froid tout le jour
    débuter la nuit au chaud de cette maison
    savouré le thé , café gâteau , chocolat ..
    sucrerie , et douceur de parole ..
    Que de réconfort trouvé chez vous Sylvie et Régis
    les chauffeurs y trouvent le repos nécessaire pour affronter la tempête du Larzac
    et nous , unanimes nous voila dans le temps plaisir de revivre ce beau jour ..
    grand merci ..
    j’ai vue la mer ,
    bien goutté son air salé
    et ressenti tout son bleu ..

    -“ nous voila tranquille pour 3 ans ...” conclu Brigitte

    on aura fait 19 km ..et 21 mètres de dénivelé ...quand même !
    bizs
    lolo


    1 commentaire
  • coucou rou

    Dimanche 20 janvier 2018 ,

    10 heure , ils sont presque 20 avec le sourire ..
    La rue chante un nouvel air .
    la rando n’est plus , la marche tout juste utile .
    on se rassemble avant tout pour un repas ..
    Simple réunion d’ami e s , sans bar , ni table
    Chez personne , pour parler de rien , de nous ..
    Pour rire , partager les magrets grillés ,
    offrir l’apéro , donner les vins , proposer les fromages , tendre les desserts ,
    soumettre le café avec les alcools fins ..

    Organisé facile , ce jour est à l’initiative de chacun
    Le lieu et le plat principal sont définit ensemble
    Le reste , c’est la surprise que chacun apporte ..à sa propre envie

    un grand concept découverte ..Personne ne sait ce que l’autre porte dans son sac ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    grand jour , belle voiture ..je sort la 4L

    -“ je te photo devant ,lolo “ me pousse Pascal
    -“ moi aussi , pour envoyer à mes parents ...sur qu’ils vont me faire une réponse “ sautille Émilie

    et l’échelle ? pourquoi cela sur la galerie ..?
    Faut dire que le samedi , on est allé repérer le coin ..et ! il y a un passage délicat
    Pour être certain que tous y passe je préfère assurer .

    l’ambiance se réchauffe , les mots divaguent les rêves deviennent possible
    Monique s’interroge , que va ton faire , avant , pour pouvoir manger ..
    marcher , monter une échelle , passer par une grotte , holà ...
    Je rassure tout juste ..et les amis en rajoute

    -“ j’ai une seule place dans mon bolide ..pour une fille “ je promet ..
    -“ Ha oui lolo préfère rouler avec les filles ..” rajoute certain ..


    Bruno devant avec sa R5 et moi ensuite en 4L avec Émilie


    la route jusqu’à longuieres , une aventure du feu des dieux ..


    La cote se grimpe facile ...je double la R5 diesel , et couche tous les virages ..

    -“ tu vois on ne sens pas les trous de la route ..mais se n’est pas sur le bitume qu’elle donne se qu’elle peut “ je regarde la jeune

    -“ ha oui ...elle a plus de pèche que la mienne “



    Le ciel semble clément seul chose qui nous occupe

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    arrivé sur la piste ..on retrouve Marie et sa famille ..un grand bonjour ..on lui raconte notre monter en vielle voiture ..

    et puis rodéo tout terrain ..
    la piste descend , ornières et rocher ...je fonce
    les potières couinent , le coffre grince , les amortisseurs tapent ,
    le capot reste fermé , bien ..
    et nous on glisse la pente juste balloté d’un coté à l’autre
    -“ incroyable , on ne saute pas ...super confort “ rigole Émilie entre deux cris

    Les branches s’écartent souvent avec notre passage ,
    les roues ne tombent jamais dans les trous, passent pourtant en crête des crevasses ..

    je retrouve les émotion jadis construite avec David et Jacky ,
    la voiture reprend sa liberté , roule au mieux du terrain
    et nous porte au proche de nos envie de découverte ..

    le retour m’inquiète un peu ..une bonne pente caillouteuse à grimper ..on verra bien

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on est parti manger des magrets ...en sauvage sur le causse noir ..
    Une baume nous attend au bout du sentier ..
    la ligne des ami e s porteurs ..avance sans trop connaître
    on découvre un pays ..vaste rude , pentu et mystérieux ..
    les sacs se faufilent , l’échelle , et les cordes aussi ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ce n’est pas le moment de glisser ..le vide n’est pas loin ..

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la baume est au bout de l’éperon ..
    devant les gorges de la Dourbie et ses ravins du Larzac ..
    Un lieu privilège ..comme une offrande aux dieux ..
    sauvage , calme , tranquille ,
    la vie , ici , passe le temps seul ,
    sans artifices ni maître .
    Une grande liberté étouffe les jugements ..
    Avec respect , bienveillance , admiration on descend doucement ..
    Il faut être comme un dieux pour ressentir cela ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    et arrive le pas de l’échelle ..

    passage tranquille ainsi ..

    Maixent qui lance , juan qui reçoit .. Brigitte , marie ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et Monique ..qui avec pascal nous surprennent

    c’est dans ces moments délicat que je regarde l’amitié , ..
    Celle qu’on ne dit pas , que l’on oublie à l’habitude ..
    je la vois dans un geste , un encouragement , un soutien presque gêné de le faire
    et puis la joie efface cela ..
    même cacher sur mon rocher ..l’ami pascal me croque en photo , à cet instant ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    et puis le chien ..trop grand pour l’échelle on tente la grotte ..

    la aussi une grand solidarité ..la pauvre bête ..pas question de l’affoler .
    mais le vide lui tremble les pattes ..
    on fini par la porter tranquille ..

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    la baume est ouverte ..on va mètre le feu

    et là ..Magie !..chacun fait se qui lui plaît
    le feu crépite ..les sacs se vident
    les bouteilles s’étalent..
    tout s’organise aussi calmement qu’une ruche ..
    sans courir , ou presque , le plus jeune tourne en boucle rapide ..
    Découverte du menu ..les cakes sortent avec leur recette ,
    , saucisse et autre choses salé ..l’apéro est servit offert ..

    on discute parle et marche en continue ..personne n’a besoin de place
    tout l’espace nous est du ..
    Je rassemble le monde autour d’un livre ..Le Livre Les rando à lolo

    inspiré de mon blog , l’ amie blogueuse .
    Patou ,(http://mesminiatures08.eklablog.com/un-livre-imprime-pour-sceller-notre-belle-amitie-a158408266 ) vient de me l’offrir
    Le résultat fait son silence ..le livre passe de main en visage surprit
    chacun y trouve son histoire ..
    tous parlent du travail de rédaction ..superbe .les commandes de réédition sont prises ..

    on se prépare pour la cuisson des patate et magret ..délicat problème

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Mireille prépare sa soupe ...

    -“ marie ..tu me parlais d’une soupe .., et bien la voila “ je salive déjà

    -“ et oui j’ai pensé pour l’apéro , un truc de bien chaud “tourne Mireille


    c’est bon , bien bon , d’entendre se brou ha de voix gentilles ,
    de voir les attentions généreuse
    de goûter ces regard complices ,
    de comprendre le temps des préparatif de chacun .
    je ressent longuement l’amitié qui se disperse et s’entremêle
    en entre chacun de nous ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    atelier patates ..puis grillade ..

    magret à l’ananas ..une première pour beaucoup ..
    la cuisson des patates fut un peu négligé ..de l’avis de tous ..mais Brigitte à l’idée miracle pour une prochaine foi ..
    les faire revenir dans la graisse des magret ..hum ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     


    le repas avance ..on est toujours sur place ..
    le soleil arrive ..la grotte est chaude ..le temps se voit lumineux , entre les groupes changeant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pascal nous montre une photo de lumière ..
    je fait la même ..
    comme des dieux , on se prépare au desserts ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    plateau galette et pain d’épice ..humm mm

    une méditation sera proposer ..et puis ..c’est le bois ..

    à tous on ramasse et rentre le bois ..de quoi assurer d’autre grillade pour d’autre gens

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    un cercle se pose naturellement pour clôturer

    je croit qu’ l’on se regarde avec l’envie de s’en dire encore ..
    ou simplement le besoin de se regarder ..
    les yeux tournent , se lèvent ou se baissent doucement ..on attend que quelqu'un ose le départ ..

    tout est ranger , sommes nous prêt ?

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    on reprend l’éperon ..laisse les gorges au couchant ..

    avec dans les notre un grand goût de bonheur ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    j’ai le cœur ouvert , neuf , au plus sensible de mon être ..et le pays chuchote en lumière toute sa beauté ..

    -“ ha là , il faut ...attends lolo je tente une photo “ clic pascal ..

    la remonté sera intime , tranquille ou le souffle respire les couleurs des arbres , des rochers
    Avec Benjamin on se complices d’admiration ..
    lui qui revient de partout , trouve ici , ce soir , le meilleur d’un voyage ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    l’échelle à retrouvé la 4 l ..

    les au revoir se commence ..
    je vais revivre un rodéo 4 l ..avec marie et le plus jeune
    Il en perdra la force du rire ..
    tellement il s’éclate dans cette voiture qui semble surfer sur la terre ..

     

     

     

     

     

     

     

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    pour finir ce ciel du soir ..sur Millau
    notre ville si proche de merveille


    quoi vous écrire en conclusion
    des merci sans fin ,
    la liste de tout vos prénoms adorables ,
    la simplicité des bons moments passés ,
    la jeunesse des sentiments partagés
    la grandeur futur des souvenirs construits ce jour
    la folie de la 4l sur terre

    Magrets des dieux du jour ..

     

     

     

     

     

    la jalousie gentille de la R5
    la rencontre des gens heureux , ..
    Tout facilement je vous dit
    on vient d’écrire une nouvelle page d’un beau livre ..
    à bientôt
    cher e s ami e s

    bizs
    lolo


    2 commentaires